« La tapenade préférée de David. | Accueil | Calendrier de l'Avent. »

28/11/04

CHRISTMAS PUDDING.

Pudding_elements_secs_vue_1

Attention, ce billet peut contenir des éléments qui pourraient choquer certains esprits sensibles.

Vous souvenez vous de ce que vous avez cuisiné le dimanche 7 Novembre 2004 ?

Pour ma part, je ne suis pas prête d’oublier ce qui restera ma plus grande expérience culinaire ainsi que ma plus grande incursion dans la culture britannique : le dimanche 7 Novembre 2004, j’ai fait un « Christmas pudding » que nous mangerons le  jour de Noël.

Lorsque le thème du Christmas pudding arrive dans une conversation en France, j’entends souvent des exclamations du type « Quoi, vous allez manger un dessert que tu as fait il y a 2 mois,  et il n’est pas conservé au congélateur, ni au réfrigérateur ?

Oui, oui et je vous assure, c’est très bon. C’est un peu comme les britanniques qui demandent au Français : « c’est vrai que vous mangez des cuisses de grenouilles en France ? » Oui, oui et c’est très bon.

Le Christmas pudding a besoin d’une période de maturation, un peu comme certains de nos fromages.

Toute l’histoire a commencé en Juillet dernier.

Il faisait extrêmement beau et chaud. Les enfants et moi étions dans le Kent chez mes beaux-parents. Pendant que les enfants jouaient dans le jardin,  j’ai  beaucoup discuté avec ma belle mère Anne. Elle m’a confiée, que, cette année, pour la première fois en plus de 40 ans, elle ne ferait pas le Christmas pudding elle même mais qu’elle allait l’acheter.

Je ne fut pas très longue à lui dire que j’avais toujours rêvé de le faire et que,  si elle était d’accord, je me ferai une joie de la faire pour toute la famille.

Elle m’a alors confié son plat qui lui sert depuis des années à la cuisson du Christmas pudding (on l’appelle pudding basin en anglais) ainsi que sa recette et quelques conseils précieux.

J’étais plutôt excitée à l’idée de faire ce dessert mythique.

J’aurais pu le faire dès le mois de Septembre puisqu’il se conserve pendant plusieurs mois. Anne le fait en général fin octobre ou début Novembre, j’ai donc suivi son exemple (40 ans d’expérience !). Pour la petite histoire, il y a une date limite pour la fabrication des Christmas pudding. Il s’agit du dimanche avant le premier dimanche de l’Avent. C’était donc dimanche dernier. Si vous avez dépassé cette date, vous pouvez encore le faire mais sans trop tarder. Vous pouvez aussi faire des pudding individuels qui ont besoin de moins de temps de maturation.

Le pudding en lui même est très facile à faire, c’est plutôt la cuisson qui  n’est pas toujours compatible avec la vie moderne.

J’ai utilisé, tout comme Anne, la recette de Delia Smith.

Je ne vais pas mettre la recette sur ce blog, mais uniquement la description des étapes de sa préparation. En revanche, si vous souhaitez de l’aide par rapport à la recette en anglais, n’hésitez pas à me contacter directement par mail, je me ferai un plaisir de vous aider, ce sera mon cadeau de Noël.

Rectificatif : recette ajoutée en français à la fin du billet en novembre 2005.

Première étape : le mélange des ingrédients

A faire la veille du jour où vous allez faire cuire le pudding.

Le Christmas pudding est un mélange de plusieurs fruits secs (beaucoup), d’une pomme coupée en petits morceaux, de zestes d’agrumes, de chapelure faite à partir de pain de mie dont on a ôté la croûte, de graisse végétale (« vegetable suet »), d’épices, de farine, d’œufs, de bière et de cognac. Pour la bière, j’ai utilisé de la Guiness.  Depuis les  problèmes liés à la vache folle, les britanniques ont le choix entre la graisse de bœuf et la graisse végétale.

Cette étape prend 40 minutes, rangement de la cuisine compris.

Traditionnellement tous les membres de la famille doivent remuer ce mélange en faisant un vœu. Lorsque j’ai interrogé David, il ne se souvenait pas d’avoir fait cela, j’ai donc omis cette tradition.

Deuxième étape : repos !Pudding_apres_repos_vue_2

Le mélange doit reposer dans son bol recouvert d’un torchon et cela durant 24 heures ou plus.

Troisième étape : habillage du Christmas pudding

Lorsque je parle d’habillage, je n’exagère pas et j’espère bien ne jamais avoir besoin de tous ces préparatifs pour moi-même avant de sortir !Pudding_vue_2

Le pudding doit cuire dans un bol en verre ou en porcelaine (les plus jolis à mon goût sont les bols en porcelaine de la marque Mason Cash).

Certaines personnes continuent à le faire cuire comme au siècle dernier, en enfermant le pudding dans un torchon et en le plongeant dans de l’eau frémissante.Avant_cuisson_vue_2

Après avoir déposé 2 ronds de papier sulfurisé sur le dessus du pudding pour protéger la pâte, le bol doit être recouvert de 2 feuilles de papier d’aluminium pliées d’une certaine manière.

Reste ensuite à mettre 2 élastiques autour pour bien serrer le papier puis à fabriquer une poignée à l’aide d’une ficelle qui sert à sortir facilement le bol du bain-marie.

J’étais un peu anxieuse car je n’avais jamais vu personne le faire. Mais, avec les conseils d’Anne plus tous les magazines britanniques "spécial Noël" de ma collection, j’ai réussi.

Quatrième étape : la cuisson

C’est avec cette étape que j’ai vraiment admiré les britanniques qui perpétuent les traditions en continuant à faire leur pudding eux même.

En effet, faire cuire un pudding au bain-marie pendant 8 heures avec une eau qui doit rester frémissante et qui doit toujours arriver à la moitié du récipient, ce sont réellement 8 heures d’attention .

Le bain marie doit se faire sur le feu et non pas au four, ce qui ne simplifie pas la tâche.

Dans la pratique, toutes les 30 minutes environ, il faut remettre de l’eau bouillante dans la marmite et ceci pendant 8 heures.

Etape à faire impérativement un dimanche et je remercie vivement ma bouilloire électrique et David qui m’a relayée lorsque je ne faisais pas mine de me lever prestement de mon canapé.

Pour vous donner un ordre d’idée, nous avons démarré la cuisson à 15h, pour la terminer à 23h.

Quatrième étape : repos complet jusqu’au 25 décembre

Imaginez qu’il va falloir attendre tout ce temps pour savoir si le Christmas pudding est réussi ou non et que toute ma belle famille, dont c’est le premier Noël en France, va le goûter. Pour couronner le tout, mes parents seront avec nous le 25 et ils n’ont jamais, oh grand jamais mangé de Christmas pudding de leur vie. Stressée moi ?

Ne le dites à personne, mais j’ai prévu deux solutions de secours : des mini-Christmas pudding très rapides à faire ainsi qu’une bûche aux marrons faite maison (billet à venir) pour ceux ou celles, britanniques ou non, qui préfèrent  manger autre chose.

Dernière étape : le 25 décembre

Le Christmas Pudding, après avoir encore passé 3 heures au bain marie pour être réchauffé se déguste le plus souvent avec du « brandy butter » (sauce au beurre et au sucre, aromatisée au cognac, mon accompagnement préféré) ou – par quelques hérétiques, dont David - avec de la « custard », sorte de crème anglaise plus épaisse que celle servie en France et chaude.

Le Christmas pudding est décoré avec une petite branche de houx.

Personnellement, j’adore ce dessert. Il est riche et parfumé et j’ai du mal à imaginer un Noël sans. Je ne parle même pas de David qui, même s’il a quitté son pays n’est pas prèt à abandonner certaines traditions.

J’ai tout simplement adoré le fabriquer et je compte bien le refaire l’année prochaine.

En Grande-Bretagne, comme en France avec les bûches de Noël, vous pouvez achetez votre Christmas pudding dans le commerce. Tous les ans, les magazines font un comparatif de tous les Christmas pudding du commerce. Je n’ose pas imaginer l’enjeu pour les fabricants.

Si vous souhaitez voir le produit fini, c'est ICI.

Si vous souhaitez plus d'informations sur le Christmas pudding, j'ai sélectionné pour vous 2 articles intéressants, ICI et LA.

Christmas pudding

D'après une recette de Delia Smith

Pour 10 personnes

100 g de “vegetable suet”
50 g de farine à levure incorporée

110 g de chapelure fraîche faite avec du pain de mie sans la croûte

1 cuil. à café rase d’un mélange 4 épices

1 pointe de couteau de cannelle

225 g de sucre roux

275 g de raisins secs

220 g de raisins blonds
25 g d’écorces d’oranges confites coupées en dés

25 g d’amandes entières concassées

1 pomme pelée et coupée en petits dés

Le zeste d’un demi citron

Le zeste d’un demi orange

2 cuil. à soupe de rhum

15 cl de Guinness

2 œufs

Un bol en verre type pyrex d’une contenance de 1,2 litres beurré

La veille

Dans un grand saladier, mélangez la « suet », la farine, la chapelure fraîche, les épices et le sucre. Ajoutez les raisins, les écorces d’orange, les amandes, les dés de pomme et les zestes et mélangez bien.

Dans un petit bol, mettez le rhum, la bière et les œufs et mélangez. Ajoutez ce mélange au mélange précédent et mélangez bien. La consistance doit être assez molle.

Couvrez le saladier avec un torchon et laissez reposer une nuit.

Le lendemain

Mettez le mélange dans votre bol en pyrex beurré.

Ajoutez deux couches de papier sulfurisé juste à la taille du moule (voir photo).

Couvrez avec deux feuilles de papier d’aluminium dans lesquelles vous avez fait un pli au milieu (voir photo).

Entourez d’un ou deux élastiques.

Fabriquez éventuellement une poignée avec de la ficelle de cuisine (voir photo).

Placez le bol dans une casserole remplie d’eau bouillante  à mi-hauteur du bol et laissez cuire pendant 8 heures.

Pendant toute la cuisson, il faut que l’eau arrive à mi-hauteur du bol, ce qui revient à rajouter de l’eau environ toutes les demi- heures.

Lorsque c’est cuit, retirez le papier d’aluminium et remplacez-le par du papier daluminium propre.

Conservez ce pudding jusqu’à Noël dans un endroit sec et frais.

Le jour de Noël, vous devez le cuire encore pendant 2 heures et demi en mettant de l’eau à mi-hauteur.

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Accord vin :

Nous avons mangé un christmas pudding l'an dernier chez des amis. Ce pudding avait été confectionné par une vieille britanique vivant dans l'Entre-Deux-Mers. Il était accompagné des deux sauces indiquées par Pascale, et j'ai préféré la "custard". Je me souviens qu'après un repas copieux j'ai du me resservir au moins 2 fois tant c'était bon. Mais surtout, SURTOUT, notre ami a ouvert un Porto Taylor's Vintage 1963.
Le vin était sublime, c'est peu de le dire, et l'accord parfait. Ceci à titre anecdotique, une telle bouteille vaut autour de 1500 euros. On peut mettre un vieux Banyuls ou un vieux Rivesaltes (pas de Maury, trop marqué par la vivacité). Je ne saurais trop vous recommander le Banyuls Solera du Domaine Madeloc.
Une question à Pascale, voire sans doute à David : il y a quelques années mes parents sont allés chez des amis qui fêtaient les 10 ans de mariage de leur fille, et ils ont sorti de dessus l'armoire un reste de pudding qui datait du mariage. Ma mère a cru mourir, non pas parce qu'il était mauvais ou moisi, mais parce qu'il était horriblement alcoolisé. Ils ont alors expliqué qu'ils l'arrosaient tous les trimestres depuis 10 ans d'un mélange de brandy et de Porto, puis l'enveloppaient dans un torchon pour qu'il se conserve. Est ce une pratique courante ? Je sais qu'on le fait pour le stilton sur quelques mois, mais pour le pudding sur 10 ans ?

Bien qu'à demi anglaise (par ma Mummy), j'ai vraiment du mal avec le Xmas pudding... Par contre j'aime beaucoup le Xmas cake !

Ma mère en a fait un cette année, malheureusement, elle n'a pas mis beaucoup d'épices car mon père (mon côté français) ne les apprécie guère... J'ai l'impression que les Français, en règle générale, n'aiment pas beaucoup les épices. Qu'en pensez-vous ?

PS : je croyais que le pudding était flambé ?

J'ai adoré la lecture ce billet. Tout sent bon la joie de faire plaisir à tout le monde en cuisinant un plat selon la tradition et d'y avoir pris énormément de plaisir.
Je n'ai jamais goûté à un Xmas pudding (seulement à un Xmas cake au Canada). J'espère que tu nous en laisseras un petit bout sur ton blog pour que l'on y goûte.

Ouh là ! les deux premières étapes, ça va …mais le papier sulfurisé, le papier alu et son pliage genre origami, la ficelle, les élastiques, et …la cuisson à surveiller pendant 8 heures, là, j’abandonne et laisse la place aux spécialistes! Mais je suis sûre que ton pudding sera très réussi et que ta belle-famille sera très fière de leur petite française ! Et je te promets que dès que j’ai l’occasion de goûter un vrai Christmas pudding, je le dégusterai avec respect…

Sounds delicious. I have done a demonstration of the boiled pudding in a bag--it looks terrible, but tastes delicious. Don't be afraid to try it--it's an accomplishment to do it.

Merci à toutes et à tous pour vos commentaires.

Patrick : le gâteau qui est arrosé puis ressorti 10 ans après est en fait le « Christmas cake ». Le Christmas cake est un gâteau qui se rapproche du Christmas pudding par ses ingrédients mais qui se cuit au four, sans bain marie et seulement quelques heures, selon sa taille. Il est servi, soit après Noël, soit aux mariages (nous avons eu le notre lors de notre mariage en GB) ou bien aux anniversaires. On l’appelle également « celebration cake ». Il y a effectivement une tradition britannique qui veut que l’on garde 1/3 du gâteau de mariage pour le baptême du premier enfant. Ma belle sœur suit cette tradition et nous avons donc mangé un morceau de son gâteau de mariage pour le baptême de ma nièce, 8 ans après leur mariage. Sans mentir, le gâteau était très bon. Je fabrique moi même ce gâteau depuis 4 ou 5 ans (en général fin octobre) et je l’arrose toutes les 3 semaines avec du cognac. Il plait beaucoup aux français (du moins à ceux auxquels je l’ai fait goûté !) Je n’ai pas voulu en parler hier afin de ne pas mettre trop d’infos dans le billet mais je vais peut être faire un billet dessus.

Jenny : c’est un peu comme la « marmite» : love it or hate it . C’est vrai que les français en règle générale mangent moins épicé que les britanniques, c’est une des premières choses remarquée par David lorsqu’il est arrivé en France.

Mijo : intéressant, je ne savait pas que les canadiens mangeaient du Xmas cake.

Swahili : c’est vrai, c’est long mais ce n’est qu’une fois par an. David n’a pas su me dire quel est le pourcentage de la population britannique qui fait encore son Xmas pudding. J’aimerai beaucoup avoir l’info.

Carolyn : glad you liked it. Perhaps, I’ll give it a try once.

Jenny : effectivement, il est souvent flambé, mais pas chez mes beaux parents.

Pascale, ou trouves-tu les ingredients en France? Surtout, la graisse vegetale - ca se vend a Paris??

Pour le vin, j'ai aussi une suggestion: quand nous avons deguste un bon pineau de charentes de cinq ans cet automne, mon mari a decide toute de suite que c'etait parfait pour le gateau de noel. Nous en avons achete une bouteille expres!

Bonjour Meg,

En fait, j'ai tout acheté en GB cet été en prévision. J'avais une dizaine de
sacs du magasin Tesco remplis de produits anglais dans mon coffre mais les
douaniers n'ont rien vu ... A très bientôt et merci pour la suggestion du
vin.

Pascale, I used your pudding as an inspiration to make "steamed apple pudding" in a charlotte mold for SHF#3. Thanks for the idea.

Bonjour les accros du pudding !!!

Moi je viens de gouter un vrai pudding d'un super grand restaurant d'Angleterre et franchement je n'ai pas trouvé ça bon du tout mais au moins je ne serais pas comme tant de français à dénigrer la nourriture étrangère car j' ai au moins goûter une fois Merci pour ces explications en tout cas et bon appétit . MARIE

Bonjour a toutes et à tous.

mon combucain & moi meme allons nous marier l'année prochaine et, nous avons choisi comme theme pour la soirée : les coutumes et traditions du mariage dans le monde.

en surfant sur divers sites UK, je suis arrivée jusqu'ici et j'ai appris à travers vos commentaires, qu'il existe une tradition autour du pudding.

quelqu'un serait-il m'en dire plus ou me rediriger vers des sites qui parlent de traditions de mariage UK (et pourquoi pas celle du morceau de pudding que l'on garde apres le mariage...).

merci d'avance.

Céline
Lille - 59France

Bonjour,
Il existe en effet une tradition liée au mariage mais elle concerne le Christmas cake et non le Christmas pudding. Le Christmas cake est un gâteau aux fruits confits, très foncé et très riche. Il se fabrique 2 mois avant l’événement et se cuit au four. Il est entouré d’une couche de pâte d’amande blanche ou beige puis d’un glaçage. Il s’appelle également « Celebration cake » ou « wedding cake » (gâteau de mariage) car on le fait pour les mariages (nous avons eu le notre lorsque nous nous sommes mariés en GB), les anniversaires, les anniversaires de mariage, etc.
Dans certaines familles, il y a une tradition qui consiste à garder 1/3 du morceau du gâteau de mariage (wedding cake), de l’arroser régulièrement de brandy et de le ressortir lors du baptême du premier enfant. J’ai eu l’occasion de goûter un morceau de gâteau lors du baptême de ma nièce Jeny et le gâteau avait 8 ans. Sans mentir, c’était très bon.

Cette tradition m’a été expliquée par ma belle sœur Helen mais je ne sais pas s’il existe un site pour cela.
Félicitations pour votre futur mariage.

Merci pour les infos.

je vais voir sur le net si je trouve + d'infos au sujet du « Celebration cake » ou « wedding cake » (gâteau de mariage)

et oui c encore moi !

voici un lien sur les trditions irlandaise :
http://www.avaugourd.net/7com97/debbie/htmldebbie.html

Bonjour,
Nous connaissons aussi la tradition du christmas pudding dans le nord de la France.
Ma grand-mère et ma mère en ont toujours fait pour Noël, et selon la méthode du siècle passé : dans un grand torchon de cuisine plongé dans l'eau de cuisson.
C'est généralement un énorme succès, même s'il n'est fait que la veille au soir et cuit le matin de Noël jusqu'au dessert du repas de midi.
J'allais oublier : cette tradition dans notre famille date de la guerre de 14/18. C'est à cette époque que des officiers britanniques logés chez mes grands-parents leur ont appris comment réaliser cette merveille à partir de gras de rognons de boeuf (bien blanc), de pain rassis, de fruits secs et confits, de biere, de rhum et de cassonnade, d'oeufs, de farine et d'epices.
Merci pour cette page de blog : elle sent bon le plaisir et contredit le mal que l'on dit trop souvent de la cuisine anglaise.

Merci François pour votre commentaire, je trouve votre histoire très belle et émouvante. C'est également l'avis de mon mari britannique.
A très bientôt.

il fodré metr la recet avec

c vrai qu'il fau laiser le pudding 1 mois ?????

merci pascale pour cette précision. Mon chéri a très envie d'un christmas pudding (je n'en n'ai jamais fait non plus) et je pensais que cela était beaucoup plus compliqué. Un peu comme tout le monde : qu'est ce que le vegetable suet ? Je vais faire un tour chez rose backery et me renseigner aussi ... merci encore pascale

Originaire du pas de calais, il ne passe pas une année sans le traditionnel Xmas pudding.
C'est y=une tradition dan sma famille aussi, mais nous le mangeaons plusieurs fois par an, géneralement le premier de l'année, vers la fin novembre (pour l'anniverssaire de mon grand père) et le derniers vers le moi de mars , a regret car j'adore ca depuis tout petit...
Da ns le boulonnais c'est comme ca depuis plusieurs générations, et il est cuit dans un torchon..
Chez nous les plums sont fait d'une année sur l'autre...
1 an de conservations est chose courante... et avec du gars de rognons de veaux que l'on peut trouver chez les bouchers...
Donc ce week end nous avons fait flamber un ploum.., le dimanche en fin d'apres midi et en famille..
Chez nous on le mange aussi bien flambé au rhum, que le lendemain, froid....
Personnelement je l'aime autant chaud que froid... mais jamais avec de la creme anglaise.., toujours flambée au rhum, et depuis 26 Ans..

Stéphane

Atchoum : je viens de rajouter la recette
Marion : c'est une matière grasse végétale qui se présente sous forme de paillettes. Tu peux la trouver en ligne (voir lien sur l'autre billet).

Oui, le pudding a besoin d'une période de maturation, un peu comme le véritable pain d'épices.
Stéphane,
Merci beaucoup pour votre commentaire. Grâce à vous je découvre que dans votre région vous êtes quelques personnes à en manger, ce que j'ignorais totalement. C'est ça que j'aime avec le blog, c'est une découverte permanente sur les cultures des autres régions ou pays. Très bonne journée à vous.

le gateau a l'air bien bon,
je suis allée sur le site pour les ingrédients, mais je n'y ai compris que couic......la traduction se trouve-t-elle quelque part?
merci de m'avoir mise en appétit

Catherine : je viens d'ajouter la recette en francais à la fin du billet. Bon week end.

Pascale. Ca y est, cette année j'ai fait mon Christmas Pudding, le problème est qu'il n'a pas cuit très longtemps (4h environ). Est-ce suffisant ?. Le jour du reveillon, faudra t-il le cuire plus longtemps ?.
De plus,à la place de la graisse de rognons, j'ai mis de la margarine, est-ce que ça va être un désastre ?.
Merci de ta réponse et, d'avance, "Joyeux Noêl"

Bonjour Babette,
Tout dépend un peu de sa taille. Si tu as utilisé un bol de 1 litre, il faudra le refaire cuire 4 heures le jour J, de la mème manière que pour la première cuisson.
Pour la margarine, je sais que certains l'utilisent avec succès. Tiens nous au courant.

Bonjour Pascale,
Merci d'avoir répondu si vite et, c'est promis, je donnerai des nouvelles.
Merci aussi car, par tes conseils, tes photos, j'ai été encouragée à faire mon premier Christmas Pudding. J'en révais, sans oser, depuis des années.

Bonjour à toutes et tous,
Merci pour ce site très intéressant.
Je me posais une question : connaissez-vous des magasins dans Paris susceptibles de vendre des christmas pudding ?? Depuis la dispariton des Marks & Spencer et mon retour en France, je suis désespérée de pouvoir offrir cette douceur à mon mari (British) et je n'ai pas du tout envie de le faire moi-même (et pourtant j'aime cuisiner :-) !!)
Merci BEAUCOUP pour vos réponses !!!
Elinee
& a happy christmas !

Très chouette site! Après une longue errance de xmas cake en xmas cake de site en site, votre recette, vos explications m'ont conquise ! C'est décidé, je me lance. Pour le timing, tout va bien, puisque pour des raisons professionnelles, nous ne fêterons Noêl que mi janvier !
Je n'ai qu'une question: le pliage du papier alu. Auriez-vous le temps de me l'expliquer en quelques lignes ?
En nous remerciant par avance et en vous souhaitant de très joyeuses fêtes.
Marie-Sophie Fleytoux

Elinee : bienvenue sur mon blog. J'ai vu des xmas pudding hier justement au Lafayette Gourmet en version familiale ou en version individuelle et chez Rose Bakery (rue des marthyrs, dans le 9ième).
Bon shopping !
Marie Sophie : bienvenue également sur mon blog. Pour le papier, je vais prendre des photos puis les mettre sur mon blog, ce sera plus simple. Je vous préviens dès que c'est fait. A tout de suite.

coucou je voulais vous dire que votre site et génial ma copine ma planté sur un expo et j'aitout trouve sur votre site je vous remercie beaucoup

Chère Scally
En surfant j'ai découvert votre joli site et du coup m'est venue l'envie de faire un pudding, il a cuit hier soir ...
Merci encore pur la technique du couvercle, au moins je n'ai pas sacrifié un torchon
J'espère que ce sera bon ...
A bientôt
Laurence

Chère Pascale,
Comme promis je donne des nouvelles de mon premier Christmas Pudding : J'ai adoré.L'année prochaine je le ferai cuire un peu plus longtemps lors de la première cuisson et avec un bain marie plus haut.Je pensais le faire gouter à des amis dans la semaine mais il sera terminé. Dommage.....
Merci encore pour tes conseils Pascale et je te souhaite beaucoup de bonheur pour l'année à venir.

Babette

bonjour !! jaimerai savoir, puisuqe visiblement vous etes avec un anglais, si il y aurait des internat a londres ( je parles d'internat francais) car je souhaite y faire mes etudes apres ma 3eme. de plus jadore l'angleterre et votre artcile dur le pudding m'en a appris pas mal ! merci et a bientot ==>melissa_ml@hotmail.fr

Une petite astuce : l'année dernière, j'ai dérogé à la tradition familiale qui veut que tout Plum Pudding qui se respecte soit réchauffé (comme tu l'as indiqué plus haut) au bain-marie. J'avais un peu la flemme, il faut l'avouer et j'ai essayé le "Micro-onde" ! Eh bien, le résultat était très bien. Je n'en reviens pas encore.


j'ai beaucoup aimé votre présentation et avoue ne pas avoir tout lu tant je me retrouve dans votre envie de réaliser votre oeuvre.
Pour ma part, j'ai connu le Christmas Pudding en Argentine,en 1980 date à laquelle je suis allée visiter mon grand père, époux en 2èmes noces de "Betty". là bas c'est l'été et je dois reconnaître que les 40 degés extèrieurs n'ont pas entamé ma curiosité en terme de desserts anglais,à fortiori de pudding, dont j'avais tant entendu parler !!!
Mes appréhensions ont volé en éclats quand j'ai dégusté ce dessert, réhaussé, il faut le dire par une sauce au Brandy !

Aussi, cette année, profitant qu'un ami de mon gendre se rend fréquemment en Angleterre, j'ai passé commande...

Maintanant j'ai trouvé ma recette de sauce et compte faire un Noël anglais grâce à ce site culinaire que je viens de découvrir!!!

A l'année prochaine !!!

Lemaire : merci beaucoup pour votre histoire et bienvenue sur mon blog.

J'avais repéré cet article et cette recette cet été et là, je vais me lancer (j'espère qu'il n'est pas trop tard ) eh bien j'ai peur de commencer, je ne sais pas pourquoi mais c'est intimidant d'oser faire un Christmas Pudding. D'habitude, je l'achète dans un magasin de thés anglais à Paris car j'adore ça, mais là, grace à toi...le grand saut. Je vais d'abord lire 10 fois tes conseils !Merci!

et bien moi ca va faire deux noel que je prépare le christmas pudding selon ta recette et c'est divin. il n'en reste pas une miette et je pense que cela va devenir une tradition dans la famille
encore merci
j'aimerai également faire le christmas cake, ou peut-on trouver la recette originale

excellent! j'ai suivi la recette au pied de la lettre et j'ai servi avec de la lemon curd (crème au citron trouvée sur le site Marmiton):super!!

Lorsque mes enfants étaient petits, ils n'aimaient pas les desserts à base de crémes ou mousses en tout genre. Avec bonheur j'avais introduit le Christmas pudding à la table des traditions pourtant bien françaises.

Depuis plusieurs années je n'en trouvais plus dans le commerce et, sans votre recette, je n'aurais pas osé me lancer, pensant la tache complexe et insurmontable.

Certes je l'ai préparé avec soin, la cuisson a été longue et attentionnée.... mais il a été consommé rapidement avec délice.

Merci pour la recette qui va rejoindre la liste des grands classiques dans le cahier familial.

Une seule remarque par rapport à la consistance un peu molle (qui n'a altéré ni le goût, ni le plaisir). Je suppose que c'est dû au temps de macération trop cour t25 jours) ..??..

De toute façon, je recommencerais l'année prochaine.

Lorsque mes enfants étaient petits, ils n'aimaient pas les desserts à base de crémes ou mousses en tout genre. Avec bonheur j'avais introduit le Christmas pudding à la table des traditions pourtant bien françaises.

Depuis plusieurs années je n'en trouvais plus dans le commerce et, sans votre recette, je n'aurais pas osé me lancer, pensant la tache complexe et insurmontable.

Certes je l'ai préparé avec soin, la cuisson a été longue et attentionnée.... mais il a été consommé rapidement avec délice.

Merci pour la recette qui va rejoindre la liste des grands classiques dans le cahier familial.

Une seule remarque par rapport à la consistance un peu molle (qui n'a altéré ni le goût, ni le plaisir). Je suppose que c'est dû au temps de macération trop cour t25 jours) ..??..

De toute façon, je recommencerais l'année prochaine.

je vais essayer d'en faire un pour ce noël vite, faut que je me presse.;;mais je n'ai pas vraiment compris comment plier le papier aluminium merci pour les eventuelles precisions

Bonjour,

je voulais savoir si la durée de cuisson est proportionnelle à la quantité de pudding produite. Je m'explique.

D'après la recette, un pudding pour 10 personnes cuira 8 heures.

Est ce qu'un pour 5 personnes cuira 4 heures et un pour 2 personnes cuira 2,5 heures ?

Merci pour la réponse rapide... Je vais commencer les préparations ^^

bonjour à tous,

moi aussi dans ma famille du pas de calais on fait le plum pudding et c'est super bon!
on le fait flambé le soir de noël et on ferme la lumière quel spectacle!
c'était ma tante qui le faisait mais elle a passé le flambeau à ma maman
mais cette année j'ai decouvert votre blog et ça me donne envie de le faire.je pense suivre votre recette traditionnelle car ma maman le fait cuire à la cocotte minute çc n'empêche qu'il est délicieux mais j'ai envie de le faire à la mode anglaise
je suis francaise et j'adore les épices suis je une exception,je ne pense pas
gros bisous à tous et joyeux noël

Bonjour j'aimerais essayer le xmas pudding le probleme c'est que je doit le faire sans alcol est ce possible?Vu la quantite j'en doute mais qui ne demande rien n'a rien...merci

je vais essayer la recette pour cette année 2008, j'ai un problème avec les 100g végétable suet ?
merci de m'aider

Chailam : vous pouvez remplacer l'alcool par du thé assez fort, ce sera également très bon.
Brigitte : il s'agit d'une graisse végétale que l'on trouve dans les supermarchés en GB. En France, on la trouve parfois dan les épiceries anglaises. Vous pouvez la remplacer par du beurre ou de la margarine.
Bonne journée.

bonjour, peut on remplacer la suet par de la graisse de boeuf acheté chez le boucher?? merci!!

Vérifiez votre commentaire
Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Your comment could not be posted. Error type:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire sur CHRISTMAS PUDDING.
Suivez Pascale Weeks sur Twitter
Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger