"Salades" (55)

samedi 17 janvier 2015

Salade de choux de Bruxelles rôtis aux noisettes, cumin et citron

Choux bruxelles rotis aux noisettes-001

Choux de Bruxelle rôtis au citron, cumin et noisettes

Les choux de Bruxelles, ce n'est pas forcément le légume que je vais acheter sur le marché. Ce n'est pas que je ne les aime pas mais ils ne font pas l'unanimité à notre table.

C'est Anne-Laure Pham, la rédac chef du magazine Zeste qui m'a donné envie d'en acheter. Elle en parlait dans une des émissions de France Inter du dimanche matin « On Va déguster » (à écouter en podcast).

Après avoir donné des tas de raisons de consommer cette petite boule verte, elle racontait combien les choux de Bruxelles rôtis sont délicieux car ils développent un petit goût de noisettes.

Il ne m'en fallait pas plus pour essayer.

Je suis partie sur la même idée que cette salade de chou-fleur rôti que j'adore.

Le principe est de faire rôtir les choux de Bruxelles et de les arroser encore chauds avec une vinaigrette assez citronnée. Celle-ci va pénétrer dans les choux en leur apportant beaucoup de moelleux et cela va renforcer le petit goût sympa développé durant la cuisson au four. Il faut vraiment essayer, c'est une très chouette manière de manger les choux de Bruxelles.

Cette salade se mange tiède ou à température ambiante. Elle peut servir aussi d'accompagnement.

Salade de choux de Bruxelles rôtis aux noisettes, cumin et citron

Ingrédients pour 4 personnes

  • 800 g de choux de Bruxelles
  • 1 cuil. à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuil. à café de cumin
  • 1 cuil. à soupe de Zaatar (mélange de thym séché et de graines de sésame)
  • 2 pincées de sel

Pour la sauce

  • 1,5 cuil. à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuil. à soupe d'huile de noisettes
  • 2 cuil. à café de nuoc mam
  • Le jus d'un demi-citron vert

Pour servir : 2 poignées de noisettes torréfiées et concassées

Comment faire ?

Préchauffez votre four à 190°C.

Lavez les choux de Bruxelles.

Retirez le trognon puis fendez-les en deux.

Retirez la première couche de feuille.

Mettez-les dans un grand plat allant au four.

Ajoutez l'huile d'olive, le cumin, le sel, le zaatar et mélangez.

Choux bruxelles avant cuisson-001

Enfournez pour 25 minutes environ, jusqu'à ce que les choux soient bien dorés avec des parties un peu brunes.

Mélangez une fois durant la cuisson.

Pendant la cuisson, préparez la sauce dans un saladier.

Versez les choux de Bruxelles dans le saladier, mélangez bien puis servez avec les noisettes.

vendredi 09 janvier 2015

Coleslaw aux endives, noix et roquefort

Coleslaw endives carottes noix roquefort

Coleslaw aux endives, noix et roquefort

En hiver, j'ai besoin de fraîcheur et de croquant et heureusement, les saisons sont bien faites car il y a des tas de légumes que l'on peut râper crus et qui sont de saison, comme le chou, les carottes, les betteraves, mais aussi les endives.

Pour les endives, j'ai toujours été plutôt classique en les coupant en tronçons mais figurez-vous que c'est très sympa aussi de les détailler en très fines lanières (julienne comme on dit dans le monde de la cuisine) pour en faire une salade façon coleslaw. C'est frais, ça croque un peu, c'est léger et on peut le faire un peu à l'avance.

Qui a dit que l'hiver est triste ?

Pas de mayonnaise pour moi dans le coleslaw mais une sauce à base de yaourt velouté et de moutarde. Ça marche aussi avec une simple vinaigrette ou une vinaigrette à l'asiatique.

Si vous n'aimez pas le roquefort, ce type de salade aime aussi les fromages à pâte dure râpés, comme le Comté ou le Cantal Entre Deux.

Si vous aimez les endives, je vous invit à tester cette quiche endives & jambon.

Coleslaw aux endives, noix et roquefort

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

  • 4 endives blanches
  • 2 carottes
  • 1/2 oignon rouge
  • 75 g de noix
  • 75 g de Roquefort
  • Sel et poivre du moulin

Pour la sauce 

  • 2 cuil. à soupe d'huile d'olive
  • 4 cuil. à soupe de yaourt nature type velouté
  • 2 cuil. à café de moutarde

Comment faire ?

Etalez les noix sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfournez, allumez votre four à 150°C puis laissez torréfier pendant 10 minutes.

Versez les noix sur une planche puis concassez-les légèrement.

Pelez les carottes, retirez les extrémités, râpez-les et versez dans un bol.

Fendez les endives en deux puis retirez la base un peu dure.

Coupez les endives en très fines lanières, dans le sens de la longueur et ajoutez-les dans le bol.

Pelez l'oignon rouge, coupez-le en tranches très fines puis chaque tranche en deux et ajoutez-les dans le bol avec le reste des crudités. Salez, poivrez et mélangez.

Dans un petit bol, mélangez tous les ingrédients de la sauce puis versez sur les crudités.

Mélangez, goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Servez avec les noix et le Roquefort émietté.

samedi 06 décembre 2014

Panzanella d'automne au potimarron, carottes, oignons rouges et menthe

Panzanella ou salade de potimarron roti oignons rouges

Panzanella au potimarron, carottes, oignons rouges et menthe

Je ne sais pas comment je faisais quand les potimarrons ne se trouvaient pas aussi facilement, il y a 20 ans par exemple. Oui je sais, ça semble long mais il y a 20 ans j'adorais cuisiner, je débutais et la seule chose que l'on trouvait c'était les grosses tranches de courge chez les primeurs.

Toutes les semaines, j'achète un potimarron (bio) et je n'en fait pas que des soupes (clin d'œil à l'une de mes collègues).

Ma nouvelle lubie, ce sont les grosses salades de légumes que l'on mange tiède, comme cette salade de chou-fleur rôti.

L'idée de la panzanella, je l'ai eu dans un très joli livre britannique qui s'appelle « A Modern Way To Eat ». Il a été écrit par Anna Jones, une des anciennes chefs De Jamie Oliver dans son restaurant The Fifteen.

Ses recettes sont très créatives, toutes végétariennes et je vous le conseille vivement.

Je suis partie de son idée mais en faisant finalement à ma sauce.

Coup de cœur, même si je dois avouer que la panzanella, c'est quand même mieux avec les tomates. Le potimarron ne rend pas de jus. Le pain prend bien toutes les saveurs du plat mais il n'a pas cette texture si particulière de la panzanella, comme si on avait saucé son assiette après avoir mangé une salade de tomates. Toute la famille est tombée d'accord pour dire que cette salade serait encore plus chouette avec des croûtons de pain frottés à l'ail.

Oh comme il me tarde d'essayer avec les croûtons.

Panzanella au potimarron, carottes, oignons rouges et menthe

Inspirée de la recette d'Anna Jones dans son livre A Modern Way To Eat

Ingrédients pour 6 personnes

  • 1 potimarron (bio de préférence)
  • 2 carottes
  • 2 oignons rouges
  • 3 poignées de graines de courge
  • 1,5 cuil. à soupe d'huile d'olive
  • 100 g de pain de campagne rassis
  • 2 cuil. à soupe de Zaatar (voir note)
  • Fleur de sel
  • Vinaigrette à base d'huile de noisettes
  • Une vingtaine de feuilles de menthe

Comment faire ?

Préchauffez votre four à 200°C.

Coupez le potimarron en deux, retirez le cœur et les graines puis coupez la chair en dés de 2 cm, sans retirer la peau.

Mettez dans un grand plat allant au four.

Potimarron avant cuisson

Pelez les carottes puis coupez-les en dés d'1 cm, ajoutez-les dans le plat.

Pelez les oignons puis coupez la chair en gros morceaux. Mettez-les dans le plat avec le potimarron et les graines de courge.

Ajoutez l'huile d'olive, le zaatar, un peu de fleur de sel et mélangez.

Enfournez pour une trentaine de minutes, en mélangeant une fois pendant la cuisson.

Pendant ce temps, ciselez la menthe, coupez le pain en dés et préparez la vinaigrette.

Quand les légumes sont cuits, versez-les dans un grand bol, ajoutez le pain, la vinaigrette et mélangez bien.

Ajoutez la menthe et mélangez à nouveau.

Servez tiède ou à température ambiante.

Conservez le reste au frais, c'est divin le lendemain avec du boulgour par exemple.

Note sur le Zaatar : j'en mets partout en ce moment. Il s'agit d'un mélange de thym, de graines de sésame et de sumac (poudre rouge aux saveurs citronnées). Dans les pays du Moyen-Orient, comme au Liban par exemple, il est mélangé à de l'huile d'olive pour en faire une sorte de pâte dans laquelle on trempe des morceaux de pain plat.

 

mardi 25 novembre 2014

Salade de lentilles, potimarron rôti et muesli salé

Salade de lentilles potimarron granola salé

Salade de lentilles, potimarron rôti et museli salé

Mi-Novembre, à l'occasion du salon du blog culinaire, j'ai animé une démo culinaire sur le stand BRITA, un des partenaires du salon.

BRITA, c'est LA marque des cafetières filtrantes. J'ai acheté ma première carafe le lendemain d'un atelier de dégustation de thé. Nous avions dégusté à l'aveugle deux thés au jasmin, l'un préparé avec de l'eau du robinet et l'autre avec de l'eau filtrée. Le résultat est marquant, tant au niveau de l'aspect du thé (pellicule sur le dessus, traces brunes sur les côtés de la tasse) qu'au niveau du goût. Il se trouve que le tartre (calcaire) contenu dans l'eau du robinet précipite les tannins des feuilles de thé et détériore ses saveurs.

Je vous invite à faire le test chez vous (même thé & même temps d'infusion)

Depuis, je suis passée à l'eau filtrée pour préparer le thé et dans la même logique, le café. Mes papilles, ma bouilloire et ma machine à café sont ravies.

Il y a quelques semaines, j'ai assisté à un atelier de cuisine avec Yves Camdeborde sur la cuisine à l'eau filtrée (retrouvez mes articles sur le sujet et des tas de recettes à l'eau filtrée sur ce lien)

N'allez pas croire que c'est le dernier snobisme des blogueuses culinaires. La cuisine à l'eau filtrée apporte beaucoup de choses pour les préparations pour lesquelles l'eau est un ingrédient majeur, comme les sorbets, les bouillons, les veloutés de légumes, les cuissons de légumes, etc. mais aussi quand il est important que l'eau n'apporte pas des saveurs trop marquées.

Mais ce n'est pas tout !

Vous connaissez mon dada pour les légumineuses et pour l'incidence de la chimie en cuisine. Pour cuire correctement des légumes secs, il faut que l'eau pénètre au cœur des légumes secs. Il se trouve que le tartre (calcaire) présent dans l'eau du robinet fait que l'eau pénètre moins bien, ce qui donne une cuisson plus longue et la surface des légumes secs qui risque de s'abimer. Quand vous faites tremper des légumes secs, c'est la même chose, une eau filtrée donnera de meilleurs résultats. C'est pour éviter ce problème d'eau trop calcaire que nous ajoutons du bicarbonate de sodium dans l'eau de trempage et dans l'eau de cuisson. Malheureusement, comme l'explique Hervé This, il faudrait doser parfaitement le bicarbonate de sodium pour arriver à une eau pas trop calcaire.

Depuis une série d'échanges avec un de mes lecteurs sur le sujet, je suis passé à l'eau filtrée dans ma cuisine pour la cuisson des légumes secs (et du coup pour d'autres choses) et c'est pour cela que j'ai choisi de faire cette démo sur le salon.

La prochaine fois que vous ferez tremper des légumes secs ou que vous ferez cuire des lentilles, pensez à moi, faites le test et dites-moi ce que vous en pensez.

Salade de lentilles, potimarron rôti et muesli salé

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

  • 250 g de lentilles blondes 
  • Eau filtrée
  • 1 échalote pelée et ciselée
  • Persil plat ciselé
  • 1 sachet de bouillon Ariake de légumes (facultatif)
  • 1 demi-potimarron
  • 3 pincées de fleur de sel
  • Huile d'olive
  • 3 pincées de curry doux ou fort
  • Fleur de sel & poivre du moulin
  • Vinaigrette maison (2 cuil. à soupe d'huile d'olive et 1 cuil. à café de vinaigre de cidre
  • Muesli salé pour servir (recette à venir)

Comment faire ?

Préchauffez votre four à 200°C.

Coupez votre potimarron en deux, retirez les graines puis coupez la chair d'un demi potimarron en dés de 2 cm, sans le peler (préférez une version bio).

Mettez les dés dans un plat, ajoutez la fleur de sel, 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, le curry et mélangez.

Enfournez pour 20 à 30 minutes en mélangeant deux fois pendant la cuisson, jusqu'à ce que les dés de potimarron soient cuits et dorés.

Versez l'échalote et 1 cuillère à soupe d'huile d'olive dans une casserole et faires revenir sur feu moyen pendant 5 minutes.

Ajoutez les lentilles, mélangez pendant 30 secondes, recouvrez d'eau filtrée, ajoutez le sachet de bouillon et portez à ébullition.

Baissez le feu puis laissez mijoter, jusqu'à ce que les lentilles soient tendres.

Pendant ce temps, préparez la vinaigrette dans un plat ou dans un grand bol.

Egouttez les lentilles, versez-les dans le bol avec la vinaigrette, ajoutez le persil plat et mélangez.

Salez, poivrez, goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Ajoutez les dés de potimarron et mélangez.

Servez et parsemez chaque assiette avec le muesli salé (recette à venir).

Concours pour gagner une carafe BRITA Marella X

Brita_Marella_101973_Marella_red

Pour participer 

  1. Racontez-moi, dans les commentaires de ce billet, ce qui vous motive le plus pour utiliser de l'eau filtrée. Aidez-vous en lisant mon article.
  2. Vous devez avoir une adresse postale en France et me mettre votre e-mail dans le commentaire, sachant que je suis seule à le voir
  3. Vous ne pouvez pas non plus mettre plusieurs commentaires, ma plateforme Typepad me permet très facilement de vérifier
  4. Dimanche soir, je ferai un tirage au sort et je préviendrai le ou la gagnante par mail.

A vous de jouer !

Billet sponsorisé

samedi 11 octobre 2014

Salade en bocal pour déjeuner au boulot

Salade en bocal ou salad in a jar

Salade en bocal

C'est sur Pinterest que j'ai vu pour la première fois des salades présentées dans des bocaux, des Mason Jars pour être précise.

Les Mason Jars de la marque Mason jar sont des bocaux qui existent depuis des lustres mais qui sont devenus du dernier chic dans les pays anglo-saxons. On y met des salades, des mélanges de granola et de yaourt pour son petit déjeuner mais aussi des eaux de fruits ou de légumes, son thé glacé, etc. Les adeptes du DIY s'en donnent à cœur joie aussi en customisant les bocaux avec parfois beaucoup de talent.

Ils sont en passe de faire un carton aussi en France mais surtout chez les foodistas car on ne les trouve quand même pas à tous les coins de rue (Pour craquer, RDV sur le site My Sweet Boutique).

J'imagine que cette folie du verre dans les pays anglo-saxons vient du fait que transporter sa nourriture dans du plastique ou pire, la faire réchauffer dans du plastique de mauvaise qualité sont montrés du doigt car cela poserait des problèmes au niveau de notre santé. J'ai raté la conférence de presse sur le sujet organisée par l'une des plus grosses entreprises fabricantes de verre mais c'est promis, je vous en parlerai un jour.

Comme je suis curieuse, dans le cadre de l'écriture d'un dossier sur les Lunchbox, ces déjeuners que l'on apporte au boulot, j'ai testé la salade en bocal à la maison.

Le principe est de mettre au fond du bocal une vinaigrette ou une sauce de salade puis d'empiler des couches d'ingrédients. Vous emportez votre salade puis, au moment du déjeuner, vous secouez le bocal et vous versez son contenu sur une assiette. Vous pouvez aussi transporter la vinaigrette à part (ce que j'ai fait) et la verser sur la salade au moment de la manger.

Verdict : c'est amusant d'empiler les choses dans le bocal, tout en essayant de faire un truc joli, c'est chouette pour utiliser les restes et l'avantage, c'est que la salade se conserve très bien au frais pendant au moins 24 h. Et comme je n'aime pas manger dans une boite en plastique, je suis ravie de cette nouvelle idée.

J'ai utilisé un bocal de chez Le Parfait, j'en ai tout un stock à la maison, ceux de 50 cl sont parfaits pour une salade.

Et vous, vous avez déjà essayé ?

Salade en bocal pour déjeuner au boulot

Ingrédients pour 1 personne

  • 3 cuil. à soupe de riz cuit
  • 5 cm de concombre
  • 1 poignée de tomates cerise
  • 50 g de fromage de féta
  • 1 grosse poignée de pousses de salade ou de feuilles de laitue
  • 1 petite poignée de graines de tournesol torréfiées
  • + Une vinaigrette à transporter dans un petit bocal de confiture, ceux que l'on pique dans les hôtels :-)

Comment faire ?

Coupez le concombre en dés après avoir retiré les graines, coupez les tomates cerise en quatre et émiettez le fromage de féta.

Coupez la laitue ou les pousses de salade avec une paire de ciseaux, ça prend moins de place et c'est plus facile à manger à la fourchette.

Dans le bocal, commencez par le riz, ajoutez les dés de concombre, les dés de tomates et le fromage de féta.

Terminez par la salade et parsemez de graines de tournesol.

Fermez le bocal et conservez-le au frais.

Au moment de servir, versez dans une assiette ou dans un bol, ajoutez la vinaigrette, mélangez et régalez-vous.

Je vous souhaite un très bon week-end.

vendredi 26 septembre 2014

10 trucs sympas à ajouter dans une salade de carottes râpées (home made of course)

Salade rapee de courge kabocha et carottes vue 1

Salade de carottes rapées à la courge kabocha

J'ai beau travailler pour un site de cuisine, quand je rentre à la maison, j'ai parfois besoin de me vider la tête. Je commence par prendre une douche, luxe suprême quand les enfants grandissent et que vous n'êtes pas obligés de vous consacrer à eux à la seconde ou vous entrez chez vous.

Je m'attaque ensuite au repas.

Mon truc préféré pour me vider la tête, c'est la salade de carottes râpées. Je pèle les carottes, je les lave et je les râpe. Comme nous ne sommes plus que 3, j'utilise une râpe suisse, c'est très pratique comme ustensile. Sinon, quand nous sommes plus nombreux, j'aime beaucoup utiliser ce salad maker.

Rape suisse

Alors que j'enchaine ces opérations simples, je me demande ce que je vais ajouter de bon à ma salade de carottes et en même temps, j'ai l'idée de ce billet.

Selon les jours, mes placards et mon humeur, ça change. Voilà mes trucs préférés que j'ajoute régulièrement.

Des graines de tournesol et/ou de courges

Ca croque et il parait que c'est bon pour la santé

Des pistaches

Toujours pour le coté croquant, leur goût et leur jolie couleur

Des raisins secs

Les carottes aiment le sucré salé

Salade_carottes_daikon_vue_1

Du zeste de citron et une sauce à base de jus de citron

Cela donne du peps et j'aime tout ce qui est acidulé

Un mélange de cumin, coriandre et gingembre moulus

Les carottes aiment les épices

Des herbes fraiches

Elles apportent de la fraicheur et donnent une jolie couleur à la salade

Des betteraves crues râpées ou d'autres légumes râpés

J'aime beaucoup le mariage carotte et betterave, même si cette dernière colore les doigts et les carottes en violet. A déconseiller si vous venez de vous faire les ongles. Si vous détestez les betteraves, elles ne font pas l'unanimité, c'est chouette aussi avec du choux rouge, du daïkon (voir cette salade de carottes râpées au daïkon, vinaigrette thaïe) ou de la courge, comme dans cette salade de carottes et de courge kabocha

De la pomme fruit

Pour le coté croquant et frais comme dans cette salade de carottes râpées à la pomme et aux épices

Du fromage de féta

Son coté moelleux et sa pointe de sel se marient bien avec la carotte

Salade radis carotte comte

Du fromage de Conté ou de Cantal entre deux

Le fromage fraichement râpé dans les crudités, c'est presque magique. Cela apporte une texture super intéressante à la salade et beaucoup de goût.

Et vous, vous ajoutez quoi dans votre salade de carottes râpées ?

lundi 25 août 2014

Salade repas de vermicelles de riz au poulet, tomates, concombre & cacahuètes

Salade vermicelles riz poulet tomates concombre

Salade repas de vermicelles de riz, poulet grillé tomates et concombre

Quand j'étais toute gamine, bien avant de savoir lire, il parait que j'étais obnubilée par les catalogues du type La Redoute et que je pouvais passer des heures à les feuilleter. Aujourd'hui, c'est pareil avec les magazines de cuisine. Oui je sais c'est dingue de dire cela alors qu'il y a des trucs tellement incroyables sur le net. Le pire, c'est que je ne fais pratiquement pas les recettes dans les magazines. Je me contente de les feuilleter et pour certains, de les lire.

Malgré un ménage très sévère que je fais de plus en plus régulièrement, je lutte contre mes tendances naturelles à collectionner, il y a certains magazines que j'ai depuis des années et que j'ai dû feuilleter des dizaines de fois. C'est le cas d'un vieux magazine de Donna Hay, grande prêtresse de la cuisine en Australie. Je ne me lasse pas de regarder les photos et je suis amoureuse de la couverture. Il se trouve que j'ai déjà fait une recette, celle des papillotes de fraises rôties il y a 2 ans.

Cette fois, c'est une salade de vermicelles de riz qui m'a tapé dans l'œil. J'ai toujours des vermicelles de riz dans mes placards mais à part dans les rouleaux de printemps, je suis toujours un peu désemparée devant cette pelote de fils bien blancs.

J'ai donc tenté la recette de Donna Hay. En revanche, les quantités me paraissant complètement improbables, j'ai juste repris l'idée.

Gros coup de cœur pour cette salade repas super fraiche et qui ne laisse pas sur sa faim. Je ne sais pas si c'est un crime mais, après avoir fait cuire puis rincé mes vermicelles de riz, j'ai fini par les couper au ciseaux directement dans le bol car c'est quasiment impossible de faire pénétrer le vinaigrette en gardant les vermicelles dans leur forme initiale.

Je sais que c'est un crime de lèse-majesté de le faire avec les spaghettis italiens mais franchement, vous avez déjà essayé de mélanger des vermicelles de riz froids avec une sauce ? En donnant quelques coups de ciseaux, la sauce va bien se répartir et c'est un vrai plaisir à manger.

Salade de vermicelles de de riz au poulet, tomates, concombre & cacahuètes

Ingrédients pour 2 personnes

Pour la salade

  • 125 g de vermicelles de riz
  • 10 tomates cerise
  • 1 demi-concombre
  • Une dizaine de feuilles de menthe
  • 1 poignée de cacahuètes grillées et salées

Pour la sauce qui servira pour 2 recettes

  • 4 cuil. à soupe d'huile d'olive
  • 4 cl de jus de citron vert
  • 2 cl de vinaigre de riz
  • 2 cl de sirop de sucre de canne
  • 1 cuil. à café de sauce nuoc mam
  • 1 noisette de sauce pimentée (Sriracha)

Pour le poulet

  • 2 filets de poulet
  • 2 cuil. à soupe de sauce soja sucrée
  • 1 cuil. à café de sauce nuoc man
  • 1 cuil. à café d'un mélange d'ail et de gingembre râpée
  • 1 noisette de sauce pimentée (Sriracha)
  • Huile pour la cuisson

Comment faire ?

Coupez les filets de poulet en biais, dans le sens de l'épaisseur afin d'obtenir quatre morceaux larges mais fins.

Mettez-les dans un bol avec la sauce soja sucrée, le nuoc mam, le piment et le mélange ail et gingembre.

Mélangez, couvrez et laissez mariner le temps de préparer le reste.

Préparez la sauce en mélangeant tous les ingrédients.

Concassez les cacahuètes.

Coupez les tomates cerise en deux. Fendez le concombre en quatre, retirez la partie centrale pleine de graines puis coupez la chair en petits dés.

Plongez les vermicelles de riz dans de l'eau très chaude pendant quelques minutes, selon les indications du sachet. Egouttez-les, rincez-les puis mettez-les dans un bol.

A l'aide d'une paire de ciseaux, coupez-les directement dans le bol, afin qu'il soit plus facile d'assurer le mélange avec la sauce.

Ajoutez la moitié de la sauce, mélangez, ajoutez les tomates, le concombre, la menthe ciselée et mélangez bien.

Faites griller le poulet, soit dans une poêle huilée, soit sur une plancha ou sur un barbecue. De mon côté, j'ai utilisé un barbecue d'intérieur bien pratique.

Répartissez la salade de vermicelles dans deux assiettes, ajoutez le poulet, les cacahuètes concassées et servez.

Comme je le disais plus haut : gros coup de cœur pour cette salade. Et comme j'avais des restes, ils ont fini dans une lunchbox.

lundi 09 juin 2014

Salade de carottes épicées

Salade de carottes epicées

Salade de carottes épicées

Terminé le temps où je pouvais traverser Paris juste pour aller dans une boutique acheter un seul ingrédient. Il faut se rendre à l'évidence, faire cela c'est le luxe suprême accessible seulement à ceux et à celles qui ont du temps. Et en ce moment, le temps, je cours après.

Heureusement que certaines personnes ont des idées brillantes comme d'offrir un très beau livre, Jérusalem, avec un petit sac rempli des ingrédients très souvent utilisés dans les recettes et que l'on n'a pas tous dans ses placards (merci mille fois Anne pour ton cadeau).

Du coup, pour faire cette salade de carottes épicées qui me nargue à chaque fois que je feuillette le livre Jérusalem, il me suffisait d'acheter des carottes, des oignons et du persil plat. C'est la salade qui fait partie des mezzés servis dans les restaurants de la ville de Jérusalem. Il en existe des tas de versions.

Quand je rate le marché de Nogent sur Marne le samedi matin, il m'arrive d'aller à celui de Vincennes le dimanche (nous en avons aussi un à Nogent mais le dimanche, c'est un petit marché pas compatble avec mes envies de flâner). A Vincennes, il y a un producteur de fruits et légumes que j'aime beaucoup. Il vend en direct et ses produits sont bio. J'ai acheté une belle botte de carottes, des fraises qui ont du goût (une variété que je ne connais pas et dont j'ai bêtement oublié le nom) et de délicieuses cerises cueillies la veille dans leurs vergers.

Cerises du marche

Retour du marché, je prépare ma salade de carottes. Pas besoin de peler les carottes, leur peau est toute fine. Ill suffit de les brosser, de les faire cuire à la vapeur pour les ajouter ensuite à une sauce goûteuse et odorante.

Je pourrais manger des légumes cuisinés comme cela à tous les repas et je regrette presque de ne pas travailler aujourd'hui pour pouvoir mettre les restes dans une Lunchbox.

Salade de carottes épicées

Inspirée de la recette du livre Jérusalem

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

  • 1 botte de carottes (800 g net)
  • 1 gros oignon
  • 2 cuil. à soupe de vinaigre de cidre
  • 3 cuil. à soupe d'huile d'olive
  • 1,5 cuil. à soupe de Harissa
  • ½ cuil. à café de cumin moulu
  • 1/2cuil. à café de graines de cumin
  • ½ cuil. à café de sucre
  • 6 cuil. à soupe bombées de persil plat ciselé
  • Sel

Comment faire ?

Pelez puis émincez votre oignon, faites-le revenir dans une cuillère à soupe d'huile dans une poêle sur feu moyen, jusqu'à ce que l'oignon soit tendre et coloré.

Brossez vos carottes puis coupez-les en rondelles si elles sont grosses ou dans le sens de la longueur si elles sont petites.

Faites-les cuire à la vapeur, jusqu'à ce qu'elles soient tendres mais pas trop.

Pendant ce temps, dans un grand bol, mélangez la Harissa , le vinaigre, les deux cuillères à soupe d'huile restantes, le sucre et les deux cumins. Salez, goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement, l'équilibre soit être sympa entre l'acidité, le pimenté, le salé et la petite pointe de sucre.

Ajoutez les oignons et les carottes cuites et mélangez délicatement.

Réservez à température ambiante pendant 30 minutes, ajoutez le persil plat et servez.

lundi 14 avril 2014

Salade retour de marché et les magnifiques fraises & asperges sur le marché de Mauguio

Salade retour de marche

Salade retour de marché, photos de ce billet prises avec mon téléphone, heureusement qu'on les a toujours avec noux.

Plus de 48 heures sans mon ordinateur ce week-end, ça fait du bien. J'en avais besoin. Petite escapade à Montpellier fort sympathique et même le passage éclair aux urgences avec Noé n'a pas réussi à me mettre de mauvaise humeur (il va mieux, OUF).

Marche de mauguio

Dimanche matin, balade sur le marché de Mauguio. Il a un charme fou et j'adore la place avec tous les cafés où il fait bon de se prélasser avant ou après ses courses. Les gens du Sud sont déjà bronzés, c'est assez dingue quand je compare cela avec les mines des parisiens dans le métro le matin, moi la première.

Marche de mauguio legumes

Au départ, nous avions juste prévu une balade avant d'aller au resto. Au fil des étals, impossible de résister et finalement, exit le resto. Nous avons acheté de quoi préparer un repas tout simple comme je les aime. 

Fraises clery et gariguettes

J'ai craqué pour les gariguettes, les fraises de la variété Clery cultivées localement et pour les asperges vertes au top de leur forme, vendues en bottes ou en vrac.

Asperges marche mauguio

Asperges mauguio

Au retour, une salade bien croquante avec des pointes d'asperges, des asperges entières servies avec une mayonnaise maison, des fromages de chèvre, des charcuteries locales, des tellines, un pain au levain, des fraises et pour arroser le tout, un vin blanc du coin, à base de cépage Viognier.

Petits pois et tellines

Marche mauguio

Merci mille fois à Caroline et à Jean-Christophe pour ce beau week-end.

Salade retour de marché

Ingrédients pour 4 personnes

1 belle laitue (feuille de chêne par exemple)

Une vingtaine de pointes d'asperges vertes

Des copeaux de parmesan

50 g de pignons de pin torréfiés

Vinaigrette :

2 cuil. à soupe d'huile d'olive

1 cuil. à café de vinaigre balsamique

Une pointe de miel

Fleur de sel et poivre du moulin

Comment faire ?

Lavez la salade puis séchez-la.

Plongez les pointes d'asperges dans de l'eau bouillante salée puis faites-les cuire de 5 à 8 minutes, selon leur taille puis égouttez-les.

Préparez la vinaigrette en émulsionnant l'huile, le vinaigre, le miel, la fleur de sel et le poivre du moulin.

Mélangez tous les ingrédients et servez immédiatement.

mardi 31 décembre 2013

Quinoa à la chermoula

Il y a près de 10 ans, j'ai écrit et testé beaucoup de recettes pour le site Goosto (anciennement Arts-Culinaires.com). Ce sont les premières personnes qui m'ont fait confiance alors que je n'avais aucune expérience.

Malheureusement, le site Goosto a fermé ses portes et mes recettes ne sont plus accessibles. Heureusement, j'ai gardé tous les textes et c'est avec plaisir que je partage avec vous mes recettes préférées.

Aujourd'hui, je vous propose cette recette de quinoa à la chermoula.

Malgré sa ressemblance avec une céréale, le quinoa n'est pas un féculent mais un légume. Son goût doux et croquant est très agréable. Avec l'accompagnement « chermoula », il prend une tournure très exotique.

Réalisation : très facile

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 verre de graines de quinoa
  • 2 verres d'eau
  • un peu de sel
  • 1 bouquet de coriandre
  • 4 tiges de persil plat
  • 1 gousse d'ail
  • 2 cuil. à café rase de cumin en poudre
  • ½ cuil. à café rase de sel
  • 4 pincées de piment de Cayenne
  • Le jus d'un citron vert
  • 4 cuil. à soupe d'huile d'olive

Comment faire ?

Rincez le quinoa sous l'eau froide et mettez-le dans une casserole avec l'eau.

Portez à ébullition, ajoutez le sel puis faites mijoter sur feu doux, jusqu'à ce que l'eau ait été absorbée et que le germe apparaît, soit environ pendant 15 minutes.

Laissez reposer 5 minutes en couvrant la casserole.

Pendant la cuisson du quinoa :

Dans le bol d'un robot de type mixeur, mettez les pluches de coriandre et de persil, l'ail, les épices, le sel, le jus de citron et l'huile d'olive.

Mixez, jusqu'à obtenir un hachis.

Laissez le quinoa tiédir.

Ajoutez ce hachis au quinoa et mélangez bien.

Goûtez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement.

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger