"Cakes et gâteaux" (130)

mardi 29 juillet 2014

Muffins chocolat blanc et groseilles

Muffins groseilles et chocolat blanc

Muffins chocolat blanc & groseilles

Quand j'ai écrit mon premier livre « Cookies Muffins & Co », j'ai fait pas mal de tests à la fois pour les cookies et pour les muffins. Une fois satisfaite avec ma recette de base, je voulais notamment que le muffin se détache du papier, je me suis amusée à décliner.

9 ans après j'utilise encore la même recette de base pour mes muffins. Enfin presque : j'ai juste très légèrement diminué les quantités de sucre et de matière grasse. Depuis un séjour à New York, je rajoute aussi un peu de cassonade sur le dessus, cela donne une croûte un peu croquante aux muffins, j'adore.

Cette version est née tout simplement parce qu'il me restait des groseilles après avoir préparé ce clafoutis pêches & groseilles.

Je vous souhaite un très bel été.

Ingrédients pour 12 muffins

  • 315 g de farine à levure incorporée
  • Ou 315 g de farine & 2 cuil. à café de levure chimique
  • 2 pincées de sel
  • 100 g de chocolat blanc
  • 100 g de groseilles (poids net)
  • 75g de sucre de canne blond
  • 50 g d'huile végétale
  • 2 œufs
  • 25 cl de lait d'amandes
  • Cassonade pour la finition
  • Amandes effilées pour la finition

Comment faire ?

Mettez des caissettes en papier dans votre moule à muffins.

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un grand bol, mélangez la farine à levure incorporée ou la farine et la levure, le sucre, le sel et le chocolat blanc coupé en pépites.

Dans un petit bol, battez les œufs avec le lait et l'huile.

Versez ce mélange dans le premier bol, ajoutez les groseilles égrainées et mélangez à l'aide d'une cuillère, juste assez pour que l'on ne voit plus la farine.

Le mélange doit être encore grumeleux.

Remplissez les caissettes aux ¾, parsemez de sucre cassonade puis d'amandes effilées.

Enfournez pour 18 minutes.

Retirez les caissettes du moule puis laissez refroidir sur une grille.

N'oubliez pas que les muffins sont toujours meilleurs le jour J.

Si vraiment il vous en reste et que vous n'avez plus faim, mettez-les dans une boite en métal tapissée de sopalin, ils vont y patienter jusqu'au lendemain.

vendredi 11 juillet 2014

Mini cakes à la pomme, topping croustillant aux céréales

Mini cakes pommes et céréales

Mini cakes à la pomme, topping croustillant aux céréales & noix

Il y a quelques semaines, j'ai tourné une vidéo avec Damien pour une marque de céréales avec laquelle nous travaillons. Je dois avouer que je n'avais jamais pensé à utiliser des céréales comme ingrédient, à part les flocons de céréales et les Rice Krispies. J'ai testé ces petits cakes à la maison avant le tournage et j'ai été agréablement surprise, les céréales apportent un croustillant très agréable. Pensez-y avant les vacances, c'est une bonne manière d'utiliser les fonds de sachets de céréales histoire de faire place nette pour la rentrée.

Ingrédients pour 8 à 10 mini cakes

  • 1 pomme
  • 1 cuil. à café de jus de citron
  • ½ cuil. à café de cannelle moulue
  • 3 œufs
  • 160 g de sucre
  • 60 g de crème liquide entière (6 cl)
  • 165 g de farine
  • 1 cuil. à café rase de levure chimique
  • 90 g de beurre demi-sel fondu
  • 125 g de céréales (Jordan's Country Crisp noix pour moi)

Comment faire ?

Beurrez les moules à mini cakes.

Préchauffez votre four à 180°C.

Pelez la pomme, coupez-la en quartiers puis râpez-la.

Mélangez avec le jus de citron, la cannelle et réservez.

Dans un grand bol, mélangez les œufs et le sucre à l'aide d'un fouet.

Ajoutez la crème, mélangez, ajoutez la farine, la levure, la pomme râpée et mélangez juste assez pour obtenir un mélange lisse.

Ajoutez le beurre fondu et tiédi, et mélangez à nouveau.

Versez la pâte dans les mini moules puis parsemez avec les céréales.

Enfournez pour 20 minutes environ. Une lame de couteau insérée au centre du cake doit ressortir sèche.

Au bout de 5 minutes, démoulez sur une grille et laissez refroidir avant de déguster.

Ces petits cakes se conservent très bien pendant 3 jour dans une boite en métal.

Je vous souhaite un très bon week-end.

mercredi 25 juin 2014

Carrot cake, nouvelle recette

Carrot cake

Il y a 10 ans, j'ai partagé la recette d'un Carrot cake qui à son tour a été partagée des dizaines de fois. Au fil du temps, j'ai ajouté moins de sucre et moins d'huile mais bizarrement, je n'ai jamais changé de recette, comme j'ai pu le faire par exemple avec mon cake au citron. C'est le gâteau que je fais les yeux fermés à chaque anniversaire dans la famille, je change juste la déco selon la personne.

Vendredi dernier, Claire, une de mes collègues est venue au boulot avec un Carrot cake, elle est en pleine période de test pour trouver LA recette idéale.

J'ai adoré son gâteau et le week-end arrivant, je me suis empressée de le refaire. Malheureusement, il m'arrive d'être têtue et de ne pas suivre les consignes. Pas de de bol, j'ai totalement raté mon Carrot cake à cause d'une taille de moule et d'ajustements mineurs que j'ai cru bon de faire.

Ce qui m'a le plus énervé dans l'histoire, en plus du temps passé et du gâchis d'ingrédients, c'est que je me voyais déjà en train de goûter à un Carrot cake avant la fin du week-end.

Je suis partie fouiner dans mes livres et c'est dans ma dernière acquisition rapportée de Grande-Bretagne en Avril que j'ai trouvé mon bonheur : Perfect Too de Felicity Cloake.

Felicity Cloake est journaliste pour The Gardian en Grande-Bretagne où elle tient une chronique intitulée « How to cook the perfect … ».

J'adhère complètement à son approche. Dans sa cuisine, elle teste tout un tas de recettes, à la fois des recettes de chefs, des recettes d'auteurs reconnus en GB mais aussi des blogueurs (David Lebovitz est très souvent cité aux côté de Delia Smith, Nigel Slater, Nigella Lawson ou Pierre Hermé). J'adore ce mélange. Elle parle des expériences acquises durant ses tests et termine sa chronique en donnant sa propre recette, tout en argumentant ses choix.

Je vous invite à suivre sa chronique, c'est vraiment super intéressant.

J'ai suivi sa recette de Carrot cake presque à la lettre et j'en suis ravie. Cela donne un gâteau bien moelleux et moins riche que celui que je fais d'habitude. Comme le dit ma collègue Claire, c'est le gâteau que l'on a envie de manger avec une tasse de thé.

A refaire pour un prochain goûter, il n'en reste plus qu'une petite part dans une boite en métal posée sur mon bureau. Enfin, quand je suis partie ….

Carrot cake

Ingrédients pour un moule de 26 cm, soit pour 8 à 10 personnes

D'après la recette de Felicity Cloake. Je n'ai presque rien changé, sauf que j'ai utilisé des amandes à la place des noix mais je resterai sur les noix la prochaine fois. Je n'ai pas fait non plus le glaçage au cream chesse mais un glaçage très succinct avec du jus de citron vert et du sucre glace.

Carrot cake glacage citron vert

  • 150 g de beurre demi-sel fondu
  • 100 g de sucre de canne non raffiné
  • 50 g de sucre de canne blond
  • 3 œufs
  • 200 g de farine à levure incorporée (ou 200 g de farine et 1 cuil. à café de levure chimique)
  • 1 cuil. à café de bicarbonate de sodium
  • Le zeste d'une orange non traitée
  • 1 cuil. à café de cannelle moulue
  • 1 cuil. à café de gingembre moulu
  • 3 râpée de noix de muscade
  • 200 g de carottes râpées
  • 100 g de raisins secs
  • 100 g de noix torréfiées et concassées

Glaçage

Le jus d'un demi citron verte & sucre glace

Comment faire ?

Beurrez un moule de 26 cm de diamètre.

Pelez puis râpez les carottes, vous devez en avoir 200 g net.

Préchauffez votre four à 165°C (chaleur tournante) ou à 180°C (chaleur conventionnelle).

Faites fondre le beurre puis laissez tiédir.

Dans un bol, mélangez au batteur électrique les sucres et les œufs, pendant 2 minutes. Ajoutez le beurre fondu et mélangez encore pendant 1 minute.

Ajoutez la farine à levure incorporée (ou la farine et la levure), le bicarbonate, les épices et mélangez juste assez pour ne plus voir la farine.

Ajoutez les carottes râpées, les noix et les raisins et mélangez juste assez pour les incorporer.

Versez dans le moule et enfournez pour 35 à 40 minutes. Une lame de couteau insérée au centre du gâteau doit ressortir propre.

Attendez 8 minutes puis démoulez sur une grille.

Pour le glaçage 

Mélangez le jus de citron et suffisamment de sucre glace pour avoir un mélange qui coule un peu mais pas trop. Quand le gâteau est froid, formez des lignes avec une cuillère.

Note sur les noix : pour les torréfiez, mettez-les dans le four préchauffé à 150°C et laissez-les pendant une dizaine de minutes.

 

jeudi 05 juin 2014

Cake aux Carambars

Cake carambar pola

Jamais je ne pensais faire un jour un cake aux Carambars. Mais voyez-vous, on fait parfois des choses étranges dans la vie, comme d'achter un sachet de carambars, juste pour faire une photo de carambars pour illustrer un article.

Que faire avec des carambars ouverts ? Ne me demandez pas de les manger, j'ai de plus en plus de mal avec les bonbons depuis quelques années. J'ai dû en manger de trop dans mon enfance.

Et comme Noé a des bagues, comme la moitié des ados français, il a bien fallu que je trouve une idée.

Ce cake aux carambars tombait très bien. Ce fut une bonne surprise car on retrouve bien les arômes du carambar sans le côté trop sucré.

Je me suis inspirée de la recette d'Audrey du blog ma P'tite cuisine en changeant deux ou trois bricoles.

Cake aux carambars

Ingrédients

  • 20 carambars (les classiques)
  • 165 g de farine T55
  • 1 cuil. à café de levure chimique
  • 75 g de sucre de canne blond
  • 50 g de beurre demi sel
  • 10 cl de lait (100 g)
  • 3 œufs

Comment faire ?

Graissez un moule à cake.

Retirez l'emballage des carambars, mettez-les dans une casserole avec le lait et le beurre puis laissez fondre sur feu doux. Cela prend un peu de temps. Mélangez de temps en temps avec une maryse.

Préchauffez votre four à 165°C.

Dans un grand bol, mélangez les œufs et le sucre.

Ajoutez la farine, la levure et mélangez.

Ajoutez le mélange aux carambars et mélangez à nouveau.

Versez dans le moule à cake puis enfournez pour 35 à 40 minutes.

Une lame de couteau plantée au centre du cake doit ressortir propre.

Démoulez immédiatement le cake sur une grille puis laissez refroidir.

Conservation : ce cake se conserve très bien pendant 3 à 4 jours dans une boite en métal ou dans du film étirable.

mercredi 28 mai 2014

Gâteau mousseux au chocolat ou le gâteau Bellevue de Christophe Felder

Gateau chocolat mousseux

Gâteau mousseux au chocolat

Samedi, en fin de matinée, alors que je préparais le repas, j'ai eu une furieuse envie de gâteau au chocolat. C'est rare, je suis plutôt cake au citron, sablés ou tarte aux fruits. Les gâteaux au chocolat, c'est en général pour les enfants quand ils doivent emporter un gâteau quelque part.

Autant mon envie était forte, autant l'idée d'allumer mon ordinateur m'insupportait.

Du coup, j'ai fait comme on faisait avant, j'ai ouvert mes livres de cuisine.

Le bonheur de s'assoir sur le canapé avec 2 ou 3 livres glanés au hasard dans la maison. En feuilletant celui de Christophe Felder « mes 100 recettes de chocolat », une valeur sûre, je me suis souvenue qu'il y a quelques années son gâteau Bellevue avait fait le tour des blogs culinaires.

J'ai testé et je me demande encore pourquoi j'ai attendu aussi longtemps. Son gâteau Bellevue est juste magique. Il ne contient pas de beurre mais juste un peu de crème liquide. La surface du gateau forme une croûte après la cuisson et le centre est mousseux. Cela donne une sensation de légèreté très agréable. Le gâteau n'est pas trop sucré et très facile à faire.

Je vous le conseille vivement et n'attendez pas des années avant de succomber.

Je n'ai quasiment rien changé à la recette de Christophe Felder, elles sont toujours très fiables.

Gateau chocolat aérien

Gâteau mousseux au chocolat ou le gâteau Bellevue de Christophe Felder

D'après la recette de son livre Mes 100 recettes de Chocolat chez Minerva

Ingrédients pour 1 moule de 24 cm

  • 135 g de chocolat à 52% de cacao (à la place des 125 g de chocolat à 60% de cacao)
  • 2 cuil. à soupe de lait
  • 10 cl de crème liquide
  • 4 œufs
  • 125 g de sucre
  • 50 g de poudre d'amandes
  • 1 cuil. à soupe légèrement bombée de farine

Comment faire ?

Beurrez puis farinez votre moule.

Préchauffez votre four à 165°C.

Séparez les blancs des jaunes.

Dans un bol assez grand pour contenir toute la préparation, mettez le chocolat cassé en morceaux, le lait et la crème.

Faites fondre le chocolat, soit au bain-marie, soit dans votre four à micro-ondes (puissance 500 W pendant 1 minute puis pendant 30 secondes).

Mélangez vigoureusement à l'aide d'une maryse afin d'obtenir un mélange lisse.

Ajoutez les jaunes un par un puis mélangez à chaque ajout, toujours à la maryse.

Ajoutez la poudre d'amandes, la farine et mélangez.

Battez les blancs en neige en démarrant doucement. Quand les blancs commencent à prendre, ajoutez le sucre petit à petit en continuant à battre. Arrêtez quand le mélange est ferme et brillant.

Incorporez les blancs montés en neige au mélange chocolaté puis versez la pâte à gâteau dans le moule (il doit être rempli aux ¾).

Enfournez pour 30 à 35 minutes. Une lame insérée au centre doit ressortir propre.

Le démoulage : j'avais peur du démoulage à cause de la texture du gâteau mais, j'ai attendu 5 minutes et j'ai démoulé le gâteau sans problème sur une grille.

Laissez refroidir et dégustez.

Le lendemain il est toujours aussi mousseux. En revanche, la croûte du gâteau est moins croustillante. 

Je vous souhaite un très bon week-end.

 

jeudi 22 mai 2014

Zebra cake ou Cake zébré

Zebra cake ou cake zebre

Zebra cake ou cake zébré

Difficile de rester de marbre devant les choses que l'on voit sur les blogs et les réseaux sociaux. Et voilà que Pinterest s'y met aussi avec des photos à tomber. C'est comme cela que je suis tombée sur le Zebra cake il y a quelques mois.

Le Zebra cake, c'est un peu comme un marbré, sauf qu'au lieu de cuire dans un moule à cake, il cuit dans un moule rond. Les couches de pâte sont également plus nombreuses. De par le nombre de couches, la forme ronde du moule et la levure, en gonflant, le gâteau forme des zébrures.

Si j'avais un tableau sous la main, je vous ferais un dessin pour schématiser comment la pâte lève dans un moule à cake et dans un moule rond avec plein de petites flèches partout. Pas de tableau sous la main et de toute façon, je suis franchement très nulle en dessin.

Avec le recul, je me dis que mon gâteau ressemble plus à un gâteau tigré qu'à un gâteau zébré mais je suis certaine que vous avez compris le principe.

Sinon, j'ai tourné une vidéo avec Chef Damien qui sera bientôt en ligne. Stay Tuned !

Zebra cake ou Cake zébré

Ingrédients

  • 6 œufs
  • 340 g de sucre
  • 120 g de crème liquide entière, soit 12 cl
  • 330 g de farine à levure incorporée (ou la même quantité de farine et 2 cuil. à café rase de levure chimique)
  • 175 g de beurre demi-sel fondu
  • 2 cuil. à soupe bombées de cacao non sucré

Comment faire ?

Beurrez ou huilez un moule rond de 25 cm de diamètre.

Préchauffez votre four à 165°C.

Dans un grand bol, mélangez les œufs et le sucre au fouet.

Ajoutez la crème, mélangez, ajoutez la farine à levure incorporée (ou la farine et la levure) et mélangez, jusqu'à obtenir un mélange lisse.

Ajoutez le beurre fondu et tiédi, et mélangez à nouveau.

Versez la moitié de la pâte dans un autre bol, ajoutez le cacao tamisé et mélangez.

Versez une cuillère à soupe de pâte blanche dans le moule.

Ajoutez par-dessus une cuillère à soupe de pâte au cacao.

Ne lissez pas la pâte, ne touchez à rien, laissez faire ….

Alternez ainsi les cuillères à soupe de pâte, jusqu'à ce que vous n'ayez plus de pâte.

Enfournez pour 40 à 50 minutes.

Une lame de couteau insérée au centre du cake doit ressortir sèche.

Laissez tiédir 10 minutes puis démoulez sur une grille.

Ce cake se conserve facilement plusieurs jours si vous prenez la précaution de l'emballer dans du film étirable.

jeudi 08 mai 2014

Coulant au chocolat, façon Michel Bras

Copeauc chocolat vue 1

Il y a 9 ans, j'ai testé et écrit beaucoup de recettes pour le site Goosto. Celui-ci a fermé ses portes il y a quelques semaines.  Du coup, je commence à recevoir tous les jours des mails de personnes qui avaient pris l'habitude de suivre certaines de mes recettes sur le site, sans les imprimer. Il se trouve que j'ai gardé les textes des recettes, je vais essayer de les rajouter sur mon blog mais cela va prendre du temps.

En fouillant dans mes sauvegardes, j'ai retrouvé une recette de coulant au chocolat testé et approuvé à l'époque par David et les enfants.

Le coulant au chocolat, c'est LE dessert chouchou de ces dix dernières années.

Comme souvent quand c'est la mode d'un mets, on trouve de tout, du pire au meilleur. La plupart des restaurants d'ailleurs les achetent en version surgelée.

Peu de gens savent que c'est Michel Bras qui a inventé le coulant au chocolat dans les années 80. L'appellation "mi cuit" que l'on retrouve souvent est à mon sens incorrecte, sachant que ce cœur coulant se n'obtient pas en faisant moins cuire les gâteaux (quelle horreur), ni en enfonçant un carré de chocolat au centre. 

Pour arriver à ce résultat un peu magique, rien ne vaut la méthode de Michel Bras, chef étoilé de son restaurant à Laguiole (Aubrac). C'est en 1981, après 2 ans d'essais qu'il arrive au coulant au chocolat parfait, en insérant un noyau de ganache congelé (on appelle cela un insert) dans de la pâte à gâteaux. Le gâteau cuit tranquillement, alors que la ganache se transforme en un cœur coulant. Son coulant au chocolat décliné par plus d'un restaurant, a même fait l'objet d'un copyright (voir la recette de coulant au chocolat de Michel Bras sur son site).

A l'époque, je m'étais amusée à utiliser le principe de Michel Bras et nous nous étions régalés.

Depuis, Valrhona commercialise des 'insert » (Etnao) à mettre dans des pâtes à gâteaux avant la cuisson, afin d 'arriver à ce résultat de cœur coulant.

A la maison, je vous invite à tester ma recette. Malheureusement, je n'avais pas fait de photo à l'époque.

Mi cuit ou coulant au chocolat

Ingrédients pour 4 personnes

Pour la ganache

  • 15 cl de crème liquide
  • 20 g de beurre
  • 100 g de chocolat noir à 70% de cacao

Pour la pâte à gâteaux

  • 100 g de chocolat noir à 70% de cacao
  • 75 g de beurre demi sel
  • 2 œufs
  • 75 g de sucre
  • 40 g de farine

Ustensiles : 4 ramequins ou 4 moules à muffins en silicone

Comment faire ?

Le matin ou la veille : préparez la ganache qui servira de cœur coulant

Versez la crème et le beurre dans une casserole puis faites chauffer sur feu moyen.

Pendant ce temps, concassez le chocolat sur une planche et versez dans un bol.

Lorsque le mélange crème et beurre commence à frémir, versez sur le chocolat, tout en mélangeant avec une maryse, jusqu'à obtenir un mélange lisse.

Couvrez d'un film étirable posé sur la surface du mélange et laissez prendre au frais pendant 3 heures.

Prélevez de la ganache à l'aide d'une grande cuillère puis formez des boules de 3 cm de diamètre.

Réservez au congélateur dans une boite hermétique. (Vous aurez assez de ganache pour réaliser 8 autres coulants au chocolat, gardez-les au congélateur pour une future utilisation).

5 heures avant de servir : préparez la pâte à gâteaux

Si vous utilisez des ramequins, beurrez-les, farinez-les puis réservez au frais.

Cassez le chocolat en morceaux, versez dans un bol en verre avec le beurre.

Posez ce bol sur une casserole d'eau frémissante, sans que le fond ne touche l'eau.

Lorsque la moitié du chocolat est fondu, retirez le bol de la casserole et mélangez, jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse.

Cassez les œufs dans un bol, ajoutez le sucre et mélangez à l'aide d'un batteur électrique pendant 3 minutes, jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez le chocolat fondu, mélangez, ajoutez la farine et mélangez à nouveau.

Versez la pâte dans les empreintes du moule à muffins ou dans les ramequins, en les remplissant aux ¾.

Enfoncez une boule de ganache au centre de chaque gâteau.

Mettez au congélateur pendant 4 heures.

45 minutes avant de servir

Préchauffez votre four à 180°C.

Enfournez les gâteaux et laissez cuire pendant 20 minutes environ.

Seul le cœur du gâteau doit être coulant : pour vérifier la cuisson, insérez une lame de couteau au bord des gâteaux, elle doit ressortir sèche.

Laissez tiédir pendant 8 minutes.

Démoulez délicatement sur 4 assiettes.

Astuce : vous pouvez préparer les coulants dans des tasses à café et les servir sans démoulage. 

lundi 05 mai 2014

Le véritable Cake Marbré au chocolat

Cake marbré chocolat

Le véritable Cake Marbré au chocolat

Ce gâteau, c'est toute mon enfance et je sais que je ne suis pas la seule.

Il y a eu tout d'abords le fameux gâteau Savane qui a accompagné bon nombre de mes goûters, à la fois chez mes parents et chez mes copines. Je ne me lassais pas de sa texture si moelleuse.

Ce cake évoque également nos séjours en Lorraine chez ma tante Edwige. En plus de ses délicieuses tartes à la rhubarbe, aux mirabelles et aux quetsches, elle faisait très souvent un énorme cake marbré cuit dans un moule rond et creux au centre. Il trônait sur la table, protégé par une cloche. J'en étais folle.

J'ai découvert il a très peu de temps que si le gâteau marbré est une spécialité française, il semble que chez nous les lorrains, le souvenir soit encore plus fort qu'ailleurs. Je n'en connais pas la raison mais je serais curieuse de la connaitre.

Enceinte de Noé, j'ai voulu le refaire mais impossible de retrouver le cake marbré de mon enfance. Les miens étaient trop secs. Et puis un jour, à l'occasion d'un cours chez Valrhona avec Julie Haubourdin, nous avons parlé de cake marbré et en suivant ses précieux conseils, je me suis lancée à nouveau pour enfin retrouver le cake marbré de ma jeunesse. J'ai encore le schéma qu'elle avait dessiné au tableau dans ma tête.

Après quelques tests à la maison, j'ai fini par intégrer une recette dans mon livre Slunch, il y a quelques années.

Il fait partie des classiques que je prépare très souvent à la maison. C'est un véritable plaisir à partager et il a l'avantage de se conserver quelques jours, sans devenir sec.

Le véritable Cake Marbré au chocolat

Ingrédients

  • 4 œufs
  • 230 g de sucre
  • 120 g de crème liquide entière
  • 220 g de farine
  • 2 cuil. à café rase de levure chimique
  • 120 g de beurre demi-sel fondu
  • 100 g de chocolat noir
  • Sirop pour imbiber : 5 cl d'eau et 15 g de sucre

Comment faire ?

Beurrez votre moule à cake.

Préchauffez votre four à 165°C.

Dans un bol, mélangez 2 œufs avec la moitié du sucre, soit 120 g.

Dans un second bol, mélangez le reste du sucre (120 g) et les 2 œufs restants.

Dans chaque bol, ajoutez la moitié de la crème, soit 60 g et mélangez.

Dans chaque bol, ajoutez la moitié de la farine, soit 110g et la moitié de la levure, soit 1 cuil. à café rase et mélangez bien.

Dans chaque bol, ajoutez la moitié du beurre fondu et tiédi (60 g) et mélangez à nouveau.

Faites fondre le chocolat au four à micro-ondes ou au bain-marie.

Incorporez-le dans un des bols et mélangez.

Versez dans votre moule à cake un tiers de la pâte nature et lissez la surface.

Ajoutez la moitié de la pâte au chocolat et lissez la surface.

Ajoutez à nouveau un tiers de la pâte nature et lissez la surface.

Ajoutez la seconde moitié de la pâte au chocolat et lissez la surface.

Terminez par le restant de la pâte nature et lissez la surface.

Enfournez pour 45 à 50 minutes environ.

Une lame de couteau insérée au centre du cake doit ressortie sèche.

Pendant la cuisson du cake, faite bouillir l'eau et le sucre dans votre four à micro-ondes.

Dès la sortie du four, badigeonnez la surface du cake avec ce mélange, en vous aidant du pinceau.

Laissez tiédir puis démoulez le cake sur une grille.

vendredi 25 avril 2014

Cake salé jambon olive & recette de base pour cake salé

Cake jambon olive vue 1

Cake salé jambon olive & recette de base pour cake salé

Il y a quelques semaines, j'ai répondu à des questions sur les cakes dans le cadre d'un Tchat pour le site 750g. Je ne pensais pas que le sujet allait déclencher autant de questions, autant sur les cakes sucrés que sur les versions salées.

Je me suis régalée à y répondre, le sujet me tient à cœur.

Une lectrice m'a demandé de lui conseiller une recette de base pour les cakes salés.

Il se trouve que j'utilise la même recette depuis pas mal de temps, jusqu'à ce que passe à une autre.

Pour la recette de base, je trouve que les cakes salés sont bien meilleurs avec une huile végétale, plutôt qu'avec du beurre. A la place du vin blanc que l'on trouve dans bon nombre de recettes, comme dans les Cakes de Sophie, j'utilise de la bière, je ne peux résister à son parfum.

Coté garniture, le cake salé permet pas mal de libertés, il est presque impossible à rater. Il suffit de garder en tête que c'est plus sympa d'associer deux ingrédients distincts (chorizo & dattes, piquillos & olives vertes, etc.). J'aime bien aromatiser la pâte avec de la moutarde, du pesto ou des épinards par exemple, comme dans ce cake aux épinards.

Dans le feu de l'action, je me suis amusée à refaire le cake salé que tout le monde préparait dans les années 90 : la version olives & jambon.

Je ne sais pas si c'est la nostalgie qui parle mais j'ai adoré goûter à nouveau à cette version.

Cake Jambon Olives

Ingrédients

125 de jambon blanc

75 g d'olive vertes dénoyautées

4 oeufs

1 cuil. à soupe de moutarde

200 g de farine

1 paquet de levure chimique

5 cl d'huile d'olive

10 cl de bière (sans la mousse)

75 g de comté râpé ou de Cantal jeune

Sel

Comment faire ?

Préchauffez votre four à 165°C.

Coupez le jambon en dés et les olives en deux.

Battez les œufs entiers dans un bol, ajoutez la moutarde, le sel et mélangez.

Ajoutez la farine, la levure et mélangez.

Ajoutez l'huile, la bière et mélangez jusqu'à obtenir un mélange lisse.

Ajoutez les olives, le jambon, le fromage et mélangez.

Versez ce mélange dans un moule à cake beurré, lissez la surface et enfournez.

Faites cuire le cake pendant 45 minutes environ.

Une lame insérée au centre du cake doit ressortir sèche.

Laissez refroidir, démoulez et laissez à nouveau refroidir sur une grille.

mardi 22 avril 2014

Scones au Cheddar & graines de sésame

Scones cheddar

Depuis plusieurs années, je contribue au magazine en ligne Yummy pour mon plus grand plaisir. J'anime le « British Corner » que vous pouvez retrouver dans chaque numéro. N'hésitez pas à relire les anciens numéros sur ce lien.

Dans le dernier numéro de Yummy, soit le numéro 17, ce sont les scones salés que j'ai mis à l'honneur.

Je pense qu'il n'y a pas plus britannique que les scones. Ils sont une sorte de croisement entre un pain et un biscuit. La pâte ne contient pas de levure de boulanger mais de la levure chimique, elle est très peu travaillée, ce qui donne aux scones une texture proche de celle d'un biscuit mais en plus moelleux. Les scones font partie de la famille des « quick breads ».

Ils sont servis à l'heure du thé, avec du beurre (ou de la clotted cream) et de la confiture.

Sur la carte des salons de thés, si vous voyez l'indication « Cream Tea », il ne s'agit pas d'une tasse de thé dans laquelle on aurait versé un nuage de crème mais d'un thé servi avec des scones, de la confiture, très souvent de fraises, et de la clotted cream.

Les britanniques que j'ai rencontrés depuis que je suis mariée avec David n'aiment pas trop revisiter les grands classiques et les seules variantes que je connaisse sont les scones aux raisins secs ou ceux aux écorces d'agrumes.

Quant aux scones salés, appelées « savoury scones », je dois avouer que je n'en ai jamais mangés en Grande-Bretagne. En revanche, j'ai très souvent vu des recettes dans les magazines ou les livres de cuisine britanniques.

Le scone salé, c'est un peu le truc qui vous sauve le repas du dimanche soir, quand vous n'avez plus une miette de pain et que vous voulez quelque chose de salé à manger par exemple avec votre bol de soupe.

C'est dans ce type d'occasion que j'ai préparé mes premiers scones salés. Cette version est inspirée de ces scones aux noix de pécan et Golden Syrup dans laquelle la pâte, au lieu d'être détaillée en cercles avant la cuisson est cuite d'un seul tenant puis coupée en triangles. Cette méthode permet d'éviter les chutes de pâte et c'est un vrai bonheur de détacher les morceaux à la main, une fois le scone géant légèrement tiédi.

Scones au cheddar et graines de sésame

Ingrédients pour 8 triangles

300 g de farine T55

2 c. à café de levure chimique

1 c. à café bombée de moutarde à l'ancienne

½ c. à café de sel

½ c. à café de piment d'Espelette

50 g de beurre demi sel mou

150 g de cheddar fraichement râpé

2 œufs

4 c. à soupe de lait

2 c. à soupe de graines de sésame

Un peu de lait pour dorer le scone

Préparation

Préchauffer votre four à 180°C.

Dans un grand bol, mélanger la farine, la levure, le sel et le piment.

Ajouter le beurre coupé en dés puis l'incorporer du bout des doigts afin de former un mélange sableux.

Dans un autre bol, mélanger les œufs, le lait et la moutarde puis verser sur le mélange sec.

Ajouter le Cheddar en gardant 4 cuillères à soupe pour la finition.

Commencer à mélanger à l'aide d'une cuillère en bois puis malaxer avec vos mains, juste assez pour former une boule, ni sèche, ni trop collante.

Si la pâte est trop sèche, ajouter un peu plus de lait, si elle trop collante, ajouter un peu de farine.

Poser la boule de pâte sur une surface légèrement farinée puis étaler avec vos mains, afin de former un cercle d'environ 18 cm de diamètre et 2 cm d'épaisseur.

Déposer le cercle sur une plaque de cuisson anti adhésive ou recouverte de papier sulfurisé.

Prédécouper 8 triangles à l'aide d'un couteau, en fendant la pâte sur 1 demi-centimètre.

Badigeonner la surface avec un peu de lait en vous servant d'un pinceau.

Saupoudrer avec le Cheddar restant puis avec les gaines de sésame.

Enfourner pour 25 minutes environ, le scone doit être doré.

Laisser tiédir sur une grille puis déguster avec un bol de soupe, en beurrant éventuellement les triangles après les avoir fendus en deux.

Astuce : on trouve du Cheddar chez certains fromagers. Si vous n'en trouvez pas, prenez du Cantal Entre-Deux mais ne dites à personne que c'est moi qui vous l'ai dit …

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger