mardi 07 octobre 2014

La remise du prix du livre gourmand 750g, c’est jeudi soir : il me reste quelques places pour la soirée

Prix du livre gourmand 750g

En juin, j'ai eu le plaisir de continuer sur la lancée de Florentine en organisant le prix du livre gourmand 750g.

Je me suis penchée sur bon nombre de livres de cuisine pour en sélectionner 10 actuellement en librairie et écrits par des auteurs français.

Vous trouverez la sélection dans cet article.

Le jury de 10 personnes (5 blogueurs et 5 lecteurs de 750g) ont bien travaillé et nous allons pouvoir remettre le prix du livre gourmand 750g lors de notre soirée des Bouquineuses, en même temps que le prix du livre coquet et le prix du roman français organisés tous deux par mes copines du site Confidentielles.

Si vous souhaitez participer à notre soirée, le jeudi 9 octobre 2014, à partir de 19h à l'Atelier 750 Grammes, Paris 10, n'hésitez pas à m'envoyer un message en privé (pascale.weeks.at.gmail.com), il me reste encore quelques places.

Très bonne journée à vous.

lundi 06 octobre 2014

Vinegar fruit cake ou gâteau aux fruits secs & vinaigre

Vinegar cake

Vinegar fruit cake ou gâteau aux fruits secs & vinaigre

Cet été, je me suis amusée avec ce gâteau pour ma rubrique British Corner dans le magazine en ligne Yummy qui est disponible gratuitement sur ce lien. Enjoy !

Mais quelle drôle d'idée de mettre du vinaigre dans un gâteau !

Il se trouve que l'association vinaigre et bicarbonate de sodium permet non seulement de faire lever le gâteau (ça marche aussi avec du bicarbonate seul) mais aussi d'apporter de la légèreté. C'est une histoire de chimie entre le vinaigre et le gluten contenu dans la farine.

Le « vinegar fruit cake » fait partie de cette grande famille de gâteaux anciens en Grande-Bretagne. Ils font partie de l'héritage de la première et de la seconde guerre mondiale durant lesquelles le rationnement était très difficile. Les britanniques ont fait preuve d'ingéniosité pour continuer à faire des gâteaux à la texture pas trop dense malgré l'absence d'œufs.

Dans certains vieux livres, on retrouve des recettes de « vinegar cakes » qui portent le nom de « First War Trench cake » car c'était le gâteau qui l'on faisait et que l'on envoyait aux soldats dans les tranchées. C'est le gouvernement britannique qui avait fourni la recette aux populations. Je me demande si en France nous avons également des recettes qui sont nées suite aux privations durant les deux premières guerres mondiales et qui font encore partie de notre patrimoine culinaire.

Je me inspirée de Dan Lepart, un des plus grands boulangers britanniques, pour cette recette modernisée avec des œufs. Le vinaigre apporte effectivement de la légèreté et je vous rassure, on ne le sent pas.

Vinegar fruit cake ou gâteau aux fruits secs & vinaigre

Ingrédients pour un moule de 23 cm

  • 335 g de farine
  • 125 g de beurre demi sel mou
  • 200 g de raisins secs blonds
  • 18 cl de lait demi écrémé
  • 1 c. à café de bicarbonate de sodium
  • 2 c. à soupe de vinaigre de cidre
  • 3 œufs
  • 135 g de sucre de canne blond
  • 1 peu de beurre pour le moule

Comment faire ?

Beurrer votre moule puis préchauffer votre four à 165°.

Dans un bol, mélanger le lait, le vinaigre et le bicarbonate. Le mélange va mousser, c'est normal.

Dans un grand bol, verser la farine, ajouter le beurre coupé en dés et l'incorporer du bout des doigts.

Ajouter les raisins secs et mélanger.

Dans un autre bol, fouetter les œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange soit bien mousseux.

Ajouter le mélange à base de lait, fouetter, verser dans le bol qui contient la farine et mélanger avec une cuillère en bois ou une spatule, juste pour que le mélange soit homogène.

Verser dans le moule beurré puis enfourner pour 35 à 40 minutes.

Une lame insérée au centre du gâteau doit ressortir sèche.

Démouler sur une grille puis laisser refroidir.

Ce gâteau se conserve deux jours dans une boite en métal.

samedi 04 octobre 2014

Le film Elle l’adore : coup de cœur du week-end

La-minute-cin-sortie-de-elle-l-adore-23-09181250

Billet minute en rentrant du cinéma.

Le week-end n'est pas terminé et si vous ne savez quoi faire demain, je vous invite à aller voir le film « Elle l'adore ». J'avais un peu la flemme de sortir mais je suis ravie d'avoir fait l'effort car ce film est une petite merveille.

C'est l'histoire d'une femme qui aime raconter des histoire un peu farfelues à ses enfants et à ses amis et qui se retrouve entrainée malgré elle dans une folle histoire avec un chanteur dont elle est la fan la plus fidèle.

Ce film est remarquablement bien joué par Sandrine Kiberlain et Laurent Lafitte mais aussi par toute une série d'acteurs, comme ce couple de policiers.

A lire : cet article du Parisien.

Pas de fausse note, l'ambiance est au suspense mais tout en finesse et c'est parfois très drôle. Du beau cinéma français, ça fait plaisir.

Je vous souhaite un très bon dimanche et je vous dis à très bientôt pour une nouvelle recette.

mardi 30 septembre 2014

Le guide du Paris sucré de Caroline Mignot pour une jolie balade gourmande

Le guide du paris sucre caroline mignot

Le guide du Paris sucré de Caroline Mignot

Il y a des soirs où j'aime prendre le courrier, quand j'aperçois au milieu des enveloppes une enveloppe en papier bulle car je sais qu'elle va contenir une surprise. Il y a queqlues jours, c'est le nouveau livre de mon amie Caroline Mignot que j'ai eu le plaisir de découvrir.

Si vous suivez son blog « Table à découvert » ou ses aventures sur les réseaux sociaux, vous savez qu'elle a un bec sucré et qu'elle n'a pas son pareil pour donner envie grâce à sa plume. C'est grâce à elle que j'ai découvert il y a quelques années la barre infernale de François Pralus, une tuerie comme on dit.

Son livre « Le guide du Paris sucré »  qui sort demain aux éditions du Chêne reprend toutes ses plus belles découvertes sucrées parisiennes et régionales (quand les artisans ont une adresse à Paris).

Ce que j'aime dans ce nouvel ouvrage, c'est le parti pris de Caroline de choisir pour chacune des adresses, une seule (ou parfois deux) pâtisserie, chocolat, glace, etc. à ne pas rater dans la boutique.

Du coup, son livre n'est pas juste une liste d'adresses avec un texte descriptif mais une vraie balade gourmande.

Cela donne aussi un coté pointu au livre car on sait qu'elle a gouté aux choses dont elle parle, sans parler des informations précises qu'elle donne sur les artisans.

Impossible de résister à ses descriptions de mille-feuilles, croissants, tartes, kouglofs, Kouign-Amann, cheesecakes, tablettes de chocolat, guimauves, pâtes de fruits, etc.

Envie de craquer ?

RDV à la fin de d'ouvrage avec la liste des boutiques classées par ordre alphabétique et par arrondissement.

Un livre à s'offrir ou à offrir pour faire de jolies balades gourmandes à Paris.

dimanche 28 septembre 2014

Petits-beurre maison et muffins à la pomme pour des goûters à emporter super économiques

Gouters a emporter pas cher

Petits-beurre maison & muffins à la pomme

Après m'être lancée dans la Lunchbox presque bio économique, le repas à emporter en voyage pour ne pas succomber aux produits vendus dans les gares ou sur les aires d'autoroute, voilà que j'explore le monde des goûters à emporter dans le cadre de ma collaboration avec Marque Repère, la Marque De Distributeur des enseignes Centres E. Leclerc.

J'ai toujours fait des gâteaux maison, parce ce que j'aime ça, que les enfants en sont friands (David aussi) mais aussi parce que c'est diablement économique par rapport à des choses équivalentes que l'on peut trouver dans le commerce. Tiens, avez-vous déjà regardé le prix d'un muffin chez Starbucks ?

J'ai tout un répertoire de goûters à emporter qui ont la particularité d'être faciles à faire, faciles à transporter, tout en étant économiques. 

Mise à jour suite à vos commentaires sur Facebook : l'avantage de faire ses propores goûters, c'est aussi de les faire avec des ingrédients de qualité et de consomemr des aliments sans additifs, ni conservateurs

Pour l'occasion, j'ai adapté une de mes recettes de muffins en y ajoutant des pommes, je n'avais jamais essayé et je me suis lancée pour la première fois dans la préparation du petit beurre maison. La pâte se prépare à la casserole en 5 minutes top chrono, nul besoin de penser à sortir le beurre du réfrigérateur.

Les deux recettes sont complémentaires :

Les muffins se préparent en 10 minutes et c'est tellement pratique quand on se rend compte que l'on n'a plus rien dans les placards. L'inconvénient est qu'ils sont meilleurs le jour j et le lendemain mais moins bons après.

La recette du petit beurre est plus longue à préparer, mais tout aussi facile. L'avantage, est qu'ils se conservent plusieurs jours sans problème et c'est tellement bon :-)

A vous de choisir.

Je vous souhaite un très bon dimanche.

Muffins pommes

Les muffins à la pomme, le goûter préféré de Noé

0,20 euros par muffin avec les produits Marque Repère

Ingrédients pour 12 personnes

  • 320 g de farine à levure incorporée
  • Ou 320 g de farine & 2 cuil. à café de levure chimique
  • 2 pincées de sel
  • 2 pommes
  • 90 g de sucre de canne roux
  • 50 g d'huile végétale
  • 2 œufs label rouge
  • 25 cl de lait
  • ½ cuil. à café de cannelle moulue
  • Cassonade pour la finition

Comment faire ?

Mettez des caissettes en papier dans votre moule à muffins.

Préchauffez votre four à 180°C.

Pelez les pommes, retirez le cœur puis râpez la chair.

Dans un grand bol, mélangez la farine à levure incorporée ou la farine et la levure, le sucre, le sel et la cannelle.

Dans un petit bol, battez les œufs avec le lait et l'huile.

Versez ce mélange dans le premier bol, ajoutez les pommes râpées et mélangez à l'aide d'une cuillère, juste assez pour que l'on ne voit plus la farine. Le mélange doit être encore grumeleux.

Remplissez les caissettes aux ¾, parsemez de sucre cassonade.

Enfournez pour 18 minutes.

Retirez les caissettes du moule puis laissez refroidir sur une grille.

Petit beurre fait maison

Le petit-beurre maison

0,90 euros pour une trentaine de petits-beurre avec les produits Marque Repère

Je me suis inspirée de la recette de Piroulie

Ingrédients pour une trentaine de biscuits

  • 250 g de farine
  • ½ cuil. à café de levure chimique
  • 100 g de sucre de canne roux
  • 100 g de beurre demi sel
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 5 cl d'eau (50g)

Comment faire ?

Mettez le beurre, le sucre et l'eau dans une casserole et portez à ébullition sur feu moyen.

Mélangez de temps en temps puis retirez la casserole du feu quand le beurre est fondu.

Versez dans un bol et laissez tiédir pendant 15 minutes.

Ajoutez la fleur de sel, la farine, la levure et mélangez à l'aide d'une cuillère en bois, jusqu'à ce que la pâte s'amalgame et forme une boule.

Emballez dans du film étirable et réservez au frais pendant 2 à 3 heures.

Etalez la pâte entre deux feuilles de papier film, sur une épaisseur de 4 mm.

Détaillez des biscuits à l'aide d'un emporte-pièce en forme de petit-beurre puis déposez-les sur une plaque de cuisson anti adhésive.

Piquez chaque biscuit de coups de fourchette puis enfournez pour 10 minutes, dans un four préchauffé à 165°C.

Les biscuits doivent être dorés.

Billet sponsorisé.

vendredi 26 septembre 2014

10 trucs sympas à ajouter dans une salade de carottes râpées (home made of course)

Salade rapee de courge kabocha et carottes vue 1

Salade de carottes rapées à la courge kabocha

J'ai beau travailler pour un site de cuisine, quand je rentre à la maison, j'ai parfois besoin de me vider la tête. Je commence par prendre une douche, luxe suprême quand les enfants grandissent et que vous n'êtes pas obligés de vous consacrer à eux à la seconde ou vous entrez chez vous.

Je m'attaque ensuite au repas.

Mon truc préféré pour me vider la tête, c'est la salade de carottes râpées. Je pèle les carottes, je les lave et je les râpe. Comme nous ne sommes plus que 3, j'utilise une râpe suisse, c'est très pratique comme ustensile. Sinon, quand nous sommes plus nombreux, j'aime beaucoup utiliser ce salad maker.

Rape suisse

Alors que j'enchaine ces opérations simples, je me demande ce que je vais ajouter de bon à ma salade de carottes et en même temps, j'ai l'idée de ce billet.

Selon les jours, mes placards et mon humeur, ça change. Voilà mes trucs préférés que j'ajoute régulièrement.

Des graines de tournesol et/ou de courges

Ca croque et il parait que c'est bon pour la santé

Des pistaches

Toujours pour le coté croquant, leur goût et leur jolie couleur

Des raisins secs

Les carottes aiment le sucré salé

Salade_carottes_daikon_vue_1

Du zeste de citron et une sauce à base de jus de citron

Cela donne du peps et j'aime tout ce qui est acidulé

Un mélange de cumin, coriandre et gingembre moulus

Les carottes aiment les épices

Des herbes fraiches

Elles apportent de la fraicheur et donnent une jolie couleur à la salade

Des betteraves crues râpées ou d'autres légumes râpés

J'aime beaucoup le mariage carotte et betterave, même si cette dernière colore les doigts et les carottes en violet. A déconseiller si vous venez de vous faire les ongles. Si vous détestez les betteraves, elles ne font pas l'unanimité, c'est chouette aussi avec du choux rouge, du daïkon (voir cette salade de carottes râpées au daïkon, vinaigrette thaïe) ou de la courge, comme dans cette salade de carottes et de courge kabocha

De la pomme fruit

Pour le coté croquant et frais comme dans cette salade de carottes râpées à la pomme et aux épices

Du fromage de féta

Son coté moelleux et sa pointe de sel se marient bien avec la carotte

Salade radis carotte comte

Du fromage de Conté ou de Cantal entre deux

Le fromage fraichement râpé dans les crudités, c'est presque magique. Cela apporte une texture super intéressante à la salade et beaucoup de goût.

Et vous, vous ajoutez quoi dans votre salade de carottes râpées ?

mardi 23 septembre 2014

Et si l'on devenait accro aux bonnes infusions (tisanes) ?

Infusions jardin tropical palais des thés

Les infusions Les jardins du Palais des thés

Je suis fidèle depuis des années aux thés du Palais des thés.

Je suis reconnaissante à cette maison c'est grâce aux événements qu'elle organise régulièrement que j'ai appris beaucoup de choses sur la préparation du thé (voir mon article sur comment préparer le thé et celui comment préparer un thé glacé).

Le Palais des Thés vient de se lancer dans l'aventure des infusions. Comme nous l'explique avec passion François-Xavier Delmas, le fondateur du Palais des thés, de nombreux clients amateurs de thé regrettent le fait de ne pas pouvoir en boire après 17 h (c'est une heure qui revient souvent comme il nous l'explique en souriant).

Du coup, il a mis en œuvre l'énergie et le savoir-faire de l'univers des thés pour mettre au point de délicieuses infusions.

Cela donne 7 mélanges à base de fruits, de fleurs, et de plantes aromatiques. Pas de théine, elles permettent de remplacer le thé le soir.

J'ai eu le plaisir de goûter à la gamme complète lundi dernier dans la très jolie boutique d'origine de la maison, celle du Marais.

Mes mélanges chouchou : Jardin suspendu qui évoque pour moi un bonbon acidulé mais sans le coté sucré, jardin d'épices pour prendre un peu d'avance sur Noël mais tout en douceur et jardin tropical.

Chaque infusion a des propriétés qui lui sont propres, je vous invite à lire cela sur le site du palais des thés.

Comment préparer une infusion ?

A chaud : faites infuser 2 g de mélange (quantité pour une tasse) dans une eau à 80-90°C. Comme pour le thé, l'idéal est d'utiliser une eau filtrée.

A froid : on compte 4 g de mélange pour une tasse et on laisse infuser à température ambiante pendant 30 minutes puis on met au frais.

Les infusions en cuisine

Soupe pétillante de framboises avec infusion du palais des thés

On peut les utiliser pour faire par exemple de jolies soupes de fruits, comme cette soupe pétillante aux framboises.

Comment faire : il suffit de faire infuser au frais le mélange jardin fruité dans de la limonade ou de l'eau pétillante puis d'y ajouter des framboises fraîches. C'est un délice.

 

dimanche 21 septembre 2014

Poêlée de maïs doux aux courgettes, féta et herbes fraiches

Poelee de mais courgetets feta vue 1

Poêlée de maïs doux aux courgettes, féta et herbes fraiches

Petit retour en arrière avec cette recette qui date du temps où je travaillais à la maison et que je préparais des recettes avec des nouveaux produits, comme ce maïs à poêler.

En France, nous avons tendance à consommer le maïs froid dans des salades et c'est dommage de ne pas explorer les versions chaudes comme on le fait dans d'autres cultures culinaires.

Avec ce maïs doux à poêler, on a l'impression de croquer dans un épi de maïs. A tester avec cette recette que nous avions beaucoup appréciée à la maison.  Heureusement car j'avais du la refaire deux fois, ma photo n'étant pas très réussie la première fois :-)

Poêlée de maïs doux aux courgettes, féta et herbes fraiches

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : une dizaine de minutes

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 boite de maïs doux au sel de Guérande à poêler Géant vert
  • 2 courgettes
  • 75 g de féta
  • 4 cuil. à soupe d'herbes fraiches ciselées (persil plat, coriandre, ciboulette, etc.)
  • 20 g de beurre
  • Fleur de sel
  • Poivre du moulin

Préparation

Retirez les extrémités des courgettes, fendez-les en deux puis en quatre et coupez la chair en petits dés d'1,5 cm.

Au-dessus d'un bol, émiettez la féta entre vos mains

Faites fondre la moitié du beurre sur feu vif, ajoutez le maïs doux égoutté et faites-le revenir pendant 3 à 5 minutes, en mélangeant de temps en temps. Les grains doivent être dorés.

Versez le maïs doux dans un bol.

Faites fondre le restant de beurre, ajoutez les dés de courgettes puis faites-les revenir sur feu moyen pendant 8 à 10 minutes, en mélangeant de temps en temps. Ajoutez le maïs doux et faites cuire pendant 2 minutes en mélangeant.

Hors du feu, ajoutez les herbes fraiches un peu de fleur de sel, du poivre du moulin et mélangez. Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Répartissez la poêlée sur 4 assiettes, ajoutez le fromage de féta et servez.

mercredi 17 septembre 2014

Bara Brith à la bière (cake aux raisins secs et à la bière)

Cake aux fruits secs et à la bière

Bara Brith à la bière

Le Bara Brith est le gâteau emblématique du pays de Galles, tout comme le Barm Brack est celui de l'Irlande.

Il existe en deux versions : une plus ancienne à la levure de boulanger qui ressemble à un pain sucré aux raisins secs que l'on faisait avec des restes de pâte à pain et une version plus récente façon « fruit cake » préparée avec de la levure chimique.

Dans les 2 cas, on le sert avec une tasse de thé, le Bara Brith fait partie de ce que l'on appelle un « tea bread ».

Il a la particularité de ne pas contenir du tout de beurre. Pour l'apprécier à sa juste valeur, il faut le couper en tranches puis le tartiner de beurre juste au moment de le servir.

Vous pouvez me croire, c'est divin.

La première fois que j'ai fait ce gâteau, c'était pour faire plaisir à ma belle-mère galloise car je sais qu'elle est très attachée à ses origines. C'est aussi devenu un des gâteaux préférés de mon fils Noé. C'est un peu mon joker quand je veux lui faire plaisir ou le consoler d'un chagrin comme ceux que l'on peut avoir quand on est enfant.

Habituellement, les raisins sont trempés dans du thé chaud la veille. Dans cette version, j'ai choisi de les faire tremper dans de la bière. Je voulais absolument essayer, je suis persuadée d'avoir vu cette technique quelque part même si je suis incapable de savoir où. Je dois avouer que je me demande même si je n'ai pas rêvé cette manière de faire.

Même si la version à la bière n'est pas authentique, je vous la conseille vivement car le résultat est très parfumé, un peu à l'image de certains cakes au chocolat et au vin rouge que l'on trouve dans la cuisine française.

Si vous avez des enfants, ne soyez pas inquiet, l'alcool de la bière va disparaitre à la cuisson et vous ne conserverez que ses arômes.

Bara Brith à la bière

Ingrédients pour un grand moule à cake

  • 175 g de raisins secs
  • 175 g de raisins blonds
  • 225 g de sucre de canne blond non raffiné (j'aime beaucoup celui d'Alter Ecco)
  • 30 cl de bière ambrée comme la Inseine des Pubs The Frog)
  • 300 g de farine T45 ou T55
  • 2 c. à café rase de levure chimique
  • 1 œuf légèrement battu
  • Un peu d'huile pour le moule

Comment faire ?

La veille : Mettre les raisins dans un bol avec le sucre. Ajouter la bière, mélanger, couvrir et laisser gonfler pendant la nuit.

Le lendemain

Huiler votre moule à cake puis préchauffer votre four à 150°C.

Dans un bol, mélanger la farine et la levure. Ajouter l'œuf et mélanger.

Ajoutez le mélange raisin, sucre et bière et mélanger.

Verser dans le moule, lisser la surface et enfourner pour 1 h à 1 h 15 minutes.

Une lame de couteau insérée au centre doit ressortir sèche.

Laisser tiédir 10 minutes puis démouler sur une grille.

Ce gâteau se conserve très bien pendant une dizaine de jours, emballé dans du papier cuisson ou dans du film étirable.

Astuce : pour faire une version au thé, il suffit de remplacer les 300 g de farine par 275 g de farine et de faire tremper les raisins dans le sucre et 30 cl de thé très chaud pendant une nuit, comme dans cette recette de Bara Brith.

dimanche 14 septembre 2014

Crumble aux prunes, pâte à crumble au beurre noisette et aux épices

Crumble prunes

Crumble aux prunes

Je ne compte plus les fois où l'on m'a demandé « Et tu continues ton blog ? » depuis que je suis redevenue salariée. Bon, j'ai souvent envie de dire aux gens d'aller lire mon blog pour vérifier mais ça ferait un peu passive agressive, non ?

En fait, comme je cuisine toujours, certes beaucoup moins et de manière très différente, je continue à alimenter mon blog, sans me poser de questions.

Dans les choses qui ont changé, c'est l'anticipation et je cuisine beaucoup plus au feeling, selon mes envies et surtout en fonction du temps dont je dispose et de l'état de mes provisions.

Je redécouvre les desserts tout simples comme le crumble. Je reste tout de même une blogueuse dans l'âme avec toujours l'envie de tester de nouvelles manières de faire, comme ce crumble au beurre noisette et épices de Clotilde du blog Chocolate & Zucchini. Figurez-vous que dans cette recette on prépare la pâte à crumble en faisant fondre le beurre. Cela donne un résultat très proche des premiers crumbles que j'ai mangés en Grande-Bretagne

Cela fait deux fois que je le fais et il remporte toujours autant de succès. A votre tour de vous laisser tenter.

Crumble aux prunes, pâte à crumble au beurre noisette

D'après la recette de Clotilde

 

Ingrédients pour 6 à 8 personnes

Pour les fruits

  • 1 kg de prunes (j'ai utilisé un mélange de quetsches et de reine-claude)
  • 1 cuil. à soupe rase de sucre de canne

Pour le crumble

  • 150 g de farine T55
  • 30 g de poudre d'amandes
  • 120 g de sucre de canne non raffiné (j'aime beaucoup celui d'Alter Ecco)
  • 3 grosses pincées de cannelle moulue
  • 3 grosses pincées de gingembre moulu
  • 115 g de beurre demi sel

Comment faire ?

Dénoyautez les prunes puis coupez la chair en gros dés.

Mettez-les dans un bol avec le sucre, mélangez et réservez pendant au moins 30 minutes.

Dans un bol, versez les éléments secs et mélangez.

Mettez le beurre dans une casserole et faites chauffer sur feu moyen. Le beurre va passer par plusieurs étapes. Quand le beurre dégage une odeur de noisettes grillées, versez d'un seul coup sur les éléments secs et mélangez à l'aide d'une fourchette jusqu'à ce que le beurre soit absorbé.

Et c'est tout !

Répartissez les fruits dans un plat à gratin, recouvrez avec la pâte à crumble et enfournez pour 40 minutes dans un four préchauffé à 180°C (four à chaleur tournante).

Servez tiède ou à température ambiante.

Crumble prunes deux

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger