« Granola aux éclats de fèves de cacao, exactement comme je l'aime | Accueil | Comment faire un bon Mojito ? »

11/08/14

10 bonnes raisons de faire du tourisme fluvial

Ecluse tourisme fluvial

Ecluse sur le canal de Bourgogne

Cela fait des années que David me dit qu'il rêve de naviguer sur les canaux en France, il a eu l'occasion de le faire avec ses parents aux Pays-Bas quand il était enfant. C'est ce que l'on appelle le tourisme fluvial. J'avoue n'avoir écouté que d'une oreille, tout en gardant l'idée dans un coin de mon cerveau. Du coup, quand l'agence en charge de la promotion du tourisme fluvial m'a proposé de passer une semaine sur bateau sans permis, j'ai sauté sur l'occasion.

David, Noé et moi avons embarqué sur notre bateau la semaine dernière et nous avons complétement déconnecté durant cette expérience particulièrement agréable et originale.

Nous avons pris possession de notre bateau Nicols à Venarey-les-Laumes en Bourgogne puis nous avons navigué pendant 6 jours, à notre rythme. Le canal de Bourgogne existe depuis 1832 mais n’a jamais eu un rôle très important dans le transport des marchandises à cause de l’ouverture d’une ligne de chemin de fer à la même époque. À la fin des années 60 le canal n'est plus utilisé pour le trafic des marchandises et il est aujourd’hui le domaine exclusif de la navigation de plaisance (source : Wikipédia)

Il est ponctué d'écluses empruntées à la fois par les péniches et les bateaux de plaisance. Les écluses sont gérées par les Voies Navigables de France, sous la responsabilité des éclusiers. C'est un métier dont je ne soupçonnais pas l'existence. J'ai été agréablement surprise de voir qu'il y a autant d'hommes que de femmes et de tout âge.

Eclusier

Il y a plein de bonnes raisons d'adopter le tourisme fluvial, voilà les miennes.

Photos ecluses

1. Pas de voiture, pas de bouchons, pas de problème pour se garer et pas de permis

Vous êtes tranquilles sur votre bateau, vous voyagez mais sans les inconvénients de la voiture, surtout dans des régions très fréquentées durant les vacances. Pas besoin de permis bateau. Les bateaux de tourisme fluvial sont équipés de moteurs bridés à 8 km/h. En une semaine de bateau, vous faites l'équivalent de 25 km par jour. 

  Maison écluseA A chaque écluse, sa maison, le plus souvent habitée par l'écluiser

Canal de bourgogne 262

Canal de bourgogne 013

Les péniches maison me fascinent

2. C'est comme le camping sauvage mais sans les inconvénients

Contrairement aux camping-cars, vous pouvez vous arrêter n'importe où sur les canaux, à condition bien sûr de pouvoir amarrer votre bateau sans problème. Sur le bateau se trouvent des piquets en métal et un marteau pour pouvoir s'amarrer sur la berge sans problème. C'est un des côtés qui m'a beaucoup plu, notamment grâce au décor particulièrement reposant que l'on trouve au bord du canal de Bourgogne et au silence qu'il est tellement rare de trouver en ville. Je ne compte plus les fois où j'ai dit à David et à Noé « écoutez-moi ce silence ».

Sur le bateau, vous êtes autonome avec l'eau, la cuisine au gaz, les toilettes et la douche. Beaucoup mieux pour moi que la tente que l'on pose en pleine nature. Le bateau de chez Nicols, fabricant français était particulièrement bien conçu et j'ai même pu cuisiner.

Canal de bourgogne 070

3. Prendre le temps de vivre et adopter la lenteur

Votre bateau ne va pas plus rapidement que 6 à 8 km/h, ce qui laisse le temps de rêver, de regarder autour de soi et de penser. Il faut parfois arrêter le moteur pour ne pas gêner les pécheurs ou attendre aux écluses, notamment quand on arrive à l'heure du déjeuner. Pas grave, on arrête le bateau, on cuisine, on bouquine, on se fait un thé, etc.

IMG_4479

IMG_4427

Canal de bourgogne 238

Noé en train de rêver ?

Eloge de la lenteur

 4. On voit de drôles de choses sur le canal

Alors que le bateau navigue tranquillement, on regarde autour de soi et l'on voit de drôles de choses que l'on ne prend pas le temps de voir habituellement. La preuve en images.

Oies sur canal de bourgogne

 

Canal de bourgogne 212

Canal de bourgogne 170

 

Canal de bourgogne 233

Bâteau fait avec de la récup, sur lequel navigue un couple de retraité

Canal de bourgogne 234

Péniche hotel

Une péniche hôtel avec son chef que l'on voit dans sa cuisine

5. Ca fait les muscles

Canal de bourgogne 108

 Noé en train de fermer les écluses

A chaque écluse, il faut ouvrir et fermer les écluses, ou l'inverse, selon le sens de navigation. Ce sont les éclusiers qui s'en occupent mais il est de bon ton de les aider. Noé a joué le jeu.

6. On visite de jolis villages

Même pas besoin de faire un planning, sauf si vous êtes d'un naturel super organisé, il suffit de regarder autour de soi pour décider ou non de s'arrêter. Les bateaux sont équipés de vélos, ce qui vous permet de visiter des villages, de faire un tour sur les marchés, d'assister à des apéros concert, etc.

Canal de bourgogne 272

Marche canal de bourgogne

7. On goûte à des spécialités locales

Batons de maréchaux

Bâtons de maréchaux

 Pour moi, de bonnes vacances, c'est quand je découvre des spécialités que je ne connaissais pas et qui font partie du patrimoine français, comme les bâtons de maréchaux trouvés dans la boulangerie d'un petit village de Bourgogne, le jambon de Montbard ou un très joli vin de Tonnerre fait par une vigneronne, Céline Coté.

Canal de bourgogne 259

Pour goûter à de bons vins et faire un bon repas, je vous conseille une très jolie adresse ouverte tout récemment à Ancy le Franc : la Cave de Marie. Elle y sert des repas type salades tartines et plats du jour, de très bons vins. Vous pouvez aussi acheter y des produits locaux et de l'artisanat.

La cave de marie

8. On est libre de rencontrer du monde ou pas

En vacances, certains adorent faire des tas de rencontres, d'autres préfèrent vivre en ermite mais parfois on ne peut pas choisir. Avec ce type de vacances, vous êtes complétement libres de rencontrer du monde dans les ports où l'on amarre les bateaux pour faire le plein d'eau ou bien de vivre comme un sauvage.

Canal de bourgogne 012

 9. Ca repose et ça détent

Canal de bourgogne 151

Zéro stress, pas de contraintes, une liberté totale, pas grand-chose à faire, des journées complètes au grand air, c'est fou comme ça fait du bien.

10. Ca resserre les liens dans une famille

Naviguer sur un canal, même si c'est relativement facile, est un travail d'équipe et ça permet de resserrer les liens et de découvrir d'autres aspects de la personnalité des gens qui nous entourent. Et puis, sur un bateau, l'espace est plus restreint, on passe beaucoup de temps ensemble et ce sont des moments privilégiés qui restent gravés en mémoire.

Demain, c'est la rentrée et me voilà bien nostalgique …

Merci mille fois à Nicols pour le prêt du bateau, jamais je n'aurais pensé à ce type de vacances. Je suis déjà tentée de recommencer, notamment sur le canal du midi. Si vous avez des expériences similaires, n'hésitez pas à partager.

Plus d'informations ?

Le site du tourisme fluvial

Le site des voies navigables de France

Infos sur le tourisme fluvial sur le site du Routard

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

J'ai fait ça 3 fois, en Franche-Comté, en Alsace et dans le Gers, et j'ai à chaque fois adoré .
Alors que je partais pleine d'appréhension, n'étant pas de nature contemplative, mais plutôt hyper-active !
Eh bien, je ne me suis jamais ennuyée, et je suis revenue plus que reposée, je dirais "régénérée", à ma grande surprise …

Une petite remarque en passant : au début de ton texte, quand tu dis "30 km", ce ne serait pas plutôt par jour que par semaine ?
En tous cas, c'est ce que nous faisions : 4 heures de navigation par jour, soit environ 25 à 30 km …

Tu m'a donné envie de repartir en tous cas, merci !!

j'en parlais justement à mon mari ce midi en lui disant que c'est une chose que je ferais volontiers !!! et que je ferai ;-) ton reportage est vraiment très sympa et moi qui adore regarder le paysage je me suis régalée !! merci pour ces belles images !!!

Merci pour les belles photos.
Originaire de Bourgogne, peux-tu nous dire où trouver les petits bâtons de maréchaux?
C'est un voyage bien tentant...

Maintenant, je sais où tu as trouvé ces fameux bâtons de maréchaux. Le bobtail a vélo me plaît beaucoup.

ça fait des années que j'en rêve !!
merci pour ce reportage photo ;-)

Tes photos sont très belles . C'est quelque chose que l'on souhaite réaliser un jour ! Mais pas encore eu l'occasion !

Je me souviens que lorsque j'habitais à Auxerre, j'avais assisté, par un bel après-midi d'été, au passage d'écluse d'une péniche. C'était assez impressionnant (et loin d'être aussi rapide que dans Tombe Raider II sur Playstation 1 ! lol)

Phoebe : tu résumes tout à fait ce que j’ai ressenti. Tu as raison pour les kms, je viens de modifier.
Domi : merci beaucoup, c’est vraiment un truc à faire.
Anne : malheureusement, impossible de me souvenir du nom du village. Je sais que c’était avant Montbard et après Venarey.
Vanille : nous aussi on a adoré, j’espère qu’il ne lit pas mon blog 
Hco : comme je te comprends …
Crilinne : il y a des choses comme cela dont on rêve depuis longtemps …
Mariegrimoires : oui, c’est exactement cela et c’est pourquoi je parle de l’éloge de la lenteur.

Nous confirmons tout l'intérêt de ce genre de vacances. Nous avons navigué une semaine sur la Haute Saône. Nous étions deux familles, chacun chez soi, sur son bateau, et nous partagions nos activités et nos repas.
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, le temps passe très vite. Nous avons réalisé un aller et retour, et les paysages sont différents dans un sens et dans l'autre.
A conseiller à tous !

Pour l'avoir fait une fois, j'ai un retour mitigé.
C'est très reposant et cela nous laisse le temps d'observer les détails mais il faisait chaud et donc dans le bateau c'était une fournaise.
Et puis les écluses c'est marrant les premières fois, après...

Vous êtes passez pas très loin de chez moi :-) j'habite à Fleurey sur Ouche, le village est traversé par le canal. J'y fais de longues promenades contemplatives ou alors du jogging, un vrai régal... Le long de l'eau c'est magique, seulement si on sait l'apprécier à sa juste valeur.
Bises
Annabelle

La même envie que votre mari depuis bien longtemps, j'avoue que vous avez rechargé mes batteries à travers votre petit reportage !!! à prévoir....affaire à suivre...

Merci pour cet article très intéressant

Pour fêter mes 60 ans, nous avons navigué un grand week-end en famille, avec enfants et petits enfants ; du plus petit au plus grand, chacun a été ravi. Quel joli moment que ce périple en péniche, immortalisé dans un livre photo que je regarde toujours avec émotion ...

Vérifiez votre commentaire
Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Your comment could not be posted. Error type:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire sur 10 bonnes raisons de faire du tourisme fluvial
Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger