"crackers, sablés salés" (2)

vendredi 23 octobre 2009

Crackers au curry, graines de lin et sel de Maldon.

Crackers graines de lin fleur de sel vue 1

Crackers au curry, graines de lin et sel de Maldon

"Merci à toutes et à tous pour vos idées sur ma quiche aux épinards. Il me tarde de me lancer, grâce à vous".

Merci mille fois à Frédéric de chez Typepad pour ce coup de jeune sur mon blog, je me sens très bien dans ma nouvelle maison".

C’est en Grande-Bretagne que j’ai découvert les crackers. Ils sont servis avec le fromage, après le dessert.  Il en existe des dizaines de variétés différentes, les marques rivalisant de créativité depuis quelques années. Ils sont parfois vendus dans des jolies boites en métal, juste avant Noël.

J’aime leur coté croquant et léger. Allez savoir pourquoi, je ne les mange jamais avec le fromage en France, mais plutôt avec des tartinades. 

Il y a quelques jours, je me suis enfin lancée dans la recette des crackers de Laurence Salomon, que j’avais en tête depuis plus d’un an, pour accompagner une tartinade aux tomates séchées, dont je suis friande.

Les crackers de Laurence Salomon sont « dead easy to make » comme disent les anglo-saxons et vous en trouverez des dizaines de déclinaisons sur les différents blogs de cuisine. Ayant doublé la recette d’origine et n’ayant pas voulu mettre plusieurs plaques en même temps dans le four, cela m’a juste pris un peu plus de temps que prévu. Le seul secret de cette recette est d’étaler la pâte vraiment finement. Pour le reste, c’est une recette que vous pouvez agrémenter à votre sauce en mélangeant les farines, les épices, les graines, etc. Certaines y ajoutent même du parmesan en remplacement d’une partie de la farine.

De mon coté, j’ai ajouté du curry en poudre que j’achète chez Pinto (j’adore ses mélanges d’épices) et des graines de lin parce que, comme les oiseaux, je raffole des graines et qu’en plus il parait qu’elles sont excellentes pour la santé car bourrées d’Oméga 3. J’ai également ajouté un peu de sel de Maldon sur le dessus des crackers car, en goutant la première fournée, je me suis dit qu’ils seraient encore meilleurs avec.

Crackers au curry, graines de lin et sel de Maldon

Recette adaptée de celle de Laurence Salomon, parue dans un Elle à Table, il y a un an et demi

J’ai doublé la recette d ‘origine et je vous conseille même de la doubler à nouveau, car, tant qu’à mettre des graines de lin partout dans votre cuisine, autant que ça vaille le coup.

Ingrédients pour environ 80 crackers

100 g de farine
60 g de farine de Sarrazin
100 g de farine complèteT80
½ cuil. à café de sel fin
1 cuil. à café de curry doux
2 cuil. à soupe de graines de lin
8 cuil. à soupe d’huile d’olive
Un peu d’eau (environ ¼ de verre d’eau)
Graines de lin et sel de Maldon ou fleur de sel pour la finition

Versez les farines, le sel, le curry, les graines de lin et l’huile d’olive dans le bol de votre robot.
Actionnez-le pendant 5 secondes.
Par la cheminée, alors que le robot est en route, ajoutez juste assez d’eau pour que la pâte soit assez souple pour former une boule.
Sortez la pâte, formez une boule puis étalez-la grossièrement avec le plat de votre main en une galette.
Emballez de film étirable et réservez au frais pendant 2 heures.
Vous pouvez très facilement préparez cette pâte à la main en mettant tous les éléments secs dans un grand bol, avec l’huile d’olive. Mélangez puis ajoutez l’eau petit à petit, en pétrissant juste assez pour pouvoir former une boule.
Préchauffez votre four à 170°C.
Divisez la pâte en deux puis étalez-la le plus finement possible (2 à 3 mm).
N’hésitez pas à fariner votre plan de travail.
Parsemez la surface de la pâte avec environ 1 cuillère à soupe de graines de lin puis enfoncez-les en passant le rouleau à pâtisserie une ou deux fois sur la surface.
Coupez en carrés de 4 cm de coté et disposez-les sur une plaque de cuisson anti adhésive. Il suffit de laisser 1 cm entre chaque cracker car ils vont très légèrement gonfler mais uniquement en hauteur. Si vous avez une petite roulette que l’on utilise pour couper la pâte à raviolis, c’est le moment de l’utiliser (tiens, je n’ai même pas cet ustensile à la maison !).
Ajoutez sur chaque cracker 1 pincée de fleur de sel ou de sel de Maldon puis enfournez pour 12 minutes environ.
Pendant ce temps, étalez le restant de la pâte puis procédez comme précédemment.
Les crackers sont cuits lorsqu’ils sont brun clair.
Faites-les refroidir sur une grille puis mettez-les dans une boite en métal.
Ils se conservent très bien pendant plusieurs jours.

Que servir avec ?

Tartinade aux tomates séchées et au tofu soyeux

Guacamole

Houmous de petits pois

Crème de pois chiches à la citronnelle et aux amandes

Caviar d’aubergines

Si vous êtes accro aux crackers

Crackers multi-graines

 

lundi 18 août 2008

Crackers multi graines : un millimètre de bonheur multiplié par cent cinquante.

Crackers_deux_vue_1

Crackers multi graines : un millimètre de bonheur multiplié par cent cinquante

En ce moment, je ne cuisine pas de gâteaux. Les enfants ne sont pas là et il serait bien trop risqué d’en préparer un et de le laisser, comme cela, à portée de ma vue.   

Mais voilà, mes doigts me démangent. J’ai envie de peser, de mélanger, de toucher la matière, de faire cuire, de regarder puis de goûter.

Alors que je refrénais mes envies, je me suis souvenue d’une recette de crackers que j’avais vue en Mai dans la Newsletter de la section cuisine du Los Angeles Times (ça fait chic non ?).

Cela fait des années que je suis abonnée à cette newsletter. Je la lis en diagonale et je n’ai jamais rien testé mais là, leurs crackers me faisaient trop envie.

En démarrant cette recette, je ne savais pas trop où je mettais les pieds,  n’ayant jamais fait de crackers et n’ayant jamais vu qui que ce soit autour de moi en réaliser. Il faut dire que ce n’est pas vraiment dans notre culture, les crackers étant plutôt anglo-saxons.

J’apprécie toujours d’en manger en Grande-Bretagne avec le fromage. Ces biscuits légèrement salés et très fins sont un support parfait : ils sont présents mais pas trop, laissant aux fromages tout le loisir de s’exprimer. J’aime en particulier ceux aux flocons d’avoine (oat cakes) dont vous pouvez trouver une recette dans mon dernier livre Slunch, même si je ne considère pas qu'ils sont des crackers.

J’ai très légèrement modifié la recette de Peter Reinhart  (auteur de nombreux livres sur le pain, il semble être connu comme le loup blanc aux Etats-Unis, dans son domaine) pour utiliser les graines que j’avais à la maison et j’ai diminué de beaucoup la quantité d’eau qui me paraissait astronomique.

Le résultat a dépassé mes attentes. Ces crackers sont très fins, bien croquants et surtout très goûteux grâce à l’ajout des graines broyées. Ils se conservent facilement une semaine, en restant bien croquants. Un seul secret : il faut vraiment étaler la pâte le plus finement possible. Il se trouve que la pâte s’étale très bien : OUF !

Crackers_trois_vue_1

Lire la suite "Crackers multi graines : un millimètre de bonheur multiplié par cent cinquante." »

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger