"Cakes et gâteaux" (135)

lundi 06 octobre 2014

Vinegar fruit cake ou gâteau aux fruits secs & vinaigre

Vinegar cake

Vinegar fruit cake ou gâteau aux fruits secs & vinaigre

Cet été, je me suis amusée avec ce gâteau pour ma rubrique British Corner dans le magazine en ligne Yummy qui est disponible gratuitement sur ce lien. Enjoy !

Mais quelle drôle d'idée de mettre du vinaigre dans un gâteau !

Il se trouve que l'association vinaigre et bicarbonate de sodium permet non seulement de faire lever le gâteau (ça marche aussi avec du bicarbonate seul) mais aussi d'apporter de la légèreté. C'est une histoire de chimie entre le vinaigre et le gluten contenu dans la farine.

Le « vinegar fruit cake » fait partie de cette grande famille de gâteaux anciens en Grande-Bretagne. Ils font partie de l'héritage de la première et de la seconde guerre mondiale durant lesquelles le rationnement était très difficile. Les britanniques ont fait preuve d'ingéniosité pour continuer à faire des gâteaux à la texture pas trop dense malgré l'absence d'œufs.

Dans certains vieux livres, on retrouve des recettes de « vinegar cakes » qui portent le nom de « First War Trench cake » car c'était le gâteau qui l'on faisait et que l'on envoyait aux soldats dans les tranchées. C'est le gouvernement britannique qui avait fourni la recette aux populations. Je me demande si en France nous avons également des recettes qui sont nées suite aux privations durant les deux premières guerres mondiales et qui font encore partie de notre patrimoine culinaire.

Je me inspirée de Dan Lepart, un des plus grands boulangers britanniques, pour cette recette modernisée avec des œufs. Le vinaigre apporte effectivement de la légèreté et je vous rassure, on ne le sent pas.

Vinegar fruit cake ou gâteau aux fruits secs & vinaigre

Ingrédients pour un moule de 23 cm

  • 335 g de farine
  • 125 g de beurre demi sel mou
  • 200 g de raisins secs blonds
  • 18 cl de lait demi écrémé
  • 1 c. à café de bicarbonate de sodium
  • 2 c. à soupe de vinaigre de cidre
  • 3 œufs
  • 135 g de sucre de canne blond
  • 1 peu de beurre pour le moule

Comment faire ?

Beurrer votre moule puis préchauffer votre four à 165°.

Dans un bol, mélanger le lait, le vinaigre et le bicarbonate. Le mélange va mousser, c'est normal.

Dans un grand bol, verser la farine, ajouter le beurre coupé en dés et l'incorporer du bout des doigts.

Ajouter les raisins secs et mélanger.

Dans un autre bol, fouetter les œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange soit bien mousseux.

Ajouter le mélange à base de lait, fouetter, verser dans le bol qui contient la farine et mélanger avec une cuillère en bois ou une spatule, juste pour que le mélange soit homogène.

Verser dans le moule beurré puis enfourner pour 35 à 40 minutes.

Une lame insérée au centre du gâteau doit ressortir sèche.

Démouler sur une grille puis laisser refroidir.

Ce gâteau se conserve deux jours dans une boite en métal.

dimanche 28 septembre 2014

Petits-beurre maison et muffins à la pomme pour des goûters à emporter super économiques

Gouters a emporter pas cher

Petits-beurre maison & muffins à la pomme

Après m'être lancée dans la Lunchbox presque bio économique, le repas à emporter en voyage pour ne pas succomber aux produits vendus dans les gares ou sur les aires d'autoroute, voilà que j'explore le monde des goûters à emporter dans le cadre de ma collaboration avec Marque Repère, la Marque De Distributeur des enseignes Centres E. Leclerc.

J'ai toujours fait des gâteaux maison, parce ce que j'aime ça, que les enfants en sont friands (David aussi) mais aussi parce que c'est diablement économique par rapport à des choses équivalentes que l'on peut trouver dans le commerce. Tiens, avez-vous déjà regardé le prix d'un muffin chez Starbucks ?

J'ai tout un répertoire de goûters à emporter qui ont la particularité d'être faciles à faire, faciles à transporter, tout en étant économiques. 

Mise à jour suite à vos commentaires sur Facebook : l'avantage de faire ses propores goûters, c'est aussi de les faire avec des ingrédients de qualité et de consomemr des aliments sans additifs, ni conservateurs

Pour l'occasion, j'ai adapté une de mes recettes de muffins en y ajoutant des pommes, je n'avais jamais essayé et je me suis lancée pour la première fois dans la préparation du petit beurre maison. La pâte se prépare à la casserole en 5 minutes top chrono, nul besoin de penser à sortir le beurre du réfrigérateur.

Les deux recettes sont complémentaires :

Les muffins se préparent en 10 minutes et c'est tellement pratique quand on se rend compte que l'on n'a plus rien dans les placards. L'inconvénient est qu'ils sont meilleurs le jour j et le lendemain mais moins bons après.

La recette du petit beurre est plus longue à préparer, mais tout aussi facile. L'avantage, est qu'ils se conservent plusieurs jours sans problème et c'est tellement bon :-)

A vous de choisir.

Je vous souhaite un très bon dimanche.

Muffins pommes

Les muffins à la pomme, le goûter préféré de Noé

0,20 euros par muffin avec les produits Marque Repère

Ingrédients pour 12 personnes

  • 320 g de farine à levure incorporée
  • Ou 320 g de farine & 2 cuil. à café de levure chimique
  • 2 pincées de sel
  • 2 pommes
  • 90 g de sucre de canne roux
  • 50 g d'huile végétale
  • 2 œufs label rouge
  • 25 cl de lait
  • ½ cuil. à café de cannelle moulue
  • Cassonade pour la finition

Comment faire ?

Mettez des caissettes en papier dans votre moule à muffins.

Préchauffez votre four à 180°C.

Pelez les pommes, retirez le cœur puis râpez la chair.

Dans un grand bol, mélangez la farine à levure incorporée ou la farine et la levure, le sucre, le sel et la cannelle.

Dans un petit bol, battez les œufs avec le lait et l'huile.

Versez ce mélange dans le premier bol, ajoutez les pommes râpées et mélangez à l'aide d'une cuillère, juste assez pour que l'on ne voit plus la farine. Le mélange doit être encore grumeleux.

Remplissez les caissettes aux ¾, parsemez de sucre cassonade.

Enfournez pour 18 minutes.

Retirez les caissettes du moule puis laissez refroidir sur une grille.

Petit beurre fait maison

Le petit-beurre maison

0,90 euros pour une trentaine de petits-beurre avec les produits Marque Repère

Je me suis inspirée de la recette de Piroulie

Ingrédients pour une trentaine de biscuits

  • 250 g de farine
  • ½ cuil. à café de levure chimique
  • 100 g de sucre de canne roux
  • 100 g de beurre demi sel
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 5 cl d'eau (50g)

Comment faire ?

Mettez le beurre, le sucre et l'eau dans une casserole et portez à ébullition sur feu moyen.

Mélangez de temps en temps puis retirez la casserole du feu quand le beurre est fondu.

Versez dans un bol et laissez tiédir pendant 15 minutes.

Ajoutez la fleur de sel, la farine, la levure et mélangez à l'aide d'une cuillère en bois, jusqu'à ce que la pâte s'amalgame et forme une boule.

Emballez dans du film étirable et réservez au frais pendant 2 à 3 heures.

Etalez la pâte entre deux feuilles de papier film, sur une épaisseur de 4 mm.

Détaillez des biscuits à l'aide d'un emporte-pièce en forme de petit-beurre puis déposez-les sur une plaque de cuisson anti adhésive.

Piquez chaque biscuit de coups de fourchette puis enfournez pour 10 minutes, dans un four préchauffé à 165°C.

Les biscuits doivent être dorés.

Billet sponsorisé.

mercredi 17 septembre 2014

Bara Brith à la bière (cake aux raisins secs et à la bière)

Cake aux fruits secs et à la bière

Bara Brith à la bière

Le Bara Brith est le gâteau emblématique du pays de Galles, tout comme le Barm Brack est celui de l'Irlande.

Il existe en deux versions : une plus ancienne à la levure de boulanger qui ressemble à un pain sucré aux raisins secs que l'on faisait avec des restes de pâte à pain et une version plus récente façon « fruit cake » préparée avec de la levure chimique.

Dans les 2 cas, on le sert avec une tasse de thé, le Bara Brith fait partie de ce que l'on appelle un « tea bread ».

Il a la particularité de ne pas contenir du tout de beurre. Pour l'apprécier à sa juste valeur, il faut le couper en tranches puis le tartiner de beurre juste au moment de le servir.

Vous pouvez me croire, c'est divin.

La première fois que j'ai fait ce gâteau, c'était pour faire plaisir à ma belle-mère galloise car je sais qu'elle est très attachée à ses origines. C'est aussi devenu un des gâteaux préférés de mon fils Noé. C'est un peu mon joker quand je veux lui faire plaisir ou le consoler d'un chagrin comme ceux que l'on peut avoir quand on est enfant.

Habituellement, les raisins sont trempés dans du thé chaud la veille. Dans cette version, j'ai choisi de les faire tremper dans de la bière. Je voulais absolument essayer, je suis persuadée d'avoir vu cette technique quelque part même si je suis incapable de savoir où. Je dois avouer que je me demande même si je n'ai pas rêvé cette manière de faire.

Même si la version à la bière n'est pas authentique, je vous la conseille vivement car le résultat est très parfumé, un peu à l'image de certains cakes au chocolat et au vin rouge que l'on trouve dans la cuisine française.

Si vous avez des enfants, ne soyez pas inquiet, l'alcool de la bière va disparaitre à la cuisson et vous ne conserverez que ses arômes.

Bara Brith à la bière

Ingrédients pour un grand moule à cake

  • 175 g de raisins secs
  • 175 g de raisins blonds
  • 225 g de sucre de canne blond non raffiné (j'aime beaucoup celui d'Alter Ecco)
  • 30 cl de bière ambrée comme la Inseine des Pubs The Frog)
  • 300 g de farine T45 ou T55
  • 2 c. à café rase de levure chimique
  • 1 œuf légèrement battu
  • Un peu d'huile pour le moule

Comment faire ?

La veille : Mettre les raisins dans un bol avec le sucre. Ajouter la bière, mélanger, couvrir et laisser gonfler pendant la nuit.

Le lendemain

Huiler votre moule à cake puis préchauffer votre four à 150°C.

Dans un bol, mélanger la farine et la levure. Ajouter l'œuf et mélanger.

Ajoutez le mélange raisin, sucre et bière et mélanger.

Verser dans le moule, lisser la surface et enfourner pour 1 h à 1 h 15 minutes.

Une lame de couteau insérée au centre doit ressortir sèche.

Laisser tiédir 10 minutes puis démouler sur une grille.

Ce gâteau se conserve très bien pendant une dizaine de jours, emballé dans du papier cuisson ou dans du film étirable.

Astuce : pour faire une version au thé, il suffit de remplacer les 300 g de farine par 275 g de farine et de faire tremper les raisins dans le sucre et 30 cl de thé très chaud pendant une nuit, comme dans cette recette de Bara Brith.

vendredi 22 août 2014

Boiled cake ou cake épicé aux raisins, cranberries & whisky

Boiled cake aux raisins secs cranberries et whisky

Boiled cake ou cake épicé aux raisins, cranberries et whisky

Ce cake a failli nous rendre fou David et moi un dimanche après-midi.

Depuis que je suis gamine, j'adore faire des gâteaux le dimanche. L'envie me prend après le déjeuner mais je ne sais pas encore ce que je vais faire. Soit une idée me passe tout de suite par la tête, ou bien, et ça fait partie du plaisir, j'attrape 2 ou 3 livres, souvent en anglais et je m'installe sur un canapé.

Cette fois, c'est le boiled cake qui a gagné, idée trouvée dans un de mes livres chouchou : Tea-Time Recipes de Jane Pettigrew, une historienne et grande spécialiste du thé.

Le boiled cake est irlandais et il a la particularité de se faire dans une casserole dans laquelle on commence par faire bouillir de l'eau et des fruits séchés, d'où son nom.

Tout se fait ensuite dans cette même casserole mais en dehors du feu. Autant vous dire que c'est un gâteau hyper facile à faire. Nul besoin non plus d'être prévoyant car vous n'avez pas besoin de sortir le beurre de votre réfrigérateur, ni de faire tremper les raisins secs la veille.

C'est le cake aux fruits secs des spontanés ou des impatients.

Une fois dans le four, j'ai bouquiné et je me suis assoupie. Je me suis réveillée avec une odeur divine, mélange d'épices, de fruits séchés et de whisky. David a craqué aussi.

Nous avons quand même patiemment attendu 20 minutes après avoir démoulé le cake.

Encore un nouveau cake dans mon répertoire, celui-là est super moelleux et parfumé. Il ne contient pas beaucoup de beurre, j'aime ça. J'ai diminué la quantité de sucre de 225 g à 175 g mais à mon avis, on doit pouvoir encore descendre jusqu'à 150 g. Méa Culpa aux irlandais : j'ai préparé ce cake avec du whisky gallois, cadeaux de note ami Roddy.

Boiled cake ou cake épicé aux raisins, cranberries & whisky

Ingrédients pour un grand moule à cake

  • 150 g de raisins secs
  • 125 g de cranberries
  • 100 g de beurre coupé en dés
  • 22,5 cl d'eau (225 g)
  • 175 g de sucre de canne non raffiné
  • 2 œufs légèrement battus
  • 225 g de farine à levure incorporée ou farine & 1,5 cuil. à café de levure chimique
  • 2 cuil. à café de gingembre moulu
  • 1,5 cuil. à café de cannelle moulue
  • ¼ cuil. à café de sel fin
  • 5 cl de whisky

Comment faire ?

Mettez les raisins et les cranberries dans une casserole avec le sucre, le beurre et l'eau.

Portez à ébullition, baissez le feu et faite cuire à petites bouillons, en mélangeant de temps en temps, pendant 5 minutes.

Laissez tiédir 5 minutes, ajoutez les épices, une cuillère à soupe de farine et mélangez.

Laissez reposer 15 minutes.

Beurrez un moule à cake et préchauffez votre four à 160°C.

Ajoutez dans la casserole les œufs légèrement battus et mélangez avec une cuillère en bois.

Ajoutez la farine d'un seul coup, le whisky et mélangez jusqu'à ce que la pâte à gâteaux soit homogène.

Versez dans le moule puis enfournez pour 45 à 50 minutes.

Une lame de couteau insérée au centre doit ressortie sèche.

Démoulez le cake sur une grille puis laissez refroidir.

Ce cake se conserve très bien pendant 4 jours.

Un recette plus classique ? Le cake aux fruits confits de Pierre Hermé.

Cake aux fruits confits pierre herme tranche deux

lundi 04 août 2014

Gâteau d’été aux pêches, amandes & framboises

Gateau peches framboises et amandes

Gâteau pêches amandes & framboises

Quand je rentre de vacances et que je n'ai pas cuisiné, la première chose que j'ai envie de faire, c'est un gâteau. C'est devenu presque une routine. En général, c'est un truc simple avec les ingrédients du placard.

Mes gâteaux suivent aussi le temps qu'il fait à notre retour à Paris. C'est comme cela que je m'étais mise à faire un pain d'épices en plein mois de juillet il y a quelques années.

Cette fois, il faisait beau et j'ai pris le temps d'aller sur le marché très déserté. Mon gâteau tout simple s'est enrichi de fruits, ils sont tellement bons en ce moment.

Je me suis inspirée d'une recette de Nigel Slater, j'aime toujours autant ses idées. J'ai remplacé les myrtilles par des framboises, j'ai mis beaucoup plus de pêches et j'ai très légèrement diminué beurre et sucre.

Vous trouverez sa recette de « summer cake » dans cet article et je vous invite à lire sa prose, c'est un de mes chroniqueurs préférés.

Gâteau d'été aux pêches, amandes & framboises

Ingrédients pour 8 personnes

  • 150 g de beurre demi sel mou
  • 100 g de sucre de canne non raffiné
  • 50 g de sucre
  • 2 œufs calibre L
  • 175 g de farine à levure incorporée (ou farine et 1 cuil. à café de levure chimique)
  • 100 g d'amandes en poudre
  • 3 grosses pêches blanches
  • 125 g de framboises
  • Un peu de cassonade pour la finition.

Comment faire ?

Beurrez un moule de 25 cm de diamètre.

Préchauffez votre four à 160°.

Pelez les pêches puis coupez la chair en dés.

Dans un bol, mélangez les sucres et le beurre, jusqu'à ce que le mélange soit bien crémeux.

Ajoutez petit à petit les œufs légèrement battus et mélangez.

Ajoutez la farine à levure incorporée (ou la farine & levure), la poudre d'amandes, mélangez, ajoutez les pêches et mélangez.

Versez dans le moule beurré, lissez la surface, ajoutez les framboises sur la surface (ne les enfoncez-pas) puis saupoudrez d'un peu de cassonade.

Enfournez pour 30 à 35 minutes. La lame d'un couteau insérée au centre doit ressortir sèche.

Attendez 5 minutes puis démoulez sur une grille.

Verdict : c'est léger et moelleux, je vous le conseille vivement.

Gateau peches et framboises

mardi 29 juillet 2014

Muffins chocolat blanc et groseilles

Muffins groseilles et chocolat blanc

Muffins chocolat blanc & groseilles

Quand j'ai écrit mon premier livre « Cookies Muffins & Co », j'ai fait pas mal de tests à la fois pour les cookies et pour les muffins. Une fois satisfaite avec ma recette de base, je voulais notamment que le muffin se détache du papier, je me suis amusée à décliner.

9 ans après j'utilise encore la même recette de base pour mes muffins. Enfin presque : j'ai juste très légèrement diminué les quantités de sucre et de matière grasse. Depuis un séjour à New York, je rajoute aussi un peu de cassonade sur le dessus, cela donne une croûte un peu croquante aux muffins, j'adore.

Cette version est née tout simplement parce qu'il me restait des groseilles après avoir préparé ce clafoutis pêches & groseilles.

Je vous souhaite un très bel été.

Ingrédients pour 12 muffins

  • 315 g de farine à levure incorporée
  • Ou 315 g de farine & 2 cuil. à café de levure chimique
  • 2 pincées de sel
  • 100 g de chocolat blanc
  • 100 g de groseilles (poids net)
  • 75g de sucre de canne blond
  • 50 g d'huile végétale
  • 2 œufs
  • 25 cl de lait d'amandes
  • Cassonade pour la finition
  • Amandes effilées pour la finition

Comment faire ?

Mettez des caissettes en papier dans votre moule à muffins.

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un grand bol, mélangez la farine à levure incorporée ou la farine et la levure, le sucre, le sel et le chocolat blanc coupé en pépites.

Dans un petit bol, battez les œufs avec le lait et l'huile.

Versez ce mélange dans le premier bol, ajoutez les groseilles égrainées et mélangez à l'aide d'une cuillère, juste assez pour que l'on ne voit plus la farine.

Le mélange doit être encore grumeleux.

Remplissez les caissettes aux ¾, parsemez de sucre cassonade puis d'amandes effilées.

Enfournez pour 18 minutes.

Retirez les caissettes du moule puis laissez refroidir sur une grille.

N'oubliez pas que les muffins sont toujours meilleurs le jour J.

Si vraiment il vous en reste et que vous n'avez plus faim, mettez-les dans une boite en métal tapissée de sopalin, ils vont y patienter jusqu'au lendemain.

vendredi 11 juillet 2014

Mini cakes à la pomme, topping croustillant aux céréales

Mini cakes pommes et céréales

Mini cakes à la pomme, topping croustillant aux céréales & noix

Il y a quelques semaines, j'ai tourné une vidéo avec Damien pour une marque de céréales avec laquelle nous travaillons. Je dois avouer que je n'avais jamais pensé à utiliser des céréales comme ingrédient, à part les flocons de céréales et les Rice Krispies. J'ai testé ces petits cakes à la maison avant le tournage et j'ai été agréablement surprise, les céréales apportent un croustillant très agréable. Pensez-y avant les vacances, c'est une bonne manière d'utiliser les fonds de sachets de céréales histoire de faire place nette pour la rentrée.

Ingrédients pour 8 à 10 mini cakes

  • 1 pomme
  • 1 cuil. à café de jus de citron
  • ½ cuil. à café de cannelle moulue
  • 3 œufs
  • 160 g de sucre
  • 60 g de crème liquide entière (6 cl)
  • 165 g de farine
  • 1 cuil. à café rase de levure chimique
  • 90 g de beurre demi-sel fondu
  • 125 g de céréales (Jordan's Country Crisp noix pour moi)

Comment faire ?

Beurrez les moules à mini cakes.

Préchauffez votre four à 180°C.

Pelez la pomme, coupez-la en quartiers puis râpez-la.

Mélangez avec le jus de citron, la cannelle et réservez.

Dans un grand bol, mélangez les œufs et le sucre à l'aide d'un fouet.

Ajoutez la crème, mélangez, ajoutez la farine, la levure, la pomme râpée et mélangez juste assez pour obtenir un mélange lisse.

Ajoutez le beurre fondu et tiédi, et mélangez à nouveau.

Versez la pâte dans les mini moules puis parsemez avec les céréales.

Enfournez pour 20 minutes environ. Une lame de couteau insérée au centre du cake doit ressortir sèche.

Au bout de 5 minutes, démoulez sur une grille et laissez refroidir avant de déguster.

Ces petits cakes se conservent très bien pendant 3 jour dans une boite en métal.

Je vous souhaite un très bon week-end.

mercredi 25 juin 2014

Carrot cake, nouvelle recette

Carrot cake

Il y a 10 ans, j'ai partagé la recette d'un Carrot cake qui à son tour a été partagée des dizaines de fois. Au fil du temps, j'ai ajouté moins de sucre et moins d'huile mais bizarrement, je n'ai jamais changé de recette, comme j'ai pu le faire par exemple avec mon cake au citron. C'est le gâteau que je fais les yeux fermés à chaque anniversaire dans la famille, je change juste la déco selon la personne.

Vendredi dernier, Claire, une de mes collègues est venue au boulot avec un Carrot cake, elle est en pleine période de test pour trouver LA recette idéale.

J'ai adoré son gâteau et le week-end arrivant, je me suis empressée de le refaire. Malheureusement, il m'arrive d'être têtue et de ne pas suivre les consignes. Pas de de bol, j'ai totalement raté mon Carrot cake à cause d'une taille de moule et d'ajustements mineurs que j'ai cru bon de faire.

Ce qui m'a le plus énervé dans l'histoire, en plus du temps passé et du gâchis d'ingrédients, c'est que je me voyais déjà en train de goûter à un Carrot cake avant la fin du week-end.

Je suis partie fouiner dans mes livres et c'est dans ma dernière acquisition rapportée de Grande-Bretagne en Avril que j'ai trouvé mon bonheur : Perfect Too de Felicity Cloake.

Felicity Cloake est journaliste pour The Gardian en Grande-Bretagne où elle tient une chronique intitulée « How to cook the perfect … ».

J'adhère complètement à son approche. Dans sa cuisine, elle teste tout un tas de recettes, à la fois des recettes de chefs, des recettes d'auteurs reconnus en GB mais aussi des blogueurs (David Lebovitz est très souvent cité aux côté de Delia Smith, Nigel Slater, Nigella Lawson ou Pierre Hermé). J'adore ce mélange. Elle parle des expériences acquises durant ses tests et termine sa chronique en donnant sa propre recette, tout en argumentant ses choix.

Je vous invite à suivre sa chronique, c'est vraiment super intéressant.

J'ai suivi sa recette de Carrot cake presque à la lettre et j'en suis ravie. Cela donne un gâteau bien moelleux et moins riche que celui que je fais d'habitude. Comme le dit ma collègue Claire, c'est le gâteau que l'on a envie de manger avec une tasse de thé.

A refaire pour un prochain goûter, il n'en reste plus qu'une petite part dans une boite en métal posée sur mon bureau. Enfin, quand je suis partie ….

Carrot cake

Ingrédients pour un moule de 26 cm, soit pour 8 à 10 personnes

D'après la recette de Felicity Cloake. Je n'ai presque rien changé, sauf que j'ai utilisé des amandes à la place des noix mais je resterai sur les noix la prochaine fois. Je n'ai pas fait non plus le glaçage au cream chesse mais un glaçage très succinct avec du jus de citron vert et du sucre glace.

Carrot cake glacage citron vert

  • 150 g de beurre demi-sel fondu
  • 100 g de sucre de canne non raffiné
  • 50 g de sucre de canne blond
  • 3 œufs
  • 200 g de farine à levure incorporée (ou 200 g de farine et 1 cuil. à café de levure chimique)
  • 1 cuil. à café de bicarbonate de sodium
  • Le zeste d'une orange non traitée
  • 1 cuil. à café de cannelle moulue
  • 1 cuil. à café de gingembre moulu
  • 3 râpée de noix de muscade
  • 200 g de carottes râpées
  • 100 g de raisins secs
  • 100 g de noix torréfiées et concassées

Glaçage

Le jus d'un demi citron verte & sucre glace

Comment faire ?

Beurrez un moule de 26 cm de diamètre.

Pelez puis râpez les carottes, vous devez en avoir 200 g net.

Préchauffez votre four à 165°C (chaleur tournante) ou à 180°C (chaleur conventionnelle).

Faites fondre le beurre puis laissez tiédir.

Dans un bol, mélangez au batteur électrique les sucres et les œufs, pendant 2 minutes. Ajoutez le beurre fondu et mélangez encore pendant 1 minute.

Ajoutez la farine à levure incorporée (ou la farine et la levure), le bicarbonate, les épices et mélangez juste assez pour ne plus voir la farine.

Ajoutez les carottes râpées, les noix et les raisins et mélangez juste assez pour les incorporer.

Versez dans le moule et enfournez pour 35 à 40 minutes. Une lame de couteau insérée au centre du gâteau doit ressortir propre.

Attendez 8 minutes puis démoulez sur une grille.

Pour le glaçage 

Mélangez le jus de citron et suffisamment de sucre glace pour avoir un mélange qui coule un peu mais pas trop. Quand le gâteau est froid, formez des lignes avec une cuillère.

Note sur les noix : pour les torréfiez, mettez-les dans le four préchauffé à 150°C et laissez-les pendant une dizaine de minutes.

 

jeudi 05 juin 2014

Cake aux Carambars

Cake carambar pola

Jamais je ne pensais faire un jour un cake aux Carambars. Mais voyez-vous, on fait parfois des choses étranges dans la vie, comme d'achter un sachet de carambars, juste pour faire une photo de carambars pour illustrer un article.

Que faire avec des carambars ouverts ? Ne me demandez pas de les manger, j'ai de plus en plus de mal avec les bonbons depuis quelques années. J'ai dû en manger de trop dans mon enfance.

Et comme Noé a des bagues, comme la moitié des ados français, il a bien fallu que je trouve une idée.

Ce cake aux carambars tombait très bien. Ce fut une bonne surprise car on retrouve bien les arômes du carambar sans le côté trop sucré.

Je me suis inspirée de la recette d'Audrey du blog ma P'tite cuisine en changeant deux ou trois bricoles.

Cake aux carambars

Ingrédients

  • 20 carambars (les classiques)
  • 165 g de farine T55
  • 1 cuil. à café de levure chimique
  • 75 g de sucre de canne blond
  • 50 g de beurre demi sel
  • 10 cl de lait (100 g)
  • 3 œufs

Comment faire ?

Graissez un moule à cake.

Retirez l'emballage des carambars, mettez-les dans une casserole avec le lait et le beurre puis laissez fondre sur feu doux. Cela prend un peu de temps. Mélangez de temps en temps avec une maryse.

Préchauffez votre four à 165°C.

Dans un grand bol, mélangez les œufs et le sucre.

Ajoutez la farine, la levure et mélangez.

Ajoutez le mélange aux carambars et mélangez à nouveau.

Versez dans le moule à cake puis enfournez pour 35 à 40 minutes.

Une lame de couteau plantée au centre du cake doit ressortir propre.

Démoulez immédiatement le cake sur une grille puis laissez refroidir.

Conservation : ce cake se conserve très bien pendant 3 à 4 jours dans une boite en métal ou dans du film étirable.

mercredi 28 mai 2014

Gâteau mousseux au chocolat ou le gâteau Bellevue de Christophe Felder

Gateau chocolat mousseux

Gâteau mousseux au chocolat

Samedi, en fin de matinée, alors que je préparais le repas, j'ai eu une furieuse envie de gâteau au chocolat. C'est rare, je suis plutôt cake au citron, sablés ou tarte aux fruits. Les gâteaux au chocolat, c'est en général pour les enfants quand ils doivent emporter un gâteau quelque part.

Autant mon envie était forte, autant l'idée d'allumer mon ordinateur m'insupportait.

Du coup, j'ai fait comme on faisait avant, j'ai ouvert mes livres de cuisine.

Le bonheur de s'assoir sur le canapé avec 2 ou 3 livres glanés au hasard dans la maison. En feuilletant celui de Christophe Felder « mes 100 recettes de chocolat », une valeur sûre, je me suis souvenue qu'il y a quelques années son gâteau Bellevue avait fait le tour des blogs culinaires.

J'ai testé et je me demande encore pourquoi j'ai attendu aussi longtemps. Son gâteau Bellevue est juste magique. Il ne contient pas de beurre mais juste un peu de crème liquide. La surface du gateau forme une croûte après la cuisson et le centre est mousseux. Cela donne une sensation de légèreté très agréable. Le gâteau n'est pas trop sucré et très facile à faire.

Je vous le conseille vivement et n'attendez pas des années avant de succomber.

Je n'ai quasiment rien changé à la recette de Christophe Felder, elles sont toujours très fiables.

Gateau chocolat aérien

Gâteau mousseux au chocolat ou le gâteau Bellevue de Christophe Felder

D'après la recette de son livre Mes 100 recettes de Chocolat chez Minerva

Ingrédients pour 1 moule de 24 cm

  • 135 g de chocolat à 52% de cacao (à la place des 125 g de chocolat à 60% de cacao)
  • 2 cuil. à soupe de lait
  • 10 cl de crème liquide
  • 4 œufs
  • 125 g de sucre
  • 50 g de poudre d'amandes
  • 1 cuil. à soupe légèrement bombée de farine

Comment faire ?

Beurrez puis farinez votre moule.

Préchauffez votre four à 165°C.

Séparez les blancs des jaunes.

Dans un bol assez grand pour contenir toute la préparation, mettez le chocolat cassé en morceaux, le lait et la crème.

Faites fondre le chocolat, soit au bain-marie, soit dans votre four à micro-ondes (puissance 500 W pendant 1 minute puis pendant 30 secondes).

Mélangez vigoureusement à l'aide d'une maryse afin d'obtenir un mélange lisse.

Ajoutez les jaunes un par un puis mélangez à chaque ajout, toujours à la maryse.

Ajoutez la poudre d'amandes, la farine et mélangez.

Battez les blancs en neige en démarrant doucement. Quand les blancs commencent à prendre, ajoutez le sucre petit à petit en continuant à battre. Arrêtez quand le mélange est ferme et brillant.

Incorporez les blancs montés en neige au mélange chocolaté puis versez la pâte à gâteau dans le moule (il doit être rempli aux ¾).

Enfournez pour 30 à 35 minutes. Une lame insérée au centre doit ressortir propre.

Le démoulage : j'avais peur du démoulage à cause de la texture du gâteau mais, j'ai attendu 5 minutes et j'ai démoulé le gâteau sans problème sur une grille.

Laissez refroidir et dégustez.

Le lendemain il est toujours aussi mousseux. En revanche, la croûte du gâteau est moins croustillante. 

Je vous souhaite un très bon week-end.

 

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger