glaces et sorbet

> 08/09/2008

Glace aux calissons d’Aix, d’une facilité déconcertante.

Glace_calissons_deux_vue_1

Glace aux calissons d’Aix, d’une facilité déconcertante

Il ne se passe pas un Noël sans que j’achète une boite de calissons d’Aix pour mon beau frère Jean-Christophe. Il les adore et comme c’est un grand gourmand, je suis certaine de lui faire plaisir. Et puis, je suis rassurée, car je sais que ma sœur Caroline le surveille afin qu’il ne finisse pas la boite en une journée.

Je reste fidèle aux calissons Roy René, après avoir été déçue par d’autres marques L’année dernière, alors que je furetais chez G. Detou, j’ai vu des bocaux de crème de calissons. Je n’avais jamais goûté mais je me suis dit que cela ne pouvait que faire plaisir aux grands amateurs de calissons, dont je fais d’ailleurs partie.

Creme_calissons_vue_2 Quelques semaines plus tard, le verdict est tombé : « Pascale, ta crème de calissons est à tomber, c’est une tuerie ».  J’ai d’ailleurs eu l’occasion de vérifier par moi-même, c’est terrible.

Je ne vais donc plus chez G. Detou sans en acheter un ou 2 bocaux, que je donne à Jean-Christophe et à Caroline.

Cette fois, pas de chance, le bocal sagement entreposé dans mes placards n’arrivera pas jusqu’à Montpellier car, il s’est tout bonnement transformé en une glace aux calissons faite en deux temps trois mouvements.

Si vous aimez la glace aux calissons, foncez, cette glace est ultra rapide et simple à réaliser et elle a été très appréciée samedi soir, en accompagnement d’une tarte aux figues (recette à venir).

La crème de calissons se trouve dans les épiceries fines ou dans certaines grandes surfaces dans le sud de la France.

Si vous êtes fan de la glace aux calissons, il en existe une succulente chez Burdy Nam Nam (voir leur site).

Glace aux calissons d’une facilité déconcertante

1 bocal de crème de calissons (250 g)
1 boite de lait concentré non sucré (Gloria)

Mélangez tout simplement la crème de calissons avec le lait Gloria dans un robot de type blender ou à l’aide d’un mixeur plongeur. Prenez tout de même votre temps car la crème de calissons est assez dense.
Faites refroidir ce mélange pendant plusieurs heures au frais puis versez-le dans votre sorbetière préférée.
Lorsque la glace est prise, mettez-la dans une boite hermétique et réservez au frais pendant 1 heure ou deux.

Enjoy !

Ajout au 9 septembre : Grâce à Anaik, j'ai retrouvé la marque de l'autre crème de calissons que j'aime beaucoup. Il s'agit de la marque Léonard Parli dont le bocal est en forme de melon.

D’autres recettes de glaces ?

Sorbet citron au lait ribot d’Estérelle

Glace au sirop de fleurs de sureau

Yaourt glacé à la banane

Sorbet fraises pistache

Glace vanille aux cacahuètes caramélisées

Glace mangue pointe de citron vert

Posté le 8 sept. 08 | dans glaces et sorbet | Permalink | Commentaires (23) | TrackBack (0)

> 01/06/2008

Sorbet citron au lait ribot d’Estérelle.

Sorbet_citron_vue_1

Sorbet citron au lait ribot d’Estérelle

Dès que j’ai reçu ma nouvelle sorbetière pour la fête des mères, dimanche dernier, j’ai tout de suite pensé à ce sorbet, pour 3 raisons :

  1. Le sorbet citron est le dessert préféré de David, surtout avec une larme ou deux de vodka
  2. J’avais déjà fait une glace à la vanille, la glace préférée des enfants
  3. Estérelle m’en avait parlé et comme elle a une façon bien à elle de décrire les saveurs, cela m’a donné furieusement envie d’essayer

Sa recette n’était pas sur son blog mais je me souvenais de l’avoir vu dans son papier sur le lait Ribot dans les pages Vie Privée Cuisine de ELLE. 

Malheureusement, comme souvent, lorsque je cherche un document précis dans la maison, impossible de mettre la main dessus. Le papier sur le lait ribot est bien sur le site Elle à table mais sans la petite recette de la colonne de gauche, celle justement que je cherchais.

Après avoir frénétiquement parcouru mes différentes piles de papier, déchirés dans les magazines, et après en avoir jeté les ¾ à la poubelle au passage (ouf, je me sens plus légère), j’ai enfin fini par trouver la précieuse page.

Après 10 minutes de préparation, 3 heures d’attente au frais, j’ai pu lancer ma sorbetière dont le bac était au frais depuis quelques jours. Au bout de 18 minutes, nous avons pu déguster un des meilleurs sorbets au citron jamais mangés.

Le goût du citron est bien là, super naturel, renforcé par les zestes amoureusement détachés à l’aide de la râpe microplane. On ne sent pas du tout le sucre contrairement à beaucoup de sorbets car l’équilibre entre l’acidité et le sucré est parfait. C’est onctueux sans que l’on sente le moindre gras. Bref, c’est un vrai coup de cœur.

Bravo Estérelle pour cette recette qui va devenir mon best seller de l’été, qu’il daigne se montrer ou non.

Entre temps, Estérelle, harcelée par toutes ses amies, qui ne lisent pas forcément ses papiers dans  ELLE, a publié sa recette sur son blog, sur ce lien.

Sorbet citron au lait ribot

Ingrédients pour 4 personnes

40 cl de lait ribot (400 g) Voir Note
100 g de miel liquide
40 g de sucre
6 cl de jus de citron (environ 1 ciron et demi)
Le zeste d’un citron non traité

Mélangez l’ensemble des ingrédients dans un bol puis réservez au frais pendant 3 heures.
Versez dans votre sorbetière et mettez-la en route jusqu’à ce que la glace soit prise.
Chez moi, cela a pris 18 minutes.

Vous pouvez déguster le sorbet dès la sortie de la sorbetière mais je préfère le mettre au congélateur pendant 1 heure afin de le raffermir. Le sorbet se sert alors très facilement car sa texture est bien onctueuse.

Si vous avez des restes, ils se conservent au congélateur mais vous devrez sortir le sorbet un peu avant de le servir.

Note sur les ingrédients

Le lait ribot se trouve chez les fromagers ou dans les supermarchés au rayon frais (à coté des bouteills de lait frais) sous l’appellation lait ribot ou lait fermenté. Pour tout savoir sur ce produit, je vous invite à lire le papier d’Estérelle sur ce lien.

Sorbet_citron_lait_ribot_vue_1_2

Posté le 1 juin 08 | dans glaces et sorbet | Permalink | Commentaires (20) | TrackBack (0)