« Livre de cuisine : Pains Gourmands, 30 recettes pour toutes les occasions. | Accueil | Petits pots de crèmes au chocolat en vidéo. »

19/02/08

Pain à la farine de maïs, au romarin et aux pignons de pin (cornbread).

Pain_farine_de_mais_vue_1

Pain à la farine de maïs, au romarin et aux pignons de pin (cornbread)

A chacun de nos séjours en Grande-Bretagne, le premier matin est toujours le même. David m’apporte une tasse de thé au lit, ouvre les rideaux  (il y à très rarement de volets en Grande Bretagne) puis retourne dans la cuisine pour dévorer son « full english breakfast » préparé avec amour par sa mère.

Je traîne au lit, puis, après un petit déjeuner beaucoup plus léger, nous laissons les enfants chez mes beaux parents pour aller dans notre librairie préférée.

Laissant David dévorer les romans des yeux (je n’ai jamais vu quelqu’un lire autant), je grimpe  à toute vitesse au premier étage où se trouve l’objet de ma passion : les livres de cuisine.

Je savoure cet instant. Les librairies britanniques sont totalement différentes de celles en France : plus cosy, plus chaleureuses, plus silencieuses. Les deux seules dans lesquelles je retrouve un peu cette atmosphère sont les librairies Arthur à Nogent Sur Marne et Mollat à Bordeaux.

Comme en France, les tables sont remplies de livres de cuisine de chefs ou d’auteurs culinaires très médiatisés et il ne faut pas hésiter à s’accroupir et/ou à pencher la tête pour découvrir d’autres choses.

Après Noël, sur la toute dernière étagère au niveau du sol, j’ai découvert un petit livre de Linda Collister « Quick Breads ».

Linda Collister a écrit beaucoup de livres de cuisine, en particulier sur les pains et sur la pâtisserie. Elle est l’auteur du célèbre Grand Livre Du Pain (traduit en français) et plus récemment du livre Pains, de la Baguette à la Pita.

Après l’épisode librairie, nous allons dans un tea shop ou dans un coffee shop pour feuilleter nos livres respectifs, papoter, moitié en anglais, moitié en français, tout en sirotant un thé (le café étant la seule chose que je n’aime pas en GB) avec parfois un tea cake grillé et beurré.

De retour à la maison, j’ai tout de suite testé mon nouveau livre avec un pain à la farine de maïs (cornbread en anglais) bien que la recette me semblait trop simple pour être vraie ! (Je me méfie parfois des recettes trop simples).

Cette fois, pas de soucis, cela a très bien marché. Le pain obtenu est plus proche d’un gâteau que d’un pain et c’est normal, il ne s’agit pas d’une pâte levée avec de la levure sèche de boulanger. Il est très moelleux et le reste quelques jours. Il est particulièrement goûteux et se marie très bien avec les plats salés ou le fromage.

Dans la foulée, j’en ai fait une seconde version avec du romarin et des pignons de pin et c’est magique.

Pain à la farine de maïs, au romarin et aux pignons de pin (cornbread)

140 g de farine de maïs (voir note)
125 g de farine
1,5 cuil. à café rase de levure chimique
1,5 cuil. à café rase de bicarbonate de soude (voir note)
½ cuil. à café rase de sel
1 œuf calibre « large »
50 g de beurre demi sel fondu
3 cuil. à soupe de miel
22,5 cl de lait fermenté (lait ribot) (voir note)
2 poignées de pignons de pin
1 cuil. à soupe de romarin finement émincé.
1 petite branche de romarin pour la surface du pain

Préchauffez votre four à 200°C.
Mélangez tous les ingrédients secs dans un grand bol (les 2 farines, la levure, le bicarbonate, le sel, les pignons et le romarin émincé).
Dans un autre bol, battez légèrement l’œuf, ajoutez le lait, le miel, le beurre fondu et mélangez.
Versez ce liquide sur les éléments secs puis mélangez jusqu’à obtenir un mélange lisse.
Versez dans un moule, parsemez avec quelques aiguilles de romarin de la branche réservée et enfournez pour 20 minutes environ.
Le pain doit être doré et la lame d’un couteau insérée au centre doit ressortir sèche.

Laissez tièdir puis démouler sur une grille.

Note sur les ingrédients

Le lait fermenté ou lait ribot se trouve dans toutes les grandes surfaces au rayon des laits frais.

Le bicarbonate de soude se trouve également dans toutes les grandes surfaces, avec le sel.

Concernant la farine de maïs :

De couleur jaune pâle et de mouture très fine, vous pouvez la trouver dans les boutiques bio.
Elle est très utilisée aux Etats Unis (corn meal) pour réaliser les corn breads et en Amérique du sud pour les tortillas. On peut l’utiliser dans les pains ou dans les gâteaux en la mélangeant à de la farine de blé car elle ne contient pas de gluten.

La farine de maïs est  totalement différente de la maïzena ou de la fine de maïs qui sont toutes les deux des fécules de maïs. On les utilise à la fois pour épaissir des sauces ou pour réaliser des crèmes dessert car elles contiennent de l’amidon.

La polenta quant à elle est de la semoule de maïs beaucoup plus granuleuse que la farine. On l’utilise aussi bien en Italie qu’en Savoie pour réaliser par exemple la polenta crémeuse ou des galettes de polenta, qui sont divines avec un osso bucco. Vous pouvez également l’utiliser dans des shortbreads ou des sablés, car elle apporte un coté croustillant irrésistible. Elle est parfaite également dans des gâteaux, comme dans celui à la polenta et à l’orange.

La farine de maïs, à la mouture beaucoup plus fine que la semoule est superbe dans les gâteaux, et dans les pains, comme dans celui de cette recette ou dans celui d’Anne, recette de son nouveau livre.

Coté traduction, ce n’est pas simple car il y a des différences de terme entre les Etats Unis et la Grande Bretagne.

Maïzena ou fine de maïs se dit corn starch aux US ou corn flour en GB.
Farine de maïs peut se traduite par corn meal ou plus rarement par polenta flour.
Les américains et les britanniques ont tendance à utiliser le terme cornmeal à la fois pour la farine et pour la semoule en l’associant à sa mouture (coarse, l’équivalent de notre polenta ou fine, l’équivalent de notre farine). Le terme polenta étant plutôt utilisé pour le produit fini à base de semoule.

La lait fermenté ou lait ribot se traduit par buttermilk.

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Etrange les hasards, j'ai fait un corn bread pour le dîner de ce soir dont nous nous sommes régalés. Ta version romarin et pignons me tente bien pour une prochaine fois.

J'ajouterais que le maïs sous toutes ces formes est SANS GLUTEN.
Merci Pascale pour ces explications. J'aime quand tu traduis les termes de l'anglais au français. Il est vrai que ce n'est pas toujours évident en cuisine de trouver les bons termes d'une langue à l'autre.
Ton pain a l'air fameux. J'essaierai de le faire avec de la farine sans gluten et de la farine de maïs.

Comment s'appelle le lait fermenté aux Etats-Unis? Ce n'est pas buttermilk (babeurre?), n'est-ce pas?

on adore manger du cornbread! j'en fais très souvent! au petit déjeuner, au goûter, en accompagnement de plat! j'ai récemment acheté le livre de linda collister, pains, de la baguette à la pita, et il y a des merveilles dans ce livre!

Merci pour ces éclaircissements, très précieux, ainsi que pour l'introduction britannique qui fait rêver.
Apparemment, le moule utilisé est plutôt du genre moule à manqué?
Bonne journée

La première fois que j'ai découvert le cornbread c'était aux US. J'en était tombée raide dingue!!!!
Il faudrait que j'essaie d'en faire un avec cette superbe recette.

Merci Pascale de nous régaler tous les jours.

PS: j'ai réalisé ta recette de cake à la banane et il est franchement trop délicieux.

Je suis très adepte de ces pains "rapides" (soda bread)quand j'ai oublié l'achat de ma baguette et cette recette me plait bien mais ne convient peut être pas très bien pour emplacer notre pain ordinaire ?

Merci à toutes pour vos commentaires. Je ne savais pas qu'il y avait autant d'adeptes du cornbread.
Pour répondre aux questions.
Lola : oui, le lait fermenté se traduit par buttermilk. J'ai ajouté l'info dans le billet.
Auntie Jo : merci pour l'info sur le livre.
Althéa : oui, je l'ai fait dans un moule à manqué. Habituellement, cela se fait plutôt dans un moule carré.
Gredine : effectivement, ce pain est bien loin de notre baguette.

Très joli billet ! Il va me falloir acheté du lait fermenté, de la farine de maïs et du bicarbonate de soude mais j'ai envie de tester ta recette à tout prix !
PS : Et ta cuisine, tu en es où ?

Pascale, peut-on remplacer ce lait fermenté par du lait normal ou de la créme fraiche a votre avis ? Impossible de trouver du buttermilk en Turquie...

J'ai vécu un an en GB pour les études et j'affectionne aussi tout particulièrement les breakfast, les bake potatoes et les fruit puddings vivement Pâques que j'y retourne ! En effet les livrary sont vraiment des encroits de quiétude et de repos.
Merci pour cette recette et ce dépaysement ... je comptais justement acheter de la farine de maïs.

quel plaisir de lire cette recette , bien documentée , elle donne envie de la faire de suite !

Au sujet des galettes de polenta, il y a un détail que tu ne précises pas : la polenta que tu utilises dans cette recette est en fait de la polenta instantanée. Normalement la polenta (semoule de maïs donc) cuit pendant 45 minutes au moins. La preuve, je n'ai commencé à faire de la polenta que lorsque j'ai découvert qu'elle existait instantanée, parce que sinon remuer pendant 45 minutes la polenta c'était beaucoup trop dur pour mes bras... ;-)

Il faut peut-être un petit mari qui apporte la tasse de thé au lit pour le réussir ce corn bread ?!!!!

Moi aussi, j'ai des souvenirs émus de corn bread dégusté en Géorgie et dans le Kansas, après avoir été préparé avec amour par la maman ou la grand-mère de la famille pour un repas du dimanche. Who says Americans can't cook ?.....

Pascale,

Au Québec, la Maïzena est connue sous le nom de fécule de maïs.

Le lait ribot, babeurre ou lait de beurre.

C'est un beau pain que tu as fait là.

Bonne soirée,

Encore une autre farine à tester avec grand plaisir.
Merci
Michèle

Pascale, merci beaucoup pour cette recette!
Je me demande quelle est la meilleure façon de conserver le pain, pour qu'il reste le plus moelleux que possible pendant qq jours?

-Eva

Oh miam! Chouette j'ai du lait fermenté et des pignons au frigo et du romarin dans le jardin. Merci et ...vivement demain matin ;-)

Super bon et publié en italien. Les notes concernant les farines de maïs sont d'autant plus utiles au pays de la polenta. Merci

Bonsoir Pascale,
J'ai testé la recette ce soir. Nous adorons ! Le pain est très moelleux et le goût bien prononcé.
Je n'ai pas mis de pignons, mais des graines de lin, comme dans la recette d'Anne.
Comme il me reste du lait fermenté et de la farine de maïs, je vais pouvoir faire un nouvel essai avec ta version.
Petite question : quelle était la taille de ton moule à manqué ? J'ai essayé avec un moule - diamètre 24, mais je trouve que le pain était un peu raplapla.
Merci de ta réponse.

J'ai trouvé votre recette par hasard, c'est absolument délicieux! Merci pour le partage!

Vérifiez votre commentaire
Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Your comment could not be posted. Error type:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire sur Pain à la farine de maïs, au romarin et aux pignons de pin (cornbread).
Suivez Pascale Weeks sur Twitter
Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger