"Desserts" (34)

jeudi 31 octobre 2013

Café à la chantilly rose pour Octobre Rose, campagne pour le dépistage du cancer du sein

Cafe chantilly rose octobre rose
Café à la chantilly pour Octobre Rose

Quand le cancer du sein est détecté précocement, il peut non seulement être guéri dans neuf cas sur dix, mais aussi soigné par des traitements moins lourds, entraînant moins de séquelles. Source : le site de l'institut national du cancer.

On a beau le savoir, beaucoup de femmes laissent le temps couler et oublient de recourir au dépistage organisé. C'est pourquoi le mois d'octobre est depuis plusieurs années le mois durant lequel on sensibilise les femmes sur l'importance de la prévention par différentes actions.

Les blogs culinaires se mobilisent aussi et vous pouvez retrouver toutes les recettes « Octobre Rose » sur la page Facebook "Les blogueuses culinaires en faveur de la lutte contre le cancer du sein" créée à l'initiative de "Stef Ô Fourneaux".

Voilà ma participation avec un café à la chantilly rose, symbole de gourmandise.

Pour servir une chantilly sur un café ou un chocolat, je préfère utiliser un siphon, elle est plus légère en texture.

Pour la faire, commencez par mélanger votre crème liquide bien froide (choisissez une crème liquide à au moins 30% de MG ou celle de chez Elle &Vire à 35% de MG) avec assez de gouttes de colorant Carmin pour avoir une jolie couleur rose. Vous pouvez aussi ajouter un peu de sucre glace ou de sirop de sucre de canne.

Passez ce mélange à travers une passoire fine (surtout si vous avez mis du sucre glace) puis versez-le dans le siphon.

Fermez, ajoutez une ou deux cartouches de gaz, selon la contenance de votre siphon.

Secouez plusieurs fois et servez sur votre café.

Je vous souhaite un très bon week-end.

Cafe chantilly rose octobre rose (2)

mardi 18 juin 2013

Dessert blanc : Crème de fromage blanc à la meringue pour accompagner un beau bouquet de fleurs de Lys

Creme fromage blanc meringues fleurs de lys

Dessert blanc : Crème de fromage blanc à la meringue pour accompagner un beau bouquet de fleurs de Lys

Je ne me vois comme une créative. Je suis plutôt curieuse et gourmande et c’est ce qui me fait essayer sans cesse de nouvelles choses. Au fil des rencontres, des découvertes et des essais dans ma cuisine, je me souviens des bonnes choses, j’associe les ingrédients différemment et c’est comme cela que mon répertoire culinaire s’étoffe.

Du coup, quand il s’agit de relever un challenge un peu particulier, comme de cuisiner en m’inspirant simplement d’un bouquet de fleurs de Lys, je peux être perturbée, c’est loin de tout ce que j’ai pu faire avant.

Bouquet de fleurs de lys
Mercredi dernier, un magnifique bouquet de fleurs de Lys blanches et roses est arrivé à la maison, de la part de l’Office Hollandais des Fleurs, nous sommes en plein dans le mois du Lys. J’ai toujours trouvé les fleurs de Lys belles et classes à la fois mais je ne connaissais pas grand-chose sur le sujet. Allez visiter leur page Facebook, il y a plein de choses à apprendre, comme le fait qu’il existe 250 variétés différentes et qu’elles ne sont pas forcément blanches ou roses. Les bouquets sont magnifiques.

Dans ma cuisine, je me suis laissée guider par le bouquet. J’ai voulu quelque chose de pur, donc de blanc mais aussi quelque chose de doux et de légèrement croquant. Je ne voulais pas de fruits, les senteurs du bouquet de Lys sont suffisamment fortes et embaument dans toute la maison. C’est drôle car j’ai découvert après qu’il ne faut pas mettre un bouquet de fleurs de Lys à côté de fruits, elles fanent plus rapidement.

A mon dessert tout blanc, j’ai ajouté quelques pétales de roses cristallisées pour rappeler la couleur de certaines fleurs blanches de Lys très légèrement tachetées de rose (mes préférées je pense).Fleurs de lys rose et blancheJ’ai beaucoup aimé me prêter au jeu, j’ai galéré pour prendre la photo, la composition étant ma bête noire (dans ces cas-là, je soupire et c’est Noé qui me l’a fait remarquer). Je regrette juste d’avoir été la seule à participer, j’aurais adoré voir ce que d’autres imaginent avec ce même bouquet.

Creme fromage blanc meringue dessert blanc fleurs de lys

Crème de fromage blanc & meringues

Ingrédients pour 6 à 8 personnes

400 g de fromage blanc à 20% de MG
20 cl de crème liquide entière
1 cuil. à soupe de sirop de sucre de canne
6 à 8 meringues faites avec cette recette
3 à 4 cuil. à soupe de pétales de roses cristallisées concassées

Versez le fromage blanc dans un grand bol.
Battez la crème liquide bien froide avec le sirop de sucre de canne, jusqu’à ce qu’elle soit mousseuse, comme une mousse à raser.
Ajoutez-la au fromage blanc et incorporez-la à l’aide d’une spatule en plastique (Maryse).
Mettez dans une poche à douille et réservez au frais pendant 1 à 2 heures.
Concassez les meringues entre vos mains, mettez-en une demi dans le fond de 6 à 8 verrines, recouvrez avec le mélange au fromage blanc puis ajoutez l’autre demi meringue.
Parsemez de quelques pétales de roses cristallisées.
Servez immédiatement.
C’est doux, c’est frais, c’est un peu croquant et c’est gourmand.

Si vous aimez les fleurs de Lys, voilà les secrets pour mieux les conserver

Quand vous les recevez, coupez les extrémités en biseau sur quelques centimètres
Vous pouvez les conserver en vases pendant 14 jours ou plus si vous utilisez des produits  pour conserver les fleurs coupées.
Dans la maison, conservez votre bouquet dans un endroit frais et pas trop exposé au soleil
Evitez de mettre votre bouquet à proximité d’une corbeille de fruits, le gaz éthylène qui s’échappe
ne fait pas ménage avec les fleurs
Si le pollen des étamines a taché vos vêtements, ôtez le pollen avec un morceau de ruban adhésif ou exposez le tissu aux rayons du soleil.

vendredi 10 mai 2013

Noix de pécan légèrement caramélisées

Noix de pecan caramelisees
Noix de pécan légèrement caramélisées

Il ne faut souvent pas grand-chose pour améliorer un dessert tout simple. Un  riz au lait, une glace à la vanille, un yaourt ou un fromage blanc peuvent devenir très gourmands si vous leur ajoutez par exemple des fruits secs. S’ils sont légèrement caramélisés, comme les noix de pécan que vous voyez sur la photo, c’est encore mieux.

J’ai une recette d’amandes caramélisées sur ce blog que j’ai faite des dizaines de fois mais c’est finalement plus une confiserie.

Avec cette recette, c’est plus subtil. Les noix de pécan sont torréfiées et tout juste enrobées d’une très fine pellicule de sucre. C’est tout simple à faire mais je peux vous dire que c’est addictif. Je vous les conseille avec un riz au lait, c’est divin.

Noix de pécan légèrement caramélisées

Mélangez 200 g de noix de pécan avec 2 cuillères à soupe de sirop de sucre de canne (on le trouve dans les grandes surfaces avec les bouteilles de spiritueux).
Etalez sur une plaque de cuisson antiadhésive ou sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier cuisson.
Enfournez puis allumez votre four sur 150°C.
Faites torréfier pendant 20 à 30 minutes en mélangeant 2 fois.
Les noix de pécan doivent être recouvertes d’une fine pellicule sucrée et croustillante et être bien séches.
Laissez tiédir puis conservez dans un bocal.

Je vous souhaite un très bon week-end.

lundi 18 mars 2013

Comment faire un Mont Blanc aux marrons, sans se prendre la tête ?

Mont blanc 071-002
Comment faire un Mont Blanc aux marrons facile ?

Le Mont Blanc d’Angelina, c’est le dessert préféré de ma sœur Caroline. En fin d’année, alors qu’elle se remettait d’une opération délicate qui nous a tous terrorisé, mon beau-frère, en pension chez nous allait tous les jours chez Angelina en scooter pour acheter un Mont Blanc avant d’aller voir ma sœur à l’hôpital.

Est-ce grâce à cela qu’elle a gardé un moral d’acier et qu’elle a rapidement retrouvé ses forces ?

Début Janvier, je me suis mise en tête de faire un Mont Blanc pour lui faire plaisir.  J’ai commencé à réfléchir, en me demandant comment faire tenir la chantilly en dôme et comment « accrocher » les vermicelles de marrons sur le dôme de manière esthétique.

J’ai fini par trouver cette recette sur le blog Du nez au Palais, inspirée de celle de Christophe Sabaton et j’ai acheté des moules en demi sphère. Malheureusement, à force de réfléchir, je n’ai pas eu le temps de préparer le Mont Blanc pour la venue de ma sœur !

Ce week-end, nouvelle visite. Cette fois, j’étais parée car entre-temps, j’ai découvert la recette d’Edda, préparée pour le supplément du magazine Régal de Noël 2012, qui a résolu mes questions métaphysiques sur la présentation du Mont Blanc.

Dans sa recette, on retrouve tous les ingrédients du classique Mont Blanc mais comme il est servi dans une verrine, pas de prise de tête quand à la présentation.

Je me suis donc lancé. Le plus difficile est de disposer les vermicelles de marrons. J’avais acheté il y a quelques années une douille à vermicelle (douille à nid)  mais comme le mélange est assez ferme, les poches à douille ont tendance à casser. Je me suis souvenue de ma presse à biscuit dont je me sers 4 fois par an pour faire les spritzbredele et les churros. Bonne nouvelle, ça marche très bien, le plus difficile étant tout de même de les positionner sur le dessert de manière harmonieuse.

Presse biscuits marcatoSur Facebook et Twitter, Rose et Tiusha ont partagé leur astuce : utiliser les jouets destinés à la pâte à modeler.
 
Verdict : En cuisine, rien ne fait plus plaisir que de faire plaisir aux autres. Ce fut le cas, ma sœur Caroline était ravie (et émue). On retrouve vraiment l’esprit du Mont Blanc d’Angelina.  Ce dernier est bien entendu irremplaçable mais vous ferez des heureux avec cette version, foi de Scally.

Merci à Edda qui s’est certainement décarcassé pour trouver les bons dosages.

Mont-Blanc aux marrons

Par rapport à la recette d’Edda, j’ai préparé ma crème fouettée avec un peu de Philadelphia car je trouve que cela lui donne une très bonne tenue, parfaite pour ce type de dessert, j’ai ajouté une cuillère à soupe de sucre glace et j’ai utilisé moins de meringues.

Ingrédients pour 6 verrines

200 g de pâte de marrons
150 g de crème de marrons
2 cuil. à soupe de rhum
60 g de meringues faites maison ou acheté chez un pâtissier
25 cl de crème fleurette bien froide
30 g de Philadelphia
1 cuil. à soupe de sucre glace
Les graines d’une gousse de vanille
9 marrons confits ou glacés

Mélangez la pâte de marrons, la crème de marrons et le rhum, afin d’obtenir une pâte homogène et un peu ferme. J’ai utilisé un mixeur plongeur.
Remplissez votre presse à biscuits et réservez au frais pendant au moins une heure (si vous utilisez une douille à vermicelles (douille à nid), ne conservez pas ce mélange au frais).
Dans un bol, mélangez la Philadelphia, le sucre glace, la vanille avec 30 g de crème liquide.
Versez le restant de la crème liquide, fouettez en chantilly, en démarrant doucement puis en augmentant la vitesse au fur et à mesure que la crème monte.
Elle doit avoir la consistance d’une crème à raser un peu ferme.
Mettez dans une poche à douille et réservez au frais.
Concassez les meringues entre vos mains.
Concassez 6 marrons confits et coupez les autres en deux.

Dans chaque verrine, mettez :

6 g de meringues
15 g de vermicelles de marrons (1 grosse cuillère à soupe)
20 g de chantilly
1 marron confit ou glacé concassé
3 g de meringues
10 g de chantilly
30 g de vermicelles de chantilly (2 grosses cuillères à soupe)
1 demi-marron confit ou glacé

PS : les grammages sont là pour vous donner une idée des rapports entre les éléments mais vous n’êtes pas obligés de les suivre à la lettre.

Réservez au frais jusqu’au moment de servir.

Note sur les ingrédients : j’achète ma pâte de marrons et mes marrons confits chez G.Detou mais vous pouvez aussi les trouver sur de sites internet ou dans des épiceries qui vendent des produits pour les pâtissiers professionnels. La pâte de marrons est vraiment indispensable pour cette recette et permet d’avoir un résultat pro.

Mont blanc marrons facile

dimanche 03 février 2013

Petites mousses ou crèmes à l’amande

Creme mousseuse amandes

Petites mousses ou crèmes à l’amande

Un silence autour de la table, le bruit des cuillères qui raclent, un doigt passé discrètement sur le bord de la verrine avant de rejoindre le palais d’un gourmand, voilà une foule de signes qui ne trompent pas : cette mousse à l’amande est délicieuse.

C’est dans le dernier livre d’Estérelle Payany Crèmes Dessert Maison, que j’ai trouvé cette perle. Mon amie Stéphanie venait de l’acheter et le lendemain, j’ai craqué à mon tour. Comme dans tous ses livres, Estérelle a le don de trouver des idées qui changent et qui donnent envie de foncer dans sa cuisine. Ses recettes sont très fiables. J’aime qu’elle nous vende de la gourmandise et du concret et non pas du rêve comme c’est parfois le cas dans les livres de cuisine.

Dans son dernier ouvrage, la mousse d’amandes est servie sur des cerises compotées. Je n’ai pas pris le temps d’aller chez Monsieur et Madame Picard pour trouver des cerises surgelées et j’ai donc servi les mousses avec une salade fruits toute simple aromatisée à la vanille (suprêmes d’oranges et pamplemousse, mangue, pomme et grenade) .

Il me restait un bout de cake au matcha que j’ai découpé en forme de mouillettes. Il se trouve que le matcha se marie très bien avec l’amande, la joie des hasards en cuisine.

Le goût de l’amande est bien présent grâce à la pâte d’amandes qui est utilisée dans cette recette. J’ai ajouté 2 gouttes d’extrait d’amande amère mais ce n’est pas une obligation.
Je vous recommande vivement cette mousse et le livre, vous allez faire des heureux autour de vous.

Mousse creme amandes
Petites mousses ou crèmes à l’amande

Ingrédients pour 6 personnes

Par rapport à la recette d’origine, je n’ai pas versé la mousse sur les cerises compotées. J’ai également par accident ajouté une cuillère à soupe de miel dans la mousse alors qu’elle était destinée aux cerises mais ça passe très bien, je pense que je la garderai la prochaine fois. J’ai aussi ajouté 2 gouttes d’extrait d’amandes amères.

20 cl de lait demi écrémé
100 g de pâte d’amandes (50% d’amandes minimum)
3 g de gélatine
20 cl de crème liquide entière (bouchon rouge) bien froide
1 cuil. à soupe rase de miel liquide (acacia) (facultatif)
2 gouttes d’extrait d’amande amère (facultatif)

Mettez les feuilles de gélatine dans un grand bol rempli d’eau froide
Versez le lait dans une casserole puis ajoutez la pâte d’amandes coupée en petits dés.
Portez à ébullition sur feu moyen.
Mixez le contenu de la casserole, l’idéal étant de le faire avec un mixeur plongeur, histoire de ne pas laver un autre ustensile.
Ajoutez la gélatine bien essorée, le miel, l’extrait d’amande amère et mélangez.
Versez dans un récipient à bec verseur si vous avez, ce sera plus simple pour remplir les verrines.
Laissez refroidir à 30°C.
Fouettez la crème liquide jusqu’à ce qu’elle ait la consistance d’une mousse à raser puis incorporez-la délicatement au mélange à base de pâte d’amandes.
Remplissez les verrines aux 3/4 et mettez-les au frais pendant au moins 6 heures.

NB : Estérelle appelle ce dessert crème mais je trouve que la constance est entre la crème et la mousse.

 


dimanche 14 octobre 2012

Pommes, poires et raisins poêlés, streusel noisette

Fruits automne poeles streusel noisette

Pommes, poires et raisins poêlés, streusel noisette

Il faut parfois se rendre à l’évidence, nous ne mangeons pas assez de fruits à la maison.

Je ne suis pas fan des fruits crus après le repas, du coup je n’en propose pas.

Heureusement, depuis quelques années, je me suis mise à faire des desserts à base de fruits, non pas des tartes ou des gâteaux mais des desserts dans lesquels les fruits ont vraiment le rôle principal.

J’ai commencé par faire des fruits pochés notamment avec des poires ou des figues qui se prêtent bien à ce mode de cuisson, puis des fruits en papillote, avec des pêches par exemple quand c’est la saison, en passant par des fruits rôtis au four (ça marche même avec les fraises). Je suis devenue aussi une adepte des salades de fruits, notamment aux agrumes que je pèle à vif, un vrai plaisir pour le brunch ou un simple petit déjeuner.

Le week-end dernier, j’ai proposé d’apporter un dessert chez des amis et j’ai préparé ces fruits poêlés, en partie à la maison et la fin chez eux, c’est toujours amusant d’emprunter la cuisine des autres.

Pour ce dessert, il suffit de faire macérer les fruits dans un peu de sucre, ce qui va libérer leur jus (grâce au phénomène d’osmose) et de faire cuire le streusel. Au dernier moment, on poêle les fruits sur feu vif et parsème de streusel.  A moins d’oublier la poêle sur le feu, les fruits gardent leur forme et deviennent juste moelleux. L’idéal est d’utiliser plusieurs fruits. En ce moment, profitez des raisins, ils sont superbes aussi bien crus que poêlés.

C’est un peu plus sophistiqué qu’une salade de fruits, ce n’est pas tellement plus de travail et c’était bien agréable.

Pommes, poires et raisins poêlés, streusel noisette

Ingrédients pour 6 personnes

Pour les fruits

4 poires
2 pommes
400 g net de grains de raisin
2 cuil. à soupe rase de sucre roux
1 gousse de vanille

Pour le streusel noisette

D’après la recette de Philippe Conticini dans son livre Sensations
Pour le streusel
100 g de beurre mou
100 g de cassonade (j’ai remplacé la moitié de la cassonade par du sucre de canne roux non raffiné de chez Alter Eco)
130 g  de poudre de noisettes
100 g de farine T45
4 pincées de fleur de sel

Coupez les pommes en quatre, retirez le cœur puis coupez chaque quartier en dés de 2 cm, sans peler les pommes.
Pelez les poires, coupez-les en deux, retirez le cœur et coupez-les en dés de 3 cm.
Egrappez les raisins puis coupez chaque grain en deux.
Mettez tous les fruits dans un bol avec le sucre et les graines de la gousse de vanille puis mélangez.
Couvrez et réservez à température ambiante pendant 1 heure ou deux.

Préparez le streusel.

Préchauffez votre four à 150°C.
Versez toutes les éléments secs dans votre robot pâtissier de type Kitchen Aid puis mélangez au fouet.
Ajoutez le beurre mou coupé en dés et fouettez à vitesse moyenne jusqu’à ce que les éléments secs et le beurre soient amalgamés mais que le mélange reste grossier.
Etalez le mélange sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en détaillant la pâte en grosses miettes puis faites cuire pendant 25 minutes.
Laissez refroidir puis conservez dans une boite hermétique ou dans un bocal.

Si vous le faites à la main, mélangez les éléments secs dans un bol, ajoutez le beurre puis incorporez-le du bout des doigts. Le mélange doit être grossier.

Juste avant de servir le dessert

Faites chauffer une poêle sur feu vif.
Ajoutez les fruits et leur jus puis les poêler pendant 2 minutes environ, en mélangeant de temps en temps.
Servez dans des assiettes creuses puis parsemez de streusel.

Et pour savoir, quelle est la différence entre le crumble et le streusel, je vous invite le billet sur la tarte rustique pommes et streusel noisettes.

Bon dimanche à vous.

Pommes poires raisins poeles streusel noisette

vendredi 22 juin 2012

Le menu gourmand "Cuisine du placard" à moins de 4 euros qui se transforme en menu à 3,45 euros par personne (entrée plat et dessert)

KINGCOM (118)

© Marque Repère / Sylvain Bertrand

Le menu gourmand "Cuisine du placard" à moins de 4 euros qui se transforme en menu à 3,45 euros par personne (entrée plat et dessert)

Il y a quelques semaines, j’ai accepté de préparer un menu "Cuisine du placard" à moins de 4 euros avec Dorian pour  Marque Repère (il s’agit de la Marque De Distributeur des enseignes Centres E. Leclerc)

J’en avais parlé dans ce billet et vous avez été nombreux à me donner des idées et à me faire part de vos expériences, ce que je trouve particulièrement intéressant (je me suis d'ailleurs inspiré d'une idée d'une de mes lectrices pour mon dessert).

Dorian et moi avons donc chacun imaginé un menu que nous avons cuisiné ensemble avec des blogueuses, venues assister à l’atelier mardi soir.

Comme je l’ai dit à nos invitées avant de commencer à cuisiner, préparer un menu à ce prix est tout à fait faisable et de toute façon, c’est le lot de bon nombre d’entre nous quand on a un budget alimentaire qui n’est pas extensible.

Ce que j’ai trouvé difficile, ce sont les calculs avec les tickets de de caisse avant de cuisiner car j’avoue que même si je fais très souvent attention, je ne vais pas aussi loin dans le détail et je calcule rarement le coût de mes plats par personne.

En une heure, nous avons préparé les deux menus, c’est l’avantage de cuisiner à plusieurs et nous avons pu nous installer à table pour la dégustation.

ElaborationMenuCuisineDuPlacard2©Marque_Repere

© Marque Repère / Sylvain Bertrand

Mon équipe très concentrée (Emmanuelle, Delphine, Aurélie et Marine)

A la fin du repas, nos invitées ont voté pour 1 entrée, 1 plat et 1 dessert.

C’est l’entrée et le dessert de Dorian qui ont été choisis, ainsi que mon plat.
Cerise sur le gâteau, ce menu croisé Dorian/Pascale revient moins cher que le challenge initial puisqu’il vous en coutera 3,45 euros par personne si vous le cuisinez à la maison.

J’ai le plaisir de partager avec vous mon menu, j’espère que cela vous donnera des idées dans votre cuisine.

Pour voir le menu de Dorian, c’est sur son blog (son frozen yogourt est une tuerie).

Je vous souhaite à toutes et à tous un très bon week-end.

Flan aubergines chips pancetta
© Marque Repère / Sylvain Bertrand

Flan d’Aubergines, Chips de Pancetta

Pour 4 personnes
Niveau de difficulté : facile
Repère prix : 1,05 €* par personne
*(prix calculé sur la base des ingrédients utilisés pour la recette au 13/06/2012)

Ingrédients Marque Repere

1 bocal d’Aubergines à la provençale BIO VILLAGE
4 tranches de pancetta SAINT AZAY
15 cl de crème fraîche épaisse DELISSE 
2 œufs fermiers Label Rouge ŒUFS DE NOS REGIONS
Huile Végétale BIO VILLAGE
1 cuillère à café de sel fin

Préparation

Préchauffez votre four à 220°C.
Disposez les tranches de pancetta sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson ou de papier aluminium.
Enfournez pendant 8 minutes environ, jusqu’à ce que la pancetta soit bien grillée.
Mettez les chips sur une assiette recouverte de papier absorbant et réservez.
Baissez votre four à 180°C.
Dans un bol, mélangez les œufs, la crème et le sel, à l’aide d’un fouet.
Ajoutez le bocal d’aubergines et mélangez.
Huilez 4 ramequins et remplissez-les aux ¾ avec le mélange à base d’aubergines.
Enfournez pendant 20 minutes environ, jusqu’à ce que les flans soient pris.
Laissez légèrement tiédir.
Servez, sans démouler avec les chips de pancetta.

Parmentier4
© Marque Repère / Sylvain Bertrand

Parmentier de bœuf à la courgette façon provençale, salade de roquette

Pour 4 personnes
Niveau de difficulté : facile
Repère prix : 2.19 €* par personne
*(prix calculé sur la base des ingrédients utilisés pour la recette au 13/06/2012)

Ingrédients Marque Repère

4  steaks hachés de 125 g FERIAL
1 bocal de courgettes à la provençale BIO VILLAGE
625 g de pommes de terre à purée BIO VILLAGE
20 g de beurre demi-sel LES CROISES
7 cuillères à soupe d’huile d’olive BIO VILLAGE
1 paquet de 125 g de roquette NOTRE JARDIN
2 cuillères à soupe d’huile d’olive BIO VILLAGE
2 cuillères à café de vinaigre balsamique RUSTICA
Sel
Gros sel

Préparation

Sortez la viande de son emballage et mettez-la sur une assiette.
Pelez puis lavez les pommes de terre. Coupez-les en deux, mettez-les dans une casserole, recouvrez d’eau et portez à ébullition.
Ajoutez du gros sel, baissez le feu puis faites cuire à feu frémissant, jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites. Testez la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau.
Quand les pommes de terre sont cuites, égouttez-les puis écrasez-les avec 6 cuillères à soupe d’huile d’olive.
Salez, goûtez et rectifiez éventuellement l’assaisonnement.

Détaillez la viande en petites bouchées, entre vos doigts.
Faites chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une sauteuse.
Ajoutez la viande et faites-la revenir pendant 1 minute à feu vif.
Ajoutez le bocal de courgettes à la provençale et mélangez.
Baissez le feu entre doux et moyen et faites cuire pendant 2 minutes.
Retirez du feu, goûtez et rectifiez éventuellement l’assaisonnement.
Préchauffez votre four à 200°C.
Répartissez le mélange viande et courgettes dans 4 cocottes (135 g environ).
Recouvrez avec la purée (125 g environ) et lissez.
Parsemez la surface de la purée avec des petits morceaux de beurre.
Enfournez pendant 8 à 10 minutes.

Pendant ce temps, préparez une vinaigrette avec le vinaigre balsamique, un peu de sel fin et l’huile d’olive.
Quand les Parmentiers sont dorés et bien chauds, sortez-les du four.
Mélangez la roquette et la vinaigrette et servez avec les Parmentiers. 

Mousse fromage blanc
© Marque Repère / Sylvain Bertrand

Mousse de fromage blanc façon Fontainebleau et sa compote pomme-abricot

Pour 4 personnes
Niveau de difficulté : facile
Repère prix : 0.42 €* par personne
*(prix calculé sur la base des ingrédients utilisés pour la recette au 13/06/2012)

Ingrédients Marque Repère

500 g de fromage blanc DELISSE
20 cl de crème liquide entière DELISSE
2 pots de compote pomme-abricot DOUCEUR DU VERGER
2 cuillère à soupe de sucre glace

Préparation

Mélangez le fromage blanc bien froid avec le sucre glace, juste pour l’assouplir.

Ajoutez la crème liquide bien froide et battez, à l’aide d’un batteur électrique,  jusqu’à ce que la consistance soit bien mousseuse, comme une chantilly.
Remplissez 4 verrines transparentes et réservez au frais.

Juste avant de servir, recouvrez avec de la compote. Vous pouvez également rajouter un peu de muesli croustillant bio Marque Repère.

Merci mille fois à mon équipe de filles (voir photo et noms plus haut) d’avoir cuisiné mon menu, à Dorian pour sa gentillesse et son sens de l’équipe, à l’équipe Kingcom pour son organisation et sa gentillesse, à Tayeb pour son aide avec la vaisselle, le rangement et le service et à Sylvain Bertrand le photographe que je trouve particulièrement talentueux, sachant que la lumière dans l’atelier était particulièrement difficile.

Prochaine étape de l’aventure : un atelier cuisine avec le grand public en octobre.

Bonus : ce à quoi vous avez échappé : éplucher 2,5 kilos de pommes de terre pour faire la purée.

PascaleWeeks©Marque_Repere

© Marque Repère / Sylvain Bertrand

 

vendredi 15 juin 2012

Comment faire une crème chantilly, crème fouettée à la vanille ?

Chantilly vanille vue 1

Comment faire une crème chantilly, crème fouettée à la vanille ?

En ce moment, avec la pleine saison des fruits rouges, la crème chantilly est un must, seule avec les fruits ou dans un dessert que j’affectionne particulièrement : l’Eton mess, mélange de fraises, de meringues, de coulis de fraises et de crème chantilly.

Petit point de vocabulaire

Une crème fouettée est une crème liquide entière que l’on « monte » ou foisonne à l’aide d’un fouet, d’un batteur électrique ou à l’aide d’un robot pâtissier de type Kitchen Aid muni d’un fouet.
La crème fouettée est nature. Si l’on ajoute du sucre glace et de la vanille, elle devient une crème chantilly (source : Le Compagnon Pâtissier de D. Chaboissier).

On peut également l’aromatiser avec d’autres choses que de la vanille, avec par exemple des sirops, comme du sirop de coquelicot, du café, du chocolat, etc.

Hier, pour accompagner des fraises, j’ai eu envie de l’aromatiser avec de la vanille mais pas en extrait, je voulais utiliser une vraie gousse de vanille.

Sachant que la crème chantilly doit être montée avec de la crème bien froide, il faut donc s’y prendre la veille, afin de faire infuser la vanille « à froid » dans la crème », plutôt que de faire chauffer la crème avec la vanille, comme on le fait pour la crème anglaise.

L’infusion à froid de vanille dans la crème est assez magique, la crème étant un excellent support d’arômes, grâce aux matières grasses qu’elle contient.

Comment faire ?

Choisissez de préférence une crème Fleurette à au moins 30% de matière grasse (rayon frais) ou une crème liquide entière, à au moins 30% de matière grasse, voire plus, comme pour la crème des gourmets d’Elle & Vire à 35% de MG, que l’on ne trouve malheureusement pas partout. Quel dommage car c’est celle qui est très souvent utilisée par les chefs.

Si vous êtes perdus dans ces dénominations de crèmes, je vous invite à lire mon billet sur le sujet.

Fendez votre gousse de vanille en deux, grattez les graines et mettez-les dans votre bouteille de crème, avec la gousse.

Fermez, secouez la bouteille pour mélanger et réservez au frais pendant au moins 6 heures ou une nuit de préférence.

Le lendemain

Au siphon

Dans un bol, mélangez la crème vanillée bien froide (33 cl) avec plus ou moins de sucre glace, selon votre goût.
Passez ce mélange à travers une passoire fine puis versez-le dans le siphon.
Fermez, ajoutez une ou deux cartouches de gaz, selon la contenance de votre siphon.
Secouez plusieurs fois et servez.

La texture est particulièrement fine. C’est l’idéal pour servir avec des fraises, et pour décorer un dessert juste avant de le servir. En revanche, elle tient moins bien que celle faite au robot ou au batteur. A utiliser pour des choses que l'on déguste de suite (merci à mes lectrices pour cette judicieuse remarque).

Vous pouvez conserver cette crème dans le siphon pendant 24 heures au frais, après avoir bien nettoyé l’embout.

Au batteur électrique ou au robot pâtissier muni d’un fouet

Versez votre crème vanillée bien froide dans un bol. Retirez les gousses de vanille.
Commencez à battre doucement, afin d’incorporer de petites bulles d’air puis augmentez au fur et à mesure la vitesse. Quand le mélange commence à « prendre », ajoutez le sucre glace tamisé.
C’est terminé quand la crème a la consistance d’une mousse à raser, bien blanche.

Vous pouvez la conserver au frais mais pas plus de 24 heures.

Remarques

Certaines recettes conseillent de mettre bol et fouet au congélateur. Je suivais cette règle il y a quelques années mais j’avoue zapper cette étape aujourd’hui. Si votre crème a au moins 30% de matière grasse et qu’elle est bien froide, ça va marcher, foi de Scally.

D'autres recettes et notamment dans l’encyclopédie du chocolat Valrhona parlent de crème montée mousseuse. C’est la même chose mais montée un peu moins que pour la chantilly. Elle est montée juste assez pour être mousseuse et servir de base à des mousses au chocolat, comme celle-çi ou à des mousses de fruits.

Mon péché mignon inavouable : me servir un espresso et rajouter une cuillère à soupe de chantilly. C’est trop bon !

Je vous souhaite un excellent week-end.

Chantilly vanille deux vue 1

vendredi 25 mai 2012

Semoule au lait, voile de sucre, mon souvenir d’enfance et poudre équinoxiale parce que je suis une blogueuse

Semoule au lait vue 1

Semoule au lait, voile de sucre, souvenir d’enfance

La semoule au lait est un souvenir d’enfance qui me tient à cœur. Ma mère la préparait régulièrement pour ma sœur Caroline et moi (je ne sais pas si notre petite sœur Lucie en mangeait également, elle était encore petite quand je suis partie de la maison).

Elle nous la servait nature dans une assiette à soupe puis elle rajoutait un voile de sucre et quelques pincées de cannelle (ma mère est alsacienne).

Je me souviens encore des gestes de ma cuillère. Je commençais toujours par manger toute la surface pour ensuite attaquer le cœur.

Ma mère appelait cela « la soupe à la semoule » et j’ai une pensée pour ma sœur Caroline pour qui c’était plutôt « la soupe à la grimace ». Comme nous étions très complices, je finissais en général son assiette quand ma mère avait le dos tourné.

Plus tard, j’ai refait cette semoule au lait pour ma fille Gabrielle mais elle était loin d’adorer. J’ai donc laissé tomber.

Il y a quelques jours, prise d’une subite impulsion, j’en ai acheté chez Monoprix (celles de Bonne-Maman je crois bien). J’ai retrouvé cette consistance et cette douceur que j’aime tant et j’ai décidé d’en faire à la maison.

Comme je suis aujourd’hui une blogueuse, plutôt que d’ajouter de la cannelle, j’ai utilisé la poudre équinoxiale d’Oliver Roellinger achetée en mars, lors d’une virée shopping gourmand avec des amies. Elle est normalement destinée aux mélanges à base de chocolat mais j’ai beaucoup aimé le mariage avec la semoule au lait.

Elle contient de la cannelle, de la vanille, du poivre et d’autres épices, secret d’Olivier Roellinger. Elle a une odeur à laquelle je ne peux résister.

Malheureusement, il y a de fortes chances que cette semoule au lait ne fasse pas partie de notre répertoire familial car je suis toujours la seule à l’apprécier. Pas grave, je vais manger les 4 ramequins toute seule.

Peut-être est-il impossible de partager tous ses souvenirs d’enfance ?

Semoule au lait

Ingrédients pour 4 ramequins

50 cl de lait (j’ai utilisé un lait demi écrémé micro filtré)
1 cuil. à café rase de sucre de canne blond
½ cuil. à café d’épices
40 g de semoule de blé fine ou moyenne (j’ai utilisé la semoule de blé dur de chez Panzani moyenne car c’est celle que ma mère utilisait)

Mélangez la semoule, le sucre et les épices dans un petit bol.
Portez le lait à ébullition.
Baissez le feu sur feu moyen.
Versez le contenu du petit bol en pluie, tout en mélangeant à l’aide d’un fouet.
Continuez à fouetter, jusqu’à ce que le mélange épaississe, ce qui prend 6 à 8 minutes..
Versez dans des ramequins ou autre puis couvrez d’un film étirable posé sur la surface, afin d’éviter la formation d’une croûte.
Réservez au frais.
Servez avec un voile de sucre.

J’ai choisi la simplicité pour retrouver ce que je mangeais plus jeune mais vous pouvez bien entendu aromatiser votre semoule au lait comme vous l’entendez, avec de la vanille, des raisins secs trempés dans du rhum, d’autres épices, l’accompagner de fruits frais, etc.

Je vous souhaite un excellent week-end au soleil.

mercredi 25 mai 2011

Que faire avec des pralines roses ? Ma sélection de recettes sur les blogs de cuisine.

Soupe melon fraises tuiles pralines roses vue 1 

Que faire avec des pralines roses ? Ma sélection de recettes sur les blogs de cuisine.

Ouvrir un placard pour ranger ses courses et soupirer car il ne reste plus de place.

Fouiller un peu pour essayer de comprendre et retrouver des sacs d’ingrédients un peu étranges.

Se souvenir de cet achat impulsif et se sentir honteuse d’avoir à nouveau cédé à sa trop grande curiosité.

Se promettre d’être à l’avenir beaucoup plus raisonnable.

Cette fois, je plaide non coupable.

Pour le tour de France du goût avec le melon Rouge Gorge, j’ai choisi d’associer la praline rose au melon pour l’étape région lyonnaise avec une soupe de melon fraises et des tuiles aux pralines roses. J’ai du acheter un sac de pralines roses et je n’en ai utilisé qu’un toute petite partie. Le restant est à présent dans des bocaux. C’est très joli en déco dans ma cuisine mais je compte bien les utiliser rapidement.

Du coup, j’ai pris de l’avance et voilà ma sélection de recettes sur les blogs de cuisine, il ne reste plus qu’à piocher dedans.

Soupe melon fraises et tuiles aux pralines roses

Soupe melon tuiles pralines roses 
La recette est sur le site mon été.fr

La brioche Saint Genix aux pralines roses, sur le blog de Mercotte

Saint genix pralines roses 

Recette sur ce lien, ou sur le blog de Ciloubidouille

Les muffins aux pralines roses, sur le blog « Lost in London »

Muffins pralines roses 

La recette est sur ce lien.

Le cake aux pralines roses, sur le blog « chocolat  et cætera »

Cake pralines roses 
La recette est sur ce lien.

Les gaufres aux pralines roses de Mamina

Gaufres pralines roses 

La recette est sur ce lien. 

La tarte briochées aux pralines roses d’Eric Keyser, sur le blog « Recettes de Leyre et d’ailleurs »

 TARTE-PRALINES roses

La recette est sur ce lien.

Les financiers aux pralines roses, sur le blog « La cuisine de Fabrice »

Financier pralines roses

La recette est sur ce lien.

Les œufs à la neige aux pralines roses du blog « En cuisine, c’est tout »

Montage-oeuf-a-la-neige-aux-pralines-roses 

La recette est sur ce lien.

La tarte aux pralines roses, du blog « Epic@Anne »

Tarte pralines roses 

La recette est sur ce lien.

Note sur la praline rose : il s’agit d’une amande enrobée de sucre cuit coloré en rose qui sert à la fabrication de spécialités de la région Lyonnaise.

 

Suivez Pascale Weeks sur Twitter
Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger