mercredi 17 septembre 2014

Bara Brith à la bière (cake aux raisins secs et à la bière)

Cake aux fruits secs et à la bière

Bara Brith à la bière

Le Bara Brith est le gâteau emblématique du pays de Galles, tout comme le Barm Brack est celui de l'Irlande.

Il existe en deux versions : une plus ancienne à la levure de boulanger qui ressemble à un pain sucré aux raisins secs que l'on faisait avec des restes de pâte à pain et une version plus récente façon « fruit cake » préparée avec de la levure chimique.

Dans les 2 cas, on le sert avec une tasse de thé, le Bara Brith fait partie de ce que l'on appelle un « tea bread ».

Il a la particularité de ne pas contenir du tout de beurre. Pour l'apprécier à sa juste valeur, il faut le couper en tranches puis le tartiner de beurre juste au moment de le servir.

Vous pouvez me croire, c'est divin.

La première fois que j'ai fait ce gâteau, c'était pour faire plaisir à ma belle-mère galloise car je sais qu'elle est très attachée à ses origines. C'est aussi devenu un des gâteaux préférés de mon fils Noé. C'est un peu mon joker quand je veux lui faire plaisir ou le consoler d'un chagrin comme ceux que l'on peut avoir quand on est enfant.

Habituellement, les raisins sont trempés dans du thé chaud la veille. Dans cette version, j'ai choisi de les faire tremper dans de la bière. Je voulais absolument essayer, je suis persuadée d'avoir vu cette technique quelque part même si je suis incapable de savoir où. Je dois avouer que je me demande même si je n'ai pas rêvé cette manière de faire.

Même si la version à la bière n'est pas authentique, je vous la conseille vivement car le résultat est très parfumé, un peu à l'image de certains cakes au chocolat et au vin rouge que l'on trouve dans la cuisine française.

Si vous avez des enfants, ne soyez pas inquiet, l'alcool de la bière va disparaitre à la cuisson et vous ne conserverez que ses arômes.

Bara Brith à la bière

Ingrédients pour un grand moule à cake

  • 175 g de raisins secs
  • 175 g de raisins blonds
  • 225 g de sucre de canne blond non raffiné (j'aime beaucoup celui d'Alter Ecco)
  • 30 cl de bière ambrée comme la Inseine des Pubs The Frog)
  • 300 g de farine T45 ou T55
  • 2 c. à café rase de levure chimique
  • 1 œuf légèrement battu
  • Un peu d'huile pour le moule

Comment faire ?

La veille : Mettre les raisins dans un bol avec le sucre. Ajouter la bière, mélanger, couvrir et laisser gonfler pendant la nuit.

Le lendemain

Huiler votre moule à cake puis préchauffer votre four à 150°C.

Dans un bol, mélanger la farine et la levure. Ajouter l'œuf et mélanger.

Ajoutez le mélange raisin, sucre et bière et mélanger.

Verser dans le moule, lisser la surface et enfourner pour 1 h à 1 h 15 minutes.

Une lame de couteau insérée au centre doit ressortir sèche.

Laisser tiédir 10 minutes puis démouler sur une grille.

Ce gâteau se conserve très bien pendant une dizaine de jours, emballé dans du papier cuisson ou dans du film étirable.

Astuce : pour faire une version au thé, il suffit de remplacer les 300 g de farine par 275 g de farine et de faire tremper les raisins dans le sucre et 30 cl de thé très chaud pendant une nuit, comme dans cette recette de Bara Brith.

dimanche 14 septembre 2014

Crumble aux prunes, pâte à crumble au beurre noisette et aux épices

Crumble prunes

Crumble aux prunes

Je ne compte plus les fois où l'on m'a demandé « Et tu continues ton blog ? » depuis que je suis redevenue salariée. Bon, j'ai souvent envie de dire aux gens d'aller lire mon blog pour vérifier mais ça ferait un peu passive agressive, non ?

En fait, comme je cuisine toujours, certes beaucoup moins et de manière très différente, je continue à alimenter mon blog, sans me poser de questions.

Dans les choses qui ont changé, c'est l'anticipation et je cuisine beaucoup plus au feeling, selon mes envies et surtout en fonction du temps dont je dispose et de l'état de mes provisions.

Je redécouvre les desserts tout simples comme le crumble. Je reste tout de même une blogueuse dans l'âme avec toujours l'envie de tester de nouvelles manières de faire, comme ce crumble au beurre noisette et épices de Clotilde du blog Chocolate & Zucchini. Figurez-vous que dans cette recette on prépare la pâte à crumble en faisant fondre le beurre. Cela donne un résultat très proche des premiers crumbles que j'ai mangés en Grande-Bretagne

Cela fait deux fois que je le fais et il remporte toujours autant de succès. A votre tour de vous laisser tenter.

Crumble aux prunes, pâte à crumble au beurre noisette

D'après la recette de Clotilde

 

Ingrédients pour 6 à 8 personnes

Pour les fruits

  • 1 kg de prunes (j'ai utilisé un mélange de quetsches et de reine-claude)
  • 1 cuil. à soupe rase de sucre de canne

Pour le crumble

  • 150 g de farine T55
  • 30 g de poudre d'amandes
  • 120 g de sucre de canne non raffiné (j'aime beaucoup celui d'Alter Ecco)
  • 3 grosses pincées de cannelle moulue
  • 3 grosses pincées de gingembre moulu
  • 115 g de beurre demi sel

Comment faire ?

Dénoyautez les prunes puis coupez la chair en gros dés.

Mettez-les dans un bol avec le sucre, mélangez et réservez pendant au moins 30 minutes.

Dans un bol, versez les éléments secs et mélangez.

Mettez le beurre dans une casserole et faites chauffer sur feu moyen. Le beurre va passer par plusieurs étapes. Quand le beurre dégage une odeur de noisettes grillées, versez d'un seul coup sur les éléments secs et mélangez à l'aide d'une fourchette jusqu'à ce que le beurre soit absorbé.

Et c'est tout !

Répartissez les fruits dans un plat à gratin, recouvrez avec la pâte à crumble et enfournez pour 40 minutes dans un four préchauffé à 180°C (four à chaleur tournante).

Servez tiède ou à température ambiante.

Crumble prunes deux

mercredi 10 septembre 2014

Foire aux vins Monoprix : mes coups de cœur

Foire aux vins monoprix 2014

Foire aux vins Monoprix : mes coups de cœur

La semaine dernière, RDV avec d'autres blogueurs vins & cuisine à une dégustation de vin organisée par Monoprix, dans le cadre de sa foire au vin qui démarre demain mercredi 10 septembre et qui se termine le 28 septembre.

Je n'ai pas pu goûter à tous les vins mais voilà mes coups de cœur.

Pas facile pour moi d'écrire sur le vin. Au fil des années, comme c'est moi qui achète le vin à la maison, je sais ce que j'aime. Comme je suis nulle en conservation du vin, j'achète des vins qui ont un bon rapport qualité prix et que nous pouvons consommer de suite.

De plus en plus, je privilégie les vins naturels ou issus de l'agriculture biologique, tout simplement parce que j'ai remarqué que je les supporte mieux..

Voilà ma sélection que vous pourrez trouver chez Monoprix à partir de demain mercredi 10 10 septembre

Région du Beaujolais

Brouilly 2009, Domaine André Dumas, 7,30 euros Rouge

Super rapport qualité prix pour ce vin rouge très agréable, très fruité qui vaut largement certaines bouteilles parfois beaucoup plus chères (Cépage : Gamay)

Chiroubles 2013 Didier Desvignes, 8,95 euros Gros coup de cœur Rouge

Les vins naturels ont parfois de drôles de réputation, pas de souci avec celui-là qui peut se servir aussi bien à l'apéro qu'avec une viande grillée ou une assiette de charcuterie (Cépage : Gamay)

Région Bourgogne

Bourgogne 2011, Louis Jadot, Château des Jacques, 10,90 euros Blanc

Super rapport qualité prix. Je raffole des vins de Bourgogne et je suis tombée sous le charme de ce vin très aromatique avec une très bonne longueur en bouche. Il est élevé en fut mais c'est subtil. Tant mieux, je ne suis pas fan des vins blancs quand on sent trop le côté bois (Cépage : chardonnay)

Côteaux bourguignons 2013, Louis Jadot, 9,90 euros Blanc

A nouveau un très bon rapport qualité prix pour ce blanc, assemblage de chardonnay et d'aligoté. Il plaira au plus grand nombre avec un prix très raisonnable (Cépage : chardonnay et aligoté)

Fixin 2012, Domaine Bouvier, 18,90 Rouge

Coup de cœur pour ce vin rouge très opulent au nez et très fruité à la dégustation. Il vaut largement certains vins rouges de Bourgogne beaucoup plus chers. Je n'avais pas bu de Fixin (à prononcer Fissin) depuis des années, je suis ravie d'en retrouver (Cépage : pinot noir).

Mercurey 2012, La charmée Vieilles vignes, Domaine du four Bossot Rouge

Encore un super rapport qualité prix pour ce vin rouge de Bourgogne très fruité (Cépage : pinot noir).

Viré-Clessé 2012, Chanson Père & Fils, 9,90 euros Blanc

Le seul vin de la sélection que je connaissais. C'est un de mes classiques à servir à l'apéro, grâce à sa belle acidité qui contrebalance bien le coté fruité. Il va réveiller vos papilles (Cépage : Chardonnay).

Région Loire

Valencay, 2013, Le clos Delorme, 6,95 euros Blanc

Très bon rapport qualité prix pour ce vin très aromatique et minéral qui fera merveille avec les fromages de chèvre de la région comme le Valencay (Cépage : Sauvignon).

Espagne

Penedès 2013, Calcari, Espagne, 11,90 euros Blanc

Et pour terminer, un gros coup de cœur pour un vin blanc espagnol. J'achète très peu de vins étrangers mais comment ne pas se laisser convaincre par les vignerons espagnols présents lors de cette dégustation.

J'ai été bluffée par ce vin blanc sec, très aromatique et très frais. Très bon équilibre entre acidité et fruits et très bonne longueur en bouche pour un prix raisonnable : 11,90 euros.

Il est fait en Espagne en catalogne, près de Barcelone et dans cette famille de vignerons, ce sont les femmes qui font les vins. Vivement mercredi que je puisse en acheter !

Cépage espagnol : Xarel-lo

Découvrez également la sélection de Julie de La feuille de Vigne.

 

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger