« Les torchons Décoratoire, souvenir d’une balade à Montpellier | Accueil | Lectures de vacances : A Table, artisans, virtuoses & producteurs Hors Série Le Monde »

15/07/13

Riz Basmati Tilda, comment le cuire & que faire avec ?

Riz basmati tilda
Riz Basmati Tilda, comment le cuire & que faire avec ?

Je ne sais plus exactement quand le riz Basmati Tilda a croisé mon chemin mais je crois bien que Dorian a joué un rôle dans cette histoire, un jour de balade dans le quartier indien de Paris.

Il est devenu un incontournable dans ma cuisine, j’aime son parfum quand il cuit et même les enfants ont appris à reconnaitre et à apprécier son odeur quand le rice cooker commence à s’agiter dans un coin de la cuisine. Quant à son goût et à sa texture, nous en sommes fans.

S’il est mon riz basmati préféré depuis des années, je ne savais pas grand-chose à son sujet.
J’étais donc toute contente de me rendre à un atelier organisé par la marque Tilda et animé par la charmante Sanjee. Shakila, responsable Tilda pour la France nous a appris plein de choses sur le sujet.

Tilda est une entreprise familiale britannique créée par une famille d’origine indienne implantée en Ouganda. Fin des années 60, quand la communauté indo-pakistanaise est expulsée par le dictateur Idi Amin Dada, ils s’installent en Grande-Bretagne et commencent à vendre du riz Basmati aux asiatiques résidents. C’est aussi la première entreprise qui a importé le riz basmati en Europe.

Le terme Basmati correspond à une variété de riz qui cohabite avec les 42 000 variétés de riz dans le monde. C’est fou, non ?

Le riz basmati a la particularité d’avoir de longs grains, très aromatiques et qui se détachent bien les uns des autres à la cuisson, surtout si vous avez pris la peine de faire tremper le riz ou au moins de le rincer.  D’ailleurs, quand vous faites tremper le riz, les grains s’allongent 25% fois plus que si vous ne le faites pas.

Riz basmati tilda deux
Il ne peut pousser qu’au pied de l’Himalaya, en raison du type de climat, sol, etc.

Tilda commercialise la variété d’origine du riz basmati qui est une variété non croisée, d’où le terme Pure Basmati utilisé par la marque pour se distinguer d’autres riz basmati qui sont des variétés croisées (voir plus d’infos sur ce lien).

La variété d’origine est assez fragile et demandent beaucoup de travail. Les tiges sont hautes, il y a 15 à 20 grains de riz par tiges et les rangs sont assez espacés les uns des autres, ce qui rend les plantations sensibles aux éléments climatiques.

Du coup, certains variétés croisées sont apparues, afin d’avoir des rendements plus importants et des variétés moins fragiles. Tilda teste donc l’ADN de son riz afin de garantir la variété d’origine.

Le riz basmati Tilda est produit par 10 000 petits riziculteurs dont certains travaillent depuis 4 générations. Tilda leur vend à prix coutant les graines certifiées « basmati ». Les riziculteurs ont ensuite le choix de vendre leur récolte à Tilda ou non. La vente se fait sur un marché aux enchères.

Saviez-vous que le riz basmati se bonifie avec le temps ?

Tilda attend d’ailleurs au minimum 18 mois après la récolte pour le commercialiser. Le riz Basmati ne se périme pas et Il existe même en Grande-Bretagne une version « vintage » du riz Tilda dont les grains ont été récoltés en 2006, année exceptionnelle en terme de saveur.

Durant cet atelier, nous avons commencé par faire cuire le riz avec les explications de Sanjee.

Comment faire cuire le riz basmati ?

Depuis des années, je suis fidèle à mon rice cooker. Si j’ai le temps, je trempe le riz pendant 1 ou 2 heures, voire plus puis je le rince. Si je n’ai pas prévu à l’avance d’en préparer, je me contente de le rincer. Pour cela, pas besoin de passoire. Je mets le riz dans le bol de mon rice cooker, je rajoute de l’eau, je mélange avec ma main puis je vide l’eau, sans perdre de grains de riz, coup de main facile à prendre. Je fais cela 3 fois, jusqu’à ce que l’eau soit claire. Je compte ensuite 1 volume de riz pour 1,5 volume d’eau.

Si vous n’avez pas de rice cooker, je vous invite à lire le billet de Beena sur les 9 règles d’or pour faire cuire le riz Basmati.

Que faire de bon avec le riz Basmati ?

Une fois le riz cuit, nous avions pour mission en équipes, de préparer une entrée, un plat et un dessert avec du riz.

C’est avec Philo et Elodie que nous nous sommes lancées. Nous avons préparé des galettes de thon au riz et aux épices, du riz sauté au saumon et aux légumes et des petites crêpes au riz, lait de coco et ananas. C’est la première fois que nous faisions un dessert au riz (je ne compte pas le riz au lait qui se prépare avec du riz rond, le riz basmati étant un riz aux grains longs).

Galettes riz thon epices
Superbe soirée, cela faisait longtemps que je n’avais pas cuisiné en équipe et j’avoue que je ne pensais pas que l’on pouvait faire autant de choses avec du riz. Cela m’a donné des tas d’idées.

Notre menu avec le riz :

Galettes de thon au riz et aux épices (voir la recette sur le blog de Philo)
Riz sauté aux légumes et au saumon (recette ci-dessous)
Petites crêpes au riz, lait de coco et ananas (voir la recette sur le blog d’Elodie).

Crepes lait de coco riz ananas
Riz sute saumon poivrons carottes
Riz sauté au saumon, poivron et carotte

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

450 g de riz basmati cuit
2 pavés de saumon
1 poivron rouge
2 carottes
1 échalote pelée et émincée
1 gousse d’ail pelée et pressée ou râpée
1 cuil. à café de gingembre frais pelé et râpé
2 poignées d’amandes effilées
2 poignées de raisins secs
3 cuil. à soupe de sauce soja
3 cuil. à café de pulpe de tamarin
3 cuil. à café de Worcestershire sauce
1 cuil. à café de sucre roux
2 cuil. à soupe d’eau
Huile d’olive
Coriandre fraiche

Préparation

Dans un petit bol, mélangez la sauce soja, le sucre, la pulpe de tamarin, la Worcestershire sauce et l’eau.
Goûtez, vous devez avoir un mélange équilibré entre le salé, l’acide et le sucré.
Retirez la peau des pavés de saumon puis coupez la chair en dés d’1 cm.
Pelez les carottes puis détaillez-les en julienne.
Coupez le poivron en lanières.
Dans un wok, faites chauffer une cuillère à soupe d’huile, ajoutez l’échalote, l’ail, le gingembre et faites-les revenir 10 secondes sur feu vif.
Aoutez 3 cuillères à soupe d’eau, prolongez la cuisson jusqu’à que l’eau soit évaporée.
Ajoutez le poivron, les carottes, les raisins, les amandes et faites revenir l’ensemble pendant 8 minutes sur feu entre moyen et vif, jusqu’à ce que les légumes soient tendres mais encore légèrement croquants.
Ajoutez le riz, mélangez bien et faites cuire pendant 1 minute environ, le temps de bien réchauffer le riz.

 

Ajoutez le saumon et faites cuire pendant 1 minute, en mélangeant.

Ajoutez la sauce, mélangez et faites cuire pendant 2 minutes.
Servez avec la coriandre ciselée.

Mes coups de cœur de la soirée

 

Sushi balls

Les sushi balls à la mangue servis en entrée et préparés par l’équipe de Pascale, Laetitia, Carine et Perrine et leur Nasi Goreng.

Nasi goreng
Les croustillants à la mangue et au riz (dessert) préparés avec du riz cuit et des feuilles de riz, préparés par Clémence, Angélique, Stéphanie et Marie-Claire.

Croutillant riz mangue

Les recettes ne devraient pas tarder à fleurir sur leurs blogs.

NB : le riz basmati Tilda se trouve dans les épiceries indiennes du quartier Indien de la gare du Nord mais aussi chez Tang Frère ou chez G. Detou et dans certaines épiceries fines.

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Depuis que je le connais, je n'achète quasiment plus que celui-là ! Son index glycémique est bas en plus (j'en ai parlé sur le blog) , contrairement à certains autres riz, et c'est plutot rare dans le domaine des pâtes/riz/féculents


Rose : je ne savais pas, suis nulle en IG, alors que je devrais y faire attention.

Encore un billet sponsorisé !
Ça devient lassant, tu perds toute crédibilité à force de vouloir rentabiliser ton blog.
Dommage, mais je ne te suivrais désormais plus.
Bonne continuation néanmoins (sans moi...) !


Mega : ceci nest pas un billet sponsorise et je nai absolument pas touche dargent pour lécrire . Si cétait le cas, jaurais indiqué la mention billet sponsorise. Cest juste une marque que japprécie beaucoup et que jutilise depuis des années. Désolée de prendre une lectrice.
.

Merci pour cet article bien utile! Je vais faire le tour des épiciers indiens de Bruxelles pour le goûter!
J'ai fait récemment une glace au riz basmati et cardamome, en n'utilisant que le lait de cuisson (sucré): un vrai délice que j'ai bien envie de refaire avec ce riz Tilda ;-)
Bizzz, Greg

C'est Dorian qui m'a fait découvrir le riz Tilda. Pour le cuire, la plupart du temps, je le rince longuement à l'eau claire, puis je le mets dans une cocotte micro-ondes avec 1,5 verre d'eau pour 1 verre de riz et un peu de sel de mer et je le fais cuire 10 minutes à puissance maxi. Je laisse ensuite reposer 10 minutes à couvert et il est parfait

Pour les IG le paquet bleu c'est 23 et le paquet violet c'est 18. A titre de comparaison, les pâtes complètes au blé entier c'est...50, tout comme les basmatis longs "ordinaires". Les riz longs non basmati c'est 60 et le quinoa qui est classé dans les IG bas, c'est 35. (ça donne quelques éléments de comparaison).
Autant te dire que j'en ai mangé sans me priver ces derniers mois et que ça ne m'a pas empêché de fondre :-)

Je suis ravie d'avoir partagée cet atelier avec toi, ce fut très sympathique et très intéressant.
Moi non plus je n'aurai pas imaginé faire autant de chose avec, je vais le voir d'un autre œil.
ma recette est prévu pour le 21/07, va falloir encore un peu patienter.

PS : Pour la lectrice que tu perds, je suis morte de rire, les gens vraiment n'importe quoi !
Enfin ...

Sympa la recette, particulièrement la sauce, MAIS qu'a tu fais du saumon????
Après l'avoir coupé à cru en dés de 1cm, il disparait???? On mélange les dés de saumon crus?On les poêle rapidement???
Une recette doit être précise sinon c'est galère...

je n'ai pas eu l'occasion de goûter ce riz, mais, Valérie de l'excellent blog " c'est ma fournée," l'utilise et elle donne un mode de cuisson tout à fait intéressant ..et efficace!!
merci pour toutes ces précisions et les bonnes recettes....
bonne semaine!!!!

Merci Maryanik, je viens de corriger mon erreur. Tu as raison, une recette doit être précise, cest ce que je mefforce de faire depuis des années mais comme tout le monde, il marrive de me tromper :-).

Nelly : merci et bonne semaine également.

Philo : au plaisir de lire ton billet. Cest toujours triste de perdre une lectrice surtout que jai passé du temps à écrire ce billet. Cest la vie ...

Claude : Dorian aussi alors, cest drôle. Merci pour les astuces de cuisson.

Rose : merci pour les infos sur les IG, vais me pencher sur la question

Greg : merci beaucoup, ta glace minspire beaucoup. Très bonnes fins de vacances dans le Sud. Bises.

J'adore le riz de la marque Tilda; c'est le seul qui me rappelle celui que je mangeais dans le Kerala, dans le sud de l'Inde...

Pascale ton article est canon, très clair comme toujours !
c'est fou tout ce qu'on peut faire avec du riz :)
je suis ravie d'avoir partagé ce moment avec vous toutes ... à très vite, bisous

bonjour,

je ne retrouve pas la recette des galettes sur le blog de philo...

Super, comme d'habitude , même sponsorisé ce billet m'aurait intéressé, il y toujours des mécontents,tant pis pour eux.
Des recettes qui motivent.

Oui je connais bien ce riz, j'achète par 5 kilos à Aligro à Genève. Super ce riz, je ne mange plus que ce riz depuis que je l'ai testé.

Voilà un bel article et des plus complets! C'était une chouette soirée! J'ai beaucoup aimé vos galettes au thon.
Petite rectification, dans les croustillants, c'était des dattes! mais avec la mangue ça devrait être délicieux également. A tester. A très bientôt.

Excellent article, très instructif. Le Tilda est également mon basmati préféré, depuis longtemps. Je le trouvais dans les épiceries indiennes lorsque j'habitais en Suisse et me le procure sous la forme de sacs de 5kg depuis que je suis au Canada.

J'avoue que mon approche de la cuisine est purement intuitive et au feeling. Si les ingrédients sont bons et visiblement de qualités, et que le résultat fait plaisir à manger, c'est que je mange bien. C'est donc avec surprise et intérêt que j'ai découvert cette problématique de l'IG.

Oui, je confirme l'extraordinaire qualité de ce riz Basmati Pure Tilda, pour ma part je le fais cuire façon pilaf, 1 volume de riz pour 2 volumes d'eau, cuisson 20 minutes à feu doux et couvrir les 5 dernières minutes. Surtout ne pas remuer le riz pendant la cuisson.

Vérifiez votre commentaire
Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Your comment could not be posted. Error type:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire sur Riz Basmati Tilda, comment le cuire & que faire avec ?
Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger