"Entrées" (21)

lundi 09 septembre 2013

Tartelettes aux lentilles de Saint-Flour, tomates, courgettes et Cantal

Tartelette lentilles blondes de saint flour courgettes tomates cantal
Tartelettes aux lentilles blondes de Saint-Flour, tomates, courgettes et Cantal

Après la belle histoire de la lentille blonde de Saint-Flour, voilà une recette que j'ai préparée la semaine dernière.

Ça vous arrive d'imaginer dans votre tête un plat, une entrée ou un dessert que vous aimeriez préparer ? De mon côté, c'est assez fréquent, à condition de m'accorder des plages de temps durant lesquelles je ne fais rien, comme quand je prends le métro et que je décide de ne pas lire et de ne pas jouer avec mon smartphone. Le seul problème ensuite est de prendre le temps de faire tout ce que l'on a en tête.

L'idée de cette tarte est arrivée dans l'avion qui nous ramenait d'un magnifique voyage dans le Cantal fin août. Elle reprend deux des produits phare que nous avons découverts dans la région : le Cantal et les lentilles blondes de Saint-Flour. La pâte est une pâte brisée mais préparée avec un Cantal jeune râpé, je vous conseille de la faire à la main, cela prend 5 minutes. C'est celle que j'ai utilisée pour faire les mini tourtes sucrées à la pomme.

Et comme l'été n'a pas encore dit son dernier mot, j'ai ajouté des courgettes grillées et des tomates.

Tartelettes aux lentilles blondes de Saint-Flour, tomates, courgettes et Cantal

Ingrédients pour 6 tartelettes

Pour la pâte

250 g de farine T55

100 g de beurre demi sel mou

75 g de Cantal jeune râpé

Un peu d'eau froide

Pour la salade de lentilles

150 g de lentilles (lentilles blondes de Saint-Four pour moi)

350 g d'eau

2 tomates allongées

2 cuil. à soupe d'huile d'olive

1 cuil. à café de vinaigre

Fleur de sel & poivre du moulin

Pour les courgettes grillées

2 courgettes

Huile d'olive

Fleur de sel

Un peu de Cantal vieux ou Entre Deux détaillé en copeaux, pour servir

Préparation

La veille ou quelques heures avant de servir, préparez les courgettes et la pâte.

Retirez les extrémités des courgettes, coupez-les en tranches très fines dans le sens de la longueur, en vous servant si possible d'une mandoline.

Badigeonnez les tranches de courgettes avec de l'huile d'olive, faites-les griller sur une plancha ou sur un grill, mettez-les dans un bol, ajoutez de la fleur de sel, mélangez et réservez à température ambiante.

Versez la farine dans un grand bol, ajoutez le beurre coupé en dés et incorporez-le rapidement du bout des doigts, afin d'obtenir une chapelure grossière.

Ajoutez le Cantal jeune, commencez à pétrir légèrement, continuez à pétrir, tout en ajoutant suffisamment d'eau froide pour pouvoir former une boule.

Etalez la pâte sur une épaisseur de 5 mm, détaillez 6 cercles de xx cm, déposez-les sur une plaque de cuisson antiadhésive puis piquez-les de quelques coups de fourchette. Réservez au frais pendant au moins 5 minutes.

Avant de servir :

Préchauffez votre four à 180°C, enfournez les cercles de pâte pour 8 à 10 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient dorés, déposez-les sur une grille puis laissez tiédir.

Pendant ce temps, rincez les lentilles, mettez-les dans une casserole avec l'eau, portez à ébullition, baissez le feu et laissez mijoter sur feu doux, jusqu'à ce que les lentilles soient cuites, ce qui prend environ 25 minutes. Mélangez de temps en temps en vérifiant qu'il y a assez d'eau.

Retirez le pédoncule des tomates, pelez-les, retirez les graines puis coupez la chair en dés.

Quand les lentilles sont cuites, égouttez les, versez-les dans un bol, ajoutez l'huile, le vinaigre, la fleur de sel, le poivre du moulin et mélangez. Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement. Ajoutez les dés de tomates et mélangez.

Posez les cercles de pâte cuite à blanc sur chaque assiette, ajoutez deux cuillères à soupe de salade de lentilles, ajoutez des lanières de courgettes puis du Cantal coupé en copeaux.

Astuce : vous pouvez étaler une très fine couche de confit de lentilles blondes de Saint-Flour, un produit vendu par l'association des producteurs. C'est sucré mais pas trop et cela fonctionne très bien avec ces tartelettes.

mercredi 03 octobre 2012

Champignons farcis au fromage frais et au pesto de l’ail des ours

  Champignons farcis pesto ail des ours vue 1

Champignons farcis au fromage frais et au pesto de l’ail des ours

C’est en Grande-Bretagne que j’ai découvert les sauces Sacla lors de mes virées shopping avec David  (c’est d’ailleurs le seul moment où nous faisons des courses ensemble). Je ne manquais pas de repartir en France avec 2 ou 3 pots, avec une prédilection pour tous leurs produits à base de tomates cerise ou de caviar de tomates. Les enfants les utilisent beaucoup quand nous sortons et qu’ils se préparent des  pâtes et de mon côté, je les apprécie tout particulièrement pour parfumer mes appareils à quiches ou flans aux légumes.

J’étais ravie de les trouver plus tard en France.

Pesto ail des ours saclaTrès récemment, Sacla a sorti un pesto à l’ail des ours que vous pouvez déjà trouver dans les grandes surfaces. J’ai beaucoup aimé l’idée de ce nouveau produit quand j’ai été contactée par la marque car l’ail des ours est un produit difficile à trouver (lire mon billet sur le sujet rédigé il y a maintenant quelques années).

Pour mettre en valeur ce nouveau pesto à l’ail des ours, à la fois goûteux, tout en restant doux, j’ai choisi de faire des champignons farcis. C’est quelque chose que je fais rarement et c’est bien dommage car cela ne prend pas tant de temps que cela à préparer et c’est particulièrement agréable à manger, surtout en cette période où l’on commence à sentir les premiers prémices de l’automne.

Champignons farcis au fromage frais et au pesto d’ail des ours

Ingrédients pour 4 personnes

350 g de champignons de Paris (soit une dizaine de taille moyenne)
150 g de fromage frais type Philadelphia cream cheese, Saint Moret ou fromage à la crème
75 g de pesto à l'ail des ours de chez Sacla
1 cuil. à café de jus de citron
1 cuil. à soupe d’huile d’olive
Un peu de chapelure

Préparation

Retirez la partie terreuse du pied des champignons puis passez-les très rapidement sous l’eau.
Séchez-les sur du papier absorbant ou sur un torchon propre.
Avec un petit couteau pointu retirez délicatement le pied de chaque champignon puis évidez le cœur des champignons à l’aide d’une cuillère parisienne ou d’une petite cuillère.
Gardez les chutes pour faire un velouté de champignons avec un peu de châtaignes, c’est délicieux.
Mélangez le jus de citron et l’huile d’olive puis badigeonnez-en  l’intérieur et l’extérieur de chaque champignon, à l’aide d’un pinceau.
Préchauffez votre four à 180°C.
Dans un bol, mélangez à la fourchette le fromage frais avec le pesto ail des ours.
Remplissez chaque champignon avec ce mélange, en vous servant si possible d’une poche à douille, c’est plus précis.

Comment farcir un champignon
Mettez les champignons farcis sur une plaque de cuisson antiadhésive.
Parsemez d’un peu de chapelure puis enfournez pour 8 minutes.
Servez tiède ou froid.

Billet sponsorisé.

 

mercredi 11 juillet 2012

Comment faire un Tzatziki ?

C’est un de mes compagnons préférés en été et c’est typiquement un produit que je n’achète jamais tout fait, tellement c’est simple à préparer et si bon.

Pour faire un bon tzatziki, il faut râper le concombre et le presser, afin d’éliminer er le maximum de son eau. Ensuite, tout est une histoire d’assaisonnement.

La preuve en images.

Ingrédients pour 6 à 8 personnes

1 concombre
1 cuil. à café rase de sel fin
4 yaourts à la grecque
1 gousse d’ail, plus ou moins grosse selon votre goût
1 cuil. à café de sumac
1 cuil. à soupe d’huile d’olive
1 cuil. à café de vinaigre
1 botte de ciboulette ciselée
5 feuilles de menthe ciselée

Préparation

Pelez le concombre, retirez une extrémité puis râpez-le (râpe à gros trous).
Mettez dans une passoire au dessus d’un bol, ajoutez le sel et mélangez.
Couvrez et laissez dégorger pendant plusieurs heures.
Pressez la pulpe avec vos mains puis mettez-la dans un bol.
Ajoutez les yaourts, l’ail (plus ou moins selon votre goût) puis le reste des ingrédients.
Mélangez, goûtez et rectifiez l’assaisonnement selon vos souhaits.
Couvrez et mettez au frais jusqu’au moment de servir.

vendredi 22 juin 2012

Le menu gourmand "Cuisine du placard" à moins de 4 euros qui se transforme en menu à 3,45 euros par personne (entrée plat et dessert)

KINGCOM (118)

© Marque Repère / Sylvain Bertrand

Le menu gourmand "Cuisine du placard" à moins de 4 euros qui se transforme en menu à 3,45 euros par personne (entrée plat et dessert)

Il y a quelques semaines, j’ai accepté de préparer un menu "Cuisine du placard" à moins de 4 euros avec Dorian pour  Marque Repère (il s’agit de la Marque De Distributeur des enseignes Centres E. Leclerc)

J’en avais parlé dans ce billet et vous avez été nombreux à me donner des idées et à me faire part de vos expériences, ce que je trouve particulièrement intéressant (je me suis d'ailleurs inspiré d'une idée d'une de mes lectrices pour mon dessert).

Dorian et moi avons donc chacun imaginé un menu que nous avons cuisiné ensemble avec des blogueuses, venues assister à l’atelier mardi soir.

Comme je l’ai dit à nos invitées avant de commencer à cuisiner, préparer un menu à ce prix est tout à fait faisable et de toute façon, c’est le lot de bon nombre d’entre nous quand on a un budget alimentaire qui n’est pas extensible.

Ce que j’ai trouvé difficile, ce sont les calculs avec les tickets de de caisse avant de cuisiner car j’avoue que même si je fais très souvent attention, je ne vais pas aussi loin dans le détail et je calcule rarement le coût de mes plats par personne.

En une heure, nous avons préparé les deux menus, c’est l’avantage de cuisiner à plusieurs et nous avons pu nous installer à table pour la dégustation.

ElaborationMenuCuisineDuPlacard2©Marque_Repere

© Marque Repère / Sylvain Bertrand

Mon équipe très concentrée (Emmanuelle, Delphine, Aurélie et Marine)

A la fin du repas, nos invitées ont voté pour 1 entrée, 1 plat et 1 dessert.

C’est l’entrée et le dessert de Dorian qui ont été choisis, ainsi que mon plat.
Cerise sur le gâteau, ce menu croisé Dorian/Pascale revient moins cher que le challenge initial puisqu’il vous en coutera 3,45 euros par personne si vous le cuisinez à la maison.

J’ai le plaisir de partager avec vous mon menu, j’espère que cela vous donnera des idées dans votre cuisine.

Pour voir le menu de Dorian, c’est sur son blog (son frozen yogourt est une tuerie).

Je vous souhaite à toutes et à tous un très bon week-end.

Flan aubergines chips pancetta
© Marque Repère / Sylvain Bertrand

Flan d’Aubergines, Chips de Pancetta

Pour 4 personnes
Niveau de difficulté : facile
Repère prix : 1,05 €* par personne
*(prix calculé sur la base des ingrédients utilisés pour la recette au 13/06/2012)

Ingrédients Marque Repere

1 bocal d’Aubergines à la provençale BIO VILLAGE
4 tranches de pancetta SAINT AZAY
15 cl de crème fraîche épaisse DELISSE 
2 œufs fermiers Label Rouge ŒUFS DE NOS REGIONS
Huile Végétale BIO VILLAGE
1 cuillère à café de sel fin

Préparation

Préchauffez votre four à 220°C.
Disposez les tranches de pancetta sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson ou de papier aluminium.
Enfournez pendant 8 minutes environ, jusqu’à ce que la pancetta soit bien grillée.
Mettez les chips sur une assiette recouverte de papier absorbant et réservez.
Baissez votre four à 180°C.
Dans un bol, mélangez les œufs, la crème et le sel, à l’aide d’un fouet.
Ajoutez le bocal d’aubergines et mélangez.
Huilez 4 ramequins et remplissez-les aux ¾ avec le mélange à base d’aubergines.
Enfournez pendant 20 minutes environ, jusqu’à ce que les flans soient pris.
Laissez légèrement tiédir.
Servez, sans démouler avec les chips de pancetta.

Parmentier4
© Marque Repère / Sylvain Bertrand

Parmentier de bœuf à la courgette façon provençale, salade de roquette

Pour 4 personnes
Niveau de difficulté : facile
Repère prix : 2.19 €* par personne
*(prix calculé sur la base des ingrédients utilisés pour la recette au 13/06/2012)

Ingrédients Marque Repère

4  steaks hachés de 125 g FERIAL
1 bocal de courgettes à la provençale BIO VILLAGE
625 g de pommes de terre à purée BIO VILLAGE
20 g de beurre demi-sel LES CROISES
7 cuillères à soupe d’huile d’olive BIO VILLAGE
1 paquet de 125 g de roquette NOTRE JARDIN
2 cuillères à soupe d’huile d’olive BIO VILLAGE
2 cuillères à café de vinaigre balsamique RUSTICA
Sel
Gros sel

Préparation

Sortez la viande de son emballage et mettez-la sur une assiette.
Pelez puis lavez les pommes de terre. Coupez-les en deux, mettez-les dans une casserole, recouvrez d’eau et portez à ébullition.
Ajoutez du gros sel, baissez le feu puis faites cuire à feu frémissant, jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites. Testez la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau.
Quand les pommes de terre sont cuites, égouttez-les puis écrasez-les avec 6 cuillères à soupe d’huile d’olive.
Salez, goûtez et rectifiez éventuellement l’assaisonnement.

Détaillez la viande en petites bouchées, entre vos doigts.
Faites chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une sauteuse.
Ajoutez la viande et faites-la revenir pendant 1 minute à feu vif.
Ajoutez le bocal de courgettes à la provençale et mélangez.
Baissez le feu entre doux et moyen et faites cuire pendant 2 minutes.
Retirez du feu, goûtez et rectifiez éventuellement l’assaisonnement.
Préchauffez votre four à 200°C.
Répartissez le mélange viande et courgettes dans 4 cocottes (135 g environ).
Recouvrez avec la purée (125 g environ) et lissez.
Parsemez la surface de la purée avec des petits morceaux de beurre.
Enfournez pendant 8 à 10 minutes.

Pendant ce temps, préparez une vinaigrette avec le vinaigre balsamique, un peu de sel fin et l’huile d’olive.
Quand les Parmentiers sont dorés et bien chauds, sortez-les du four.
Mélangez la roquette et la vinaigrette et servez avec les Parmentiers. 

Mousse fromage blanc
© Marque Repère / Sylvain Bertrand

Mousse de fromage blanc façon Fontainebleau et sa compote pomme-abricot

Pour 4 personnes
Niveau de difficulté : facile
Repère prix : 0.42 €* par personne
*(prix calculé sur la base des ingrédients utilisés pour la recette au 13/06/2012)

Ingrédients Marque Repère

500 g de fromage blanc DELISSE
20 cl de crème liquide entière DELISSE
2 pots de compote pomme-abricot DOUCEUR DU VERGER
2 cuillère à soupe de sucre glace

Préparation

Mélangez le fromage blanc bien froid avec le sucre glace, juste pour l’assouplir.

Ajoutez la crème liquide bien froide et battez, à l’aide d’un batteur électrique,  jusqu’à ce que la consistance soit bien mousseuse, comme une chantilly.
Remplissez 4 verrines transparentes et réservez au frais.

Juste avant de servir, recouvrez avec de la compote. Vous pouvez également rajouter un peu de muesli croustillant bio Marque Repère.

Merci mille fois à mon équipe de filles (voir photo et noms plus haut) d’avoir cuisiné mon menu, à Dorian pour sa gentillesse et son sens de l’équipe, à l’équipe Kingcom pour son organisation et sa gentillesse, à Tayeb pour son aide avec la vaisselle, le rangement et le service et à Sylvain Bertrand le photographe que je trouve particulièrement talentueux, sachant que la lumière dans l’atelier était particulièrement difficile.

Prochaine étape de l’aventure : un atelier cuisine avec le grand public en octobre.

Bonus : ce à quoi vous avez échappé : éplucher 2,5 kilos de pommes de terre pour faire la purée.

PascaleWeeks©Marque_Repere

© Marque Repère / Sylvain Bertrand

 

lundi 11 avril 2011

C’est la saison des morilles. Morilles à la crème : le bonheur des choses simples.

Morilles saison 2011 vue 1 

Morchella esculenta

Tourner des vidéos avec Damien Duquesne, c’est tout un programme. Il est capable de faire deux ou trois choses à la fois, de raconter des tas d’histoire, de faire des blagues, alors que je suis plutôt du genre calme, focalisée sur les recettes et sur le planning.

Et quand les vidéos sont tournées à Soissons, il faut s’attendre à voir débarquer dans la cuisine le directeur du lycée hôtelier, ravi de venir voir ce qui se passe, d’autres personnes qui travaillent au lycée, etc.

Et voilà qu’en début d’après midi, une autre surprise : un ami de Damien est arrivé tout sourire, avec un panier de morilles fraiches qu’il venait de cueillir (c’est la pleine saison des morilles, qui sont des champignons de printemps). J’en ai encore l’odeur dans les narines.

Morille ouverte vue 2 Son ami est un des meilleurs cueilleurs (ou chasseurs ?) de morilles de la région, c’est presque une légende vivante. Damien nous a raconté qu’il est obligé de changer de voiture pour être certain que personne ne le suis lorsqu’il part à la cueillette. Il tient absolument à garder ses secrets. Ses amis le supplient depuis des années de l’accompagner mais il tient bon. Quand c’est l’époque des cèpes, en revanche, il emmène ses amis avec lui.  S’il aime sa solitude et ses secrets, il s’est montré très généreux en partageant avec nous sa récolte du jour.

Comme je n’avais jamais préparé de morilles fraiches (pas facile d’en trouver des bonnes et ce n’est pas toujours très bon marché), j’ai noté scrupuleusement les conseils de Damien.

Pour ne pas les dénaturer, je les ai préparées le plus simplement possible. Gabrielle qui était à la maison avec moi était conquise alors qu’elle n’avait pas l’air particulièrement l’air ravie en me voyant les préparer.

Il faut dire que les morilles fraiches sentent divinement bon, que leur goût est très délicat et qu’elles ont cette texture très particulière que j’adore, un mélange de moelleux et de croquant.

Un bon pain au levain pour saucer la crème, nous n’avons pas eu besoin d’autre chose.

Morille coupee vue 2 

Morilles à la crème

Ingrédients pour 2 personnes

200 g de morilles fraiches
25 g de beurre demi sel
25 g de vin blanc sec
50 g de crème liquide
Fleur de sel

Gratter l’extrémité du pied un peu terreux.
Mettez les morilles dans un grand bol rempli d’eau froide vinaigrée.
Laissez les 30 secondes, en mélangeant délicatement avec la main (mes morilles n’étaient pas très sales).
Retirez les morilles avec vos mains, afin de bien laisser la terre et les éventuelles petites bêtes au fond de l’eau
Fendez éventuellement les morilles en deux ou en quatre si elles sont grosses et séchez-les sur un torchon.
Faites chauffer le beurre.
Dès qu’il est mousseux, ajoutez les morilles et roulez-les dans le beurre pendant 3 minutes, sur feu moyen.
Ajoutez le in blanc et laissez réduire.
Ajoutez la crème, mélangez et prolongez la cuisson pendant 2 à 3 minutes.
Salez et servez.

Morilles a la creme vue 1 

 

vendredi 18 juin 2010

Carpaccio de melon à la féta, pancetta croustillante et caramel de Xérès : la recette du week-end.

Carpaccio melon trois vue 1


Carpaccio de melon à la féta, pancetta croustillante et caramel de Xérès

Pas facile de cuisiner le melon qui le plus souvent se suffit à lui-même.

Du coup, je me suis un peu creusée la tête et je me suis amusée à peler le melon à vif puis à le trancher à la mandoline, jusqu’au moment où les graines commencent à apparaitre. Cela donne des tranches ultra fines et permet de faire de très jolies assiettes.

Avec un peu de féta, du caramel de vinaigre de Xérès fait maison (c’est ultra simple) et de la pancetta bien croustillante, nous nous sommes régalés avec cette entrée qui permet de découvrir le melon sous un autre angle. Il se trouve que ce soir là, il faisait particulièrement beau sur notre terrasse, ce qui ne gâche rien.

Je vous laisse retrouver la recette sur le site mon été.fr et je vous souhaite un excellent week-end.

RDV dimanche ou lundi pour une nouvelle recette.

PS : Je sais que je succombe à la tentation facile d’utiliser le terme carpaccio dès que je parle d’un mets à base de tranches très fines, ce qui est une erreur. Le carpaccio étant à l’origine réalisé à base de viande de bœuf et son nom se réfère au peintre italien Carpaccio, en raison de l’association entre la couleur de la viande de bœuf cru et des couleurs des peintures de carapccio. Mea culpa.

jeudi 10 septembre 2009

Avocat crevettes revisité au pamplemousse, coriandre et grains de riz soufflés, façon Laurent Chareau.

Avocat crevettes revisite vue 1

Avocat crevettes revisité au pamplemousse, coriandre et grains de riz soufflés, façon Laurent Chareau.

En février, je suis allée au festival OFF de Deauville. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, la cuisine des chefs étant tout de même très loin de ma cuisine quotidienne mais j’ai été ravie. Des chefs venus du monde entier sont montés sur scène, afin de nous présenter en toute simplicité leur vision de la cuisine, tout en préparant des plats magnifiques et parfois très intrigants.

Depuis, je rêve d’aller au Danemark, dans le restaurant de Thorsten Schmidt pour sa cuisine particulièrement créative et intrigante. 

De ces deux jours, j’ai un souvenir particulièrement ému du chef Laurent Chareau qui a officié par exemple au restaurant du Transversal à Vitry (94) et au restaurant La Famille (Paris 18).

J’ai craqué pour sa manière de cuisiner, ludique, simple et parfois totalement faisable à la maison, avec un brin de folie qui n’est pas fait pour me déplaire. J’aimerais d’ailleurs beaucoup aller dans son restaurant qu’il a repris à Villechaud dans la Nièvre et qui s’appelle Le Chat.

En le regardant préparer un avocat crevettes, entrée emblématique des années 70, dans son style un peu savant fou, j’ai tout de suite su que j’allais faire de même à la maison. J’ai donc suivi ses gestes, tout en prenant des notes. J’ai tout de même attendu 4 mois pour la mise en pratique mais ce n’est pas grave, j’étais ravie du résultat.

Tellement ravie, que c’est cette entrée que j’ai décidé de réaliser à l’occasion de la démonstration que j’animerai lors du salon du blog culinaire à Soissons en novembre prochain.

Ah, si les chefs savaient comment ils nous inspirent dans nos cuisines …

« Avocat crevettes », version revisitée au pamplemousse, coriandre et grains  de riz soufflés

Ingrédients pour 6 personnes en entrée légère ou pour 4 personnes en entrée plus copieuse

4 pamplemousses
4 cuil. à soupe rase d’oignon rouge très finement émincé
20 crevettes cuites décortiquées
Une trentaine de pluches de coriandre fraiche

Pour la purée d’avocats :

3 avocats
3 cuil. à soupe de jus de citron
3 cuil. à café de sauce soja
6 gouttes de Tabasco

Pour la sauce :

1 cuil. à soupe de sauce soja
1 cuil. à café d’huile de sésame
3 cuil. à soupe du jus de pamplemousse réservé
1 cuil. à café de sucre roux

Pour la finition :

4 cuil. à soupe de grains de riz soufflés type « rice krispies »
1 cuil.à soupe d’huile d’olive

Réalisation

Retirez les extrémités des pamplemousses, afin qu’ils tiennent debout sur une planche.
A l’aide d’un bon couteau, retirez la peau en plusieurs fois en partant du haut  vers le bas, tout en suivant l’arrondi du fruit.
Retirez éventuellement le reste de peau blanche, toujours à l’aide de votre couteau.
Au dessus d’un bol afin de récupérer le jus, passez le couteau entre la membrane et la chair, au niveau de chaque segment, afin de libérer les segments (suprêmes). A la fin, pressez légèrement le reste des membranes pour récupérer le jus.
Egouttez les suprêmes, conservez le jus pour la sauce, coupez-les en deux puis mettez-les dans un bol.
Coupez les crevettes en quatre et ajoutez-les aux pamplemousses.
Ajoutez l’oignon rouge, la coriandre et mélangez.

Couvrez et réservez à température ambiante.

Coupez les avocats en deux, retirez le noyau puis mettez la chair dans le bol d’un petit mixeur.
Ajoutez le jus de citron, la sauce soja, le Tabasco puis mixez jusqu’à ce que le mélange soit lisse.
Gouttez et rectifiez éventuellement l’assaisonnement.
Mettez dans une poche à douille et réservez au frais.

Faites chauffer un wok avec l’huile d’olive.
Ajoutez les grains de riz soufflés et faites-les revenir pendant quelques secondes, jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
Versez sur une assiette recouverte de papier absorbant.

Préparez la sauce en mélangeant tout simplement les ingrédients, à l’aide d’un petit fouet.

Au moment de servir, ajoutez la sauce au mélange pamplemousse crevettes, mélangez puis versez dans des verres.
Ajoutez un peu de purée d’avocat en vous servant de la poche à douille et parsemez avec les grains de riz soufflés.
Servez.

Astuces

Vous pouvez préparer le mélange pamplemousse crevettes à l’avance et le conserver au frais. La sauce se prépare également à l’avance. En revanche, ajoutez la sauce au dernier moment.

mardi 13 mai 2008

Verrines mousse concombre chèvre menthe, coulis de poivron (agar agar).

Verrine_concombre_poivron_agar_agar

Verrines mousse concombre chèvre menthe, coulis de poivron (agar agar)

Si j’admire toujours les magnifiques verrines apéritives sur les autres blogs de cuisine, dans les magazines et dans les livres de cuisine qui fleurissent sur le sujet, il est rare que j’en réalise.

Depuis quelques semaines, j’ai été prise par la « verrinamania ». Après la verrine de gaspacho de pois chcihes et sa chantilly au sumac, je me suis lancée dans la mousse de concombre chèvre menthe à l’agar agar, recette célèbre du premier libre de Clea (Agar Agar, Ed La Plage).

Cette mousse est à la fois rapide et simple à réaliser. Elle est légère et sa texture est très agréable. Ne la préparez pas trop longtemps à l’avance car elle prend très vite.
J’ai ajouté un coulis de poivrons acheté par curiosité chez Picard au rayon épicerie. Le petit bocal est vendu sous le nom « spécialité aux poivrons ». La préparation contient poivrons, tomates, ail, oignon, huile d’olive, sel et poivre et je dois avouer que ce n’est pas mauvais. Son seul défaut est d’être vendue dans un bocal trop petit (90 g). Je l’imagine plus en bocal classique de 20 cl, ce qui permettrait d’en faire une base de sauce pour les pâtes (Monsieur ou Madame Picard, si vous m’entendez …)

Mousse de concombre au chèvre et à la menthe, coulis de poivron (agar agar)

Par rapport à la recette de Cléa, j’ai ajouté un peu de sel, un peu de piment d’Espelette et de la menthe à la place de la ciboulette. Je n’ai pelé qu’une bande sur deux du concombre.

Ingrédients pour 8 verrines moyennes

1 concombre
20 cl d’eau
1 cuil. à café rase de sel
½ cuil. à café rase de piment d’Espelette
15 feuilles de menthe finement ciselées
2 g d’agar agar, soit un petit sachet
200 g de chèvre frais type « chavroux »

Dans un grand bol, écrasez le chèvre à l’aide d’une fourchette.
Ajoutez la menthe et mélangez.
Pelez une bande sur deux de votre concombre.
Coupez le en deux dans le sens de la longueur et retirez les pépins à l’aide d’une petite cuillère.
Mixez la chair avec l’eau, le sel,  le piment.
Versez dans une casserole, ajoutez l’agar agar et mélangez.
Portez à ébullition et laissez frémir 30 secondes.
Versez petit à petit sur le chèvre, tout en mélangeant.

Versez dans des verrines ou dans des petits verres, laissez refroidir puis mettez au frais jusqu’au moment de servir.

Servez en ajoutant un peu de coulis de poivrons et des feuilles de menthe.

Dégustez.

Note sur les ingrédients

L’agar agar est une algue naturelle qui a pouvoir gélifiant naturel. On le trouve sous différentes formes, la plus connue étant la poudre. Vous trouverez des petits sachets de poudre de 2 g dans les magasins de produits biologiques.

Pour une autre recette avec de l’agar agar, je vous invite à consulter ma recette de terrine de fruits rouges au thé et à l’agar agar sur le site Goosto, la recette est ici.

mardi 17 juillet 2007

Ceci n'est pas un "pancake" ni un "blini" !

thai_corn_cakes

Blog en vacances : ce billet a été publié à l'origine le 28 avril 2004 sur ce blog.

Non, c’est un « Thai corn cake » que je traduirais par petite crêpe de maïs à la thaïlandaise. Lors d’un week-end à Londres en septembre 2003, en sortant du train, nous sommes allés directement dans un restaurant thaïlandais dans le quartier de Soho, le Sri Thaï.

Sri Thaï Soho
16 Old Compton Street
Soho
London WID 4TL

Apparemment, ils sont conseillés au niveau de leur menu par la star de la cuisine asiatique Ken Hom. Encore lui ?

Décor très zen et très mode, service très pro et très sympathique à la fois. Nous avons commencé par une « Hot and Sour Soup » (Tom Yam) avec des crevettes, des petites crêpes au maïs, du poulet sauté au basilic et un curry de crevettes.

C’était très bon.

Lorsque je mange dans un restaurant, j’apprécie le moment présent et je savoure. Ce n’est parfois que quelques mois ou quelques années après que je souhaite refaire un des plats que j’ai mangé.

Dans ce cas, c’était ces fameuses crêpes de mais.

Lire la suite "Ceci n'est pas un "pancake" ni un "blini" !" »

lundi 14 mai 2007

Falafels pour les nuls et leur sauce au tahiné.

Falafels_vue_1

"Petit clin d’œil à mon éditeur avec ce titre".

Depuis des années, David me réclame désespérément de lui cuisiner des falafels. Non seulement je ne me suis jamais lancée dans l’aventure mais, femme indigne, je suis même allée, sans lui, en manger une assiette pleine au restaurant « L’as du falafel » dans le Marais.

Les vrais falafels sont des boulettes fabriquées à partir de pois chiches secs et de fèves sèchées. Il faut d’abords les faire tremper 24 heures, les mixer, sans les cuire, puis mélanger la pâte obtenue avec des herbes fraîches et des épices. Il suffit ensuite de former des boulettes que l’on fait frire.

On mange des falafels au Liban mais aussi dans tous les pays du Moyen-Orient. En feuilletant mes livres de cuisine, j’ai trouvé une recette dans le livre « Le Mezze Libanais » de Rudolf El-Kareh (Actes Sud) et dans le Livre de la Cuisine Juive de Claudia Roden (Flammarion). L’idéal est de les manger avec les mains dans des pains plats orientaux avec des tomates, des oignons et pourquoi pas de la salade. J’en ai l’eau à la bouche rien qu’en écrivant ces lignes.

C’est également un plat très répandu dans la cuisine végétarienne. Vous y trouverez d’ailleurs beaucoup de versions « revisitées » avec des pois chiches cuits et/ou des fèves déjà cuites.

Cette fois, j’ai choisi la version « falafels pour les nuls ». Il s’agit d’une préparation sèche à base de pois chiches et de fèves, à laquelle on ajoute de l’eau, qu’il faut laisser gonfler puis frire.

Pour accompagner les falafels, j’ai fait une sauce à base de tahiné que vous pouvez également servir avec du poulet ou du poisson grillé, c’est un délice.

N’hésitez pas à préparer des falafels pour vos enfants. Ils aiment composer leur plat en mettant plein de choses à l’intérieur d’un pain plat. C’est ludique et ils mangent avec plein d’entrain.

« Falafels pour les nuls » et leur sauce au tahiné

Pour les falafels, je vous conseille d’utiliser les 2 sachets d’une boite (soit 200 g), ce qui vous fera environ 18 boulettes.
Pour les faire frire, j’ai utilisé une sauteuse dans laquelle j’ai mis 6 cm d’huile que j’ai fait monter à 180°C. La cuisson prend environ 5 minutes.Sauce_au_tahine_vue_1

Sauce au tahiné

1 gousse d’ail
2 cuil. à soupe de tahiné
Le jus d’1/2 citron vert
2 ou 3 cuil. à soupe d’eau
Sel fin

Ecrasez la gousse d’ail avec un peu de sel fin.
Ajoutez le tahiné et le jus de citron et mélangez.
Ajoutez l’eau petit à petit jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.

Note sur les ingrédients

La boite de préparation pour falafels se trouve dans les épiceries orientales, comme au Massis Bleue, 27 r Bleue, 75009 PARIS (M° Cadet).

Le tahiné est une pâte de sésame que l’on trouve dans tous les magasins de produits bio ou dans les épiceries orientales.

Pour faire vous même vos falafels, je vous conseille la recette de Sigrid.

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger