samedi 14 mars 2015

Comment faire un cappuccino à la maison ?

Comment faire un capuccino à la maison

Comment faire un cappuccino à la maison

Je n'ai commencé à boire du cappuccino qu'il y a 3 ou 4 ans. Je déteste le café au lait et dans mon ignorance, j'ai toujours cru qu'un cappuccino, c'était un café au lait.

En fait, ce n'est pas du tout le cas.

Comme je l'ai appris il y a quelques semaines à l'université du café organisé par ily, le capuccino est une recette composée d'un espresso et de mousse de lait. Du coup, la mousse de lait apporte plein de douceur et je trouve que c'est beaucoup plus digeste que le lait chaud mélangé à du café.

Dans tout bon coffee shop ou café qui se respecte, la mousse de lait est faite dans les règles de l'art avec la buse vapeur qui se trouve sur les machines à café qui permet d'injecter de l'air dans du lait froid, tout en le chauffant. Ça fonctionne un peu comme pour des lorsque l'on monte des blancs en neige, il fait incorporer de l'air mais doucement, afin que les bulles de la mousse de lait soit très fines et tiennent longtemps. Si on vous amène un café surplombé d'une immense mousse pleine de bulles, ce n'est pas bon, car elle va retomber de suite, comme un soufflé et vous finirez par avoir un café au lait.

Un bon cappuccino, c'est quand la mousse de lait se tient et que vous pouvez boire votre café à travers.

Le vrai cappuccino n'est pas servi avec du cacao mais certains cafés le font et je dois dire que c'est assez sympa.

Est-il possible de le faire à la maison ?

Oui, comme je l'ai appris à l'université du café ily.

Si vous avez une vraie machine à espresso avec une buse qui délivre de la vapeur, rdv sur le site ily pour la marche à suivre.

Sinon, voilà ma méthode avec un petit fouet à lait. Le rendu est un peu moins pro mais c'est très agréable.

Fouet lait

Comment faire un cappuccino à la maison ?

Choisissez du lait entier, ça monte mieux. Munissez-vous d'un petit fouet à piles qui va permette de faire de la mousse de lait.

Comptez 10 cl de lait pour 2 cappuccinos.

Faites chauffer le lait à 65/70°C, pas plus car après il risque de brûler et de ne pas être bon.

Mettez-le dans un contenant haut et étroit puis actionnez votre petit fouet.

Au bout d'un moment, de la mousse se forme en surface, il suffit de la prélever à l'aide d'une cuillère.

Préparez votre espresso et ajoutez 4 cuillères à soupe de mousse de lait ou plus, selon vos goûts.

Ajoutez éventuellement du cacao non sucré tamisé à l'aide d'une passette.

Dégustez sans attendre.

mercredi 11 mars 2015

Yoom pour manger de superbes Dim Sum

Yoom ParisChez Yoom

Il me faudrait des mois pour tester toutes les adresses gourmandes dont j'entends parler au fil des semaines. Heureusement, il y a des RDV qui vous vont passer à l'heure du déjeuner devant une des adresses convoitées, le bonheur du hasard qui fait bien les choses.

Il y a quelques semaines, j'ai franchi ainsi les portes de Yoom, une belle adresse dans la très gourmande rue des Martyrs (Paris 9).

Pourquoi j'ai aimé y aller ? 

La déco est soignée et je voudrais des lampes comme chez eux à la maison

Les serveurs sont attentionnés et pro

Mais surtout, les dim sum servis traditionnellement par trois dans des paniers en bambou sont à tomber, rien à voir avec ce que l'on peut manger chez certains traiteurs chinois.

Ici, chaque bouchée cuite à la vapeur est une petite gourmandise bien moelleuse et pleine de saveurs, qu'elle soit à base de poisson, de crevette, de canard, de bœuf ou de porc.

Ça tombe bien car les dim sum font partie de ces choses que l'on ne fait pas forcement à la maison. Si vous voulez néanmoins vous lancer, je vous invite à suivre la vidéo tournée par Chef Damien et par Margot Zhang.

Je vous conseille de prendre le menu du déjeuner à 14,90 euros qui comprend une salade de chou blanc et champignons noirs, 6 dim sum et du riz ou un très bon bouillon au tofu, afin de ne pas faire grimper le prix de l'addition.

On se cultive : c'est quoi les Dim Sum ?

En chinois, Dim Sum veut dire "toucher le coeur". Comme le dit très bien Sophie Brissaud dans cet article, ces petites bouchées dégustées partout en Chine sont couramment associées à Hongkong, même si leur capitale historique est Canton. Je vous invite à lire son article sur l'origine et les coutumes liées aux Dim Sum, c'est passionnant.

Bon à savoir

Yoom est présent dans le salon de thé de la maison de la Chine, rue Bonaparte mais aussi aux Galeries Lafayette au 6ième étage du magasin principal depuis quelques semaines.

Restaurant YOOM

20, rue des Martyrs Paris 9

Ou 5 rue Grégoire de Tours, Paris 6

Voir les horaires sur le site Yoom

dimanche 08 mars 2015

Bircher Muesli pommes & pistaches ou Overnight Oats

Bircher muesli

Bircher muesli

Depuis que j'ai interviewé Clea pour 750g et qu'elle m'a raconté sa cuisine, j'ai envie de faire ce que l'on appelle les « Overnigt Oats » ou le « Bircher Muesli ». Ce dernier a été rendu célèbre par le nutritionniste suisse Dr Bircher-Benner qui dans les années 1900 consistait en un mélange de flocons d'avoine non grillés, de pomme rappée et d'un trait de jus de citron, que l'on fait tremper toute une nuit dans du lait (à l'origine, c'était plutôt d'ailleurs dans un mélange d'eau et de lait concentré sucré).

Cela donne un mélange crémeux que l'on peut décliner de mille façons. C'est bête, mais j'aime l'idée de préparer son petit déjeuner la veille, c'est motivant pour se lever, surtout en cette fin d'hiver qui me laisse toujours un peu fatiguée.

Le Bircher Muesli est facile à digérer tout en donnant beaucoup d'énergie pour la journée.

Aujourd'hui, il en existe de multiples variantes, aussi bien dans les liquides (lait végétal, jus de pomme, yaourt, etc.) que par l'ajout de graines et/ou de fruits secs. Les fruits frais que l'on décline selon les saisons, sont plutôt ajoutés au moment de manger le muesli.

C'est un vrai plaisir si vous aimez manger le matin et cela évite le coup de barre de fin de matinée. En terme de texture, le Bircher Muesli est assez différent du porridge qui se prépare avec du lait chaud et qui a une consistance de bouillie un peu collante, que je n'apprécie pas trop.

Je vous conseille d'acheter des flocons d'avoine bio et de choisir le lait qui vous convient (vache ou lait végétal).

Pour décourbir des tas de variantes, je vous invite à lire l'article « How to make te Perfect Bircher Muesli » De Felicity Cloake.

Bircher Muesli ou Overnight Oats

Pour ce muesli, je me suis basée sur les proportions de la recette d'Anna Jones dans son superbe livre A Modern Way to Eat. J'ai remplacé les graines de chia et les graines de courge par des pistaches car c'est ce que j'avais en stock. J'ai suivi le reste de la recette à la lettre mais la prochaine fois, je rajouterai une peu moins de lait.

Ingrédients pour 2 personnes

  • 100 g de flocons d'avoine bio
  • 35 cl de lait (la prochaine fois, j'en mettrai uniquement 30 cl)
  • 3 cuil. à soupe de pistaches nature
  • 1 cuil. à soupe de sirop vanillé (miel ou sirop d'érable)
  • 2 cuil. à café de jus de citron
  • Pour servir : 1 pomme

Comment faire ?

Avant d'aller vous coucher, versez les flocons d'avoine dans un bol avec tout le reste des ingrédients, sauf la pomme.

Mélangez, couvrez et réservez au frais jusqu'au lendemain.

Le matin, répartissez le muesli dans deux bols, coupez la pomme en dés, après avoir retiré le cœur (gardez la peau) et ajoutez-les dans chaque bol.

Dégustez en écoutant la radio et en profitant de cette mini pause avant d'entamer votre longue journée.

Overnight oats

vendredi 06 mars 2015

Les flapjacks d’Anne

Flapjack

Flapjacks

Lorsque j'ai écrit mon premier livre de cuisine « Cookies Muffins & Co », je n'ai pas osé demander à ma belle-mère Anne sa recette de flapjacks.

Les flapjacks en Grande Bretagne sont des barres aux flocons d'avoine et au Golden Syrup, ce sirop de canne non raffiné que tous les britanniques ont dans leurs placards. Il se trouve qu'aux USA, ce nom est employé pour des crêpes.

A chacun de nos séjours en GB, ils sont là, dans leur boite en métal vintage, David et Noé en sont fous et moi, j'adore ce côté immuable des choses.

Flapjack ou barres aus flocons d'avoine

La fameuse boite avec les flapjacks d'Anne

Il y a un an, j'ai osé demander à Anne sa recette. Elle me l'a racontée et j'ai noté précieusement ses explications sur le bloc note de mon téléphone.

Comme d'habitude, le temps est passé et ce n'est que dimanche dernier, alors que je tenais à faire plaisir à Noé que j'ai fouillé dans mes notes électroniques (quel bazar) pour retrouver la précieuse recette.

Ne soyez pas surpris par les quantités étranges. Quand ma belle-mère a commencé à faire ces flapjacks, les recettes n'étaient pas encore passées au système métrique.

J'ai fait la conversion grâce au super billet de mon amie Clotilde du blog Chocolate & Zucchini.

Si vous n'avez pas de Golden Syrup (voir note), je vous invite à vous référer à mon premier livre, il est même dispo sur Kindle pour moins de 3 euros, vous y trouverez une recette équivalente avec du miel.

Flapjack

Ingrédients pour une dizaine de barres

1 moule carré de 17 cm huilé (ma belle-mère utilise un moule rond de 7 inches et c'est ce que j'ai trouvé de plus proche dans ma collection

  • 1 cuil. à soupe de Golden Syrup
  • 56 g de beurre demi sel
  • 84 g de sucre cassonade
  • 112 g de flocons d'avoine

Comment faire ?

Préchauffez votre four à 160°C.

Versez le Golden Syrup dans une casserole, ajoutez le sucre et le beurre.

Faites chauffer sur feu moyen, jusqu'à ce que le beurre soit fondu. Mélangez bien et retirez la casserole du feu.

Ajoutez les flocons et mélangez, jusqu'à ce que l'on ne voit plus le blanc des flocons.

Versez le mélange dans votre moule puis lissez avec le dos d'une cuillère en tassant légèrement, mais pas trop.

Enfournez pour 18 minutes. L'ensemble doit être blond mais les bords un peu plus dorés.

Ne prolongez pas la cuisson, car les barres risqueraient d'être trop dures.

Attendez 10 minutes, démoulez, attendez encore 3 minutes, puis coupez en barres ou en carrés

N'attendez pas trop avant de couper car les barres durcissent toujours un peu en refroidissant.

Ces barres se conservent facilement 3 jours mais chez nous, elles sont parties à la vitesse de l'éclair.

Note sur le Golden Syrup : voir toutes les infos sur ce produit que nous adorons à la maison dans ce billet.

lundi 02 mars 2015

Mon blog culinaire « C’est moi qui l’ai fait ! » a 11 ans !

Petit déjeuner au Frenchie to goPetit déjeuner au Frenchie to Go * 

Pour la première fois depuis la création en mars 2004 de mon blog, j'ai failli louper son anniversaire.

Je ne peux pas dire que je suis blasée car j'éprouve toujours autant de plaisir à l'animer. Ce que j'aime, c'est cette liberté car ce blog, c'est ma maison. Cette liberté prend encore plus de sens depuis que j'ai moins de temps pour moi (je suis la rédac' chef du site 750 g depuis plus d'un an).

Mes billets sont plus courts, ce qui m'oblige à aller droit au but, mes recettes sont plus rapides et plus simples. Ce sont celles d'une femme et mère de famille qui bosse, comme des millions d'autres femmes (et d'hommes).

Merci mille fois à vous pour votre fidélité et à très bientôt pour une nouvelle recette.

* Frenchie To Go, 9, rue du Nil, Paris 2

du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30 et du samedi au dimanche de 9h30 à 17h30

samedi 28 février 2015

Virgin Mojito ou cocktail sans alcool menthe citron gingembre orange

Virgin mijito menthe gingembre citron orange badoit-001

Virgin Mojito

J'aime ce moment de l'apéro où l'on se relaxe et on papote avec une boisson et des trucs à grignoter. Cela fait partie des rituels auxquels je suis très attachée comme celui du thé le matin au lever ou du café quand j'arrive au boulot.

Pour l'apéro, je suis très vin blanc ou cocktail, voire un martini blanc mais seulement quand il est servi dans le verre adéquat, suis parfois une fille un peu rigide J

Quand je n'ai pas envie de boire d'alcool, je ne veux pas pour autant renoncer à mon rituel. Je me lance alors dans la préparation de cocktails sans alcool.

Cette recette m'a été inspirée par une de mes collègues, c'est ce qu'elle buvait quand elle était enceinte. Je l'ai un peu transformé à ma sauce.

J'ai réussi à surprendre David avec cette boisson, je le prends comme un compliment.

Cocktail sans alcool citron gingembre orange

Ingrédients pour 2 personnes

  • 10 feuilles de menthe
  • ½ citron vert coupé en 8 morceaux
  • 1 cuil. à café de gingembre fraîchement râpé
  • 2 cuil. à café de sirop de sucre de canne
  • Le jus pressé d'une orange
  • 4 glaçons
  • 20 cl de Badoit ou autre eau gazeuse

Comment faire ?

Répartissez les feuilles de menthe dans deux verres

Ajoutez 1 cuillère à café de sirop de sucre de canne dans chaque verre, la moitié du gingembre puis 4 morceaux de citron vert.

Cet ordre est important car il permet de ne pas abimer la surface des feuilles de menthe quand vous allez pillez le mélange car c'est là que se trouve une grande partie de la saveur (voir comment faire un véritable mojito).

Pillez à l'aide d'un pilon.

Dans chaque verre, répartissez les glaçons, le jus d'orange, la Badoit et mélangez.

Servez immédiatement.

C'est très rafraichissant et très goûteux. La prochaine fois, je teste avec du pamplemousse ou de l'ananas.

D'autres recettes de Mojito ?

Mojito à l'eau de coco

Comment faire un vrai mojito ?

vendredi 27 février 2015

Pommes au four

Pommes au four

Pommes au four

La pomme au four, c'est le truc que je me faisais quand j'avais 17-18 ans et que j'étais seule chez mes parents. C'est magique : une simple pomme évidée, un peu de beurre, un peu de sucre, éventuellement des épices, des fruits secs, etc. et hop au four. La peau se ride comme celle d'un vieil homme, le beurre se mélange au sucre et au jus de cuisson de la pomme et le tout caramélise. Au bout de 40 minutes, voire moins, la chair est fondante.

Bizarrement, je n'en fait plus jamais. Il faut dire que David et Noé n'aiment pas les pommes cuites.

Il y a 3 semaines, tellement contente de ressortir mon pèle pomme pour faire cette tarte fine aux pommes, je me suis un peu laissée emporter et je me suis retrouvée avec 4 pommes pelées et évidées et prédécoupées. Du coup, elles se sont retrouvées au four.

Un peu différente de la classique pomme au four car sans la peau, cela donne néanmoins un très joli dessert toute simple qui m'avait dire sur Facebook : le bonheur, c'est presque aussi simple qu'une pomme au four.

J'ai mis un mélange de poudre d'amandes et de sucre qui me restait après ma tarte, du beurre fondu, un soupçon de sirop à la vanille.

En écrivant ces lignes, j'ai faim, on devrait toujours écrire les textes alors que le mets existe encore.

Pommes au four

Ingrédients pour 4 personnes

  • 4 pommes
  • 2 cuil. à soupe bombées de poudre d'amandes
  • 1 cuil. à soupe rase de sucre de canne blond
  • 20 g de beurre fondu
  • 2 cuil. à café de sirop à la vanille (facultatif)

Comment faire ?

Préchauffez votre four à 190°C.

Pelez et évidez les pommes à l'aide de votre pèle pomme puis mettez-les dans un plat.

Si vous n'avez pas de pèle pomme, ne les pelez pas mais évidez juste le centre.

Mélangez la poudre d'amandes et le sucre et répartissiez le mélange au centre des pommes.

Badigeonnez les pommes avec la moitié du beurre fondu et arrosez avec le sirop à la vanille.

Enfournez pour 15 minutes

Badigeonnez les pommes avec le reste du beurre fondu puis faites cuire pendant encore 15 minutes en arrosant les pommes deux fois avec le jus de cuisson.

Les pommes doivent être tendres.

Laissez-les dans le four éteint jusqu'au moment de les servir.

Elles seront tièdes mais vous pouvez aussi les déguster à température ambiante.

Je le ai servies comme dessert pour les enfants de nos amis présents ce jour-là avec une boule de glace à la vanille.

lundi 23 février 2015

Okamé Paris 8, ma cantine japonaise chouchou

Okame paris

J'ai le plaisir de vous présenter ma cantine chouchou depuis quelques mois : Okamé.

C'est à deux pas de la place des Ternes et pas loin du boulot.

J'ai commencé par passer devant des dizaines de fois en pensant que c'était encore un truc de plus qui vend des sushis sans âme.

Heureusement, une de mes collègues est arrivée un jour au boulot avec un bento de chez eux. Elle avait le sourire aux lèvres en le dégustant. Curieuse, j'ai fini par pousser la porte.

L'endroit a du succès, beaucoup de personnes qui travaillent dans le coin viennent chercher leurs makis, sashimis ou leurs sushis préparés sur place. On y trouve aussi des plats japonais et c'est pour eux que je reviens.

Vous pouvez également manger sur place sur des tabourets hauts devant des comptoirs étroits. L'endroit n'est pas grand, il faut parfois attendre pour accéder à l'une des 10 places de la petite salle derrière la boutique mais l'accueil est au top et ça vaut vraiment le coup. Les plus pressés choisiront parmi les 8 places dans la boutique qui se libèrent assez rapidement.

Je suis fan de leur cuisine qui donne envie et qui fait du bien :

  • Chirashi (bol de riz à sushi avec poisson cru, avocat, etc., à composer selon vos souhaits
  • Saumon ou maquereau grillés, saumon caramélisé
  • Salade de concombre et algues
  • Aubergines ou courges kabocha confites (un must)
  • Épinards au sésame, tofu grillé, etc.

Vous pouvez commander pleins de petits assortiments à la carte ou un bento qui les regroupe, comme celui aux poissons qui est garni avec saumon et maquereau grillés, salade au concombre, épinards sautés au sésame, courge kabocha confite, racines de lotus et d'autres légumes que je n'arrive pas toujours à identifier. Il est servi avec du riz et du thé vert à volonté. Le prix d'un tel bento est de 13,50 euros, ce qui pour le quartier, la qualité et le service est vraiment abordable.

Resto jamonais place des ternes okame paris

Le signe qui ne trompe pas : des japonaises très élégantes qui viennent manger seules et qui ont l'air de se régaler.

Okamé

235 Rue du faubourg Saint Honoré

Paris 8

samedi 21 février 2015

Tarte fine aux pommes pas si fine ou l'éloge du pèle-pomme

Tarte fine aux pommes

Tarte fine aux pommes pas si fine ou l'éloge du pèle pomme

Mon blog a presque 11 ans et je ne compte plus les ustensiles que j'ai achetés au fil des années. La bonne nouvelle, c'est que je continue à les utiliser.

Le pèle-pomme est une exception car je l'ai acheté bien avant la naissance de C'est moi qui l'ai fait.

Je l'avais trouvé chez A. Simon quand la boutique était encore de l'autre côté de la rue Montmartre là où se situe Replay aujourd'hui. C'est ce qu'utilisent les pâtissiers, sauf ceux qui se sont équipés de machines équivalentes mais électriques.

En version manuelle, cet appareil est super efficace, il ne prend pas beaucoup de place et se lave en quelques secondes.

Vous mettez la pomme sur les piques en métal, vous tournez la manivelle et, à la fin de l'opération, votre pomme est pelée, évidée et coupée en un serpentin. Il suffit de couper la pomme en deux pour avoir des demi-tranches régulières et fines. 

Il y a quelques semaines, j'ai passé une grande quantité de pommes au pèle pomme pour faire une tarte fine. Je crois que la tarte fine est un dessert de restaurant que l'on commande au début du repas. Il s'agit d'un cercle de pâte feuilletée recouvert de tranches de pommes et caramélisé au four. Je ne sais pas si certains restaurants continuent à la faire vraiment car il me semble qu'elles font souvent partie des choses que l'on peut acheter en version surgelée mais, c'est un autre débat.

De mon côté, j'avais envie d'une tarte fine mais avec plein de pommes. Du coup, j'ai alterné 3 couches et j'ai réussi à mettre 6 pommes sur ma tarte.

C'est tout bête à faire mais c'est le genre de dessert que j'aime, surtout le moment où l'on alterne les couches de pommes, je trouve que ça me détend.

Tarte fine aux pommes

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 cercle de pâte feuilletée de 32 cm de diamètre
  • 6 pommes
  • 1 cuil. à soupe rase de sucre de canne
  • 1 cuil. à soupe bombée de poudre d'amandes
  • 35 g de beurre fondu
  • Sucre de canne et cassonade pour la finition
  • Un peu de crème liquide ou de lait pour dorer les bords de la pâte

Comment faire ?

Préchauffez votre four à 180°C.

Mélangez la poudre d'amandes et le sucre.

Pelez les pommes, coupez-les en quatre, retirez le cœur puis coupez les quartiers en tranches (Si vous avez un pèle-pomme, c'est le moment de le sortir du placard).

Posez le cercle de pâte sur une plaque de cuisson antiadhésive et saupoudrez-le avec le mélange aux amandes, en laissant un pourtour libre de 2 cm.

Disposez les tranches de pommes en les superposant un peu, sur une seule couche.

Badigeonnez avec le beurre fondu et saupoudrez d'un voile de sucre de canne.

Ajoutez une autre couche de pommes, badigeonnez avec le beurre fondu et saupoudrez d'un voile de sucre de canne.

Ajoutez une dernière couche de pommes, badigeonnez avec le beurre fondu et saupoudrez d'un voile de sucre de canne.

Rabattez les bords de la pâte sur les pommes, en faisant des plis.

Badigeonnez le bord avec le lait ou la crème, en vous servant d'un pinceau.

Enfournez pour 25 minutes, jusqu'à ce que la tarte soit bien dorée, saupoudrez avec un peu de canonnade en enfournez pour encore 10 minutes.

Laissez tiédir sur une grille.

mardi 17 février 2015

Krantz cake ou babka cake (brioche chocolat noisettes)

Brioche krantz ou babbka

Krantz cake ou babka cake (brioche chocolat noisettes)

La semaine dernière, j'ai ressorti ma bonne veille MAP (machine à pain) pour faire tranquillement une pâte à beignets tandis que je cuisinais d'autres choses.

Dimanche, alors qu'elle trainait encore dans ma cuisine, j'ai eu envie d'une brioche pour le goûter et je me suis lancée dans la préparation d'un Krantz cake appelé aussi Babka.

C'est dans le livre Baking with passion de Dan Lepard que j'ai vu ce gâteau levé pour la première fois mais malheureusement, j'ai complètement raté mon premier essai. Depuis, j'ai trouvé une autre recette dans le livre Jérusalem mais qui nécessite de lever une nuit au frais.

Du coup, ma version de Krantz cake est très personnelle. J'ai utilisé une pâte que l'affectionne pour faire cette brioche tressée à la noisette, la garniture revisitée à ma sauce de la recette de Dan Lepard et la technique de pliage, propre à cette brioche. La garniture se compose d'un mélange sec et mixé de chocolat, de noisettes et de sucre. Elle va très légèrement fondre tout en créant une double texture très agréable.

C'est à la fois une brioche roulée et tressée, ce qui lui donne cet aspect si particulier.

Le Krantz cake ou Babka fait partie des pains levés sucrés que l'on retrouve très souvent dans la cuisine juive ashkénaze. Dans le livre Jérusalem, vous pouvez trouver pleins d'infos sur cette spécialité que l'on retrouve dans bon nombre de boulangerie de Jérusalem.

Vivement la prochaine fois

Krantz cake ou babka cake (brioche chocolat noisettes)

Ingrédients pour 2 Krantz cake

Pour la pâte à brioche

  • 1 sachet de levure sèche de boulanger
  • 470 g de farine T55 ou T45
  • 30 g de flocons de pommes de terre
  • 60 g de sucre
  • 1 cuil. à café rase de sel
  • 40 g de beurre
  • 305 g de lait

Pour la garniture

  • 75 g de sucre
  • 130 g de chocolat noir coupé en morceaux
  • 130 g de noisettes entières

Comment faire ?

Mettez tous les ingrédients de la brioche dans votre machine à pain, dans l'ordre préconisé par le constructeur de votre machine.

Choisissez un programme qui fait le pétrissage et la levée, sans la cuisson (Sur ma Panasonic, j'ai choisi le programme « basic », option « pâte », ce qui prend 2 h 30 minutes).

Pendant ce temps, mixez dans un robot les éléments de la garniture. Vous devez obtenir un mélange amalgamé mais pas trop.

Au bout du programme, sortez la pâte qui a doublé de volume.

Étalez-la en forme de rectangle de 40 sur 30 cm, sur une surface farinée.

Répartissez la garniture sur toute la surface puis roulez la pâte en un boudin.

Tranchez le boudin en deux sur toute la longueur puis tressez les deux parties.

Krantz cake ou babka

Coupez en deux puis mettez chaque morceau dans un moule à cake huilé.

Laissez lever pendant 30 minutes.

Préchauffez votre four à 180°C, badigeonnez le dessus des brioches avec du lait puis enfournez pour 35 à 40 minutes.

Démoulez sur une grille et laissez refroidir.

Cette brioche se conserve très bien pendant 2 jours.

Si vous n'avez pas de machine à pain (MAP)

Mélangez un peu de lait tiède avec le sucre, la levure sèche de boulanger et laissez reposer pendant 10 minutes.

Mélangez le reste des éléments secs dans un grand bol, faites un puit, ajoutez le mélange lait sucre et levure et le beurre mou.

Ramenez la farine progressivement au centre puis pétrir jusqu'à obtenir une pâte souple et élastique mais qui va rester collante (vous pouvez vous servir d'un robot pâtissier)

Mettez-la dans un bol propre, couvrez d'un film étirable et laissez lever dans un endroit tiède, jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Enchaînez comme dans la recette ci-dessus.

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger