vendredi 24 octobre 2014

Sponge pudding & butterscotch sauce

Sponge pudding et butterscotch sauce

Sponge pudding à la butterscotch sauce

Quand j'ai écrit mon article sur les spécialités britanniques qui n'ont pas traversé la manche, j'aurais pu citer les puddings. Il n'y a pas plus anglais que ce dessert, à ne pas confondre avec le terme « pudding » qui désigne un dessert en général (what would you like for pudding ?) est la phrase que vous risquez d'entendre à la fin d'un repas dans un restaurant. Le vrai pudding est toujours précédé d'un autre mot, comme le le Plum pudding ou le Christmas pudding, assez riches. Il existe aussi des puddings plus légers, comme le Sponge pudding ou ce lemon pudding.

Le Sponge Pudding est un grand classique britannique que l'on retrouve à la carte des pubs ou comme dessert lors des repas dominicaux. La version traditionnelle est cuite dans un moule à pudding (pudding bassin) à la vapeur. Cette version cuite au bain-marie est plus simple à préparer mais ne déroge pas à la tradition. J'ai utilisé des moules individuels à puddings que l'on trouve en Grande-Bretagne mais vous pouvez utiliser des moules à muffins en métal ou en silicone.

La butterstock sauce est l'équivalent britannique de notre sauce caramel au beurre salé. Elle est préparée avec le Golden syrup dont je parle longuement dans cet article.

Golden syrup

Sponge pudding à la butterscotch sauce

Préparation : 20 min, Cuisson : 35 min

Ingrédients pour 4 personnes

Pour les Sponge puddings

  • 100 g de beurre demi-sel mou
  • 50 g de Golden Syrup tiède
  • 30 g de sucre
  • 2 œufs
  • 100 g de farine
  • 1 c. à c. rase de levure chimique

Pour la Butterscotch sauce

  • 50 g de beurre demi-sel
  • 75 g de cassonade ou de sucre muscovado
  • 50 g de sucre
  • 150 g de Golden Syrup
  • 10 cl de crème liquide

Sponge pudding with butterscotch sauce

Comment faire ?

Commencez par préparer la sauce.

Dans une casserole, faites chauffer sur feu doux le beurre, les sucres et le Golden Syrup.

Quand le beurre est fondu, mélangez très souvent et prolongez la cuisson pendant 10 minutes.

Il ne doit plus rester de grains de sucre quand vous grattez le fond de la casserole avec une cuillère en bois.

Hors du feu, ajoutez petit à petit la crème, tout en mélangeant. Versez dans un bocal et réservez.

Préparez les puddings.

Préchauffez votre four à 180°C (chaleur tournante).

Beurrez 4 moules individuels à puddings ou 4 moules à muffins en métal.

Dans un bol, mélangez le beurre mou, le sucre et le Golden Syrup tiède, jusqu'à ce que l'ensemble soit bien crémeux.

Ajoutez les œufs légèrement battus, petit à petit, tout en mélangeant.

Ajoutez la farine, la levure et mélangez juste assez pour incorporer la farine.

Remplissez les moules avec la pâte, mettez les moules dans un plat à gratin et ajoutez de l'eau bouillante, afin que celle-ci arrive à la moitié du niveau de la pâte.

Enfournez pour 20 à 25 minutes, une pointe de couteau insérée au centre doit ressortir propre.

Sortez les moules du bain-marie, attendez 5 minutes puis démoulez les puddings sur une grille.

Servez-les tièdes en les arrosant de 2 cuillères à soupe de Golden Syrup.

Si vous ne les servez pas de suite, mettez-les dans un plat à gratin, arrosez chaque pudding d'une grosse cuillère de sauce et réservez à température ambiante.

Au moment de servir, faites-les réchauffer 1 minute dans un four à micro-ondes ou dans un four. Dans ce cas, mettez-les pudding dans le four éteint, allumez celui-ci sur 180°C et comptez 8 minutes de cuisson.

Astuces

Si vous utilisez un moule à muffins en silicone, vous n'aurez pas besoin de bain-marie.

Vous pouvez servir ces pudding avec de la glace à la vanille en plus de la sauce.

mercredi 22 octobre 2014

La Pâtisserie des Rêves & Friends au BHV Le Marais : restaurant et salon de thé

La patisserie des reves bhv le marais paris

Il était temps que j'en parle !

La Pâtisserie des rêves de Philippe Conticini s'est installée au 3ième étage du BHV Le Marais en juin dernier. J'ai testé à la fin de l'été et j'en garde un super souvenir.

Jusqu'à présent, seule la pâtisserie des rêves de la rue de Longchamp bénéficiait d'un salon de thé, pas très grand mais très agréable, voir mon billet sur le goûter chic à la pâtisserie des rêves.

Je ne suis pas fan des restaurants dans les grands magasins, j'ai l'impression d'étouffer et ça me gâche le plaisir. Ici, pas de problème puisque deux pans de mur disposent de grandes fenêtres avec une jolie vue sur Paris. L'ambiance est lumineuse, l'espace tout en courbes est très agréable et j'aime beaucoup le décor frais avec le sol et les tables en bois clair et les chaises jaunes.

Patisserie des reves au bhv le maiais paris

La pâtisserie des rêves & Friends, c'est un salon de thé où l'on se délecte des superbes pâtisseries de Philippe Conticini (je ne résiste plus à son Paris Brest et à sa tarte tatin), de ses infusions glacées, ses glaces maison, ses cakes, madeleines, etc. On y retrouve ses gâteaux sous des cloches en verre, signature de la maison. Les pâtisseries sont vendues aussi à emporter.

Tarte tatin patisserie des reves philippe conticini

Cake matcha framboise philippe conticini

Mais ce n'est pas tout …

Vous pouvez y déjeuner. Philippe Conticini a convié des chefs qui cuisinent devant vous des entrées et des plats basés sur leurs souvenirs d'enfance. Ce jour-là, j'ai mangé une délicieuse salade avec une déclinaison de burrata et des copeaux de poutargue préparée par Simone Tondu et appelée « La salade Mon Sud ».

Plat salé patisserie des reves bhv le marais

Une jolie adresse pour déjeuner avec une amie ou pour prendre un goûter.

La pâtisserie des rêves du BHV Le Marais

BHV Marais, 3ème étage

36 rue de la Verrerie, Paris 4

dimanche 19 octobre 2014

Sablés amandes et grué de cacao

Sables grue de cacao dans boite

Sablés amandes et grué de cacao

Un jour, il faudra que je vous raconte le nombre de livres que j'ai achetés juste parce qu'une blogueuse en avait parlé avec enthousiasme sur son blog.

Il y a quelques années, en un petit week-end, nous avons vidé la maison pour faire des travaux. Tous mes cartons de livres de cuisine sont partis dans un garde meuble. Je devais les récupérer rapidement mais vous savez comment ça se passe quand on démarre des gros travaux ! J'ai dû me passer de mes livres pendant un bon moment.

Est arrivé le moment où nous avons pu vider le garde meuble. Nous l'avons fait petit à petit et je me souviens encore de la tête de David quand il déposait devant moi week-end après week-end des nouveaux cartons étiquetés « livres de cuisine ». Je dois avouer qu'à ce moment-là, je me suis sentie complétement dépassée, voire honteuse et c'est une sensation que je n'aime pas beaucoup. Comme on ne refait pas le passé, j'ai donné ou vendu ceux dont j'avais oublié l'existence durant cette longue période. Depuis, je continue à acheter des livres mais de manière raisonnable.

Dans ma bibliothèque se trouve encore un livre appelé Bittersweet que j'avais acheté en Grande Bretagne grâce à Sandra du blog Le Pétrin. C'est un livre que j'attrape de temps en temps pour le bouquiner car son auteur, Alice Medrich, y raconte son histoire quand elle a monté sa première boutique dédiée aux desserts au chocolat et aux bonbons de chocolat appelée «Cocolat » aux Etats Unis dans les années 70.

Je suis une adeptes de ces livres très personnels. Pour la petite histoire, elle a eu un coup de foudre pour les truffes au chocolat à Paris au début des années 70 et c'est elle qui la première a fait connaitre cette spécialité aux Etats-Unis. Le New York Times l'a d'ailleurs surnommé « Madam Cocolat ».

Je n'avais jamais rien fait dans son livre, jusqu'au jour où je cherchais une recette de sablés à faire avec du grué de cacao.

Le grué de cacao donne un esprit de chocolat aux sablés, mais sans ajouter de sucre, j'adore.

Sables amandes et grué de cacao-001

Sablés amandes et grué de cacao

D'après la recette d'Alice Medrich dans son livre Bittersweet

Ingrédients pour une trentaine de biscuits

  • 100 g de poudre d'amandes
  • 75 g de farine T55
  • 25 g de farine T80
  • 40 g de Maïzena
  • 80 g sucre de canne blond
  • 2 pincées de sel
  • 75 g de beurre demi sel mou
  • 2 cuil. à soupe d'eau
  • 1 cuil. à café d'extrait de vanille
  • 35 g de grué de cacao

Comment faire ?

Comme dans le livre Bittersweet, j'ai utilisé pour cette recette un robot non pas pâtissier mais ménager, celui avec la double lame qui tourne.

Versez la poudre d'amandes, les farines, la maïzena, le sucre et le sel dans le bol et donnez 2 à 3 impulsions, juste pour mélanger les poudres.

Ajoutez le beurre coupé en dés et donnez à nouveau quelques impulsions pour que la pâte commence à s'amalgamer.

Ajoutez l'eau, l'extrait de vanille et le grué de cacao et donnez à nouveau quelques impulsions, jusqu'à ce que la pâte s'amalgame.

Elle ne va pas former de boule.

Versez la pâte sur une feuille de papier film ou cuisson et formez une boule en périssant très légèrement. Divisez la boule en deux et formez deux boudins de 4 cm de diamètre.

Emballez dans du film étirable et réservez au frais pendant au moins 1 heure.

Préchauffez votre four à 165°C.

Coupez chaque boudin en tranches d'1 cm d'épaisseur et posez les sablés sur des plaques de cuisson antiadhésives.

Enfournez pour 12 minutes environ, jusqu'à ce que les bords soient dorés.

Laissez refroidir sur une grille puis conservez dans une boite à gâteaux en métal.

 

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger