« L'abricot, selon Yann Couvreur, chef pâtissier au restaurant « Le Baudelaire » (Hôtel Burgundy) | Accueil | Maroc, Auberge Chez Talout »

31/07/12

Goûters parisiens chics épisode 17 : le salon de thé de l’Hôtel Burgundy

Burgundy gouter 041-001
Goûters parisiens chics épisode 17 : le salon de thé de l’Hôtel Burgundy

Vous pensiez qu’au 17 ième goûter chic parisien, Stéphanie et moi serions blasées ?

Pas du tout, bien au contraire et j’enrage d’avoir raté notre goûter de juin pour cause de plannings trop chargés.

Comment se lasser quand Paris regorge d’endroits aussi différents les uns des autres. Quand  vous pensez avoir fait le tour, que vous mettez un peu de temps à choisir la future adresse pour votre goûter, voilà qu’une nouvelle idée vous tend les bras (merci Stéphanie !).

Cette fois, nous sommes à nouveau dans les quartiers chics, entre la Madeleine et la rue Saint-Honoré. C’est le genre d’endroit où vous voyez débouler 3 hommes en file indienne, chacun avec son parapluie estampillé de l’hôtel du Crillon, chaussés de mocassins en daim et qui entrent sans hésiter dans un magasin de vêtements, là où justement vous étiez en train de vous abriter sous le porche.

Les goûters chics de l’hôtel Burgundy qui a ouvert il y a quelques mois, ont lieu tous les jours à partir de 15 h 30, dans le jardin d’hiver, tout de suite après l’entrée de l’hôtel.

L’endroit est magnifique, tout en marbre clair mais dans un style très contemporain avec meubles noirs, piano à queue et très jolies compositions florales dans les teintes de fuchsia. Vous pouvez également prendre votre goûter dans le bar aux lumières tamisées, un endroit de rêve pour un rendez-vous secret. Chut, ne dites pas que c’est moi qui vous l’ai dit !

Le goûter au Burgundy se dévore d’abord avec les yeux. Il est exposé au centre du jardin d’hiver sur des petites tables hautes noires pour les pâtisseries dites « sèches » (cakes, madeleines, sablés, financiers, cookies, etc.) et sur un chariot fait sur mesure pour les pâtisseries, bien protégées par des cloches en plexiglas, pour rester dans l’ambiance contemporaine du lieu.

C’est de loin l’assortiment de douceurs le plus soigné et le plus joli que nous avons vu jusqu’à présent. Arrivée un peu en avance, j’ai même aperçu le chef pâtissier venir lui-même vérifier que tout était en ordre avant l’arrivée des premiers clients.

Burgundy gouter 063-001

Burgundy gouter 023-001Mon seul regret : la plupart de mes photos pratiquement non exploitables.

Comme à notre habitude, nous avons essayé de goûter à un petit peu de tout afin d’avoir un bon aperçu.

Burgundy gouter 017-001

Tout est parfaitement bien réalisé. Il y a un sens du détail que nous apprécions beaucoup, comme avec cette framboise posée délicatement posée sur la tarte framboise rhubarbe et remplie d’une mousse à la framboise et parsemée de petits grains de nougatine. Il fallait y penser à faire une déco qui finalement n’en est pas une mais donne encore plus de gourmandise à l’ensemble, non ?

Burgundy gouter 051-001Tartelette rhunarbe framboise sur pâte feuillettée caramélisée, un délice avec sa fameuse framboise

Stéphanie et moi avons choisi un assortiment de cakes, des madeleines, des financiers et 2 pâtisseries.

Yann Couvreur, le chef pâtissier du restaurant de l’hôtel Burgundy a pris le parti de faire cuire ses cakes dans des petits moules, ce qui rend très bien. Les cakes sont très moelleux, ce qui est plus difficile à réussir dans des petits moules. Celui au citron est divin, avec ses petites plaques ultra-minces de meringue posées dessus (voir mon billet sur le dessert du chef, à base de cette même meringue). Il est arrosé de jus de citron à la sortie du four. Le marbré au chocolat avec son glaçage un peu chic et choc me replonge dans mes souvenirs d’enfance en Lorraine. C’est plutôt bon signe, le marbré en Lorraine, c’est une institution.

Madeleines huile olive citron hotel burgundy
Crédit photo pour les madeleines : Stéphanie

Les madeleines citron et huile d'olive ont ce côté rustique du fait maison que j’aime avec leurs bords bien croustillants et le financier à la noisette, très classique se laisse manger.

Nous avons eu assez d’appétit pour goûter au Saint-Honoré, fleuron de la pâtisserie française et très tendance en ce moment. Beaucoup de chefs pâtissiers le mettent à leur carte ou le vendent dans leurs pâtisseries. Celui de Yann Couvreur est excellent, pas trop riche, ni trop sucré et j’ai eu un coup de cœur pour sa crème pâtissière tout en finesse, à moins qu’il ne s’agisse d’une crème mousseline ?

Le goûter est accompagné de thé de chez Kusmi Tea, de nectars de fruits de chez Alain Milliat ou de traditionnelles boissons chaudes.

Le salon de thé de l’hôtel Burgundy, avec celui de l’hôtel Daniel, est un des plus calmes que nous ayons testés et j’espère que cela va rester ainsi, c’est tellement bon de pouvoir profiter du luxe sans la foule.

L’accueil est très chaleureux et très pro , comme c’est souvent la cas dans ce genre d’établissement, le Burgundy est un hôtel 5 étoiles.

Il vous en coûtera 17 euros par personne pour 1 pâtisserie et une boisson ou 30 euros pour le vrai Tea Time avec pâtisseries à discrétion, finger sandwiches et boisson.

Egalement possibilité de choisir à la carte si vous souhaitez prendre des choses en plus de la formule à 17 euros.

Pour découvrir les impressions de Stéphanie, c’est sur ce lien.

Hotel Burgundy

Salon de thé ouvert tous les jours à partir de 15 h 30

Pour relire les 16 épisodes précédents, je vous invite à cliquer sur le lien goûters parisiens chics.

Bonne découverte.

Burgundy gouter 060-001

 

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Le bec sucré que je suis se réveille à la vue bien tentante de toutes ces pâtisseries toutes plus belles les unes que les autres ! Je passe des heures devant les vitrines, ce sont de vrais petits bijoux.
Quel régal !

Une chouette sortie entre copine .. !!! Que de douceurs à découvrir, j'aime bien le concept ..
Bisouss
kiki

superbe ...............

C'est bien beau et "bon" tout cela mais comment faire pour garder la ligne comme vous ?????

En effet, cette nouvelle formule est fort alléchante... Mais essayez également la Table, le soir ou midi venu, pour une dégustation dans les règles de l'art, de très bons produits, je garde un souvenir mémorable d'un Wagyu, jus de boeuf et fine purée, le tout servi au guéridon...

J'y ai dîné aussi, pas mal du tout. J'ai super envie de tester le tea time du coup (je brunche une fois/mois depuis 15 ans, et je ne me lasse pas, donc je comprends que ce soit pareils avec les tea times!).

Vérifiez votre commentaire
Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Your comment could not be posted. Error type:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire sur Goûters parisiens chics épisode 17 : le salon de thé de l’Hôtel Burgundy
Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger