« Salon du livre 2013 : et si vous veniez au square culinaire (5 entrées à gagner) | Accueil | Pâtisserie de Christophe Felder disponible sur iPad à partir du 20 mars 2013 + 3 applis à gagner »

18/03/13

Comment faire un Mont Blanc aux marrons, sans se prendre la tête ?

Mont blanc 071-002
Comment faire un Mont Blanc aux marrons facile ?

Le Mont Blanc d’Angelina, c’est le dessert préféré de ma sœur Caroline. En fin d’année, alors qu’elle se remettait d’une opération délicate qui nous a tous terrorisé, mon beau-frère, en pension chez nous allait tous les jours chez Angelina en scooter pour acheter un Mont Blanc avant d’aller voir ma sœur à l’hôpital.

Est-ce grâce à cela qu’elle a gardé un moral d’acier et qu’elle a rapidement retrouvé ses forces ?

Début Janvier, je me suis mise en tête de faire un Mont Blanc pour lui faire plaisir.  J’ai commencé à réfléchir, en me demandant comment faire tenir la chantilly en dôme et comment « accrocher » les vermicelles de marrons sur le dôme de manière esthétique.

J’ai fini par trouver cette recette sur le blog Du nez au Palais, inspirée de celle de Christophe Sabaton et j’ai acheté des moules en demi sphère. Malheureusement, à force de réfléchir, je n’ai pas eu le temps de préparer le Mont Blanc pour la venue de ma sœur !

Ce week-end, nouvelle visite. Cette fois, j’étais parée car entre-temps, j’ai découvert la recette d’Edda, préparée pour le supplément du magazine Régal de Noël 2012, qui a résolu mes questions métaphysiques sur la présentation du Mont Blanc.

Dans sa recette, on retrouve tous les ingrédients du classique Mont Blanc mais comme il est servi dans une verrine, pas de prise de tête quand à la présentation.

Je me suis donc lancé. Le plus difficile est de disposer les vermicelles de marrons. J’avais acheté il y a quelques années une douille à vermicelle (douille à nid)  mais comme le mélange est assez ferme, les poches à douille ont tendance à casser. Je me suis souvenue de ma presse à biscuit dont je me sers 4 fois par an pour faire les spritzbredele et les churros. Bonne nouvelle, ça marche très bien, le plus difficile étant tout de même de les positionner sur le dessert de manière harmonieuse.

Presse biscuits marcatoSur Facebook et Twitter, Rose et Tiusha ont partagé leur astuce : utiliser les jouets destinés à la pâte à modeler.
 
Verdict : En cuisine, rien ne fait plus plaisir que de faire plaisir aux autres. Ce fut le cas, ma sœur Caroline était ravie (et émue). On retrouve vraiment l’esprit du Mont Blanc d’Angelina.  Ce dernier est bien entendu irremplaçable mais vous ferez des heureux avec cette version, foi de Scally.

Merci à Edda qui s’est certainement décarcassé pour trouver les bons dosages.

Mont-Blanc aux marrons

Par rapport à la recette d’Edda, j’ai préparé ma crème fouettée avec un peu de Philadelphia car je trouve que cela lui donne une très bonne tenue, parfaite pour ce type de dessert, j’ai ajouté une cuillère à soupe de sucre glace et j’ai utilisé moins de meringues.

Ingrédients pour 6 verrines

200 g de pâte de marrons
150 g de crème de marrons
2 cuil. à soupe de rhum
60 g de meringues faites maison ou acheté chez un pâtissier
25 cl de crème fleurette bien froide
30 g de Philadelphia
1 cuil. à soupe de sucre glace
Les graines d’une gousse de vanille
9 marrons confits ou glacés

Mélangez la pâte de marrons, la crème de marrons et le rhum, afin d’obtenir une pâte homogène et un peu ferme. J’ai utilisé un mixeur plongeur.
Remplissez votre presse à biscuits et réservez au frais pendant au moins une heure (si vous utilisez une douille à vermicelles (douille à nid), ne conservez pas ce mélange au frais).
Dans un bol, mélangez la Philadelphia, le sucre glace, la vanille avec 30 g de crème liquide.
Versez le restant de la crème liquide, fouettez en chantilly, en démarrant doucement puis en augmentant la vitesse au fur et à mesure que la crème monte.
Elle doit avoir la consistance d’une crème à raser un peu ferme.
Mettez dans une poche à douille et réservez au frais.
Concassez les meringues entre vos mains.
Concassez 6 marrons confits et coupez les autres en deux.

Dans chaque verrine, mettez :

6 g de meringues
15 g de vermicelles de marrons (1 grosse cuillère à soupe)
20 g de chantilly
1 marron confit ou glacé concassé
3 g de meringues
10 g de chantilly
30 g de vermicelles de chantilly (2 grosses cuillères à soupe)
1 demi-marron confit ou glacé

PS : les grammages sont là pour vous donner une idée des rapports entre les éléments mais vous n’êtes pas obligés de les suivre à la lettre.

Réservez au frais jusqu’au moment de servir.

Note sur les ingrédients : j’achète ma pâte de marrons et mes marrons confits chez G.Detou mais vous pouvez aussi les trouver sur de sites internet ou dans des épiceries qui vendent des produits pour les pâtissiers professionnels. La pâte de marrons est vraiment indispensable pour cette recette et permet d’avoir un résultat pro.

Mont blanc marrons facile

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Miam !

Un grand bravo, il est superbe !
Merci pour le clin d'oeil :-) Bises

Voici un sommet d'attention et de gentillesse qui a dû toucher, réjouir et régaler ta soeur. Je t'embrasse bien fort, Françoise

Pour une guérison totale, rien de mieux que l'amour et le soutien de sa famille ! Bravo pour cette recette pleine d'attention ! En souhaitant un bon rétablissement à ta soeur ! Bises Elisabeth

Ouuuu que ça donne envie ^v^. Personnellement, c'est au Japon que j'ai découvert ce dessert, il y est terriblement populaire, bien davantage qu'en France !

Que de bonheur! Ma tante qui vit en Corse est une accro du Mont Blanc Angélina. Elle en rêve car ça fait 20 ans qu'elle n'en a pas manger. Malheureusement même par Chronopost je ne peux pas lui envoyer enfin j'en doute. Alors ta recette tombe très bien car je vais aller la voir avant l'été et comme je compte faire un détour sur Paris, je passerais chez G.Detou pour prendre ce qu'il faut et lui faire la surprise.
Merci beaucoup, grâce à toi, je vais faire une heureuse!

Ah le Mont Blanc de chez Angélina, que de souvenirs....... Merci pour ces astuces, je crois que je vais m'empresser de le tester....
Bon rétablissement à ta soeur !

Merci pour la citation de notre blog www.du-nez-au-palais.com ! Au plaisir de vous lire et à très vite sur Du nez au palais ! Olivier

Une superbe recette ! On sent derrière le plaisir que tu as de donner du bonheur. Merci ! Bises

Ta recette tombe vraiment bien : ma sœur est très malade et adore la crème de marrons. Je ne vais pas pouvoir lui faire moi-même ce Mont Blanc, je me réserve pour plus tard, mais je vais courir chez Angelina, en espérant que cela aura le même effet positif que pour ta sœur ! Merci pour tous ces partages !

C'est vraiment horrible ce que vous nous faites subir !!!!C'est vraiment trop dur!!!Je me contente de noter toutes vos adresses en espérant pouvoir aller goûter tout cela : j'habite LYON !!!Comment faites-vous pour rester mince ?
Mille mercis pour toutes ces découvertes.
(Je prendrai bien la place de Stéphanie)

Le mont blanc m'a toujours intriguée par cette larve posée au dessus mais je l'aime pour son goût fondant.

Décidemment, pour moi aussi le Mont Blanc à une histoire de famille particulière, d'un moment difficile, d'un dessert qui a eu pour habitude de réconforter une personne qui en avait particulièrement besoin !
Quand j'étais jeune (12-13ans je crois), ma maman a connu une période difficile. Alors j'avais fait toutes les boulangeries de la ville et des alentours (en bus !) pour réussir à trouver le Mont Blanc (ou torche aux marrons comme on l'appelle chez nous).
Quand je l'ai ramené à ma maman, elle était heureuse, et cela lui faisait un bien fou. C'est dingue le pouvoir et l'histoire que portent les desserts :)

En ce qui concerne les nids, pareil que toi ma douille à nids ne suffisait pas. J'ai donc utilisé mon presse ail, cela marche très bien !

Vérifiez votre commentaire
Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Your comment could not be posted. Error type:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire sur Comment faire un Mont Blanc aux marrons, sans se prendre la tête ?
Suivez Pascale Weeks sur Twitter
Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger