vendredi 24 octobre 2014

Sponge pudding & butterscotch sauce

Sponge pudding et butterscotch sauce

Sponge pudding à la butterscotch sauce

Quand j'ai écrit mon article sur les spécialités britanniques qui n'ont pas traversé la manche, j'aurais pu citer les puddings. Il n'y a pas plus anglais que ce dessert, à ne pas confondre avec le terme « pudding » qui désigne un dessert en général (what would you like for pudding ?) est la phrase que vous risquez d'entendre à la fin d'un repas dans un restaurant. Le vrai pudding est toujours précédé d'un autre mot, comme le le Plum pudding ou le Christmas pudding, assez riches. Il existe aussi des puddings plus légers, comme le Sponge pudding ou ce lemon pudding.

Le Sponge Pudding est un grand classique britannique que l'on retrouve à la carte des pubs ou comme dessert lors des repas dominicaux. La version traditionnelle est cuite dans un moule à pudding (pudding bassin) à la vapeur. Cette version cuite au bain-marie est plus simple à préparer mais ne déroge pas à la tradition. J'ai utilisé des moules individuels à puddings que l'on trouve en Grande-Bretagne mais vous pouvez utiliser des moules à muffins en métal ou en silicone.

La butterstock sauce est l'équivalent britannique de notre sauce caramel au beurre salé. Elle est préparée avec le Golden syrup dont je parle longuement dans cet article.

Golden syrup

Sponge pudding à la butterscotch sauce

Préparation : 20 min, Cuisson : 35 min

Ingrédients pour 4 personnes

Pour les Sponge puddings

  • 100 g de beurre demi-sel mou
  • 50 g de Golden Syrup tiède
  • 30 g de sucre
  • 2 œufs
  • 100 g de farine
  • 1 c. à c. rase de levure chimique

Pour la Butterscotch sauce

  • 50 g de beurre demi-sel
  • 75 g de cassonade ou de sucre muscovado
  • 50 g de sucre
  • 150 g de Golden Syrup
  • 10 cl de crème liquide

Sponge pudding with butterscotch sauce

Comment faire ?

Commencez par préparer la sauce.

Dans une casserole, faites chauffer sur feu doux le beurre, les sucres et le Golden Syrup.

Quand le beurre est fondu, mélangez très souvent et prolongez la cuisson pendant 10 minutes.

Il ne doit plus rester de grains de sucre quand vous grattez le fond de la casserole avec une cuillère en bois.

Hors du feu, ajoutez petit à petit la crème, tout en mélangeant. Versez dans un bocal et réservez.

Préparez les puddings.

Préchauffez votre four à 180°C (chaleur tournante).

Beurrez 4 moules individuels à puddings ou 4 moules à muffins en métal.

Dans un bol, mélangez le beurre mou, le sucre et le Golden Syrup tiède, jusqu'à ce que l'ensemble soit bien crémeux.

Ajoutez les œufs légèrement battus, petit à petit, tout en mélangeant.

Ajoutez la farine, la levure et mélangez juste assez pour incorporer la farine.

Remplissez les moules avec la pâte, mettez les moules dans un plat à gratin et ajoutez de l'eau bouillante, afin que celle-ci arrive à la moitié du niveau de la pâte.

Enfournez pour 20 à 25 minutes, une pointe de couteau insérée au centre doit ressortir propre.

Sortez les moules du bain-marie, attendez 5 minutes puis démoulez les puddings sur une grille.

Servez-les tièdes en les arrosant de 2 cuillères à soupe de Golden Syrup.

Si vous ne les servez pas de suite, mettez-les dans un plat à gratin, arrosez chaque pudding d'une grosse cuillère de sauce et réservez à température ambiante.

Au moment de servir, faites-les réchauffer 1 minute dans un four à micro-ondes ou dans un four. Dans ce cas, mettez-les pudding dans le four éteint, allumez celui-ci sur 180°C et comptez 8 minutes de cuisson.

Astuces

Si vous utilisez un moule à muffins en silicone, vous n'aurez pas besoin de bain-marie.

Vous pouvez servir ces pudding avec de la glace à la vanille en plus de la sauce.

mercredi 22 octobre 2014

La Pâtisserie des Rêves & Friends au BHV Le Marais : restaurant et salon de thé

La patisserie des reves bhv le marais paris

Il était temps que j'en parle !

La Pâtisserie des rêves de Philippe Conticini s'est installée au 3ième étage du BHV Le Marais en juin dernier. J'ai testé à la fin de l'été et j'en garde un super souvenir.

Jusqu'à présent, seule la pâtisserie des rêves de la rue de Longchamp bénéficiait d'un salon de thé, pas très grand mais très agréable, voir mon billet sur le goûter chic à la pâtisserie des rêves.

Je ne suis pas fan des restaurants dans les grands magasins, j'ai l'impression d'étouffer et ça me gâche le plaisir. Ici, pas de problème puisque deux pans de mur disposent de grandes fenêtres avec une jolie vue sur Paris. L'ambiance est lumineuse, l'espace tout en courbes est très agréable et j'aime beaucoup le décor frais avec le sol et les tables en bois clair et les chaises jaunes.

Patisserie des reves au bhv le maiais paris

La pâtisserie des rêves & Friends, c'est un salon de thé où l'on se délecte des superbes pâtisseries de Philippe Conticini (je ne résiste plus à son Paris Brest et à sa tarte tatin), de ses infusions glacées, ses glaces maison, ses cakes, madeleines, etc. On y retrouve ses gâteaux sous des cloches en verre, signature de la maison. Les pâtisseries sont vendues aussi à emporter.

Tarte tatin patisserie des reves philippe conticini

Cake matcha framboise philippe conticini

Mais ce n'est pas tout …

Vous pouvez y déjeuner. Philippe Conticini a convié des chefs qui cuisinent devant vous des entrées et des plats basés sur leurs souvenirs d'enfance. Ce jour-là, j'ai mangé une délicieuse salade avec une déclinaison de burrata et des copeaux de poutargue préparée par Simone Tondu et appelée « La salade Mon Sud ».

Plat salé patisserie des reves bhv le marais

Une jolie adresse pour déjeuner avec une amie ou pour prendre un goûter.

La pâtisserie des rêves du BHV Le Marais

BHV Marais, 3ème étage

36 rue de la Verrerie, Paris 4

dimanche 19 octobre 2014

Sablés amandes et grué de cacao

Sables grue de cacao dans boite

Sablés amandes et grué de cacao

Un jour, il faudra que je vous raconte le nombre de livres que j'ai achetés juste parce qu'une blogueuse en avait parlé avec enthousiasme sur son blog.

Il y a quelques années, en un petit week-end, nous avons vidé la maison pour faire des travaux. Tous mes cartons de livres de cuisine sont partis dans un garde meuble. Je devais les récupérer rapidement mais vous savez comment ça se passe quand on démarre des gros travaux ! J'ai dû me passer de mes livres pendant un bon moment.

Est arrivé le moment où nous avons pu vider le garde meuble. Nous l'avons fait petit à petit et je me souviens encore de la tête de David quand il déposait devant moi week-end après week-end des nouveaux cartons étiquetés « livres de cuisine ». Je dois avouer qu'à ce moment-là, je me suis sentie complétement dépassée, voire honteuse et c'est une sensation que je n'aime pas beaucoup. Comme on ne refait pas le passé, j'ai donné ou vendu ceux dont j'avais oublié l'existence durant cette longue période. Depuis, je continue à acheter des livres mais de manière raisonnable.

Dans ma bibliothèque se trouve encore un livre appelé Bittersweet que j'avais acheté en Grande Bretagne grâce à Sandra du blog Le Pétrin. C'est un livre que j'attrape de temps en temps pour le bouquiner car son auteur, Alice Medrich, y raconte son histoire quand elle a monté sa première boutique dédiée aux desserts au chocolat et aux bonbons de chocolat appelée «Cocolat » aux Etats Unis dans les années 70.

Je suis une adeptes de ces livres très personnels. Pour la petite histoire, elle a eu un coup de foudre pour les truffes au chocolat à Paris au début des années 70 et c'est elle qui la première a fait connaitre cette spécialité aux Etats-Unis. Le New York Times l'a d'ailleurs surnommé « Madam Cocolat ».

Je n'avais jamais rien fait dans son livre, jusqu'au jour où je cherchais une recette de sablés à faire avec du grué de cacao.

Le grué de cacao donne un esprit de chocolat aux sablés, mais sans ajouter de sucre, j'adore.

Sables amandes et grué de cacao-001

Sablés amandes et grué de cacao

D'après la recette d'Alice Medrich dans son livre Bittersweet

Ingrédients pour une trentaine de biscuits

  • 100 g de poudre d'amandes
  • 75 g de farine T55
  • 25 g de farine T80
  • 40 g de Maïzena
  • 80 g sucre de canne blond
  • 2 pincées de sel
  • 75 g de beurre demi sel mou
  • 2 cuil. à soupe d'eau
  • 1 cuil. à café d'extrait de vanille
  • 35 g de grué de cacao

Comment faire ?

Comme dans le livre Bittersweet, j'ai utilisé pour cette recette un robot non pas pâtissier mais ménager, celui avec la double lame qui tourne.

Versez la poudre d'amandes, les farines, la maïzena, le sucre et le sel dans le bol et donnez 2 à 3 impulsions, juste pour mélanger les poudres.

Ajoutez le beurre coupé en dés et donnez à nouveau quelques impulsions pour que la pâte commence à s'amalgamer.

Ajoutez l'eau, l'extrait de vanille et le grué de cacao et donnez à nouveau quelques impulsions, jusqu'à ce que la pâte s'amalgame.

Elle ne va pas former de boule.

Versez la pâte sur une feuille de papier film ou cuisson et formez une boule en périssant très légèrement. Divisez la boule en deux et formez deux boudins de 4 cm de diamètre.

Emballez dans du film étirable et réservez au frais pendant au moins 1 heure.

Préchauffez votre four à 165°C.

Coupez chaque boudin en tranches d'1 cm d'épaisseur et posez les sablés sur des plaques de cuisson antiadhésives.

Enfournez pour 12 minutes environ, jusqu'à ce que les bords soient dorés.

Laissez refroidir sur une grille puis conservez dans une boite à gâteaux en métal.

 

mardi 14 octobre 2014

Mini apple pie aux noix de pécan & vanille

Mini tourtes aux pommes noix de pecanMini apple pie aux noix de pécan & vanille

Quand j'étais ado, j'étais folle des « apple pie » en version individuelle que l'on trouvait dans les supermarchés en Grande-Bretagne sous la marque Mr Kipling. Elles existent toujours d'ailleurs. Le seul problème est que j'ai du mal à les apprécier à présent, les goûts changent et je remarque aujourd'hui le coté industriel de la chose.

Mr kipling apple pie

Je pourrais vous raconter que j'ai essayé de recréer mon souvenir d'adolescente mais la raison de ces petites tourtes à la pomme est nettement moins romantique : il s'agissait tout simplement d'utiliser des pommes avant qu'elles ne se gâtent et de la pâte feuilletée qui arrivait à grand pas à sa date de péremption.

C'est ce qui arrive parfois quand on passe son temps à courir en dehors de la maison.

Ces petites tourtes sont très agréables, la pâte est croustillante au-dessus (n'oubliez pas la touche de cassonade) et en dessous et les pommes sont bien fondantes. J'ai utilisé un mélange de pommes de la variété Cox et des reines des reinettes trouvées sur le marché de Nogent Sur Marne chez un producteur qui vend en direct.

Je n'ai pas mis de cannelle avec les pommes, David ne l'aime pas mais un mélange de jus de citron, de sucre, de beurre et de vanille. Un jour, je me pencherais sur le mystère de la pâte super friable et fondante des apple pie de chez Mr Kipling.

En attendant, je vous invite à tester cette version.

Mini tourtes aux pommesnoix de pecan vanille

Mini apple pies aux noix de pécan & vanille

Ingrédients pour 8 mini apple pies

  • 7 petites pommes
  • 1 cuil. à soupe rase de sucre de canne complet
  • 25 g de beurre demi sel
  • 15 g de sucre de canne complet
  • 1 gousse de vanille
  • 2 cuil. à soupe de jus de citron
  • 50g de noix de pécan
  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • Un peu de lait pour dorer la pâte
  • Sucre cassonade pour la finition

1 moule à muffins en métal

Comment faire ?

Pelez les pommes, coupez-les en quatre, retirez le cœur et coupez en dés.

Mettez-les dans un bol, ajoutez la cuillère à soupe de sucre et mélangez.

Dans les rouleaux de pâte feuilletée, détaillez 8 cercles de 9 cm de diamètre (pour la base) et 8 cercles de 7 cm de diamètre (pour le dessus).

Garnissez le moule à muffins avec les cercles les plus grands et réservez au frais avec les autres cercles.

Fendez la gousse de vanille puis grattez les graines à l'aide de la pointe d'un couteau.

Faites chauffer le beurre dans une poêle. Quand il est mousseux, ajoutez le sucre et faites cuire sur feu ente moyen et viif, en mélangeant de temps.

Quand le mélange est sirupeux, ajoutez le jus de citron, la vanille et mélangez pendant 30 secondes.

Ajoutez les dés de pommes, les noix de pécan coupées grossièrement en morceaux, mélangez et faites cuire pendant 5 minutes, sur feu moyen.

Les pommes doivent être fondantes.

Pommes poelees vanille sucre et citron

Préchauffez votre four à 180°C.

Répartissez le mélange aux pommes dans le moule à muffins, dans les cercles de pâte.

Badigeonnez le bord des cercles restants et déposez-les (bords humectés en dessous) sur chaque alvéole.

Faites les rentrer très légèrement puis pressez entre vos doigts, afin de faire adhérer les deux cercles de pâte, bord à bord.

Percez le dessus de chaque tourte en deux endroits à l'aide d'un couteau.

Badigeonner le dessus avec le lait et saupoudrez de sucre cassonade.

Enfournez pour 20 minutes environ, jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.

Laissez refroidir 1 minute puis démoulez les tourtes.

Servez tiède.

samedi 11 octobre 2014

Salade en bocal pour déjeuner au boulot

Salade en bocal ou salad in a jar

Salade en bocal

C'est sur Pinterest que j'ai vu pour la première fois des salades présentées dans des bocaux, des Mason Jars pour être précise.

Les Mason Jars de la marque Mason jar sont des bocaux qui existent depuis des lustres mais qui sont devenus du dernier chic dans les pays anglo-saxons. On y met des salades, des mélanges de granola et de yaourt pour son petit déjeuner mais aussi des eaux de fruits ou de légumes, son thé glacé, etc. Les adeptes du DIY s'en donnent à cœur joie aussi en customisant les bocaux avec parfois beaucoup de talent.

Ils sont en passe de faire un carton aussi en France mais surtout chez les foodistas car on ne les trouve quand même pas à tous les coins de rue (Pour craquer, RDV sur le site My Sweet Boutique).

J'imagine que cette folie du verre dans les pays anglo-saxons vient du fait que transporter sa nourriture dans du plastique ou pire, la faire réchauffer dans du plastique de mauvaise qualité sont montrés du doigt car cela poserait des problèmes au niveau de notre santé. J'ai raté la conférence de presse sur le sujet organisée par l'une des plus grosses entreprises fabricantes de verre mais c'est promis, je vous en parlerai un jour.

Comme je suis curieuse, dans le cadre de l'écriture d'un dossier sur les Lunchbox, ces déjeuners que l'on apporte au boulot, j'ai testé la salade en bocal à la maison.

Le principe est de mettre au fond du bocal une vinaigrette ou une sauce de salade puis d'empiler des couches d'ingrédients. Vous emportez votre salade puis, au moment du déjeuner, vous secouez le bocal et vous versez son contenu sur une assiette. Vous pouvez aussi transporter la vinaigrette à part (ce que j'ai fait) et la verser sur la salade au moment de la manger.

Verdict : c'est amusant d'empiler les choses dans le bocal, tout en essayant de faire un truc joli, c'est chouette pour utiliser les restes et l'avantage, c'est que la salade se conserve très bien au frais pendant au moins 24 h. Et comme je n'aime pas manger dans une boite en plastique, je suis ravie de cette nouvelle idée.

J'ai utilisé un bocal de chez Le Parfait, j'en ai tout un stock à la maison, ceux de 50 cl sont parfaits pour une salade.

Et vous, vous avez déjà essayé ?

Salade en bocal pour déjeuner au boulot

Ingrédients pour 1 personne

  • 3 cuil. à soupe de riz cuit
  • 5 cm de concombre
  • 1 poignée de tomates cerise
  • 50 g de fromage de féta
  • 1 grosse poignée de pousses de salade ou de feuilles de laitue
  • 1 petite poignée de graines de tournesol torréfiées
  • + Une vinaigrette à transporter dans un petit bocal de confiture, ceux que l'on pique dans les hôtels :-)

Comment faire ?

Coupez le concombre en dés après avoir retiré les graines, coupez les tomates cerise en quatre et émiettez le fromage de féta.

Coupez la laitue ou les pousses de salade avec une paire de ciseaux, ça prend moins de place et c'est plus facile à manger à la fourchette.

Dans le bocal, commencez par le riz, ajoutez les dés de concombre, les dés de tomates et le fromage de féta.

Terminez par la salade et parsemez de graines de tournesol.

Fermez le bocal et conservez-le au frais.

Au moment de servir, versez dans une assiette ou dans un bol, ajoutez la vinaigrette, mélangez et régalez-vous.

Je vous souhaite un très bon week-end.

mardi 07 octobre 2014

La remise du prix du livre gourmand 750g, c’est jeudi soir : il me reste quelques places pour la soirée

Prix du livre gourmand 750g

En juin, j'ai eu le plaisir de continuer sur la lancée de Florentine en organisant le prix du livre gourmand 750g.

Je me suis penchée sur bon nombre de livres de cuisine pour en sélectionner 10 actuellement en librairie et écrits par des auteurs français.

Vous trouverez la sélection dans cet article.

Le jury de 10 personnes (5 blogueurs et 5 lecteurs de 750g) ont bien travaillé et nous allons pouvoir remettre le prix du livre gourmand 750g lors de notre soirée des Bouquineuses, en même temps que le prix du livre coquet et le prix du roman français organisés tous deux par mes copines du site Confidentielles.

Si vous souhaitez participer à notre soirée, le jeudi 9 octobre 2014, à partir de 19h à l'Atelier 750 Grammes, Paris 10, n'hésitez pas à m'envoyer un message en privé (pascale.weeks.at.gmail.com), il me reste encore quelques places.

Très bonne journée à vous.

lundi 06 octobre 2014

Vinegar fruit cake ou gâteau aux fruits secs & vinaigre

Vinegar cake

Vinegar fruit cake ou gâteau aux fruits secs & vinaigre

Cet été, je me suis amusée avec ce gâteau pour ma rubrique British Corner dans le magazine en ligne Yummy qui est disponible gratuitement sur ce lien. Enjoy !

Mais quelle drôle d'idée de mettre du vinaigre dans un gâteau !

Il se trouve que l'association vinaigre et bicarbonate de sodium permet non seulement de faire lever le gâteau (ça marche aussi avec du bicarbonate seul) mais aussi d'apporter de la légèreté. C'est une histoire de chimie entre le vinaigre et le gluten contenu dans la farine.

Le « vinegar fruit cake » fait partie de cette grande famille de gâteaux anciens en Grande-Bretagne. Ils font partie de l'héritage de la première et de la seconde guerre mondiale durant lesquelles le rationnement était très difficile. Les britanniques ont fait preuve d'ingéniosité pour continuer à faire des gâteaux à la texture pas trop dense malgré l'absence d'œufs.

Dans certains vieux livres, on retrouve des recettes de « vinegar cakes » qui portent le nom de « First War Trench cake » car c'était le gâteau qui l'on faisait et que l'on envoyait aux soldats dans les tranchées. C'est le gouvernement britannique qui avait fourni la recette aux populations. Je me demande si en France nous avons également des recettes qui sont nées suite aux privations durant les deux premières guerres mondiales et qui font encore partie de notre patrimoine culinaire.

Je me inspirée de Dan Lepart, un des plus grands boulangers britanniques, pour cette recette modernisée avec des œufs. Le vinaigre apporte effectivement de la légèreté et je vous rassure, on ne le sent pas.

Vinegar fruit cake ou gâteau aux fruits secs & vinaigre

Ingrédients pour un moule de 23 cm

  • 335 g de farine
  • 125 g de beurre demi sel mou
  • 200 g de raisins secs blonds
  • 18 cl de lait demi écrémé
  • 1 c. à café de bicarbonate de sodium
  • 2 c. à soupe de vinaigre de cidre
  • 3 œufs
  • 135 g de sucre de canne blond
  • 1 peu de beurre pour le moule

Comment faire ?

Beurrer votre moule puis préchauffer votre four à 165°.

Dans un bol, mélanger le lait, le vinaigre et le bicarbonate. Le mélange va mousser, c'est normal.

Dans un grand bol, verser la farine, ajouter le beurre coupé en dés et l'incorporer du bout des doigts.

Ajouter les raisins secs et mélanger.

Dans un autre bol, fouetter les œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange soit bien mousseux.

Ajouter le mélange à base de lait, fouetter, verser dans le bol qui contient la farine et mélanger avec une cuillère en bois ou une spatule, juste pour que le mélange soit homogène.

Verser dans le moule beurré puis enfourner pour 35 à 40 minutes.

Une lame insérée au centre du gâteau doit ressortir sèche.

Démouler sur une grille puis laisser refroidir.

Ce gâteau se conserve deux jours dans une boite en métal.

samedi 04 octobre 2014

Le film Elle l’adore : coup de cœur du week-end

La-minute-cin-sortie-de-elle-l-adore-23-09181250

Billet minute en rentrant du cinéma.

Le week-end n'est pas terminé et si vous ne savez quoi faire demain, je vous invite à aller voir le film « Elle l'adore ». J'avais un peu la flemme de sortir mais je suis ravie d'avoir fait l'effort car ce film est une petite merveille.

C'est l'histoire d'une femme qui aime raconter des histoire un peu farfelues à ses enfants et à ses amis et qui se retrouve entrainée malgré elle dans une folle histoire avec un chanteur dont elle est la fan la plus fidèle.

Ce film est remarquablement bien joué par Sandrine Kiberlain et Laurent Lafitte mais aussi par toute une série d'acteurs, comme ce couple de policiers.

A lire : cet article du Parisien.

Pas de fausse note, l'ambiance est au suspense mais tout en finesse et c'est parfois très drôle. Du beau cinéma français, ça fait plaisir.

Je vous souhaite un très bon dimanche et je vous dis à très bientôt pour une nouvelle recette.

mardi 30 septembre 2014

Le guide du Paris sucré de Caroline Mignot pour une jolie balade gourmande

Le guide du paris sucre caroline mignot

Le guide du Paris sucré de Caroline Mignot

Il y a des soirs où j'aime prendre le courrier, quand j'aperçois au milieu des enveloppes une enveloppe en papier bulle car je sais qu'elle va contenir une surprise. Il y a queqlues jours, c'est le nouveau livre de mon amie Caroline Mignot que j'ai eu le plaisir de découvrir.

Si vous suivez son blog « Table à découvert » ou ses aventures sur les réseaux sociaux, vous savez qu'elle a un bec sucré et qu'elle n'a pas son pareil pour donner envie grâce à sa plume. C'est grâce à elle que j'ai découvert il y a quelques années la barre infernale de François Pralus, une tuerie comme on dit.

Son livre « Le guide du Paris sucré »  qui sort demain aux éditions du Chêne reprend toutes ses plus belles découvertes sucrées parisiennes et régionales (quand les artisans ont une adresse à Paris).

Ce que j'aime dans ce nouvel ouvrage, c'est le parti pris de Caroline de choisir pour chacune des adresses, une seule (ou parfois deux) pâtisserie, chocolat, glace, etc. à ne pas rater dans la boutique.

Du coup, son livre n'est pas juste une liste d'adresses avec un texte descriptif mais une vraie balade gourmande.

Cela donne aussi un coté pointu au livre car on sait qu'elle a gouté aux choses dont elle parle, sans parler des informations précises qu'elle donne sur les artisans.

Impossible de résister à ses descriptions de mille-feuilles, croissants, tartes, kouglofs, Kouign-Amann, cheesecakes, tablettes de chocolat, guimauves, pâtes de fruits, etc.

Envie de craquer ?

RDV à la fin de d'ouvrage avec la liste des boutiques classées par ordre alphabétique et par arrondissement.

Un livre à s'offrir ou à offrir pour faire de jolies balades gourmandes à Paris.

dimanche 28 septembre 2014

Petits-beurre maison et muffins à la pomme pour des goûters à emporter super économiques

Gouters a emporter pas cher

Petits-beurre maison & muffins à la pomme

Après m'être lancée dans la Lunchbox presque bio économique, le repas à emporter en voyage pour ne pas succomber aux produits vendus dans les gares ou sur les aires d'autoroute, voilà que j'explore le monde des goûters à emporter dans le cadre de ma collaboration avec Marque Repère, la Marque De Distributeur des enseignes Centres E. Leclerc.

J'ai toujours fait des gâteaux maison, parce ce que j'aime ça, que les enfants en sont friands (David aussi) mais aussi parce que c'est diablement économique par rapport à des choses équivalentes que l'on peut trouver dans le commerce. Tiens, avez-vous déjà regardé le prix d'un muffin chez Starbucks ?

J'ai tout un répertoire de goûters à emporter qui ont la particularité d'être faciles à faire, faciles à transporter, tout en étant économiques. 

Mise à jour suite à vos commentaires sur Facebook : l'avantage de faire ses propores goûters, c'est aussi de les faire avec des ingrédients de qualité et de consomemr des aliments sans additifs, ni conservateurs

Pour l'occasion, j'ai adapté une de mes recettes de muffins en y ajoutant des pommes, je n'avais jamais essayé et je me suis lancée pour la première fois dans la préparation du petit beurre maison. La pâte se prépare à la casserole en 5 minutes top chrono, nul besoin de penser à sortir le beurre du réfrigérateur.

Les deux recettes sont complémentaires :

Les muffins se préparent en 10 minutes et c'est tellement pratique quand on se rend compte que l'on n'a plus rien dans les placards. L'inconvénient est qu'ils sont meilleurs le jour j et le lendemain mais moins bons après.

La recette du petit beurre est plus longue à préparer, mais tout aussi facile. L'avantage, est qu'ils se conservent plusieurs jours sans problème et c'est tellement bon :-)

A vous de choisir.

Je vous souhaite un très bon dimanche.

Muffins pommes

Les muffins à la pomme, le goûter préféré de Noé

0,20 euros par muffin avec les produits Marque Repère

Ingrédients pour 12 personnes

  • 320 g de farine à levure incorporée
  • Ou 320 g de farine & 2 cuil. à café de levure chimique
  • 2 pincées de sel
  • 2 pommes
  • 90 g de sucre de canne roux
  • 50 g d'huile végétale
  • 2 œufs label rouge
  • 25 cl de lait
  • ½ cuil. à café de cannelle moulue
  • Cassonade pour la finition

Comment faire ?

Mettez des caissettes en papier dans votre moule à muffins.

Préchauffez votre four à 180°C.

Pelez les pommes, retirez le cœur puis râpez la chair.

Dans un grand bol, mélangez la farine à levure incorporée ou la farine et la levure, le sucre, le sel et la cannelle.

Dans un petit bol, battez les œufs avec le lait et l'huile.

Versez ce mélange dans le premier bol, ajoutez les pommes râpées et mélangez à l'aide d'une cuillère, juste assez pour que l'on ne voit plus la farine. Le mélange doit être encore grumeleux.

Remplissez les caissettes aux ¾, parsemez de sucre cassonade.

Enfournez pour 18 minutes.

Retirez les caissettes du moule puis laissez refroidir sur une grille.

Petit beurre fait maison

Le petit-beurre maison

0,90 euros pour une trentaine de petits-beurre avec les produits Marque Repère

Je me suis inspirée de la recette de Piroulie

Ingrédients pour une trentaine de biscuits

  • 250 g de farine
  • ½ cuil. à café de levure chimique
  • 100 g de sucre de canne roux
  • 100 g de beurre demi sel
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 5 cl d'eau (50g)

Comment faire ?

Mettez le beurre, le sucre et l'eau dans une casserole et portez à ébullition sur feu moyen.

Mélangez de temps en temps puis retirez la casserole du feu quand le beurre est fondu.

Versez dans un bol et laissez tiédir pendant 15 minutes.

Ajoutez la fleur de sel, la farine, la levure et mélangez à l'aide d'une cuillère en bois, jusqu'à ce que la pâte s'amalgame et forme une boule.

Emballez dans du film étirable et réservez au frais pendant 2 à 3 heures.

Etalez la pâte entre deux feuilles de papier film, sur une épaisseur de 4 mm.

Détaillez des biscuits à l'aide d'un emporte-pièce en forme de petit-beurre puis déposez-les sur une plaque de cuisson anti adhésive.

Piquez chaque biscuit de coups de fourchette puis enfournez pour 10 minutes, dans un four préchauffé à 165°C.

Les biscuits doivent être dorés.

Billet sponsorisé.

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Je soutiens
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger