jeudi 11 décembre 2014

Le Supra Sablé de Philippe Conticini

Mousse chocolat et supra sable conticini

Mousse au chocolat & Supra-Sablé

« Il faut absolument que tu goûtes ça » me dit Damien il y a quelques semaines.

Il venait de tourner à l'atelier 750g des vidéos avec Philippe Conticini le créateur de la Pâtisserie des Rêves. L'idée de ces séquences est de montrer comment, en travaillant les goûts et les textures, on peut sublimer un dessert tout simple. C'est pour cela mais pas seulement, que j'admire beaucoup Philippe Conticini.

J'ai donc goûté à une mousse au chocolat qui m'a fait retomber en enfance. Elle avait cette texture légère que l'on adore avec le bruit caractéristique de la cuillère qui effleure la mousse en plongeant dans le bol.

Des blancs d'œufs, du chocolat, un peu de lait et de crème, un voile de sucre et c'est tout mais quel plaisir !

Et puis, sur cette mousse, des petits bouts de sablés : le fameux Supra-sablé. C'est une pâte sucrée qui est cuite puis concassée et à nouveau mélangée avec du sucre cassonade et du beurre mou. La pâte devient comme du sable, elle ne va s'amalgamer qu'en repassant dans le four.

A la dégustation, après le second passage au four, ça fond dans la bouche. Cette pâte est très friable même une fois cuite. Elle est parfaite pour garnir un dessert.

J'ai testé à la maison, nous nous sommes régalés avec ces morceaux de sablés posés sur ur une mousse au chocolat puis ensuite dans des yaourts et pour terminer, en voiture. Ils se conservent très bien pendant plusieurs jours, sans perdre leur qualité.

Voilà la recette puis je vous laisse en compagnie de Philippe Conticini qui va vous montrer les gestes précis pour cette belle gourmandise.

Le Supra Sablé

Pour la pâte sucrée

  • 280 g de beurre mou demi-sel
  • 150 g de poudre d'amandes
  • 170 g de sucre roux
  • 1 œuf + 1 jaune
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 250 g de farine T55

Pour le supra sablé

Ajoutez pour 200 g de pâte sucrée cuite : 40 g de beurre demi sel mou et 40 g de cassonade

Note : à la maison, j'ai fait la moitié de la recette de la pâte sucrée (pour les œufs, j'ai compté 25 g d'œuf et 10 g de jaune) et j'ai obtenu un peu plus de 300 g de pâte cuite. Du coup, j'ai ajouté 60 g de beurre et 60 g de cassonade à 300 g de pâte sucrée.

Comment faire ?

Mélangez le beurre bien mou avec la poudre d'amandes, le sucre, le jaune et l'œuf.

Ajoutez la farine et la fleur de sel, sans trop travailler la pâte.

Etalez sur 1 cm d'épaisseur entre deux feuilles de papier cuisson puis faites cuire dans un four préchauffé à 170°C pendant 12 à 15 minutes.

Il faut que la pâte soit bien dorée.

Laissez refroidir puis, dans un bol, concassez la pâte en petits morceaux, sans faire de poudre.

Incorporez du bout des doigts le beurre et le sucre cassonade jusqu'à obtenir une texture sableuse.

Etalez entre deux feuilles puis faites cuire pendant une quinzaine de minutes.

La pâte doit être dorée.

Laissez refroidir puis coupez en morceaux.

samedi 06 décembre 2014

Panzanella d'automne au potimarron, carottes, oignons rouges et menthe

Panzanella ou salade de potimarron roti oignons rouges

Panzanella au potimarron, carottes, oignons rouges et menthe

Je ne sais pas comment je faisais quand les potimarrons ne se trouvaient pas aussi facilement, il y a 20 ans par exemple. Oui je sais, ça semble long mais il y a 20 ans j'adorais cuisiner, je débutais et la seule chose que l'on trouvait c'était les grosses tranches de courge chez les primeurs.

Toutes les semaines, j'achète un potimarron (bio) et je n'en fait pas que des soupes (clin d'œil à l'une de mes collègues).

Ma nouvelle lubie, ce sont les grosses salades de légumes que l'on mange tiède, comme cette salade de chou-fleur rôti.

L'idée de la panzanella, je l'ai eu dans un très joli livre britannique qui s'appelle « A Modern Way To Eat ». Il a été écrit par Anna Jones, une des anciennes chefs De Jamie Oliver dans son restaurant The Fifteen.

Ses recettes sont très créatives, toutes végétariennes et je vous le conseille vivement.

Je suis partie de son idée mais en faisant finalement à ma sauce.

Coup de cœur, même si je dois avouer que la panzanella, c'est quand même mieux avec les tomates. Le potimarron ne rend pas de jus. Le pain prend bien toutes les saveurs du plat mais il n'a pas cette texture si particulière de la panzanella, comme si on avait saucé son assiette après avoir mangé une salade de tomates. Toute la famille est tombée d'accord pour dire que cette salade serait encore plus chouette avec des croûtons de pain frottés à l'ail.

Oh comme il me tarde d'essayer avec les croûtons.

Panzanella au potimarron, carottes, oignons rouges et menthe

Inspirée de la recette d'Anna Jones dans son livre A Modern Way To Eat

Ingrédients pour 6 personnes

  • 1 potimarron (bio de préférence)
  • 2 carottes
  • 2 oignons rouges
  • 3 poignées de graines de courge
  • 1,5 cuil. à soupe d'huile d'olive
  • 100 g de pain de campagne rassis
  • 2 cuil. à soupe de Zaatar (voir note)
  • Fleur de sel
  • Vinaigrette à base d'huile de noisettes
  • Une vingtaine de feuilles de menthe

Comment faire ?

Préchauffez votre four à 200°C.

Coupez le potimarron en deux, retirez le cœur et les graines puis coupez la chair en dés de 2 cm, sans retirer la peau.

Mettez dans un grand plat allant au four.

Potimarron avant cuisson

Pelez les carottes puis coupez-les en dés d'1 cm, ajoutez-les dans le plat.

Pelez les oignons puis coupez la chair en gros morceaux. Mettez-les dans le plat avec le potimarron et les graines de courge.

Ajoutez l'huile d'olive, le zaatar, un peu de fleur de sel et mélangez.

Enfournez pour une trentaine de minutes, en mélangeant une fois pendant la cuisson.

Pendant ce temps, ciselez la menthe, coupez le pain en dés et préparez la vinaigrette.

Quand les légumes sont cuits, versez-les dans un grand bol, ajoutez le pain, la vinaigrette et mélangez bien.

Ajoutez la menthe et mélangez à nouveau.

Servez tiède ou à température ambiante.

Conservez le reste au frais, c'est divin le lendemain avec du boulgour par exemple.

Note sur le Zaatar : j'en mets partout en ce moment. Il s'agit d'un mélange de thym, de graines de sésame et de sumac (poudre rouge aux saveurs citronnées). Dans les pays du Moyen-Orient, comme au Liban par exemple, il est mélangé à de l'huile d'olive pour en faire une sorte de pâte dans laquelle on trempe des morceaux de pain plat.

 

mardi 02 décembre 2014

Kit Cookies pour cadeaux gourmands super économiques

Kit cookies et etiquette pour cadeaux gourmands

Kit Cookies pour cadeaux gourmands avec étiquettes de chez Monsieur & Madame

Quand on un blog de cuisine depuis près de 11 ans, on en voit passer des tendances sur les blogs et plus ça va, plus elles se rependent à la vitesse de la lumière. Certaines restent, d'autres pas. Et quand elles s'installent, on les voit même dans les boutiques.

C'est sur les blogs anglo-saxons que sont nés les kits maison pour faire des cookies, muffins, pancakes et autres gourmandises et depuis, on les retrouve aussi dans les épiceries fines.

Ce kit à cookies ou bocal SOS Cookies a certainement fait le tour de la terre mais je m'en moque car ça reste une bonne idée de cadeau gourmand.

Cette version est particulièrement économique. Je l'ai préparée avec les produits de Marque Repère (Marque Repère est la marque de distributeur des enseignes E. Leclerc) dans le cadre de ma collaboration avec eux depuis 3 ans maintenant.

Il vous en coûtera 1,50 euros pour un bocal, soit pour 24 cookies. Je n'ai pas utilisé de pépites de chocolat mais j'ai concassé du chocolat noir, c'est plus économique.

Comment préparer le Kit Cookies

Dans un bocal, versez 350 g de farine à levure incorporée, 150 g de sucre roux, 100 g de sucre et 200 g de chocolat noir coupé en petits morceaux.

Décorez votre bocal avec des étiquettes faites maison, en vous servant de ce gabarit trouvé sur le blog Monsieur + Madame, il suffit de l'imprimer sur une impriamnte couleur ou de ce gabarit à personnalisé trouvé sur le blog Madame Citron.

Ajoutez la recette écrite de vos blanches mains, comme suit :

La recette à ajouter à votre Kit à cookies

Pour 24 cookies, ajoutez au contenu du bocal 2 œufs battus + 250 g de beurre demi-sel mou. Mélangez à l'aide d'un batteur électrique, formez des boules à l'aide d'une cuillère à glace puis déposez-les sur des plaques de cuisson antiadhésive recouvertes de papier cuisson.

Réservez au frais pendant 2 heures puis enfournez dans un four préchauffé à 170°C de 10 à 12 minutes. Le bord des cookies doit être doré et les cookies encore souples. Déposez-les délicatement sur une grille puis laissez refroidir.

Billet sponsorisé

 

dimanche 30 novembre 2014

Soupe de pois chiches, lentilles corail et pommes de terre à l’indienne

Soupe pois chiches pommes de terre indienne-001

Soupe de pois chiches, lentilles corail et pommes de terre à l’indienne 

Samedi matin, après avoir passé une semaine intense, je me suis mise en tête de ranger le placard de l'entrée. Ça m'arrive, faut pas s'inquiéter.

Fin de matinée, contente d'avoir fait cette corvée que j'avais en tête depuis un moment, je n'avais plus le temps le courage ni le temps d'aller faire le marché. Je pensais faire une soupe de pois chiches à la marocaine, mais voilà que dans la harira, il faut beaucoup d'herbes fraiches et sans marché, pas d'herbes sous le couder.

Du coup, j'ai concocté une soupe de mon cru en bidouillant et qui est plutôt inspirée de la cuisine indienne.

Elle est extrêmement facile à faire et c'est presque une soupe du placard.

Ce qui m'a fait le plus plaisir, en plus de prendre le temps de la préparer, c'est que tout le monde l'a appréciée, sachant que nous avons plutôt l'habitude des soupes de légumes lisses.

A garder sous le coude pour les autres week-ends où l'on a comme des envies de se terrer dans sa tanière.

Soupe de pois chiches, lentilles corail et pommes de terre à l'indienne

Ingrédients pour 6 personnes

  • 4 pommes de terre à chair ferme de taille moyenne
  • 500 g de pois chiches cuits
  • 2 poignées de lentilles corail
  • 1 boite de pulpe de tomates ou de tomates concassées
  • 2 échalotes
  • 1 gousse d'ail
  • Un petit morceau de gingembre pelé
  • 2 cuil. à soupe de curry doux (mélange curry Bombay de Beena chez Olivier Roellinger)
  • 3 cuil. à café de purée de tamarin (voir note)
  • 1 litre de bouillon
  • Fleur de sel et poivre du moulin pour la finition
  • 1 cuil. à soupe d'huile d'olive

Comment faire ?

Pelez les pommes de terre, lavez-les puis coupez-les en dés de 2 cm.

Pelez puis émincez les échalotes.

Pelez la gousse d'ail puis écrasez-la ou râpez-la. Râpez ou émincez très finement le gingembre pelé.

Dans une cocotte, faites revenir les échalotes dans l'huile d'olive pendant 5 minutes sur feu moyen.

Ajoutez l'ail, le gingembre et faites revenir pendant 2 minutes, sur feu moyen.

Ajoutez les épices, mélangez et faites revenir sur feu entre moyen et vif, en mélangeant très souvent, jusqu'à ce que le mélange soit bien sec.

Ajoutez 5 cl d'eau et faites cuire, jusqu'à ce qu'il ne reste plus de liquide.

Ajoutez les tomates et mélangez. Ajoutez les lentilles, les pois chiches, les dés de pommes de terre et mélangez.

Ajoutez le bouillon, la pâte de tamarin et portez à ébullition puis baissez le feu.

Couvrez et laissez mijoter pendant 20 minutes.

Retirez le couvercle puis prolongez la cuisson pendant 5 minutes, jusqu'à ce que les pommes de terre soient cuites. Salez, poivrez et servez.

Note sur la purée de tamarin (tamarind paste)

Elle apporte un coté acidulé et permet un bon équilibre des saveurs.

Il s'agit de la pulpe des fruits du tamarin mélangée à un peu d'eau, ce qui donne une pâte assez liquide prête à l'emploi, utilisée dans la cuisine indienne, dans certaines cuisines asiatiques et dans la cuisine antillaise.

Si vous n'en trouvez pas, ajoutez un peu de jus de citron vert avec un peu de sucre roux.

vendredi 28 novembre 2014

Gaufres de pommes de terre & Comté

Gaufres de pommes de terre-001

Gaufres de pommes de terre & Comté

Il y a deux ans, je me suis amusée à faire des gaufres de pommes de terre pour mon travail et j'avais eu un gros coup de cœur. Je dois avouer que je ne pensais pas que ça allait marcher, je suis parfois méfiante en cuisine. Nous avions beaucoup aimé ces gaufres de caractère, bien croustillantes à l'extérieur et au cœur moelleux.

C'est Elisabeth Biscarrat la gagnante d'une des saisons de Masterchef qui m'a donné envie d'un refaire une version avec du fromage de Comté. Elle animait il y a quelques semaines un atelier dans le cadre des tables du Comté à Strasbourg. Elle nous a fait goûter à des gaufres de pommes de terre & Comté et j'ai craqué.

Impossible de retrouver sa recette mais j'ai adapté la mienne avec du Comté.

Ces gaufres sont une excellente alternative aux quiches, c'est finalement plus léger et c'est parfait pour un repas très simple à servir avec une salade.

Je vous conseille de faire cuire vos gaufres jusqu'à ce que qu'elles soient bien dorées, c'est ainsi qu'elles seront bien croustillantes. Vous pouvez aussi les servir à l'apéro coupées en carrés.

Gaufres de pommes de terre & Comté

Ingrédients pour 4 grosses gaufres

  • 500 g de pommes de terre à chair ferme
  • 75 g de comté râpé
  • 5 cl de crème liquide entière
  • 2 œufs + 1 jaune
  • 1 cuil. à café bombée de pesto rouge
  • Herbes fraiches
  • 5 cuil. à soupe rase de farine
  • 1 cuil. à café rase de sel fin
  • Huile pour graisser le gaufrier

Comment faire ?

Pelez puis lavez les pommes de terre. Râpez-les à l'aide d'une râpe à gros trous.

Mettez les pommes de terre râpées dans une passoire fine puis pressez au-dessus d'un bol, afin de retirer le maximum de liquide.

Mettez les pommes de terre râpées et essorées dans un bol.

Ajoutez la crème et mélangez à l'aide d'une fourchette.

Ajoutez les œufs, le jaune, le pesto rouge, les herbes puis mélangez, toujours à la fourchette.

Ajoutez la farine, le sel, la noix de muscade et mélangez.

Graissez votre gaufrier puis faites-le chauffer.

Versez la pâte puis faites cuire les gaufres pendant 6 minutes, jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.

Si vous faites cuire vos gaufres à l'avance 

Vous pouvez les préparer à l'avance puis les laisser refroidir sur une grille. Mettez-les ensuite sur une assiette recouverte d'un torchon. Juste avant de passer à table, mettez-les dans votre four, sur une plaque de cuisson puis démarrez votre four sur 200°C. Quand la température est atteinte, sortez les gaufres et servez.

mardi 25 novembre 2014

Salade de lentilles, potimarron rôti et muesli salé

Salade de lentilles potimarron granola salé

Salade de lentilles, potimarron rôti et museli salé

Mi-Novembre, à l'occasion du salon du blog culinaire, j'ai animé une démo culinaire sur le stand BRITA, un des partenaires du salon.

BRITA, c'est LA marque des cafetières filtrantes. J'ai acheté ma première carafe le lendemain d'un atelier de dégustation de thé. Nous avions dégusté à l'aveugle deux thés au jasmin, l'un préparé avec de l'eau du robinet et l'autre avec de l'eau filtrée. Le résultat est marquant, tant au niveau de l'aspect du thé (pellicule sur le dessus, traces brunes sur les côtés de la tasse) qu'au niveau du goût. Il se trouve que le tartre (calcaire) contenu dans l'eau du robinet précipite les tannins des feuilles de thé et détériore ses saveurs.

Je vous invite à faire le test chez vous (même thé & même temps d'infusion)

Depuis, je suis passée à l'eau filtrée pour préparer le thé et dans la même logique, le café. Mes papilles, ma bouilloire et ma machine à café sont ravies.

Il y a quelques semaines, j'ai assisté à un atelier de cuisine avec Yves Camdeborde sur la cuisine à l'eau filtrée (retrouvez mes articles sur le sujet et des tas de recettes à l'eau filtrée sur ce lien)

N'allez pas croire que c'est le dernier snobisme des blogueuses culinaires. La cuisine à l'eau filtrée apporte beaucoup de choses pour les préparations pour lesquelles l'eau est un ingrédient majeur, comme les sorbets, les bouillons, les veloutés de légumes, les cuissons de légumes, etc. mais aussi quand il est important que l'eau n'apporte pas des saveurs trop marquées.

Mais ce n'est pas tout !

Vous connaissez mon dada pour les légumineuses et pour l'incidence de la chimie en cuisine. Pour cuire correctement des légumes secs, il faut que l'eau pénètre au cœur des légumes secs. Il se trouve que le tartre (calcaire) présent dans l'eau du robinet fait que l'eau pénètre moins bien, ce qui donne une cuisson plus longue et la surface des légumes secs qui risque de s'abimer. Quand vous faites tremper des légumes secs, c'est la même chose, une eau filtrée donnera de meilleurs résultats. C'est pour éviter ce problème d'eau trop calcaire que nous ajoutons du bicarbonate de sodium dans l'eau de trempage et dans l'eau de cuisson. Malheureusement, comme l'explique Hervé This, il faudrait doser parfaitement le bicarbonate de sodium pour arriver à une eau pas trop calcaire.

Depuis une série d'échanges avec un de mes lecteurs sur le sujet, je suis passé à l'eau filtrée dans ma cuisine pour la cuisson des légumes secs (et du coup pour d'autres choses) et c'est pour cela que j'ai choisi de faire cette démo sur le salon.

La prochaine fois que vous ferez tremper des légumes secs ou que vous ferez cuire des lentilles, pensez à moi, faites le test et dites-moi ce que vous en pensez.

Salade de lentilles, potimarron rôti et muesli salé

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

  • 250 g de lentilles blondes 
  • Eau filtrée
  • 1 échalote pelée et ciselée
  • Persil plat ciselé
  • 1 sachet de bouillon Ariake de légumes (facultatif)
  • 1 demi-potimarron
  • 3 pincées de fleur de sel
  • Huile d'olive
  • 3 pincées de curry doux ou fort
  • Fleur de sel & poivre du moulin
  • Vinaigrette maison (2 cuil. à soupe d'huile d'olive et 1 cuil. à café de vinaigre de cidre
  • Muesli salé pour servir (recette à venir)

Comment faire ?

Préchauffez votre four à 200°C.

Coupez votre potimarron en deux, retirez les graines puis coupez la chair d'un demi potimarron en dés de 2 cm, sans le peler (préférez une version bio).

Mettez les dés dans un plat, ajoutez la fleur de sel, 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, le curry et mélangez.

Enfournez pour 20 à 30 minutes en mélangeant deux fois pendant la cuisson, jusqu'à ce que les dés de potimarron soient cuits et dorés.

Versez l'échalote et 1 cuillère à soupe d'huile d'olive dans une casserole et faires revenir sur feu moyen pendant 5 minutes.

Ajoutez les lentilles, mélangez pendant 30 secondes, recouvrez d'eau filtrée, ajoutez le sachet de bouillon et portez à ébullition.

Baissez le feu puis laissez mijoter, jusqu'à ce que les lentilles soient tendres.

Pendant ce temps, préparez la vinaigrette dans un plat ou dans un grand bol.

Egouttez les lentilles, versez-les dans le bol avec la vinaigrette, ajoutez le persil plat et mélangez.

Salez, poivrez, goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Ajoutez les dés de potimarron et mélangez.

Servez et parsemez chaque assiette avec le muesli salé (recette à venir).

Concours pour gagner une carafe BRITA Marella X

Brita_Marella_101973_Marella_red

Pour participer 

  1. Racontez-moi, dans les commentaires de ce billet, ce qui vous motive le plus pour utiliser de l'eau filtrée. Aidez-vous en lisant mon article.
  2. Vous devez avoir une adresse postale en France et me mettre votre e-mail dans le commentaire, sachant que je suis seule à le voir
  3. Vous ne pouvez pas non plus mettre plusieurs commentaires, ma plateforme Typepad me permet très facilement de vérifier
  4. Dimanche soir, je ferai un tirage au sort et je préviendrai le ou la gagnante par mail.

A vous de jouer !

Billet sponsorisé

jeudi 20 novembre 2014

Tea time à la Maison de la Chine

Salon de the maison de la chine

La Maison de la Chine est une très belle agence de voyage située Rue Bonaparte, à côté de l'église Saint Sulpice (Paris 6).

Ce que j'ignorais (Stéphanie, il faut que l'on y aille ensemble), c'est qu'au fond de cette agence se trouve un salon de thé, le Shanghai Café. L'ambiance y est sereine, à tel point que lorsque j'y suis allée la semaine dernière pour une présentation presse j'avais du mal à quitter les lieux.

A l'heure du thé, pour accompagner votre breuvage préparé dans les règles de l'art, vous avez le choix entre du salé et du salé. Cela fera plaisir aux amateurs de thé qui n'ont pas le bec sucré.

Pour le tea time salé, la maison de la Chine s'est rapprochée de Marie Quatrehomme MOF Fromager pour imaginer 4 accords thés et fromages.

Coup de cœur pour la fourme d'Ambert qui est servie avec un thé fumé et une pâte de figues, pas trop sucrée et très moelleuse préparée par Marie Quatrehomme et pour le Comté servi avec un thé blanc et une pâte de coings. Les parts sont généreuses, avec votre théière, c'est 100 g de fromage qui vous seront servis.

Accords thés et fromages maison de la chine

Les becs sucrés pourront accompagner leur thé des Angel Cakes de la pâtisserie CIEL. Depuis le temps que j'en entendais parler !

Angel cake de chez ciel

L'Angel cake ou Angel food cake est un gâteau traditionnel américain préparé avec beaucoup de blancs d'œufs et pas de beurre. Sa texture est très légère, d'où son nom. La maison CIEL a retravaillé ce gâteau en y ajoutant des influences japonaises. J'ai adoré la version au Matcha. Le gâteau est doux comme une éponge, le centre est rempli d'une crème légère au matcha, pas très sucrée avec un petit cœur à la Philadelphia et le dessus est parsemé de cubes de croustillant au sésame.

A savoir : le salon thé officie aussi pour le déjeuner avec les dim sum de la maison Yoom.

Cerise sur le gâteau : après votre thé vous pourrez flâner dans la boutique et craquer pour de la très jolie vaisselle à des prix assez raisonnables. J'ai craqué pour un bol bleu et blanc, cela ne m'était pas arrivé depuis très longtemps.

Merci mille fois à toute l'équipe de la Maison de la Chine pour son accueil.

Salon de thé de la Maison de la Chine

76 rue Bonaparte, Paris 6

Tél. 01 40 51 95 00

Ouvert tous les jours sauf le dimanche, de 10h à 19h

Animations culturelles tout au long de l'année, voir programme sur leur site.

dimanche 16 novembre 2014

Salade de chou-fleur rôti, souvenir du salon du blog culinaire 2014

Salade de chou fleur roti aux amandes

 

Salade de chou-fleur rôti

Me voilà de retour du salon du blog culinaire qui s'est tenu durant tout le week-end à Soissons.

C'est la septième édition et je n'en ai pas loupé une. L'année dernière, quelques jours avant le salon, j'ai décidé de tenter ma chance et de revenir dans le monde des salariés. Jamais je n'aurais imaginé que ce serait au sein de 750 g et j'étais d'autant plus ravie de participer au salon.

Cette année encore, superbes moments de partage. Je ne suis pas allée à l'Abbaye de Soissons, ni à la mairie, là où ont lieu toutes les démonstrations et les animations pour le grand public. Il parait que c'était grandiose et qu'il y avait encore plus de monde que l'année dernière.

Merci mile fois à Anne-Charlotte et à Vincent pour leur organisation du tonnerre mais aussi aux élèves et aux professeurs du lycée hôtelier qui font toujours un boulot incroyable pour que ce week-end soit possible. Un grand merci aussi aux partenaires présents sur le salon, sans eux, il ne pourrait pas avoir lieu (Moulinex, BRITA, Lidl, Huiles & olives de nos terroirs, Artgato pour le cake design, Champagnes des vignerons, Saint-Sever, Fruits & légumes frais, Falcon, Fourme d'Ambert).

J'étais ravie d'animer deux démonstrations samedi au lycée hôtelier, je n'ai plus l'occasion de le faire le reste du temps et c'est un réel plaisir d'avoir pu échanger avec ceux qui étaient là. 

Pour ceux qui étaient à la démonstration des falafels que j'ai faite avec Dorian, la recette des véritables falafels est ici. Pour la démonstration de la salade de lentilles au potimarron rôti et au muesli salé, la recette sera sur ces pages d'ici quelques jours.

Durant le salon, il est de tradition pour le repas du midi que chacun apporte un mets salé ou sucré. Depuis quelques années, j'apporte une salade de légumes, c'est facile à transporter et comme nous mangeons pas mal pendant le week-end, cela permet d'avoir un peu de légumes à se mettre sous la dent.

Cette année, pas de salade de carottes à la marocaine mais une salade de chou-fleur rôti. Dans notre tradition culinaire française, il ne me semble pas que nous faisons rôtir le chou-fleur et c'est un tort, il est délicieux cuisiné de cette manière. Pour cette recette, je me suis inspirée de celle de mon amie Clotilde du blog Chocolate & Zucchini. Le chou-fleur, détaillé en petits bouquets est dans un primer tems rôti puis mélangé à une vinaigrette, un peu asiatique.

La salade peut se manger tiède ou à température ambiante le lendemain. Je vous invite à tester, je n'avais jamais autant apprécié le chou-fleur et je ne suis pas la seule, cette salade est partie très rapidement.

Salade de chou-fleur rôti

D'après la recette de Clotilde Chocolate & Zucchini

Je vous invite vivement à multiplier cette recette par deux pour avoir des restes

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

  • 1 gros chou-fleur
  • 1 grosse poignée d'amandes en bâtonnetsou entières ou 2 poignées de pignon de pin
  • 1,5 cuil. à soupe d'huile d'olive
  • Un peu de fleur de sel

Sauce

  • 2 cuil. à soupe d'huile de noisettes
  • 2 cuil. à soupe de jus de citron vert
  • 1 cuil. à soupe de nuoc mam
  • 1 cuil. à soupe de sweet chili sauce thaï
  • Poivre du moulin
  • 6 cuil. à soupe de persil plat ciselé

Comment faire ?

Etalez les amandes ou les pignons de pin sur une plaque de cuisson, enfournez et allumez le four sur 150°C.

Faites torréfier jusqu'à ce que les amandes ou les pignons soient bien dorés. Si les amandes sont entières, concassez-les.

Augmentez la température du four à 200°C.

Retirez les feuilles qui entourent le chou-fleur puis détaillez le chou-fleur en petits bouquets.

Il va vous rester l'énorme pied puis toutes les parties de pied de chaque bouquet. Pour le gros pied, ne coupez en dés que la partie tendre (vous le sentez bien quand vous coupez avec un couteau). Coupez- tout le reste des pieds en dés.

En gros, on récupère tout ce que l'on peut.

Lavez, égouttez, versez dans un grand plat de cuisson, ajoutez l'huile d'olive et la fleur de sel.

Mélangez puis enfournez pour 30 minutes environ.

Mélangez deux fois durant la cuisson, le chou-fleur doit être bien rôti, c'est à dire que l'extrémité des bouquets doit être un peu grillé.

Pendant la cuisson, mélangez tous les ingrédients de la sauce, goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Quand le chou-fleur est cuit, mettez-le dans un grand bol, ajoutez les amandes ou les pignons, la sauce et mélangez bien.

Ajoutez le persil plat ciselé et mélangez.

Servez ou couvrez et dégustez plus tard.

Je suis devenue complétement accro à cette salade.

mercredi 12 novembre 2014

Bœuf sauté aux pignons grillés et gingembre confit, d’après la Bible Culinaire des sœurs Scotto

Boeuf sauté aux pignons de pin et gingembre-001

Bœuf sauté aux pignons grillés et gingembre confit

Il y a quelques semaines, j'ai reçu un très joli livre des éditions du Chêne : la Bible Culinaire des sœurs Scotto. Je me suis rendue compte après qu'il est dédicacé par les auteures, cela me touche beaucoup.

Je suis très admirative du travail de ces 3 sœurs qui bossent depuis des années dans le monde culinaire, que ce soit dans la presse ou dans l'édition culinaire.

Si on les surnomme les sœurs Scotto mais il s'agit de Michèle Carles, Marianne Comolli et Elisabeth Scotto.

Je discute régulièrement avec Michèle quand nous nous croisons à des évènements et j'aime beaucoup sa curiosité et son enthousiasme. Cela montre bien que lorsque l'on a une passion, on ne devient jamais blasée, on a toujours envie de découvrir de nouvelles choses et d'apprendre.

Ce livre est un petit bijou, déjà parce que grâce à lui j'ai enfin eu la confirmation que le taboulé de chou-fleur ou couscous de chou-fleur est bien une invention des sœurs Scotto, j'en avais longuement parlé dans ce billet. C'est Marianne qui l'a inventé en 1984 alors qu'elle tenait la rubrique cuisine du magazine Vital.

Chouette, un mystère résolu, j'adore connaitre l'histoire des choses.

Mais ce n'est pas tout, les recettes sont originales mais très accessibles avec quelques grands classiques de leur cuisine familiales. C'est LE livre pour booster votre cuisine du quotidien (parfait comme cadeau). Les sœurs Scotto se sont inspirées de leurs voyage, de leurs rencontres, de leurs lectures mais aussi des recettes de famille pour faire ce livre.

C'est rare d'avoir envie de faire autant de choses dans un livre et en particulier des recettes salées. Je sens que je vais agrandir mon répertoire qui en a bien besoin en ce moment.

Chaque recette est accompagnée d'un texte d'une des sœurs qui raconte tout en pudeur des anecdotes de voyage, de famille et qui décrit leurs sources d'inspiration.

Vous connaissez mon dada quant au fait de toujours s'interroger de ce qui nous a inspiré, je suis aux anges.

J'ai jeté mon dévolu sur le bœuf sauté au gingembre confit, pignons de pin et réduction de balsamique, inspiré d'un voyage en Chine. C'est le genre de plat que j'adore : vite fait et parfumé. Pas de sauce soja mais du vinaigre balsamique réduit, ça change. Les petites pointes de gingembre confit sont irrésistibles.

Bœuf sauté aux pignons grillés et au gingembre confit

Ingrédients pour 3 personnes

  • 450 g de rumsteck en un seul morceau
  • 50 g de pignons de pin
  • 35 g de gingembre confit
  • 15 cl de vinaigre balsamique
  • Poivre du moulin
  • Fleur de sel
  • Persil plat pour servir
  • Huile d'olive pour la cuisson

Comment faire ?

Mettez les pignons de pin sur une plaque de cuisson, enfournez et allumez votre four sur 150°C.

Faites cuire pendant une dizaine de minutes, jusqu'à ce que les pignons soient bien dorés. Versez dans un bol.

Versez le vinaigre dans une casserole et faites réduire sur feu moyen, jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une cuillère et demi de vinaigre. Il est alors très sirupeux.

Coupez la viande en dés de 2 cm. Ciselez le persil.

Rincez le gingembre confit sous l'eau pour retirer la couche de sucre puis coupez-le en petits dés.

Quand le vinaigre est prêt, retirez la casserole du feu.

Faites chauffer un wok avec de l'huile d'olive.

Faites revenir la viande sur feu vif pendant 40 secondes, sans la tourner. Retournez la viande et faites revenir, sans cesser de mélanger, pendant 40 secondes.

Retirez l'huile de cuisson puis hors du feu, ajoutez le gingembre, les pignons, un peu de fleur de sel, du poivre du moulin et 1 cuillère à soupe et demi de vinaigre balsamique réduit.

Servez bien chaud avec le presil plat.

Notes : il me tarde à présent de tester le pain doux aux pacanes, les langoustines rôties au thé de Ceylan, les pommes de terre aux cristaux de sel, la crème glacée de pourpier, les filets de maquereau laqués au sésame, le haché coco, Le poposo Compôte de boeuf au poivre, le jarret de veau aux épices, etc.

dimanche 09 novembre 2014

L’intérêt de l’eau filtrée pour une cuisson optimum des lentilles + mes démos sur le salon du blog culinaire

Salade lentilles courge mimolette vue 1

C'est le lendemain d'un atelier de dégustation de thé à l'école du Palais des Thés que j'ai acheté ma première carafe filtrante BRITA.

Nous avions goûté 3 thés au jasmin, à l'aveugle. Le premier avec une eau du robinet, le second avec une eau filtrée et le troisième avec une eau minérale. Le contraste était saisissant. Il se trouve que le tartre (calcaire) contenu dans l'eau précipite les tanins des feuilles de thé et rend son goût amer, son aspect trouble et il tache les jolies tasses banches.

Depuis, je suis une adepte de l'eau filtrée et après deux semaines, j'ai réussi à convaincre David de ne plus jamais faire un thé avec de l'eau du robinet. Nous utilisons aussi l'eau filtrée pour préparer le café.

Je n'avais jamais pensé à l'utiliser en cuisine, jusqu'à ce que je suive un atelier avec Yves Camdeborde, ambassadeur de la marque. Au bout de 10 minutes, je me suis dit : « Mais oui, bien sûr ! ».

Nous faisons attention aux ingrédients de nos plats mais le choix de l'eau qui intervient aussi dans les préparations, notamment pour des choses comme les sorbets, les granitées, les bouillons, les veloutés, etc. est tout aussi important.

N'hésitez pas à lire mon article sur l'eau filtrée en cuisine.

Curry potimarron lentilles corail vue 1

Et comme le monde est bien fait, je viens de recevoir un mail d'un lecteur de mon blog suite à mon billet sur comment faire cuire les lentilles. Il m'explique très gentiment qu'une autre des clefs du succès de la cuisson des lentilles est d'éviter le tartre de l'eau. Il est un grand fan d'Hervé This et m'a même joint un document écrit par ce chimiste que j'admire beaucoup. Pour résumer, les lentilles cuites dans une eau dite «calcaire» ne s'amollissent que très difficilement, voire pas. Hors, c'est le fait que l'eau puisse pénétrer facilement dans les lentilles qui va faire qu'elles cuisent. Si on n'arrive pas à cela, on va devoir prolonger la cuisson et obtenir de la purée. Avec de l'eau filtrée, les lentilles cuisent correctement, elles deviennent moelleuses mais tout en gardant leur forme.

J'ai testé les conseils de mon lecteur (j'ai même pensé à le remercier, OUF) en faisant un curry de lentilles aux carottes et effectivement, cela donne un très bon résultat.

J'ai testé aussi l'utilisation de l'eau filtrée avec un risotto de pommes de terre et je suis convaincue que je n'aurais pas eu ces dés de pommes de terre fondants avec de l'eau du robinet.

Sur le salon du blog culinaire, je ferai une démo pour notre partenaire BRITA sur l'utilisation de l'eau filtrée en cuisine, au lycée hôtelier de Soissons, samedi 15novembre à 15h30.

Je ferai aussi une démo avec Dorian et nous vous ferons goûter à nos falafels façon Street Food à 11 h le samedi 15 novembre.

Au plaisir de vous voir le week-end prochain.

PS : désolée pour mes lecteurs non blogueurs, les démonstrations au lycée hôtelier ne sont pas ouvertes au public. En revanche, si vous êtes dans la région, le salon du blog culinaire se tient aussi à la très jolie abbaye de Soissons et c'est ouvert au public. Je vous invite à retrouver le programme grand public sur ce lien.

Très bonne soirée à vous.

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger