jeudi 20 novembre 2014

Tea time à la Maison de la Chine

Salon de the maison de la chine

La Maison de la Chine est une très belle agence de voyage située Rue Bonaparte, à côté de l'église Saint Sulpice (Paris 6).

Ce que j'ignorais (Stéphanie, il faut que l'on y aille ensemble), c'est qu'au fond de cette agence se trouve un salon de thé, le Shanghai Café. L'ambiance y est sereine, à tel point que lorsque j'y suis allée la semaine dernière pour une présentation presse j'avais du mal à quitter les lieux.

A l'heure du thé, pour accompagner votre breuvage préparé dans les règles de l'art, vous avez le choix entre du salé et du salé. Cela fera plaisir aux amateurs de thé qui n'ont pas le bec sucré.

Pour le tea time salé, la maison de la Chine s'est rapprochée de Marie Quatrehomme MOF Fromager pour imaginer 4 accords thés et fromages.

Coup de cœur pour la fourme d'Ambert qui est servie avec un thé fumé et une pâte de figues, pas trop sucrée et très moelleuse préparée par Marie Quatrehomme et pour le Comté servi avec un thé blanc et une pâte de coings. Les parts sont généreuses, avec votre théière, c'est 100 g de fromage qui vous seront servis.

Accords thés et fromages maison de la chine

Les becs sucrés pourront accompagner leur thé des Angel Cakes de la pâtisserie CIEL. Depuis le temps que j'en entendais parler !

Angel cake de chez ciel

L'Angel cake ou Angel food cake est un gâteau traditionnel américain préparé avec beaucoup de blancs d'œufs et pas de beurre. Sa texture est très légère, d'où son nom. La maison CIEL a retravaillé ce gâteau en y ajoutant des influences japonaises. J'ai adoré la version au Matcha. Le gâteau est doux comme une éponge, le centre est rempli d'une crème légère au matcha, pas très sucrée avec un petit cœur à la Philadelphia et le dessus est parsemé de cubes de croustillant au sésame.

A savoir : le salon thé officie aussi pour le déjeuner avec les dim sum de la maison Yoom.

Cerise sur le gâteau : après votre thé vous pourrez flâner dans la boutique et craquer pour de la très jolie vaisselle à des prix assez raisonnables. J'ai craqué pour un bol bleu et blanc, cela ne m'était pas arrivé depuis très longtemps.

Merci mille fois à toute l'équipe de la Maison de la Chine pour son accueil.

Salon de thé de la Maison de la Chine

76 rue Bonaparte, Paris 6

Tél. 01 40 51 95 00

Ouvert tous les jours sauf le dimanche, de 10h à 19h

Animations culturelles tout au long de l'année, voir programme sur leur site.

dimanche 16 novembre 2014

Salade de chou-fleur rôti, souvenir du salon du blog culinaire 2014

Salade de chou fleur roti aux amandes

 

Salade de chou-fleur rôti

Me voilà de retour du salon du blog culinaire qui s'est tenu durant tout le week-end à Soissons.

C'est la septième édition et je n'en ai pas loupé une. L'année dernière, quelques jours avant le salon, j'ai décidé de tenter ma chance et de revenir dans le monde des salariés. Jamais je n'aurais imaginé que ce serait au sein de 750 g et j'étais d'autant plus ravie de participer au salon.

Cette année encore, superbes moments de partage. Je ne suis pas allée à l'Abbaye de Soissons, ni à la mairie, là où ont lieu toutes les démonstrations et les animations pour le grand public. Il parait que c'était grandiose et qu'il y avait encore plus de monde que l'année dernière.

Merci mile fois à Anne-Charlotte et à Vincent pour leur organisation du tonnerre mais aussi aux élèves et aux professeurs du lycée hôtelier qui font toujours un boulot incroyable pour que ce week-end soit possible. Un grand merci aussi aux partenaires présents sur le salon, sans eux, il ne pourrait pas avoir lieu (Moulinex, BRITA, Lidl, Huiles & olives de nos terroirs, Artgato pour le cake design, Champagnes des vignerons, Saint-Sever, Fruits & légumes frais, Falcon, Fourme d'Ambert).

J'étais ravie d'animer deux démonstrations samedi au lycée hôtelier, je n'ai plus l'occasion de le faire le reste du temps et c'est un réel plaisir d'avoir pu échanger avec ceux qui étaient là. 

Pour ceux qui étaient à la démonstration des falafels que j'ai faite avec Dorian, la recette des véritables falafels est ici. Pour la démonstration de la salade de lentilles au potimarron rôti et au muesli salé, la recette sera sur ces pages d'ici quelques jours.

Durant le salon, il est de tradition pour le repas du midi que chacun apporte un mets salé ou sucré. Depuis quelques années, j'apporte une salade de légumes, c'est facile à transporter et comme nous mangeons pas mal pendant le week-end, cela permet d'avoir un peu de légumes à se mettre sous la dent.

Cette année, pas de salade de carottes à la marocaine mais une salade de chou-fleur rôti. Dans notre tradition culinaire française, il ne me semble pas que nous faisons rôtir le chou-fleur et c'est un tort, il est délicieux cuisiné de cette manière. Pour cette recette, je me suis inspirée de celle de mon amie Clotilde du blog Chocolate & Zucchini. Le chou-fleur, détaillé en petits bouquets est dans un primer tems rôti puis mélangé à une vinaigrette, un peu asiatique.

La salade peut se manger tiède ou à température ambiante le lendemain. Je vous invite à tester, je n'avais jamais autant apprécié le chou-fleur et je ne suis pas la seule, cette salade est partie très rapidement.

Salade de chou-fleur rôti

D'après la recette de Clotilde Chocolate & Zucchini

Je vous invite vivement à multiplier cette recette par deux pour avoir des restes

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

  • 1 gros chou-fleur
  • 1 grosse poignée d'amandes en bâtonnetsou entières ou 2 poignées de pignon de pin
  • 1,5 cuil. à soupe d'huile d'olive
  • Un peu de fleur de sel

Sauce

  • 2 cuil. à soupe d'huile de noisettes
  • 2 cuil. à soupe de jus de citron vert
  • 1 cuil. à soupe de nuoc mam
  • 1 cuil. à soupe de sweet chili sauce thaï
  • Poivre du moulin
  • 6 cuil. à soupe de persil plat ciselé

Comment faire ?

Etalez les amandes ou les pignons de pin sur une plaque de cuisson, enfournez et allumez le four sur 150°C.

Faites torréfier jusqu'à ce que les amandes ou les pignons soient bien dorés. Si les amandes sont entières, concassez-les.

Augmentez la température du four à 200°C.

Retirez les feuilles qui entourent le chou-fleur puis détaillez le chou-fleur en petits bouquets.

Il va vous rester l'énorme pied puis toutes les parties de pied de chaque bouquet. Pour le gros pied, ne coupez en dés que la partie tendre (vous le sentez bien quand vous coupez avec un couteau). Coupez- tout le reste des pieds en dés.

En gros, on récupère tout ce que l'on peut.

Lavez, égouttez, versez dans un grand plat de cuisson, ajoutez l'huile d'olive et la fleur de sel.

Mélangez puis enfournez pour 30 minutes environ.

Mélangez deux fois durant la cuisson, le chou-fleur doit être bien rôti, c'est à dire que l'extrémité des bouquets doit être un peu grillé.

Pendant la cuisson, mélangez tous les ingrédients de la sauce, goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Quand le chou-fleur est cuit, mettez-le dans un grand bol, ajoutez les amandes ou les pignons, la sauce et mélangez bien.

Ajoutez le persil plat ciselé et mélangez.

Servez ou couvrez et dégustez plus tard.

Je suis devenue complétement accro à cette salade.

mercredi 12 novembre 2014

Bœuf sauté aux pignons grillés et gingembre confit, d’après la Bible Culinaire des sœurs Scotto

Boeuf sauté aux pignons de pin et gingembre-001

Bœuf sauté aux pignons grillés et gingembre confit

Il y a quelques semaines, j'ai reçu un très joli livre des éditions du Chêne : la Bible Culinaire des sœurs Scotto. Je me suis rendue compte après qu'il est dédicacé par les auteures, cela me touche beaucoup.

Je suis très admirative du travail de ces 3 sœurs qui bossent depuis des années dans le monde culinaire, que ce soit dans la presse ou dans l'édition culinaire.

Si on les surnomme les sœurs Scotto mais il s'agit de Michèle Carles, Marianne Comolli et Elisabeth Scotto.

Je discute régulièrement avec Michèle quand nous nous croisons à des évènements et j'aime beaucoup sa curiosité et son enthousiasme. Cela montre bien que lorsque l'on a une passion, on ne devient jamais blasée, on a toujours envie de découvrir de nouvelles choses et d'apprendre.

Ce livre est un petit bijou, déjà parce que grâce à lui j'ai enfin eu la confirmation que le taboulé de chou-fleur ou couscous de chou-fleur est bien une invention des sœurs Scotto, j'en avais longuement parlé dans ce billet. C'est Marianne qui l'a inventé en 1984 alors qu'elle tenait la rubrique cuisine du magazine Vital.

Chouette, un mystère résolu, j'adore connaitre l'histoire des choses.

Mais ce n'est pas tout, les recettes sont originales mais très accessibles avec quelques grands classiques de leur cuisine familiales. C'est LE livre pour booster votre cuisine du quotidien (parfait comme cadeau). Les sœurs Scotto se sont inspirées de leurs voyage, de leurs rencontres, de leurs lectures mais aussi des recettes de famille pour faire ce livre.

C'est rare d'avoir envie de faire autant de choses dans un livre et en particulier des recettes salées. Je sens que je vais agrandir mon répertoire qui en a bien besoin en ce moment.

Chaque recette est accompagnée d'un texte d'une des sœurs qui raconte tout en pudeur des anecdotes de voyage, de famille et qui décrit leurs sources d'inspiration.

Vous connaissez mon dada quant au fait de toujours s'interroger de ce qui nous a inspiré, je suis aux anges.

J'ai jeté mon dévolu sur le bœuf sauté au gingembre confit, pignons de pin et réduction de balsamique, inspiré d'un voyage en Chine. C'est le genre de plat que j'adore : vite fait et parfumé. Pas de sauce soja mais du vinaigre balsamique réduit, ça change. Les petites pointes de gingembre confit sont irrésistibles.

Bœuf sauté aux pignons grillés et au gingembre confit

Ingrédients pour 3 personnes

  • 450 g de rumsteck en un seul morceau
  • 50 g de pignons de pin
  • 35 g de gingembre confit
  • 15 cl de vinaigre balsamique
  • Poivre du moulin
  • Fleur de sel
  • Persil plat pour servir
  • Huile d'olive pour la cuisson

Comment faire ?

Mettez les pignons de pin sur une plaque de cuisson, enfournez et allumez votre four sur 150°C.

Faites cuire pendant une dizaine de minutes, jusqu'à ce que les pignons soient bien dorés. Versez dans un bol.

Versez le vinaigre dans une casserole et faites réduire sur feu moyen, jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une cuillère et demi de vinaigre. Il est alors très sirupeux.

Coupez la viande en dés de 2 cm. Ciselez le persil.

Rincez le gingembre confit sous l'eau pour retirer la couche de sucre puis coupez-le en petits dés.

Quand le vinaigre est prêt, retirez la casserole du feu.

Faites chauffer un wok avec de l'huile d'olive.

Faites revenir la viande sur feu vif pendant 40 secondes, sans la tourner. Retournez la viande et faites revenir, sans cesser de mélanger, pendant 40 secondes.

Retirez l'huile de cuisson puis hors du feu, ajoutez le gingembre, les pignons, un peu de fleur de sel, du poivre du moulin et 1 cuillère à soupe et demi de vinaigre balsamique réduit.

Servez bien chaud avec le presil plat.

Notes : il me tarde à présent de tester le pain doux aux pacanes, les langoustines rôties au thé de Ceylan, les pommes de terre aux cristaux de sel, la crème glacée de pourpier, les filets de maquereau laqués au sésame, le haché coco, Le poposo Compôte de boeuf au poivre, le jarret de veau aux épices, etc.

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger